magasin des suicides

Le Magasin des suicides de Jean TEULE
Editions Pocket. 2011. 157 p.
Première édition : 2007

Le saviez-vous? Ce roman fut source d'inspiration puisqu'il été adapté en BD (chez Delcourt, scénario d'Olivier Ka & dessin de Domitille Collardey)
ainsi qu'au cinéma (film d'animation réalisé par Patrice Leconte).

Bande-annonce du film : 

banniere

 

4ème de couverture :

      "Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

Petite chronique pour petit roman.
Cela fait un moment que j'avais envie de découvrir la plume de l'auteur Jean Teulé, et voilà chose faite avec son roman Le Magasin des suicides. Tout l'intérêt réside dans le thème original du livre : un magasin qui permet d'en finir avec la vie. Il fallait trouver, il fallait oser. Ce roman est très bien écrit et se lit très vite. Entre deux gros pavés, il est la parade parfaite.

Le Magasin des suicides est à lire au 10ème degré et a le mérite de nous faire sourire de la première à la dernière page. Je m'étais toutefois attendue à davantage d'humour noir. L'auteur a préféré rester relativement soft, c'est une lecture vraiment abordable et accessible pour tous. J'entend par là que même les âmes sensibles peuvent tenter l'aventure!

Un mot sur la fin... qui m'a laissé sur ma faim! J'aurais aimé qu'elle soit plus explicite. Je n'apprécie guère de finir un roman en me demandant : "est-ce que j'ai bien compris ou est-ce que l'auteur voulait dire autre chose?"

Malgré ce petit bémol, j'ai hâte de découvrir l'auteur Jean Teulé dans un tout autre genre : le roman historique. 

bd magasin des suicides
Couverture BD

banniere  

-> En bref :
#oui : idée originale, bien écrit, se lit vite.

#non : humour noir pas assez prononcé à mon goût, une fin qui me laisse sur ma faim.

  

challenge cold winter
2/6

 © Eloo 01/2013