cercle_litteraire_amateurs

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates
de Mary Ann  SHAFFER et d'Annie BARROWS
Édition du Nil

 (4ème de couverture)
Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre un monde insoupçonné, délicieusement excentrique ; celui d'un club de lecture au nom étrange inventé pour tromper l'occupant allemand : le "Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates". De lettre en lettre, Juliet découvre l'histoire d'une petite communauté débordante de charme, d'humour, d'humanité. Et puis vient le jour où, à son tour, elle se rend à Guernesey...


J'ai lu ce roman en début d'année (donc pardonnez ma mémoire qui n'est plus toute fraîche) mais je tenais vraiment à parler de ce livre qui m'a beaucoup touché et que je conseille sans cesse et sans relâche aux gens qui gravitent autour de moi (quand on y croit, et bien on y croit!). Le titre a suffit pour me convaincre de lire ce roman car je l'ai trouvé à la fois mystérieux et intriguant. Et puis, il faut bien avouer que la page de couverture donne envie aussi. Quand je me suis aperçue qu'il s'agissait d'un roman épistolaire, j'ai eu peur que cela me gêne et gâche mon plaisir à la lecture mais ça n'a pas été le cas, bien au contraire, cela donne même une dimension toute particulière au roman. La trame de fond est une période dramatique de l'Histoire : la Seconde Guerre Mondiale. Sujet douloureux mais foisonnant qui a permit à ce roman de me passionner encore plus (il faut dire que je m'intéresse beaucoup à cette période historique). Même s'il s'agit d'un roman (et non d'un témoignage), on a  quand même l'impression d'apprendre certaines choses sur ce qui s'est passé réellement pendant la guerre (on se rend aisément compte que les auteurs savent de quoi elles parlent et que le sujet ne leur ai pas inconnu) et de vivre ce mauvais moment avec tous les personnages du roman.
J'ai particulièrement aimé découvrir le personnage d'Elizabeth exclusivement à travers les points de vue des habitants de Guernesey et de celle qui a partagé sa vie dans les camps, c'est extraordinairement bien fait et bien écrit. De plus, que l'action du livre se passe juste après la guerre m'a plu car c'est plus rarement raconté dans les romans  abordant cette période et pourtant il faudra encore du temps pour tout reconstruire car le traumatisme est bien là. Pour finir, j'ai apprécié le fait que des personnes (Juliet et les habitants de Guernesey) s'attachent et se prennent d'affection grâce à des lettres et sans s'être vus. Comme quoi, l'écriture et la lecture ont bien des pouvoirs magiques qui permettent de lier les gens à jamais!
Ce roman est un hymne à la lecture qu'il ne faut pas louper!



Que pensez-vous de ce roman?

Quelle note lui donneriez-vous? 4/5 (1)

 

 

Chez Clarabel, Fabula Bovarya, Leiloona, Miss Alfie, Lilly et Stephie...