17 septembre 2012

La Baronne meurt à cinq heures de Frédéric Lenormand

la-baronne-meurt-a-cinq-heures

La Baronne meurt à cinq heures de Frédéric Lenormand ♠
"Voltaire mène l'enquête"
Editions JC Lattès. 2011. 331 p.

 

4ème de couverture :

      "Qui a osé assassiner la baronne chez qui Voltaire coulait des jours heureux? En ce froid février 1733, c'est la rue qui attend notre philosophe (ou pire, la Bastille!). Il lui faut donc retrouver le criminel sans délai avant que celui-ci ne s'en prenne à d'autres honnêtes gens - à lui-même, par exemple. Heureusement, avec l'aide providentielle d'Emilie du Châtelet, Voltaire ne manque pas de ressources. Brillante femme de sciences, enceinte jusqu'au cou, celle-ci va l'accompagner dans son enquête où les subtilités féminines triompheront bien souvent de la philosophie. Ensemble, ils devront affronter de redoutables héritières en jupons, des abbés benêts et des flûtistes sanguinaires, décrypter des codes mystérieux, et surtout échapper à un lieutenant général de police prêt à embastiller Voltaire au moindre faux pas..."

 

Mon Avis : ♥ ♥ ♥

Mon avis ira droit au but - inutile d'ajouter des fioritures et autres ronds de jambes, je laisse ça à Voltaire! -, l'essentiel étant que j'ai passé un agréable moment de lecture avec ce roman.

Le point fort de La Baronne meurt à cinq heures est le mélange réussi des genres : l'intrigue policière et l'humour de l'auteur font bon ménage, et le fait que l'auteur choisisse un contexte historique particulier rend le tout encore plus sympathique.
La résolution du meurtre est à l'image du roman tout entier : décalé. Même si l'auteur semble bien s'éclater, il n'empêche pas que son intrigue est rondement bien mené. Encore un policier comme je les aime : rien de trop glauque ou effrayant, mais une énigme passionnante à résoudre. J'ai eu des soupçons, mais je me suis surtout fait balader. C'est donc réussi! 

En plus d'utiliser en fond une période historique précise, Frédéric Lenormand met en scène des personnages ayant réellement existé (Voltaire, la Baronne de Fontaine-Martel, la Marquise du Châtelet, etc.). Je ne sais pas dans quelle mesure les informations historiques qu'il nous donne sont véridiques ; mais je crois que dans le doute il ne faut pas trop s'y fier : de toute évidence le but premier de l'auteur est de nous divertir, pas de nous informer. Il a choisit un contexte historique qu'il connaît et des personnages qui ont existé pour bâtir son intrigue qui est à mon sens complètement fictive.

Je vous conseille ce roman si vous appréciez les polars-historiques-humouristiques-sans prises de tête!

© Eloo 09/2012

Posté par Eloo aime lire à 10:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


07 septembre 2012

[Opération] "Les Matchs de la Rentrée Littéraire!" (2)

Rentrée-Littérraire-V2-logo

Participer aux Matchs de la rentrée littéraire 2011 m'avait tellement plu, que je réitère l'expérience avec plaisir!
Comme l'année dernière, Priceminister a sélectionné 12 romans et propose aux blogueurs d'en reçevoir un en échange d'une chronique!

La liste :

  • Parfums de Philippe CLAUDEL
  • Pour seul cortège de Laurent GAUDE
  • Barbe Bleue d'Amélie NOTHOMB
  • Oh... de Philippe DIJAN
  • Une Place à prendre de J.K. ROWLING
  • Home de Toni MORRISON
  • Les Affreux de Chloé SCHMITT
  • L'Amour sans le faire de Serge JONCOUR
  • Je vais passer pour un vieux con de Philippe DELERM
  • Gains de Richard POWERS
  • Un Week-end en famille de François MARCHAND
  • Tigre tigre! de Margaux FRAGASO

 

Bien sûr, Une Place à prendre de J.K. ROWLING me fait de l'oeil mais il sera sans aucun doute sur-demandé! Le dernier roman de Philippe DELERM, Je vais passer pour un vieux con, a un titre pour le moins intriguant, et la couverture d'Un week-end en famille de François MARCHAND donne vraiment envie... Mais je crois que mon coeur va pencher pour L'Amour sans le faire de Serge JONCOUR! Et pour vous, ça sera quoi?

Si vous souhaitez participer, c'est par ici que ça se passe : PRICEMINISTER
        

 

© Eloo 09/2012

P.S. : Vous avez vu le nombre de Philippe?!
P.P.S : Tout va bien, Amélie est au rdv comme chaque annéééée ^^

Posté par Eloo aime lire à 15:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

05 septembre 2012

"Little Free Library" ou micro-bibliothèque

Depuis 2009, le réseau "Little Free Library" permet aux habitants d'un même quartier de se rencontrer et d'échanger des livres. Le succès est au rendez-vous aux Etats-Unis, son lieu de naissance, mais aussi au-delà.

 

20120718customer
source photo


Qui est donc à l'origine du projet?

Todd Bol, originaire du Wisconsin aux Etats-Unis, décide à l'automne 2009 de fabriquer une école miniature en bois qu'il installe devant sa maison à Hudson... et qu'il rempli de livres! A travers ce projet, il souhaitait rendre hommage à sa maman qui fut de son vivant une enseignante passionnée de littérature.
Grâce au bouche à oreille, la micro-bibliothèque attire très vite du monde. Amis et voisins viennent régulièrement choisir et déposer des livres - même quand il pleut!- et prennent plaisir à discuter quelques instants, à faire connaissance ou encore à complimenter Mr. Bol pour son ingénieuse idée.

Au vu de son grand succès local, Todd Bol décide alors de confier à un certain Rick Brooks, expert en sensibilisation et information des communautés, le soin de faire connaître son projet.

 

De l'école miniature au mouvement "Little Free Library"

Avec l'aide de Rick Brooks, Todd Bol lance donc son mouvement "Little Free Library" à travers les Etat-Unis. Du Wisconsin, l'idée se répand en Californie puis petit à petit à travers tout le continent.
Aujourd'hui, on peut trouver des micro-bibliothèques dans une dizaine de pays, dont le Canada, le Ghana, et l'Allemagne (principalement à Berlin). Il semblerait que le mouvement soit arrivé jusqu'en France mais il ne s'agirait que de prémices.
Selon Todd Bol, il existerait à l'heure actuelle environ 3000 micro-bibliothèques.

"Little Free Library" étant aujourd'hui un mouvement officiel (=association à but non lucratif), il est possible de s'y affilier. En échange de 25$, on obtient un panneau et un code de suivi.
Sur le site internet officiel se trouve une carte où toutes les micro-bibliothèques "adhérentes" à l'association sont recensées. A noter qu'il n'est pas obligatoire de faire parti de cette association pour créer sa propre micro-bibliothèque.

9684048
source photo 

 

Pourquoi ça marche?

Selon Dana Cuff, professeure à l'Université de Californie à L.A., les micro-bibliothèques permettent un contact humain dans une société où l'on communique principalement par écrans interposés (sms, facebook & twitter, etc.). Mine de rien, les gens aiment partager leurs lectures, les échanger et en discuter.
C'est également une façon de rencontrer des gens que l'on cotoîe tous les jours - les voisins par exemple - mais avec qui on n'a jamais pris le temps de faire connaissance. Les micro-bibliothèques? L'escuse idéale pour se retrouver au même endroit avec un sujet de conversation tout cuit : les livres qu'on apporte ou que l'on va emprunter. De quoi créer des affinités...

 

Et si moi aussi je veux une micro-bibliothèque chez moi?

Vous connaissez le Bookcrossing? Le principe est un peu le même (on a envie de faire un cadeau sans prétention à autrui, sans rien attendre en retour). On se fabrique une petite maison miniature (maison d'oiseaux, boîte aux lettres, lanterne, ou tout autre produit récupéré/fabriqué artisanalement), on y ajoute quelques livres et on n'oublie surtout pas la petite pancarte du type "Prenez un livre ou laissez-en un, ou les deux".
Les avantages? Pas d'inscription et pas de frais de retard!
lien utile : Givebox France

little-free-library
source photo

 

Que sont devenus Todd Bol et Rick Brooks?

Vous êtes tenté par l'expérience mais vous êtes un âne en bricolage? Pas de problème, Todd et Rick sont là pour vous aider! Ils vous proposent des modèles en bois recyclé pour un prix variant entre 200 & 800€ (frais de port non compris évidemment!) environ. Ils ont également en stock des kits de construction et des petites maisons à peindre soi-même.

giveboxvoir-428x570
source photo


Sources : Courrier international - ENSSIB

© Eloo 09/2012

Posté par Eloo aime lire à 20:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

01 septembre 2012

Métamorphose en bord de ciel de Mathias MALZIEU

métamoprhose en bord de ciel

Métamorphose en bord de ciel de Mathias MALZIEU ♠
Editions Flammarion. 2011. 157 p.

 

4ème de couverture :

      "Tom Cloudman est sans conteste le plus mauvais cascadeur du monde. Ses performances de voltige involontairement comiques le propulsent au sommet de la gloire. Jusqu’à ce qu’un médecin qui le soigne pour une énième fracture décèle chez lui une maladie incurable. Commence alors pour Tom un long séjour hospitalier pour tenter de venir à bout de ce qu’il appelle « la Betterave ». Lors d’une de ses déambulations nocturnes dans les couloirs de l’hôpital, cet homme qui a toujours rêvé de voler rencontre une étrange créature, mi-femme mi-oiseau, qui lui propose le pacte suivant : « Je peux vous transformer en oiseau, ce qui vous sauverait, mais cela ne sera pas sans conséquences. Pour déclencher votre métamorphose vous devrez faire l’amour avec moi. De cette union naîtra peut-être un enfant. Un risque à accepter. » Dans la tradition de ces contes pour grands enfants, Mathias Malzieu nous raconte l’histoire merveilleuse d’un homme qui veut tuer la mort et tutoyer les cieux. Ce faisant il nous livre une réflexion rare sur le pouvoir de la vie, et de l’amour."

 

Mon Avis : ♥    / spoils \

Mathias Malzieu est une personne aux multiples facettes : chanteur, musicien, écrivain ; on peut dire qu'il a l'écriture dans la peau... et un univers bien à lui. Sa plume est belle, elle nous invite à une valse poétique, parfois hésitante et d'autres fois plus trash. Métamorphose en bord de ciel est truffé de figures de styles, ce qui nous incite à deviner entre les lignes une deuxième interprétation possible de l'histoire, moins littérale.

Dans son roman, Mathias Malzieu a créé un univers suréaliste dans le monde bien réel d'aujourd'hui. Comme une porte qui s'ouvre sur un "après" inconnu, dès que l'on monte sur le toit de l'hôpital, toutes nos certitudes "s'envolent" et tout est à réapprendre. Certains voient en Mathias Malzieu une sorte d'héritier de Lewis Caroll,  oui sauf qu'Alice est dans un rêve, pas sous morphine... Tandis que je n'ai aucun problème à imaginer une jeune fille en pleine discussion avec un lapin blanc portant une montre à gousset, la volière sur le toit de l'hôpital n'arrive pas à me convaincre. Et c'est un problème...

La porte qui s'ouvre vers ce nouvel univers s'ouvre aussi sur tous les possibles. Peut-être que rien n'est réel finalement, peut-être que tout n'est qu'imagination dans la tête de Tom à cause du surplus de morphine ou de la sournoiserie de la betterave... En tous les cas, je n'ai eu cette réflexion qu'après coup ; et malheureusement pendant ma lecture, j'ai eu la nette impression de passer complètement à côté de l'histoire...

Une belle déception. De la poésie et une jolie plume, mais un contenu qui ne m'a pas transporté. Je suis restée en retrait et je n'ai pas réussi à m'envoler aux côtés de Tom 'Hématome'. Je ne donne qu'un à ce roman, non pas parce qu'il n'est pas de qualité, mais parce qu'il n'était pas fait pour moi.

 

© Eloo 09/2012

Posté par Eloo aime lire à 10:57 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :