30 novembre 2012

Les Dames du Lac de Marion ZIMMER BRADLEY

les dames du lac1

Les Dames du Lac de Marion ZIMMER BRADLEY
Editions Pygmalion. 1986. 430 p.
Première édition : 1982
 

Le saviez-vous? 
* Les Dames du Lac fait parti du Cycle d'Avalon qui est composé de plusieurs tomes. Ce roman fut écrit le premier, mais les évènements qu'il relate sont chronologiquement les plus récents.
* The Mists of Avalon est le titre en langue originale, il a été publié en français en deux tomes : Les Dames du Lac & Les Brumes d'Avalon. A priori, il s'agit davantage d'une adaptation que d'une traduction : quelques passages ont disparu et d'autres ont été complètement réécrits.

banniere

 

4ème de couverture :

      "La légende du Roi Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde n'avait, depuis longtemps, inspiré un roman d'une telle envergure, d'un pareil souffle. Et, pour la première fois, ce draine épique nous est conté par une femme à travers le destin de ses principales héroïnes. Bien sûr, Merlin l'Enchanteur, Arthur et son invincible épée Excalibur, Lancelot du Lac et ses vaillants compagnons, tous sont présents mais ce sont ici les femmes, exceptionnellement attachantes, qui tiennent les premiers rôles : Viviane, la Dame du Lac, grande prêtresse d'Avalon, Ygerne, duchesse de Cornouailles et mère d'Arthur, son épouse Guenièvre, Morgane la Fée, soeur et amante du grand roi... S'appuyant sur plusieurs années de recherches, cette épopée envoûtante est bien autre chose qu'un roman historique de plus. Elle relate la lutte sans merci de deux mondes inconciliables, celui des Druides et des anciennes croyances défendant désespérément un paradis perdu et celui de la nouvelle religion chrétienne supplantant peu à peu rites et mystères enracinés au coeur de la Grande Bretagne avant qu'elle ne devienne l'Angleterre. Au-delà du rêve et de la réalité, au-delà des passions tumultueuses, où l'amour charnel, loin de toute notion de péché, pouvait s'extérioriser librement, au-delà des intrigues de Cour, des larmes et du sang, voici une nouvelle et fascinante reconstitution de l'un des thèmes romanesques les plus impérissables de toute l'histoire de l'Occident. Eternelle histoire d'amour et de mort, vécue et ressentie intensément par celles sans lesquelles l'exaltante aventure des Chevaliers de la Table Ronde, opposant forces du mal et hommes de bonne volonté, n'aurait jamais existé."

 

Mon Avis : ♥♥         ma chronique en vidéo ~

Depuis le Moyen-Âge, les légendes arthuriennes ont inspiré de nombreux auteurs, à commencer par Chrétien de Troyes (pour n'en citer qu'un). Alors quel peut être l'intérêt du roman Les Dames du Lac, énième écrit du genre? Et bien comme le dit si bien le gros résumé, le roman de Marion Zimmer Bradley met en valeur les figures féminines et c'est tout à fait innovant. Tous les évènements nous sont donc racontés du point de vue d'une femme ; cela peut être Ygerne, la mère d'Arthur, Morgane la fée, la reine Guenièvre, ou dans une moindre mesure Viviane la Dame du Lac.

Je pense que lorsque l'on veut découvrir les légendes arthuriennes, l'oeuvre de Marion Zimmer Bradley est un bon début. Les Dames du Lac est tout à fait abordable, et même si l'on peut déplorer quelques longueurs, on sent que l'auteur s'est totalement investie dans sa mission de nous rapporter les faits dans leurs moindres détails, avec rigueur et justesse. Bien sûr, on ne peut jamais être trop sûr de la véracité des évènements quand il s'agit de légendes (et c'est là que réside leur intérêt principal à mon sens), mais M. Z. Bradley a écrit son roman de manière méthodique, nous donnant parfois l'impression d'avoir un roman historique entre les mains, même s'il s'agit bien là de fantasy.

J'ai trouvé les personnages profonds, travaillés et possédant de fortes personnalités. La fée Morgane est, par exemple, présentée comme une jeune femme fragile et parfois même abîmée par ses sentiments ; ça nous change de la méchante sorcière que l'on nous présente habituellement. Finalement avec cet auteur, on se rend compte de la complexité des légendes arthuriennes.

Un petit mot sur un thème qui prend une belle part du roman et que j'ai trouvé intéressant : la rencontre des anciennes croyances et du christianisme, deux religions qui peinent à cohabiter. Néanmoins, j'ai trouvé l'auteur assez manichéenne sur ce sujet et j'aurais peut-être préféré davantage de nuances dans ses propos.

Pour finir, je dois noter que j'ai été très surprise par les moeurs légères décrites dans ce roman. La fin m'a d'ailleurs complètement prise au dépourvu! Mais le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle donne très envie de lire la suite... A suivre donc dans Les Brumes d'Avalon!

 

© Eloo 11/2012

Posté par Eloo aime lire à 20:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


21 novembre 2012

La Quête d'Ewilan (t.3) : L'Île du destin de Pierre BOTTERO

ewilan 33

La Quête d'Ewilan (t.3) : L'Île du destin de Pierre BOTTERO
Editions Rageot. 2004. 355 p. 

Le saviez-vous? Pierre Bottero a un jour déclaré : "Enfant, je rêvais d'étourdissantes aventures fourmillantes de dangers mais je n'arrivais pas à trouver la porte d'entrée vers un monde parallèle ! J'ai fini par me convaincre qu'elle n'existait pas. J'ai grandi, vieilli, et je me suis contenté d'un monde classique... jusqu'au jour où j'ai commencé à écrire des romans. Un parfum d'aventure s'est alors glissé dans ma vie. De drôles de couleurs, d'étonnantes créatures, des villes étranges… J'avais trouvé la porte." Source 

banniere

 

4ème de couverture :

     "Il s'agissait d'un loup assez jeune, au torse puissant et aux crocs impressionnants. Assis sur ses pattes arrière, il les observait avec curiosité, sans une once de crainte. Camille marcha dans sa direction. Il ne lui prêta pas une attention particulière, mais, quand elle ne fut plus qu'à deux mètres de lui, il montra les dents et se mit à grogner. Elle s'immobilisa. - Recule, lui ordonna Edwin à mi-voix. Sans tenir compte de ses paroles, Camille s'accroupit lentement, regardant le loup dans les yeux."

 

Mon Avis : étoile jaune      • Relecture•

L'Île du destin est le dernier tome de la trilogie La Quête d'Ewilan. Aussi pour ne pas gâcher votre lecture et vous laisser entière surprise concernant le dénouement, ma chronique sera relativement succincte.

Je ne peux néanmoins m'empêcher de vous faire remarquer la superbe couverture : Camille y est représentée de façon majestueuse et sûre d'elle.  Sa quête d'identité s'achève, lui permettant enfin de retrouver "l'Ewilan" qui sommeillait en elle. Bravo à Jean-Louis Thouard pour son travail et son talent partagé! (je trouve qu'on ne cite jamais assez les illustrateurs!)

Cette trilogie se termine par une belle conclusion qui nous permet de nous arrêter là. Mais pour celles et ceux qui ne veulent pas quitter Ewilan et ses compagnons, l'auteur laisse également une porte grande ouverte... qui mène tout droit vers la seconde trilogie Les Mondes d'Ewilan. Je vous le dis, tout reste à découvrir!

 

© Eloo 11/2012

Posté par Eloo aime lire à 07:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

10 novembre 2012

L'Amour sans le faire de Serge JONCOUR

serge-joncour-l-amour-sans-le-faire

L'Amour sans le faire de Serge JONCOUR
Editions Flammarion. 2012. 318 p. 

Le saviez-vous? Serge Joncour a commencé à écrire à l'âge de 12 ans. Il s'agissait de pamphlets qui caricaturaient ses professeurs (cela faisait beaucoup rire ses copains de classe). Autre souvenir raconté par l'auteur : "Je n’étais pas le plus brillant, j’étais souvent hors sujet, mais à chaque fois que le professeur remettait les copies, il gardait la mienne pour la fin et il la lisait à voix haute. Je n’écrivais plus un devoir, j’écrivais pour être lu." Source 

banniere

 

4ème de couverture :

      "Après dix ans de silence, Frank téléphone un soir à ses parents. Curieusement, c'est un petit garçon qui décroche. Plus curieusement encore, il s'appelle Alexandre, comme son frère disparu des années auparavant. Franck décide alors de revenir dans la ferme familiale. Louise, elle, a prévu d'y passer quelques jours avec son fils. Franck et Louise, sans se confier, semblent se comprendre. "On ne refait pas sa vie, c'est juste l'ancienne sur laquelle on insiste", pense Franck en arrivant. Mais dans le silence de cet été ensoleillé et chaud, autour d'un enfant de cinq ans, "insister" finit par ressembler à la vie réinventée."

 

Mon Avis : étoile jaune

Comme bon nombre de romans contemporains français, L'Amour sans le faire démarre lentement. L'auteur prend le temps qu'il juge nécessaire pour poser la situation et nous faire découvrir les deux personnages principaux (= alternance de chapitres, l'un pour Franck, l'autre pour Louise, et ainsi de suite jusqu'à leur rencontre). Pour moi, ce n'est pas un point faible. Je me suis laissée bercer par l'histoire et j'ai patiemment attendu que Serge Joncour me surprenne. Le moins que l'on puisse dire est qu'il y est largement parvenu car on ne s'attend pas à la tournure que prennent les évènements dans l'histoire. De plus, on ne s'attend pas non plus à ce que l'auteur arrive à remuer tant de choses en nous, qu'il arrive à nous procurer autant d'émotion.

Serge Joncour maîtrise son roman de bout en bout, il m'a surpris par certains détails qui révèlent ses connaissances diverses (sur l'Auvergne, l'agriculture, etc.). Et même si certains sujets abordés ne font pas parti de mes sujets de prédilection (la chasse par exemple), l'auteur a quand même réussi à m'embarquer.

Durant les 100 dernières pages, l'histoire prend un nouveau rythme, plus soutenu. Cela correspond au moment où Franck et Louise prennent de l'assurance. J'ai trouvé l'image jolie.
La fin est complètement à la hauteur de mes attentes.
 Elle laisse une porte ouverte à tous les possibles.

Ce roman a vraiment tout pour plaire : l'histoire est belle et touchante, elle nous rappelle à l'essentiel. Quant à la plume, elle est à la fois poétique et pleine de subtilité.
On sent que pour Serge Joncour nous offrir une belle prose est tout aussi important que de nous raconter son histoire. Et c'est vraiment appréciable.

banniere 

Ce roman a été lu dans le cadre de l'opération des "Matchs de la rentrée littéraire", organisé par Priceminister que je remercie. Je donne une note de 18/20 à L'Amour sans le faire de Serge Joncour.
Lien vers la fiche produit

 

Rentrée-Littérraire-V2-logo

© Eloo 11/2012

Posté par Eloo aime lire à 11:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

02 novembre 2012

La Quête d'Ewilan (t.2) : Les Frontières de glace de Pierre BOTTERO

Ewilan 2

La Quête d'Ewilan (t.2) : Les Frontières de glace de Pierre BOTTERO
Editions Rageot. 2004. 284 p.

Le saviez-vous? Si Ewilan apprécie la compagnie du petit chuchoteur, son "papa" Pierre Bottero a, quant à lui, une préférence pour les chats.. De son vivant, il en possédait un qui répondait au doux nom de Mouki. Source

banniere

 

4ème de couverture :

      "Les bras de la goule se refermèrent sur Camille qui poussa un cri de détresse. Un froid terrible la saisissait, figeant ses membres et menaçant de faire exploser son coeur. Camille avait si froid qu'elle aurait hurlé si elle en avait été encore capable. Elle ne sentit pas des bras la saisir, l'envelopper dans des couvertures, la frotter, la masser. Il faisait froid. Vraiment trop froid."

 

Mon Avis : étoile jaune      •Relecture•

Quel plaisir de se replonger dans l'univers d'Ewilan!

Après un premier titre introductif, nous entrons ici dans le vif du sujet : la quête! Les personnages nous sont à présent familiers et nous nous y attachons sans peine. Ensemble, ils forment une belle équipe soudée par l'amitié. Leur voyage va être parsemé d'embûches ; je vous promets que ce tome-ci vous tiendra en haleine du début à la fin!

Je souhaite profiter de ce deuxième tome pour vous parler un peu du personnage d'Ewilan qui est une héroïne comme je les aime. Elle n'est ni trop naïve, ni trop capricieuse. C'est une jeune fille de son âge qui retombe volontiers dans l'enfance mais qui n'en oublie pas moins de prendre ses responsabilités et d'assumer ses choix! Elle a dû caractère, mais il est suffisamment dosé pour qu'elle n'en devienne pas insupportable. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et reste fidèle à ses idées.
En bref, je trouve que des héroïnes comme elle se font trop rares dans les romans ados d'aujourd'hui! Alors chers auteurs, prenez exemple : il est bien plus facile de s'identifier à une héroïne comme Ewilan qu'à une petite gourde qui ne sait pas mettre un pied devant l'autre et qui se fait tourner la tête par deux mâles en puissance! (Et oui, Pierre Bottero nous épargne le triangle amoureux - ce n'était pas encore à la mode lors la parution de la saga - et ça fait franchement du bien!)

 

© Eloo 11/2012

Posté par Eloo aime lire à 20:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

01 novembre 2012

[Challenge] P.A.L. "Cold Winter" 2012

challenge cold winter

 

      Depuis que les premiers flocons de neige sont tombés, timides et éphémères, j'ai très envie de participer au challenge P.A.L. "Cold Winter" 2012 lancé par Antonine du blog Kindofbooks. Je me rend compte que nous nous approchons des mois les plus froids à grands pas, et que bientôt nous serons obligés de lire enroulés dans une grosse couverture, avec un bon chocolat chaud à porté de main. J'avoue, j'apprécie énormément ces moments-là. Et quand à travers la fenêtre, on devine une fine couche de neige sur les arbres, je trouve que ça rend la lecture encore plus magique.

Bref, je m'égare. Le principe de ce challenge est simple : choisir les lectures qui nous accompageront pendant cette période "frisquette", soit du 1er novembre 2012 au 1er février 2013. Mais le mieux, c'est encore qu'Antonine vous explique elle-même en quoi cela consiste exactement : vous trouverez toutes les infos sur cet article de son blog, ou en regardant cette vidéo de sa chaîne Youtube.

Afin de rester dans le thème, je pense que vous l'aurez compris, l'idéal est d'inclure dans le challenge des livres en rapport avec l'hiver, la neige, Noël, etc. Et bien... ce ne sera pas mon cas. J'ai beau chercher, je n'ai pas de livres en ma possession qui pourraient faire l'affaire.
Mais ce serait trop bête de se miner pour ça, donc les livres que je vais inclure dans ma P.A.L. "Cold Winter" 2012 ont été choisi dans ma bibliothèque. Ils n'ont encore jamais été lus, et ils me font très envie. Je pense qu'ils m'accompagneront à la perfection dans les mois à venir.

flocon de neige

Ma liste "Cold Winter" :

Le Dernier jardin (t.2) : Fugitive / Lauren DESTAFANO
Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre / Ruta SEPETYS
Les dames à la licorne / René BARJAVEL & Olenka de VEER
Le magasin des suicides / Jean TEULE
Un Jour / David NICHOLLS
0.4 (t.1) / Mike A. LANCASTER

 

challenge cold winter livres

(lien de ma vidéo Youtube de présentation des livres)

 

© Eloo 11/2012

Posté par Eloo aime lire à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :