forteressedeslapins (1)

♠ La Forteresse des lapins de Linda ZUCKERMAN
Editions Seuil. 2011. 346 p.

 

4ème de couverture :      / spoils \

Qui est ta vraie famille ?
Le frère qui te ment ou l'adversaire qui se bat à tes côtés ?
Suite à un hiver particulièrement rigoureux, la société des renards est ravagée par la famine. Des lapins malveillants en profitent pour faire fortune en enlevant leurs congénères pour les revendre en pâtés... Deux frères ennemis, Quentin le lapin et Harry le renard, vont s'entraider pour mettre fin à cet odieux trafic.
Une fable animalière forte et originale qui dénonce le goût du profit à tout prix.
De l'aventure, une conspiration, du mystère, de l'amitié, du courage et de l'honneur.

 

Mon Avis : ♥ ♥ ♥

Je n'avais pas entendu parler de ce roman avant de le trouver à la médiathèque, et pourtant avec son titre accrocheur, il était clairement fait pour moi. Hé oui, la 'lapinou addictque je suis ne pouvait  pas passer à côté!

Et figurez-vous que ce roman en a dans le bide. Premièrement, je trouve qu'il faut être culotté pour écrire une fable contemporaine car je pense que le public est relativement difficile à trouver. Il fallait oser et le pari est réussi. Deuxièmement, comme La Fontaine et d'autres avant elle, Linda Zuckerman ne se contente pas de mettre en scène des animaux tous mignons, elle profite de son histoire pour condamner fermement les sociétés où l'argent est au-dessus de tout et où les politiciens véreux font ce qu'ils veulent avec les moyens les plus douteux.

Vous l'aurez compris, on ne fait pas que dans la légèreté avec ce roman riche en actions qui encourage le dépassement de soi, le courage et le combat pour ses idées. L'éditeur a publié La Forteresse des lapins à destination d'un public jeunesse, et je pense qu'il est important de signaler que ce livre possède des passages parfois difficiles, qui peuvent faire peur ou rendre triste. Il conviendra aussi tout à fait à un lectorat adultes de par ses messages qui donnent à réflexion.

Dans l'ensemble, on peut dire que c'est bien écrit : ça défile et c'est agréable. 

Un roman qui mérite qu'on y prête attention.

 

Malgré tout cet enthousiasme, je vais quand même pousser un mini coup de gueule : le résumé en quatrième de couverture est une catastrophe! Il ne laisse aucun suspense car il dévoile la première moitié du livre. Pendant que les protagonistes essaient de comprendre les évènements bizarres qui ont lieu, le lecteur possède déjà l'explication via le résumé... Arg', c'est vraiment dommage...

 

© Eloo 08/2012