ElooBooks, chroniques livresques!

13 mai 2018

Mes Lectures • Avril 2018

 

Le mois d'avril a été parsemé de très jolies lectures. Je ne leur rends malheureusement pas justice ci-dessous, car faute de temps, je vous ai écrit des avis très succincts. Je vous invite donc vraiment à aller regarder ma vidéo qui se trouve en bas de cet article : j'y ai beaucoup plus développé mon ressenti.

 

J'ai lu... Le Liseur du 6h27.

IMG_2674

Quel plaisir cela m'a procuré de lire ce roman! L'auteur se sert d'une machine qui détruit les livres pour clamer tout l'amour qu'il leur porte... Il fallait y penser! Les personnages principaux sont terriblement attachants, et même si la bêtise humaine est parfois mise en avant, c'est une histoire extrêmement bienveillante que nous avons entre les mains. Je suis persuadée que Le Liseur du 6h27 plaira à tous les amoureux des livres.

Le Liseur du 6h27 / Jean-Paul Didierlaurent. Editions Au Diable Vauvert. 2014. 217 p.

 

J'ai lu... Chaussette.

IMG_2682

J'ai lu cette bande-dessinée sur un coup de tête et d'une traite. C'est une jolie histoire qui met en avant l'intergénération et qui est racontée avec beaucoup de douceur (aussi bien dans les textes que dans les images). Le plus? Le petit corgi, mon chien préféré... Je conseille cette lecture aux petits et aux grands.

Chaussette / Loïc Clément & Anne Montel. Editions Delcourt. 2017. 31 p.

 

J'ai lu... Comme par magie.

IMG_2700

J'ai la nette impression que c'est ce livre qui est venu à moi et non l'inverse ; il porte donc bien son nom. Comme par magie s'apparente à un livre de développement personnel, mais à mon avis il est bien plus que ça. Il parle de la Créativité et de l'Inspiration. Et il a été un véritable moteur pour moi, car je sais désormais que je suis la bonne voie dans mon processus d'écriture.

Comme par magie / Elizabeth Gilbert. Editions Calmann-Lévy. 2015. 313 p.

  

J'ai lu... La Petite boulangerie du bout du monde.

IMG_2708

Ce roman est une petite douceur qui fait du bien au moral. J'ai parfois trouvé l'écriture un peu maladroite et certaines péripéties sont quelques fois grotesques, mais tout est vite oublié grâce à l'histoire contée qui est si touchante. Big up à Neil évidemment, quel champion!

Lorsque j'ai commencé ma lecture, j'ignorais qu'il existait une suite. Ma curiosité me poussera peut-être à la découvrir, mais sachez toutefois que ce roman offre une vraie fin et se suffit donc à lui-même.

La Petite boulangerie du bout du monde / Jenny Colgan. Editions Pocket. 2015. 495 p.

 

☆ Le récap' en vidéo ☆

© Eloo 05/2018


22 avril 2018

Mes Lectures • Mars 2018

 

Ce mois de mars m'a offert des moments d'émotions intenses, notamment avec le roman Ces rêves qu'on piétine qui m'a marqué à jamais. Dans l'ensemble, je suis ravie des lectures que j'ai pu faire pendant ces trente et un jours, même si je me suis régulièrement laissée distraire par des sessions de jeux en ligne et par des soirées films. Mais ainsi va la vie!

 

J'ai lu... Les Passants de Lisbonne.

IMG_2485

J'ai lu ce roman dans le cadre d'un club des lecteurs organisé à la médiathèque où je travaille. Une lectrice en a parlé avec tant de joie et d'émotion dans la voix que j'ai eu envie de le lire moi aussi. Les Passants de Lisbonne est un roman qui parle d'amour et de deuil. Il est tout à la fois triste et beau. 

Je cite : "Parler de lui au présent, c'était le ranger encore du côté des vivants. Et s'il était vivant, alors je n'étais pas tout à fait morte."

J'ai pris beaucoup de recul en lisant ce livre, j'ai observé les deux personnages de loin, comme s'il était nécessaire que je me protège. Ceci étant dit, Les Passant de Lisbonne m'a offert un moment suspendu dans le temps, une petite parenthèse dans ma vie de lectrice. La plume de Philippe Besson est si belle qu'elle réchauffe les coeurs, même lorsque certains passages décrits sont douloureux. J'espère vraiment avoir l'occasion de lire d'autres romans de cet auteur.

Les Passants de Lisbonne / Philippe Besson. Editions Julliard. 2016. 192 p.

 

J'ai lu... Ces rêves qu'on piétine.

IMG_2496

Ces rêves qu'on piétine est un roman passionnant sur la Seconde guerre mondiale. Il a aussi été un choc. Une claque. Peut-être bien les deux. J'ai eu le coeur au bord des lèvres et des larmes au coin des yeux à la lecture d'un chapitre tout particulier, que je tairai pour ne rien vous dévoiler.

J'ai parfois l'impression de me faire du mal, mais en même temps, je ressens toujours le besoin de lire, encore et encore, des romans sur cette période historique. Parmi tous ceux que j'ai pu lire, celui-ci sort vraiment du lot et je vous le conseille évidemment. Il est dur, poignant, incompréhensible parfois, mais nécessaire.

On entre dans l'intimité de Magda Goebbels, et elle nous partage ses états d'âme. Elle a l'air si humaine... Mais si c'était réellement le cas, comment a t-elle pu sacrifier ainsi ses enfants? Incompréhensible, vous dis-je. Ces rêves qu'on piétine n'apporte pas vraiment de réponse à cela, mais rien que pour avancer main dans la main avec la petite Ava durantt les derniers jours avant l'effondrement du IIIe Reich, ce livre vaut la peine d'être lu.

Ces rêves qu'on piétine / Sébastien Spitzer. Editions de l'Observatoire. 2017. 304 p.

 

J'ai lu... Ourse & Lapin, drôle de rencontre + Ourse & Lapin, un intrus dans la vallée.

IMG_2526

En ce moment, j'ai un truc avec les romans première lecture aux couvertures colorées et sur lesquelles se trouve une bouille d'ours trop mignonne. En janvier, je vous avais présenté Björn (<3) et aujourd'hui je vous parle d'Ourse et de Lapin. J'ai beaucoup aimé les illustrations intérieures de Jim Field, aux tons gris coupés par une seule autre couleur (bleue pour le titre en hiver, verte pour le titre au printemps). Les textes signés par Julian Gough n'ont toutefois pas été aussi drôles que ce dont je m'attendais. Ils manquaient par ailleurs de fluidité : trop d'explications sont données à mon goût, tout au long de l'histoire. Reste à tester avec des enfants bien sûr! Mais en ce qui me concerne, Björn n'a pas été détrôné ;)

Ourse & Lapin, drôle de rencontre / Julian Gough & Jim Field. Editions Flammarion. 2017. 100 p.
Ourse & Lapin, un intrus dans la vallée / Julian Gough & Jim Field. Editions Flammarion. 2017. 94 p.

 

J'ai lu... L'Art de la joie.

IMG_2596

L'Art de la joie est un classique de la littérature italienne que j’ai reçu dans une box Exploratology et que j'ai lu en lecture commune avec Lolita. Pour tout vous avouer, j’ai trouvé ce roman à la fois ennuyant, dérangeant et passionnant. Tout au long de ma lecture, j’ai été partagée entre le sentiment de perdre mon temps et l’envie de poursuivre malgré tout. En bref, L'Art de la joie est une énigme pour moi.

Dans cette histoire nous rencontrons Modesta, elle est née le 01 janvier 1900 et nous traversons ensuite le 20e siècle à son côté. J'ai trouvé le démarrage difficile parce que l'écriture était confuse et bourrée de répétitions. Peut-être l'auteur a t-elle voulu retranscrire ainsi les paroles d'une enfant entre 5 et 9 ans? Cela s'améliore par la suite, mais lorsque l'auteur nous partage les pensées de Modesta, ce n'est jamais simple de la suivre dans ses raisonnements.

Certains passages m'ont profondément ennuyé et je ne sais toujours pas à quoi ils ont bien pu servir. A contrario, lorsque l'on aborde les sujets de l'émancipation de la femme et de la libération sexuelle à travers ce personnage principal féminin indépendant, éduqué et libre dans ses choix, c'est tout à fait passionnant! Dommage que Modesta soit si antipathique, il ne m'a vraiment pas été possible de m'identifier à elle.

Je pense que je suis capable de lister encore un grand nombre de points négatifs, mais si je conclus en donnant un avis global, il sera positif. C'est à n'y rien comprendre. Ceci étant dit, je pense pouvoir affirmer sans me tromper que je ne lirai pas d'autres livres de cet auteur... Et que je ne relirais pas non plus celui-ci. Il m'a néanmoins permis de sortir de ma zone de confort et de vivre une expérience différente de lecture.

L'Art de la joie / Goliarda Sapienza. Editions Le Tripode. 2016. 797 p.

 

☆ Le récap' en vidéo ☆

© Eloo 04/2018

08 avril 2018

Mes Sagas en cours | Update 2018

 

Je suis toujours plus à l'aise lorsqu'il s'agit de faire une grimace plutôt qu'un sourire sur une photo! La vidéo que je vous présente aujourd'hui m'en a donnée l'occasion alors je ne me suis pas faite prier. Cela fait un moment que je ressens le besoin de faire le point sur mes sagas en cours, histoire de voir où j'en suis. Et cela s'est révélé une belle idée car je me suis rendue compte qu'il y en avait beaucoup (d'où la photo où je tente de faire une tête catastrophée, oui oui)!

Je m'excuse par avance pour la durée de la vidéo, l'objectif est donc de continuer ET terminer un maximum de sagas pour que la future vidéo update 2019 soit bien plus courte. Allez, allez, on croise tous les doigts!

 

ALERTE SPOILER //
je vous liste toutes les sagas dont je vous parle dans cette vidéo ci-dessous :

→ Lady Helen → Phobos → La Passe-Miroir → Paranoïa
→ Miss Peregrine et les enfants particuliers → Outlander → Le Livre de l'Enigme → Drenaï
→ Les Outrepasseurs → Les Rougon-Macquart → Loanna de Grimwald → Erica Falck & Patrick Hedström
→ Les enquêtes d'Hercule Poirot → Grisha → Chroniques homérides → Les Etoiles de Noss Head
→ Le Prince des maudits → Les Lionnes de Venise → Le Pays du nuage blanc (oubli).

 

Et toi, quelles sont les sagas qui trainent depuis bien trop longtemps dans ta PAL?

2931836945_1_185_ppIGcWWH

© Eloo 04/2018

Posté par Eloo aime lire à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 mars 2018

Mes Lectures • Février 2018

 

Petit mois de février, par son nombre de jours et de lectures. Nous sommes partis une semaine en vacances d'hiver et j'ai laissé de la place dans ma valise, non pas pour emmener un roman, mais pour emmener tout mon fourbi de petite écrivaine en herbe. J'ai en effet décidé de mettre à profit ces quelques jours de repos pour mettre des mots sur une histoire qui me trotte dans la tête depuis des mois. 8482 mots. C'est un début à la fois timide et encourageant. Depuis mon retour, j'ai laissé le tout reposer un peu. A moi de trouver l'énergie d'y revenir, de poursuivre et d'étoffer.

 

J'ai lu... Monet, nomade de la lumière.

IMG_2361

Ce roman graphique m'a permis de découvrir la vie de mon peintre préféré. J'ai trouvé passionnant de suivre les étapes de sa recherche artistique, son trait de plus en plus assuré, les couleurs qui donnent tout leur sens à ses tableaux, son talent qui se révèle comme une évidence malgré les refus consécutifs de ses oeuvres au Salon. Sa vie privée est également développée dans cette BD mais c'est un pan de son histoire que j'aurais aimé ne pas connaître finalement. Il met en lumière la part d'ombre d'un homme tout à son art, égoïste, qui peine à prendre soin de sa famille. Ils vivent tous très longtemps dans la pauvreté, jusqu'à leur arrivée à Giverny... Ce village où Claude Monet passe ses dernières années à peindre dans son jardin, à l'ombre de sa maison et près de son célèbre étang aux nymphéas.

Désormais j'ai envie d'en savoir plus sur l'Impressionnisme, alors j'ai retenu certaines références proposées en fin d'ouvrage, et notamment celle d'un essai s'intitulant Histoire de l'impressionnisme, écrit par John Rewald. J'ai hâte de le potasser!

En guise de conclusion, je souhaite faire une mention spéciale au dessinateur de la bande-dessinée Efa qui a su imprégner à la perfection ses planches des plus grandes toiles impressionnistes.

Monet, nomade de la lumière / Salva Rubio & Efa. Éditions Le Lombard. 2017. 111 p. 

 

J'ai lu... Phobos, Il est trop tard pour renoncer. 

IMG_2402

J'ai avancé dans cette suite de saga en lisant ce troisième tome ; encore un dernier livre et je connaîtrai le point final de cette histoire. Malgré quelques longueurs au début, j'ai beaucoup aimé ce roman que j'ai trouvé bien meilleur que le tome 2! (mon avis ici) L'auteur nous propose de nombreux retournements de situation et un beau suspense. Je crois que cette trilogie pourrait se suffire à elle-même, néanmoins j'ai hâte de lire le quatrième et dernier tome car j'ai la sensation que Victor Dixen a encore des choses à nous raconter...

Phobos, Il est trop tard pour renoncer / Victor Dixen. Éditions Robert Laffont (collection R). 2016. 619 p.

 

J'ai lu... La Mort dans les nuages.

IMG_2346

Je poursuis ma découverte des enquêtes d'Hercule Poirot, avec La Mort dans les nuages. Comme pour chacun de ses romans, Agatha Christie lui a trouvé un petit truc en plus qui le différencie des autres. Ici, l'originalité réside dans le fait que le fameux détective belge est le premier suspect! Évidemment, il aura alors à coeur de découvrir l'identité du véritable coupable. Le meurtre a lieu dans un avion, et moi qui apprécie les huit-clos, j'ai été presque déçue que l'enquête n'ait pas lieu dans les airs. Mais non, l'avion atterrit et tous les passagers - suspects forcément! - peuvent vaquer à leurs occupations, tandis que les investigations sont menées.

J'ai passé un agréable moment avec cette lecture, mais je dois dire que ce n'est pas le meilleur roman d'Agatha Christie. La reine du crime ne donne pas assez d'indices pour que le lecteur devine la résolution du meurtre en même temps qu'Hercule Poirot. C'est dommage!

La Mort dans les nuages / Agatha Christie. Éditions Le Livre de Poche. 1936 (2015 pour la présente édition). 222 p.

 

☆ Le récap' en vidéo ☆

© Eloo 03/2018

11 mars 2018

Je découvre la box Exploratology!

 

IMG_9510

 

La Box Exploratology me faisait de l'oeil depuis un moment. Ma coupine Gaëlle en avait parlé à deux reprises (ici et ), avec un grand renfort d'enthousiasme et de sourires. Bref, elle était conquise et il ne m'en fallait pas plus pour avoir envie de découvrir cette box à mon tour. Mais vous savez ce que c'est, prise par le tourbillon du quotidien, la tête pleine de mille autres choses, je n'ai finalement pas sauter le pas. En tout cas, pas toute seule. Parce qu'en définitive, ce sont mes beaux-parents qui, à l'occasion de mon anniversaire, m'ont offert un abonnement Bonheur de Lecture de 3 mois.

 

Box Exploratology du mois de Décembre 2017

IMG_9512

 

- le joli courrier de Marjorie.

- le roman Sainte-Caboche de Socorro Acioli, publié chez Belleville Editions.

- le roman Sens dessus dessous de Milena Agus, publié chez Liana Levi.

- la nouvelle Passerage des décombres d'Antonin Crenn, publié chez Lunatique.

- un assortiment de thés (Cape & Cape, Higher Living, English Tea Shop).

- une gourmandise Buttermilk Confections (Gingerbread Fudge - soit du pain d'épice).

- une carte made in France (All the ways to say) et une étiquette à accrocher à un cadeau (Haferkorn & Sauerbrey).

- une jolie carte Exploratology avec une citation d'Oscar Wilde.

- des bonbons.

 

 

Box Exploratology du mois de Janvier 2018

IMG_9527

 

 

- le joli courrier de Marjorie.

- le roman Les Bois de Sawgamet de Alexi Zentner, publié chez Le Livre de Poche.

- le roman K. de Bernardo Kucinski, publié chez Vents d'ailleurs.

- un assortiment de thés et chocolats (Teministeriet avec Supertea et Café Tasse).

- une carte Quill & Fox.

- une jolie carte Exploratology avec une citation de Voltaire.

- des bonbons.

 

 

 

 

 

La Box Exploratology du mois de Février 2018

 

J'ai beaucoup aimé recevoir cette box, la découvrir dans ma boite aux lettres chaque mois et me demander quels sont les trésors qu'elle contient. Le premier bon point, même s'il a sa part de hasard, est que j'ai évité les doublons. Tous les livres reçus ne faisaient pas encore partis de ma bibliothèque et je suis ravie qu'ils la rejoignent. Ce ne sont pas forcément des romans sur lesquels je me serais spontanément arrêtée et je crois que c'est pour ça que j'apprécie autant la box Exploratology : parce qu'elle me permet d'explorer d'autres horizons littéraires.

A mon sens, la grande force de ces colis est le joli courrier de Marjorie. Elle trouve les bons mots pour nous convaincre de découvrir un nouveau roman, une nouvelle histoire, un nouvel auteur. Elle est si passionnée qu'elle nous donne envie de tout lâcher pour se plonger directement dans les livres qu'elle nous a soigneusement choisis. Bravo!

 

IMG_9520

le site Exploratology

© Eloo 03/2018

Posté par Eloo aime lire à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


26 février 2018

Mes Lectures • Janvier 2018

 

Grâce à mes lectures, j'ai passé un très bon mois de janvier. Bien que très différentes les unes des autres, elles ont toutes réussies à m'embarquer dans leurs univers. Les pages ont tourné très vite et les livres se sont succédés naturellement. Pour une fois, je n'ai eu aucun mal à choisir mes lectures, tout était évident.

Mon fils grandit à tout allure et prend désormais plaisir à jouer seul, redécouvrant chaque jour les objets, les jouets et les livres qui occupent sa chambre. Je reste toujours à ses côtés, mais je peux maintenant m'installer confortablement dans un coin avec un bouquin (avec toutefois un oeil toujours en alerte, car c'est un petit cascadeur). Je suis très heureuse de pouvoir lui donner cet exemple. Il voit sa maman en train de lire pendant qu'il joue et j'espère vraiment qu'ainsi je lui transmettrais petit à petit le goût de la lecture. Pour le moment, il n'a pas la patience d'écouter une histoire en entier, mais il adore tourner les pages. Et dès qu'il en a l'occasion, il me pique mon livre! Je pense que c'est bon signe 😊

 

J'ai lu... Christmas Pudding.

IMG_9194

Nous suivons les péripéties rocambolesques d'un groupe de mondains qui passent quelques jours de repos dans le Gloucestershire. Les fêtes de Noël ne sont alors qu'un prétexte pour l'auteur lui permettant de dépeindre la haute société anglaise des années 30'. Humour grinçant et cynisme se faufilent à travers les pages. Les traits des personnages sont accentués jusqu'à les rendre grotesques. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman mais je sais qu'il ne restera pas gravé dans ma mémoire.

Christmas Pudding / Nancy Mittford. Editions 10/18. 1932 (2017 pour la présente édition). 261 p.

 

J'ai lu... Sucre noir.

IMG_2199

Après la neige, je suis partie au soleil direction les Caraïbes, à la recherche d'un trésor pirate disparu. Dans Sucre noir, nous suivons plusieurs générations en quête de leur idéal. Le personnage principal est à la fois complexe et passionnant : Serena Otero possède une intelligence vive, une tête remplie de rêves et une envie de liberté aiguë, mais pour son malheur, elle vit dans un petit village sans perspective ni horizon. Elle travaille alors dans la propriété familiale, une distillerie de rhum, et les années passent avec son lot de bonheur et de malheur, tandis que les chercheurs d'or se succèdent. La plume de Miguel Bonnefoy m'a plu, cet auteur a su m'embarquer dans son conte philosophique (l'argent révèle à la fois le pire et le meilleur chez l'homme). L'histoire se termine comme elle doit se finir, et elle m'a laissé un goût amer dans la bouche.

Sucre noir / Miguel Bonnefoy. Editions Rivages. 2017. 207 p.

 

J'ai lu... un tapuscrit top secret!

Je ne peux donc pas vous en parler. Mais je souhaitais faire figurer cette lecture dans mon bilan, pour en garder une trace. J'ai été honorée de la confiance qu'a placé mon amie à mon égard. Mine de rien, c'est un sacré exercice de lire un premier jet, de prendre des notes puis de rédiger un commentaire le plus exhaustif possible. J'espère avoir pu l'aider et je lui souhaite de trouver un jour un éditeur pour son histoire.

 

J'ai lu... Björn, six histoires d'ours & Björn et le vaste monde.

IMG_2211

Excursion du côté jeunesse, avec ces deux livres première lecture qui sont beaucoup trop mignons. A mis chemin entre le roman et la bande-dessinée,ils sont à mettre entre les mains de tous les lecteurs (jeunes ou moins jeunes). Parce que sans en avoir l'air, cet ours nous rappelle l'essentiel.

Je cite : "Souvent, Björn ne fait rien. Mais il ne s'ennuie jamais." (Björn, six histoires d'ours)

Björn, six histoires d'ours / Delphine Perret. Editions Les Fourmis rouges. 2016.
Björn et le vaste monde / Delphine Perret. Editions Les Fourmis rouges. 2017.

 

J'ai lu... La Fortune des Rougon.

IMG_9371

 

Ma dernière lecture du mois de janvier a été, sans surprise, un coup de coeur. C'est la deuxième fois que je lis un roman d'Emile Zola, après Au Bonheur des Dames, et cela me confirme une chose : la plume de cet auteur ne ressemble à aucune autre et elle transperce mon coeur à chaque fois. Comme je vous l'ai partagé dans mon article à propos de ma Bucket List, je souhaite lire tous les romans de la saga familiale Les Rougon-Macquart. Et rien que de le dire, cela me met du baume au coeur. Certes, Emile Zola propose un portrait dur de la société française pendant le Second Empire et il dépeint souvent ses personnages à travers leurs vices les plus sombres. Mais je n'ai jamais vécu une expérience de lecture aussi puissante auparavant. Même ses longues descriptions - et je n'en suis pas une adepte, me transporte. Qu'attendez-vous pour le lire?

Je cite : "Le souffle d'épopée qui emportait Miette et Silvère, ces deux grands enfants avides d'amour et de liberté, traversait avec une générosité sainte les honteuses comédies des Macquart et des Rougon."

La Fortune des Rougon / Emile Zola. Editions Fasquelle.

 

 

☆ Le récap' en vidéo ☆

 © Eloo 02/2018

11 février 2018

Ma Bucket List et mes autres envies livresques

 

 

Ma Bucket List :

☆ Lire l'ensemble des enquêtes du détective Hercule Poirot (Agatha Christie)

☆ Lire l'intégralité de la saga familiale des Rougon-Macquart (Emile Zola)

☆ Lire tous les romans écrits par Kate Morton

Mes autres envies livresques du moment :

☆ lire plus de romans à destination des adultes

☆ éviter de commencer de nouvelles sagas / poursuivre la lecture des sagas en cours

☆ lire le troisième tome de la saga Outlander

☆ lire le premier tome de la saga Grisha

 

P.S. : Les plus perspicaces se rendront compte que deux points de ma seconde liste entre en contradiction! Mais finalement, cela reflète l'essentiel : se fixer des objectifs sans pression et suivre avant tout ses envies!
Et vous, quels sont vos envies livresques du moment et/ou pour la vie?

 

large

 © Eloo 02/2018

Posté par Eloo aime lire à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

25 janvier 2018

Mes séries TV du moment

 

Avec mon amoureux, nous regardons souvent un épisode de série le soir, pendant que nous mangeons. Nous avons eu tout le loisir de nous raconter nos journées respectives pendant la préparation du dîner, et nous apprécions grandement cet agréable moment à deux, qui permet également à la pression accumulée de retomber doucement. En général, Bébé d'amour est déjà dans son lit. 

Après sa naissance, nous avions vraiment envie de regarder une série doudou, une série réconfortante que nous connaissions par coeur : je parle de Friends, évidemment. Lorsque j'habitais chez mes parents, il n'y avait pas la télévision. J'ai donc découvert cette série par le bouche à oreille et grâce à l'achat (étalé sur plusieurs mois) des dix saisons en DVD. Je les ai tellement regardés que certains disques sont devenus illisibles! Cela a été une révélation. Je sais d'avance qu'aucune autre série ne pourra l'égaler, cette série et ses personnages, je les aime d'amour. Il y a quelques années, j'ai naturellement initié mon homme et il n'est désormais pas loin de connaître une bonne partie des répliques par coeur! (Vous imaginez bien que cela me rend encore plus amoureuse de lui.)

 

Friends-les-professionnels-du-cinema-adoubent-la-serie-culte

 

Après avoir regardé tous les épisodes de Friends deux fois d'affilé, nous nous sommes dits qu'il était quand même temps de passer à autre chose. Notre choix s'est alors porté sur Lie to me, une série que nous avions également déjà vue. L'équipe du Dr Lightman et de la psychologue Gillian Foster assiste l'administration fédérale américaine à résoudre des enquêtes criminelles. Leur spécialité : la détection de mensonges grâce à l'observation des micro-expressions. Cette série, véritablement complexe et passionnante, est portée par l'acteur Tim Roth, incroyable dans le rôle principal. La production de cette série a malheureusement été stoppée au bout de trois saisons, et c'est vraiment dommage. Je vous la conseille malgré tout.

 

PCTV-10766-hcdl

 

Histoire d'innover un petit peu, nous avons ensuite choisi de regarder une série que nous ne connaissions pas encore. Mon mari m'a alors proposé de regarder la première saison de Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, adaptée de la saga livresque du même nom. Je l'avais lu, et même si je trouvais que l'histoire s'essouflait clairement vers la fin (d'ailleurs je n'ai plus aucun souvenir de ce qu'il se passe dans les derniers tomes, bien que je les ai tous lus jusqu'au tome 13 qui marque le point final), j'étais très curieuse de découvrir ce que cela pouvait donner. Et je peux vous dire que cette première saison, composée de 8 épisodes correspondant aux 4 premiers romans, est extrêmement fidèle. J'en ai pris plein les yeux - visuellement c'est beau!, et j'ai trouvé que l'atmosphère si particulière des romans a parfaitement été reproduite. La série est portée par des acteurs de talent, et notamment par Neil Patrick Harris, méconnaissable dans le rôle du comte Olaf. Mon seul bémol va pour le trio : je trouve que Klaus prend beaucoup de place et éclipse un peu le personnage de Violette, sentiment que je n'avais pas en lisant les romans. → date de sortie de la deuxième saison sur Netflix : 30 mars 2018.

 

Lemony-Snickets-Series-Unfortunate-Events-Trailer-Netflix

 

Nous sommes désormais en manque d'inspiration, et faute de mieux, nous nous sommes rabattus depuis quelques jours sur N.C.I.S. : Enquêtes sépciales. Personnellement, je trouve que les premiers épisodes ont mal vieilli... Vous l'aurez compris, nous avons besoin de vous ; je vous laisse donc à présent la parole dans les commentaires : quelles séries nous conseillerez-vous de regarder? Tous vos conseils nous seront utiles!

 © Eloo 01/2018

Posté par Eloo aime lire à 18:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

13 janvier 2018

Mes dernières lectures de 2017

 

Je suis très en retard... Et ça m'agace. Je pensais trouver un rythme de croisière plus rapidement que cela, mais force est de constater que depuis que bébé d'amour est né, je ne suis pas encore au top pour m'organiser. Du coup, le blog et la chaîne booktube en subissent les frais. Même s'ils ne sont plus ma priorité, je chéris toujours autant mon petit cocon en ligne qui me permet de partager avec vous mes jolies lectures.

Pour me permettre de démarrer 2018 sereinement, et surtout à jour! - je vous propose de réunir dans ce même article mes dernières lectures de 2017. Et pour être honnête, je crois que je vais également appliquer cette méthode pour mes lectures à venir. Je vais recycler sans état d'âme le traditionnel bilan du mois ; certes vous n'aurez plus un article complet pour chaque livre lu, mais c'est ce qui me correspond le mieux pour le moment.

Je suis dans un état d'esprit où je n'ai plus envie de vous écrire des articles à la présentation bien stricte (comme j'ai toujours eu l'habitude de le faire depuis 7 ans). J'ai plutôt dans l'idée de me poser tranquillement devant mon ordinateur et de papoter avec vous, simplement. 

 

J'ai lu... 3 bandes-dessinées.

bd

Les Cochons dingues est une bande-dessinée beaucoup trop mignonne. Elle ravira les plus jeunes lecteurs mais également tous ceux qui vivent ou ont vécu avec des cochons d'inde. Ces animaux sont drôles malgré eux ; quand ils ont faim, ils ont très faim, quand ils ont peur, ils ont très peur, et cela engendre des scènes très cocasses! Cette BD peut également être un bon début pour apprendre à mieux connaître ces petits animaux très attachants : à la fin, l'auteur nous explique comment bien s'en occuper.

J'ai également lu la suite des aventures de Princesse Sara (je vous ai parlé des tomes 1 à 8 juste là). Si j'ai trouvé le 9ème tome, Intrigue à Venise, un peu plat et sans réel intérêt bien que toujours aussi divertissant, j'ai adoré le 10ème tome, La Guerre des Automates. Il met à jour un nouveau complot qui a su piquer ma curiosité de lectrice. La fin est d'ailleurs une véritable torture... Je croise donc les doigt pour une parution rapide du tome suivant! (Par contre, j'espère vraiment que le jeu du chat et de la souris ne va pas trop s'éterniser entre nos deux personnages principaux, je trouve que ça en devient lassant)

 

J'ai lu... 1 roman jeunesse.

8135dp55U8L

 

J'ai eu la chance de pouvoir rencontrer l'auteur jeunesse Sophie Rigal-Goulard à l'occasion d'une formation professionnelle. J'en ai donc profité pour lire un de ses romans, et mon choix s'est porté sur ce one-shot, Isis, 13 ans, 1,60m, 82 kilos. J'ai vraiment apprécié ce court roman qui aborde bon nombre de faits lourds de conséquences lorsqu'ils sont vécus / subis par une jeune adolescente : le surpoids, le harcèlement scolaire, l'absence d'une figure paternelle, la pression familiale, la confiance en soi, etc. Ce roman épistolaire, abordable dès 10 ans, est à mettre entre toutes les mains!

 

J'ai lu... 2 romans ados.

Côté romans ados, j'ai bien avancé dans mes suites de saga, avec tout d'abord la lecture du deuxième tome de Phobos. Je l'ai lu très rapidement après le tome 1 (mon avis ici) car j'avais très envie de connaître la suite. J'ai adoré la première moitié de ce roman, lorsque les candidats doivent prendre une décision collective et irrémédiable, puis lorsqu'ils entreprennent leur installation. Mais ensuite, je trouve que le rythme perd en puissance et que l'intrigue piétine un peu. J'espère que le troisième tome saura relancer cette saga comme il se doit!

romans

J'ai également lu le deuxième tome de la saga Lady Helen, Le Pacte des mauvais jours. Je portais un regard en demi-teinte sur le premier tome (mon avis ici), et il fallait que ce roman-ci me convainc de ne pas abandonner ma lecture. Pari réussi! L'auteur nous embarque enfin dans son histoire en nous dévoilant davantage le fonctionnement de son univers et du Club des mauvais jours. Lady Helen se révèle être une femme de caractère, indépendante, qui prend des décisions et assume ses choix. Une héroïne parfaite en somme, qui a su dépasser sa timidité du début. Je suis à présent plus qu'impatiente de lire la suite.

 

☆ Le récap' en vidéo ☆

© Eloo 01/2018

Posté par Eloo aime lire à 14:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

31 décembre 2017

Fêter Noël avec mes yeux d'enfant

 

Chaque année, je me réjouis lorsqu'arrive la période de Noël. Je crois que c'est ma fête préférée. L'édition 2017 a par ailleurs été toute particulière pour moi car c'était le premier Noël de mon fils. J'étais encore plus impatiente d'y être.

Pour autant, je trouve que cette fête n'a plus la même saveur lorsqu'on devient adulte. On perçoit l'envers du décor avec une grande acuité: la fatigue hivernale, les publicités plus envahissantes que jamais, la course aux cadeaux, le compte en banque qui vire au rouge, le stress de l'organisation du repas...

C'est pourquoi je m'efforce de continuer à fêter Noël avec des yeux d'enfant, des yeux émerveillés par les lumières qui clignotent sur le sapin, des yeux qui brillent devant les beaux papiers cadeaux.

 

51fc86d5

 

Quelle meilleure façon pour une lectrice que de se replonger dans un livre de son enfance afin de s'imprégner de doux souvenirs? L'année dernière j'avais choisi le recueil d'histoires Contes de Noël et de neige, cette fois-ci j'ai relu Noël à tous les étages.

51HFR6W08EL

 

Noël à tous les étages. Marie-Aude MURAIL & BOIRY. Editions Bayard. 2001. 44 p.

" Il fait froid en cet hiver 1843. Jeanne aimerait tant aider Hugues, son jeune frère malade, à percer le secret des mots! Mais elle ne connaît que quelques lettres. Si seulement ils possédaient un livre! Jeanne en emprunte un aux gens chez qui elle travaille, mais ce n'est pas suffisant : il faut savoir déchiffrer toutes ces lettres. Heureusement, dans l'immeuble vit un jeune homme très gentil. Jeanne osera-t-elle lui demander de l'aide? "

 

Je crois que j'ai pris autant de plaisir à lire ce roman que la première fois où j'ai tourné ses pages. Avec un oeil nouveau peut-être. J'ai remarqué que Marie-Aude Murail utilise en toile de fond un grand immeuble parisien pour mettre en avant les inégalités sociales de l'époque contée. Selon les étages vivent des familles très riches ou très pauvres. J'y vois personnellement un clin d'oeil à l'oeuvre de Charles Dickens (ex: Un Chant de Noël). Les personnages sont très bien décrits, et la détresse de Jeanne m'a particulièrement touchée. La fin de l'histoire est pleine d'espoir.

 

Pour ma seconde lecture, je me suis laissée surprendre par un classique que je n'avais encore jamais lu, Lettres du Père Noël. 

lettres du père noel

Lettres du Père Noël. J.R.R. TOLKIEN. Editions Pocket. 2004. 159 p.

" Plus connu pour ses travaux universitaires et pour l'invention de la Terre du Milieu, J.R.R. Tolkien est aussi un formidable auteur de contes pour enfants. Comme Bilbo le Hobbit et Roverandom, les Lettres du Père Noël ont d'abord été destinées à ses trois fils et à sa fille, auxquels, chaque année, entre 1920 et 1943, Tolkien a écrit une lettre - parfois deux - prétendument envoyée du Pôle Nord par le Père Noël ou l'Ours Polaire. Ces trente lettres et les dessins qui les accompagnent forment un récit très prenant des aventures de l'homme en rouge et à la barbe blanche, de son ours assistant, et de leurs démêlés avec les gobelins. Un ouvrage qui plaira aux enfants, à leurs parents, et surprendra plus d'un amoureux de Tolkien. "

Des milliers d'enfants écrivent chaque année des lettres au Père Noël, alors quoi de plus merveilleux que de recevoir une réponse? Surtout si celle-ci conte les aventures rocambolesques du Pôle Nord. Je trouve l'idée formidable. Et ainsi on découvre une tout autre facette de l'auteur du Seigneur des Anneaux : un illustrateur doué et un père attentif. J'ai adoré déchiffrer les lettres originales qui sont reproduites - mais parfois avec difficulté car le Père Noël a la main qui tremble! J'en ai lu une bonne partie à voix haute, pour partager ce moment avec mon fils. Peut-être que lui aussi aura envie d'écrire au Père Noël plus tard?

© Eloo 12/2017 

Posté par Eloo aime lire à 14:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,