473407_122585627870307_582608374_o

Le Murmure des Illphes de Charlotte WAGNER
Editions ThoT. 2012. 196 p. 

Le saviez-vous? Charlotte Wagner est une toute jeune auteur et Le Murmure des Illphes est son premier roman.
Pour la soutenir et/ou découvrir son univers, je vous invite à aller visiter sa page facebook : lien.

banniere

 

4ème de couverture :

      "Liberté. Qu'advient-il lorsque tout un peuple oublie le sens de ce mot? Luya, une jeune Ilkane ne le sait que trop bien. Elle est née dans un monde où la seule valeur qui subsiste est celle de l'argent. Oppressée par un gouvernement qui bannit les émotions et la compassion, la population a fini par accepter la soumission et s'est "endormie". Mais un jour Luya trouve un disque de musique interdite. Alors elle se réveille et se rebelle."

 

Mon Avis : ♥♥

Ce premier roman nous offre une belle réflexion autour de la signification du mot "liberté". Malgré quelques maladresses et une tendance à verser parfois vers la facilité, "Le Murmure des Illphes" nous révèle une jeune auteur pleine de promesses.

J'ai décidé de suivre l'éditeur qui a publié ce roman dans sa collection Fantasy. Néanmoins, je trouve que Le Murmure des Illphes peut également faire penser à de la science-fiction par certains aspects. Et j'aurais même envie d'aller encore plus loin : pour moi ce roman est inclassable ; on sent que l'auteur Charlotte Wagner est influencée par des lectures de genres divers.
Rappelons qu'il s'agit d'un premier roman et qu'il n'est pas dramatique de ne pas pouvoir le caser dans un genre précis. Cela n'empêche pas à Charlotte Wagner de nous proposer un roman intéressant et parfois même original.

Ce court roman aurait mérité d'être davantage étoffé, mais au moins on ne peut pas reprocher à l'auteur de broder. Elle va en effet droit au but et les rebondissements ne manquent pas. Néanmoins, j'aurais peut-être apprécié que l'histoire soit plus lente au démarrage afin de découvrir plus en profondeur le fonctionnement de la Société. De plus, je n'ai pas vraiment compris la décision de tout plaquer que Luya prend sur un coup de tête. Je trouve qu'elle ne réfléchit pas assez aux conséquences et c'est dommage. La jeune fille dit n'avoir rien à perdre et je ne suis pas forcément d'accord avec elle. Même si elle trouve ses parents formatés et soumis, j'ai dû mal à croire qu'elle ne ressente aucune affection pour eux. Il n'y a, à mon sens, pas assez d'explications de la part de l'auteur (ce qui rend la décision de Luya assez peu crédible) ; et du coup j'ai trouvé l'héroîne au début de l'histoire assez égoïste et trop centrée sur elle-même.
A la fin, nous avons droit à un beau renversement de situation à lequel je ne m'attendais pas. Charlotte Wagner a su me surprendre agréablement.

Je ne regrette pas d'avoir pris le temps de lire Le Murmure des Illphes et je souhaite à l'auteur de continuer sur cette voie dans laquelle elle ne peut que s'améliorer. Je serai présente au rendez-vous qu'elle nous donnera -je l'espère- avec son prochain roman.

 

© Eloo 12/2012