rumeurs

The Luxe : Rumeurs (t.2) d'Anna GODBERSEN

Edition Albin Michel

2009

460 p.

4ème de couverture :

      "Rien n'est plus dangereux qu'un secret... Les amies d'hier sont devenues les rivales d'aujourd'hui. Coups bas à l'heure du thé, trahisons au coeur de la nuit, les bals somptueux bruissent des plus folles rumeurs. Retour à Manhattan... en 1899."

A lire : ma chronique du tome 1 Rebelles.

 

Mon avis :

C'est un plaisir de retrouver ces petites princesses de Manhattan, dans ce second opus de la série "The Luxe" !(Pourquoi ce titre n'a t-il pas eu droit à sa traduction française d'ailleurs? Mais passons!)

Rebelles nous a permis de bien cibler le contexte historique et d'apprendre à connaître ces jeunes demoiselles, du coup  on est tout de suite happé dans Rumeurs, puisque c'est finalement comme de retrouver de vieilles copines.

Après avoir vécu des évènements relativement tragiques dans le premier tome, Elizabeth, Penelope et Diana ont quelque peu changé. Diana a incontestablement grandi, Elizabeth a mûrit (elle n'est plus aussi "nunuche" et on n'a plus envie de la secouer comme lors de la lecture du premier tome, car elle prend enfin les choses en main, ouf merci!) et Penelope est encore plus garce qu'avant !

Cette dernière décide d'obtenir tout ce qu'elle souhaite coûte que coûte, quels que soient les moyens qu'il lui faudra employer : c'est la reine du chantage et des coups bas. Mais on l'a prend presque en pitié : Penelope va t-elle enfin se rendre compte qu'il reste encore des choses en ce bas-monde que l'on ne peut pas forcer, les sentiments par exemple? Elle obtient ce qu'elle veut,  oui, mais les conditions font que l'on peut se demander si cela la rendra heureuse au bout du compte.

Du côté d'Elizabeth et de Diana, l'amour est au rendez-vous, mais à quel prix et à quelles conditions... Leurs p'tits coeurs vont encore être bien malmenés! On se dit qu'elles ne sont pas à plaindre, qu'il y a des gens beaucoup plus démunis, mais on le fait quand même. Après tout, elles sont si attachantes (même Penelope... parfois!)...

Il faut quand même que je parle un peu de Carolina Broud. Cette jeune personne était domestique chez les Holland dans le premier tome et je me suis aperçue que je l'ai totalement éclipsé dans ma chronique de Rebelles. J'imagine que c'est parce que je ne me suis pas particulièrement attachée à ce personnage : j'ai beaucoup de mal avec les gens qui jalousent les possessions des autres (dans le cas présent, Carolina - dite Lina - est jalouse d'Elizabeth, de sa position sociale ainsi que des sentiments que Will ressent à son égard, alors qu'elle-même est amoureuse du jeune homme). Néanmoins, dans le tome 2, sa place est grandissante : Lina devient petit à petit une jeune femme du monde, et ce parfois, avec l'aide de moyens quelque peu douteux. Son modèle est forcément l'exact contraire d'Elizabeth, à savoir Penelope, donc on peut s'attendre au pire. J'attends néanmoins de voir l'évolution de ce personnage dans la suite de la saga avant d'avoir un jugement définitif. Espérons qu'elle graviera la pente dans le bon sens, et que par la même occasion, elle remontera dans mon estime...

Ce second tome finit clairement mal - tout comme le premier - et il nous donne évidemment envie de découvrir  au plus  vite Tricheuses, le tome 3. Celui-ci est en ma possession, il va donc être dévoré très vite!