31 janvier 2013

Le Magasin des suicides de Jean TEULE

magasin des suicides

Le Magasin des suicides de Jean TEULE
Editions Pocket. 2011. 157 p.
Première édition : 2007

Le saviez-vous? Ce roman fut source d'inspiration puisqu'il été adapté en BD (chez Delcourt, scénario d'Olivier Ka & dessin de Domitille Collardey)
ainsi qu'au cinéma (film d'animation réalisé par Patrice Leconte).

Bande-annonce du film : 

banniere

 

4ème de couverture :

      "Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

Petite chronique pour petit roman.
Cela fait un moment que j'avais envie de découvrir la plume de l'auteur Jean Teulé, et voilà chose faite avec son roman Le Magasin des suicides. Tout l'intérêt réside dans le thème original du livre : un magasin qui permet d'en finir avec la vie. Il fallait trouver, il fallait oser. Ce roman est très bien écrit et se lit très vite. Entre deux gros pavés, il est la parade parfaite.

Le Magasin des suicides est à lire au 10ème degré et a le mérite de nous faire sourire de la première à la dernière page. Je m'étais toutefois attendue à davantage d'humour noir. L'auteur a préféré rester relativement soft, c'est une lecture vraiment abordable et accessible pour tous. J'entend par là que même les âmes sensibles peuvent tenter l'aventure!

Un mot sur la fin... qui m'a laissé sur ma faim! J'aurais aimé qu'elle soit plus explicite. Je n'apprécie guère de finir un roman en me demandant : "est-ce que j'ai bien compris ou est-ce que l'auteur voulait dire autre chose?"

Malgré ce petit bémol, j'ai hâte de découvrir l'auteur Jean Teulé dans un tout autre genre : le roman historique. 

bd magasin des suicides
Couverture BD

banniere  

-> En bref :
#oui : idée originale, bien écrit, se lit vite.

#non : humour noir pas assez prononcé à mon goût, une fin qui me laisse sur ma faim.

  

challenge cold winter
2/6

 © Eloo 01/2013

Posté par Eloo aime lire à 12:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


24 janvier 2013

Olympe de Gouges de José-Louis BOCQUET & Catel MULLER

olympe de gouges

Olympe de Gouges de José-Louis BOCQUET (scénario) & Catel MULLER (dessin)
Editions Casterman - Coll. écritures. 2012. 486 p.

Le Saviez-vous? Le duo Catel & Bocquet avait déjà signé un premier roman grahpique en 2007: Kiki de Montparnasse.
Cette BD avait été récompensée à plusieurs reprises (= Grand Prix RTL, Prix Mille pages, Prix du meilleur album des Lyons de la BD)

banniere

 

4ème de couverture :

      "La femme naît libre et demeure égale à l'homme en droits. La femme a le droit de monter sur l'échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la Tribune."
Olympe de Gouges Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne - 1791"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ [Coup de Coeur!]

Je suis heureuse de vous présenter ma dernière et très belle découverte : un roman graphique relatant la vie d'Olympe de Gouges (1748-1793), personnage historique peu connu mais ô combien exceptionnel.

Née Marie Gouze, cette jeune femme se marie dès l'âge de 18 ans, porte un enfant puis perd brusquement son mari. Elle décide alors de vivre librement et de se faire appeler Olympe de Gouges. Autodidacte, Olympe lit énormément et s'intéresse à tout. Rapidement, elle entre dans des cercles, prends des amants parmi des hommes de lettres, rencontre de près ou de loin des personnalités de son temps tels que Voltaire, Rousseau, B. Francklin, etc. A travers des pièces de théâtre et des pamphlets qu'elle écrit, Olympe de Gouges s'engage auprès des hommes noirs - qui ne sont à l'époque pas considérés comme des êtres humains - et dénonce l'esclavage. Puis progressivement, la cause des femmes devient sa première priorité. Elle va oser demander tout haut le divorce, le droit de vote des femmes... En 1791 après la Révolution française, elle va écrire la fameuse Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne.Je ne vous en dis pas plus mais j'espère que ce bref aperçu de la vie d'Olympe de Gouges vous donnera envie d'en savoir davantage.

Il est important de noter également un scénario rythmé et bien ficelé : le duo a fait preuve d'une rigueur historique constante et partage avec nous le fruit de leurs recherches ce qui est indéniablement un plus (chronologie de la vie d'Olympe, notices biographiques des personnes qui ont croisé son chemin, sources). Quant aux illustrations, elles sont tout simplement magnifiques. Tout en sobriété puisqu'il s'agit de noir et blanc, mais ce qui n'empêche pas un dessin stylisé qui accroche le regard.

Lancez-vous!

banniere

-> En bref :
Cest un #oui total!
#non : /

 © Eloo 01/2013

Posté par Eloo aime lire à 09:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

20 janvier 2013

Night School (t.1) de C.J. DAUGHERTY

night-school-t01

Night School (t.1) de C.J. DAUGHERTY
Editions Robert Laffont - Coll. R. 2012. 467 p.

Le Saviez-vous? La page Facebook officielle de la collection R vous propose de découvrir
le plan du domaine de Cimmeria (ci-dessous - cliquer pour agrandir) ainsi que ceux du bâtiment (=école, dortoir, etc.).
N'hésitez pas à aller tous les consulter directement à la Source!

domaine cimeri

banniere

 

4ème de couverture :

      "Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Et elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C’en est trop pour ses parents, qui l’envoient dans un internat aux règles quasi militaire. Contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser… Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L’établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par la très discrète « Night School », dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.
Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisi à qui se fier, et surtout qui aimer..."

 

Mon Avis : ♥♥♥

J'attendais avec impatience de lire Night School de C.J. Daugherty ; d'une part parce que j'en avais entendu beaucoup de bien, et d'autre part, parce que cela me permettait de découvrir pour la première fois l'univers de la fameuse collection "R" de l'éditeur Robert Laffont.

Et bien j'avoue sans plus attendre que je ne suis pas convaincue : j'ai trouvé que ce roman ne cassait pas trois pattes à un canard, et cela m'inquiète un peu car quelques bloggueurs m'avaient dit que pour eux il s'agissait du meilleur roman de la collection "R"... Aïe! Bon néanmoins je ne lâcherai pas l'affaire si vite et lirait un autre roman avant de me faire un véritable avis sur la dite collection!

Tout d'abord, je dois dire que la plume de C.J. Daugherty ne m'a pas transcendé, elle ne m'a pas particulièrement bercé ; en bref, je ne lui ai rien trouvé de spécial.

Passons à présent à l'histoire. C.J. Daugherty a joué la carte du mystère et du suspense, et j'ai trouvé que ce filon était mal exploité. L'auteur ne lance aucune piste -même fausse-, et ne donne aucun indice à se mettre sous la dent. Du coup, le lecteur ne peut pas tenter de deviner quoi que ce soit ni faire des hypothèses comme dans tout bon roman à suspense ; il est voué à rester spectateur. Et pour ma part, à force de rester en retrait, j'ai fini par me désintéresser de tout : du sort d'Allie ainsi que des évènements qui ne m'ont d'ailleurs pas spécialement surpris. A la fin, je me suis rendue compte que ça m'était complètement égal de découvrir certains secrets, ou pas. Je me suis même dit que si l'auteur ne lâchait aucune info, c'était peut-être parce que les fameux secrets n'étaient pas forcément si extraordiaires que ça, et qu'ils ne me feraient peut-être pas sauter au plafond (j'espère néanmoins que l'auteur me détrompera dans les tomes suivants de sa série).

J'ai aussi trouvé que ce livre tirait en longueur, qu'il possédait quelques passages inutiles. Et je dois dire que je regrette qu'un roman destiné à un public young adult comme celui-là comporte des chapitres parfois très jeunesse : certains évènements et certaines reflexions/réactions de personnages m'ont dérangé. Je me serais également bien passé du triangle amoureux : quel manque d'originalité dans les relations amoureuses!

Cette série doit comporter 5 tomes, j'espère donc que les tomes suivants ne suiveront pas le même schéma que leur prédécesseur... Ce serait vraiment regrettable car l'idée de base est très intéressante et permet une belle exploitation de l'histoire!

banniere 

-> En bref :
#oui : la belle couverture, l'idée de départ (= le mystère autour des nocturnes et de la venue d'Allie à Cimmeria).
#non : 467 pages où rien n'est dévoilé, quelques longueurs, le triangle amoureux.

Note : Dieu que cette chronique est mal écrite, c'est dire combien ce roman ne m'inspire pas!

 © Eloo 01/2013

Posté par Eloo aime lire à 11:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

10 janvier 2013

Quels objectifs littéraires pour 2013?

Objectifs 2013!

 

1. Lire le second tome des aventures de Voltaire OK

boudoir

Voltaire mène l'enquête : Meurtre dans le boudoir (t.2)
Frédéric Lenormand. Editions JCLattès. 2012.

lien vers la chronique

 

 

 

 

2. Relire la saga Les Mondes d'Ewilan

mondes d'ewilan 1

mondes d'ewilan 2

mondes d'ewilan 3

La Forêt des captifs (t.1)
L'oeil d'Otolep (t.2)
Les Tentacules du mal (t.3)
Pierre Bottero. Editions Rageot.

lien vers la fiche livraddict du tome 1

 

 

 

3. Lire au moins 5 classiques - 3/5 (clique sur la couverture pour lire la chronique)

crime du golf LesEnquetesDHerculePoirot le joueur d'echec real

 

4. Lire (enfin) un livre conseillé par le Chéri

couverture-10724-gemmell-david-cycle-de-drenai-5-legende

Légende (Cycle de Drenaï)
David Gemmell. Editions Bragelonne. 2000.

lien vers la fiche livraddict

 

 

 

5. Continuer la découverte de l'oeuvre d'Agatha Christie - 2 romans lus

agatha

 lien vers la fiche auteur livraddict

 1. Le Crime du golf
 2. Les Enquêtes d'Hercule Poirot

 

 

 

 

6. Relire la saga "Quatre filles et un jean" afin de découvrir ensuite le dernier tome sorti l'an dernier

Quatre filles et un jean

deuxième été

Quatre filles et un jean (t.1)
Le Deuxième été (t.2)
Le Troisième été (t.3)
Le Dernier été (t.4)
Pour toujours (t.5)
Ann Brashares. Editions Gallimard.

lien vers la fiche saga livraddict

 

dernier été

le-troisieme-ete

quatre filles et un jean pour toujours

 

 

 

 

 

 

7. Continuer ma plongée dans la littérature traitant de la Seconde Guerre mondiale - 3 livres lus 
(clique sur la couverture pour lire la chronique)

485577_596527470365487_411441002_n 1150382_633299653354935_719120266_n le joueur d'echec real

 

8. Finir de lire la saga BD De Capes et de Crocs OK

decapeetdecrocs2

 1. lien vers la chronique t.1 à t.3
  2. lien vers la chronique t.4 à t.7
  3. 
lien vers la chronique t.8 à t.10

 

 

9. Lire d'autres romans de l'auteur Serge Joncour

combien de fois je t'aime

in vivo

 

 lien vers la fiche auteur livraddict

 

 

 

 

10. Faire diminuer ma P.A.L.!!!

© Eloo 01/2013

Posté par Eloo aime lire à 09:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

07 janvier 2013

Une Place à prendre de J.K. ROWLING

CVT_Une-place-a-prendre_4220

Une Place à prendre de J.K. ROWLING
Editions Grasset. 2012. 679 p.

Le Saviez-vous? Pagford est une petite bourgade anglaise que l'on ne trouve sur aucune carte.
Et pour cause : elle sort tout droit de l'imagination de l'auteur!

banniere

 

4ème de couverture :

      "Bienvenue à Pagford, petite bourgade en apparence idyllique. Un notable meurt. Sa place est à prendre...
Comédie de moeurs, tragédie teintée d'humour noir, satire féroce de nos hypocrisies sociales et intimes, ce premier roman pour adultes révèle sous un jour inattendu un écrivain prodige."

 

Mon Avis : ♥♥♥

Après l'énorme succès de la saga Harry Potter, J.K. Rowling était attendue au tournant! Elle nous revient avec un roman complètement différent puisqu'elle nous embarque dans une histoire contemporaine à destination d'un public adultes et écrit avec un style plus familier. Alors, verdict?

J.K. Rowling se révèle être un auteur aux multiples facettes. En nous proposant Une Place à prendre, elle ne s'est pas plantée et nous a prouvé la diversité de son talent. Non, Harry Potter n'est pas un coup de bol, J.K. Rowling est née pour nous écrire des histoires. Et le must, c'est que sa plume est reconnaissable entre mille, et ce, dès les premières lignes. Je suis bluffée!

Dès les premières pages, je me suis complètement laissée embarquer dans l'histoire qui met en scène un noyau d'habitants de la petite ville de Pagford. Le notaire est mort et sa place est à prendre : les habitants réagissent à la nouvelle chacun à leur manière et c'est là que réside tout l'intérêt du roman. Le rythme d'action est relativement lent mais c'est loin d'être un point faible car il est justement intéressant de vivre la décortication de chaque évènement : comment il est vécu par les personnes sur place, puis comment il est raconté, interprêté, répété, réinterprêté, etc.

Sachez qu'en lisant ce roman, vous prendrez une bonne dose d'humour anglais dans la face : de l'humour noir, de la satire sociale & de la caricature. Malheureusement ça ne marche qu'un  temps avec moi. Arrivée à mi-parcours, j'ai commencé à faiblir. Mis à part un ou deux personnages - dont Kay l'assistante sociale qui a pour seule tare apparente d'être d'une naïveté déconcertante en amour, personnage qui m'a beaucoup touché par ailleurs -, j'ai trouvé que tous les personnages étaient cinglés! Il y en a pas de normal siouplait? Prenons l'exemple des ados qui ne sont pas très nombreux dans le roman mais qui y occupe une place importante : soit ils boivent, soit ils fument, soit ils pensent qu'au sexe, soit ils se scarifient, soit ils ont de gros (gros) problèmes. C'est quand même dommage de les réduire à ça, non? Et du côté des adultes ce n'est guère mieux avec tous les comportements déviants que l'on pourrait leur rescencer. Ceci dit, il est clair que ce roman est fait pour être lu au 10ème degré.

Malgré ce bémol, ce fut une lecture bien sympathique qui a consolidé mon amour pour la plume de J.K. Rowling.

banniere

-> En bref :
#oui : J.K. Rowling et la preuve de son talent, l'analyse (peu glorieuse) de l'être humain dans toute sa splendeur.
#non : les personnages qui finissent par être trop caricaturaux.

 © Eloo 01/2013

Posté par Eloo aime lire à 17:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

01 janvier 2013

#Flashback 2012

Mes chers Books'Addicts,

Voilà une nouvelle année qui commence et l'occasion pour moi de revenir sur mes coups de coeur de l'année 2012. Ils représentent environ 25% de mes lectures totales (=45) et je trouve que c'est plutôt une bonne moyenne! :)

 

544966JardinEphemereDeStefano  le bleu est une couleur chaude  odette ou les tribulations d'une pigeonne  zombillénium

l'appât  au-bonheur-des-dames_couv  affaire de styles  ewilan 1

Ewilan 2  ewilan 33  serge-joncour-l-amour-sans-le-faire  Ce qu'il n'ont pas pu nous prendre

N'hésitez pas à cliquer sur les couvertures afin de visualiser chaque chronique.

 

Je souhaite également profiter de cette article pour vous remercier d'être de plus en plus nombreux à venir me lire chaque jour (9450 visites en 2012, soit une augmentation de 53% par rapport à 2011!).
Vous êtes 187 à me suivre sur Facebook, 146 à me suivre sur Twitter & 131 à vous être abonnés à ma chaîne Youtube. Alors MERCI ♥

Et à très bientôt avec de belles découvertes livresques :)

 

© Eloo 01/2013

Posté par Eloo aime lire à 12:37 - - Commentaires [6] - Permalien [#]