29 mars 2013

Entre chiens et loups (t.1) de Malorie BLACKMAN

Entre chiens et loups

Entre chiens et loups (t.1) de Malorie BLACKMAN
Editions Milan - Coll. Macadam. 2005. 396 p.

Le Saviez-vous? Entre chiens et loups a été récompensé par le Prix Ado-Lisant en 2007, prix belge décerné par des jeunes entre 13 & 16 ans. Source

banniere

 

4ème de couverture :

      "Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé. Un monde où les communautés s'affrontent à coups de lois racistes et de bombes. C'est un monde où Callum et Sephy n'ont pas le droit de s'aimer. Car elle est noire et fille de ministre. Et lui blanc et fils d'un rebelle clandestin... Et s'ils changeaient ce monde?"

 

Mon Avis : ♥♥♥

Il était temps pour moi de m'attaquer à ce roman de Malorie Blackman qui a suscité de nombreuses émotions parmi ses lecteurs et qui pourrait être en passe de devenir un incontournable de la littérature jeunesse.

Dans son guide des livres pour les 8/16 ans, Tony Di Mascio nous dit que "lire cette histoire [...] est un exercice salvateur pour pointer les clichés bien ancrés dans les mentalités de chacun" (Je cherche un livre pour un enfant ; p.72). Je lui donne ô combien raison. Toute la force de ce roman réside sur l'inversion mise en scène : ici les noirs sont puissants et dominateurs & les blancs pauvres et marginalisés. Pourtant, je n'ai pas pu m'empêcher d'imaginer Callum - blanc dans l'histoire - noir au vu de ce qu'il vit au quotidien. Cela prouve que nous sommes vraiment formatés par l'histoire de notre propre société.

Plus globalement, je dirais que le synopsis est bien trouvé et qu'il apporte matière à réflexion. Néanmoins, il m'a fallu un certain temps pour entrer dans l'histoire et j'ai eu beaucoup de mal à m'identifier aux personnages (peut-être justement à cause de l'inversion?). Je n'ai pas toujours compris les choix des personnages mais il est clair qu'il est difficile de se mettre à leur place qui est à des lumières de la nôtre. La fin, par contre, m'a vraiment touché (sans surprise, qui ne le serait pas?) et j'ai hâte de me plonger dans la suite.

banniere

-> En bref :
#oui : une situation originale où les "rôles" sont inversés, plume agréable, alternance des points de vue de Sephy & Callum, invitation à la réflexion
#non : difficulté à entrer dans l'histoire (au début) & à m'identifier aux personnages

 

© Eloo 03/2013

Posté par Eloo aime lire à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


21 mars 2013

Je suis comme vous, unique! d'Astrid EL CHAMI

astrid elchami

Je suis comme vous, unique! d'Astrid EL CHAMI
Editions La Bourdonnaye. 2012. 185 p.

Le saviez-vous? Je suis comme vous, unique! est un premier roman. N'hésitez pas à aller liker la page facebook d'Astrid El Chami afin de la soutenir et de l'encourager! Ce sera aussi l'occasion pour vous de rencontrer son personnage Emma... lien page facebook

banniere


4ème de couverture :

      "Vingt-cinq ans. C’est l’heure du premier bilan et aux yeux d’Emma, il est moyen, voire complètement nul.
Jeune et déjà ex-journaliste, cette Parisienne pétillante et mille fois reconvertie vient de poser ses bagages aux Galeries Lafayette, maison incontournable pour toute nana mordue de mode.
Excitée à l’idée de débuter sa première journée de travail, Emma n’oublie cependant pas ses amours en crise et la période orageuse que traverse sa maman.
Mais la pin-up a tendance à voir la vie plus rose que grise comme elle préfère croquer dans un millefeuille que de s’étouffer avec un yaourt à 0 %.
Aujourd’hui, Emma remet les compteurs à zéro pour faire de sa vingt-cinquième année, son année… Alléluia !"

 

Mon Avis : ♥♥♥

Le personnage d'Emma, quel sacré numéro! Cette jeune femme nous embarque dans ses recherches d'emplois foireuses, ses histoires d'amour rocambolesques et ses malheurs familiaux. Durant sa vingt-cinquième année d'existence, c'est parfois - souvent - la tempête, mais la jeune femme n'en perd pas moins le cap! Et quand le temps vire à l'orage, elle tente malgré tout de garder le sourire. Hé oui, le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on ne s'ennuie pas une seule seconde en sa compagnie!

Vous l'aurez compris, Je suis comme vous, unique! est un petit roman sucré, drôle et savoureux. Mais à cette belle formule je vais quand même ajouter mon grain de sel... J'ai trouvé que les nombreuses péripéties de ce roman ne sont pas toujours bien "dosées". Je m'explique : certains évènements trop survolés à mon goût auraient mérité d'être davantage creusés, tandis que d'autres ne nécessitaient pas forcément que l'on s'y attardent autant.
Je déplore également quelques maladresses/lourdeurs dans certaines phrases qui m'ont parfois paru mal construites. Mais parallèlement il faut souligner la plume acérée de l'auteur : j'ai adoré le franc-parler qu'elle a donné à sa narratrice.

"Emma, c'est un peu la Bridget Jones française"... Pas faux. Si bien que tout au long du roman, je me suis demandé si ce roman n'aurait pas gagné à être construit comme un journal intime... Emma, la narratrice, ne nous lâche pas une seconde et nous savons de quoi est fait chacune de ses journées... Du coup, autant faire les choses à fond non?
A noter : le personnage d'Emma est un pur produit parisien et cela peut devenir lassant à la longue pour les lecteurs du reste de la France...

Quelques mots sur l'originalité de la fin : je ne m'attendais pas à une telle construction et cela s'est révélée être une bonne surprise.

Je tiens encore une fois à remercier l'auteur Astrid El Chami & son éditeur pour m'avoir gracieusement offert ce roman.
Je leur souhaite une bonne continuation pour la suite!

Et je terminerai cet avis sur une question : Emma ne serait-elle pas un peu Astrid finalement?

banniere

-> En bref :
#oui : une héroïne attachante, de l'humour et du franc-parler, une fin atypique & originale
#non : la couverture, quelques maladresses/lourdeurs dans la construction des phrases

 

© Eloo 03/2013

Posté par Eloo aime lire à 21:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 mars 2013

La Sélection de Kiera CASS

La-selection-Kira-Cass

La Sélection (t.1) de Kiera CASS
Editions Robert Laffont - Coll. R. 2012. 343 p.

Le Saviez-vous? Une adaptation en série TV est d'ors et déjà en cours de réalisation par la Warner Bros et les productrices de "The Vampire Diaries", "The Shield" & "Angel" ! Source

banniere

4ème de couverture :

      "35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie. Trois cents ans ont passé et les Etats-Unis ont sombré dans l'oubli. De leurs ruines est née Illéa, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.
Elles sont trente-cinq jeunes filles : la "Sélection" s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l'héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l'oeil des caméras... Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ [Coup de Coeur!]

Je ne regrette absolument pas de m'être lancée dans la lecture de La Sélection car ça a été une très belle surprise... et même un gros coup de coeur! Pour tout vous dire, j'ai lu ce roman d'une traite avachie dans mon canap' un beau dimanche!

L'histoire ne propose rien de réellement nouveau, la plume de l'auteur ne sort pas du lot (mais elle a eu le mérite de me surprendre avec son utilisation du présent tout au long du récit - choix souvent "casse-gueule" mais pour le coup tout à fait approprié!), et pourtant la magie a opéré!
Les personnages y sont pour beaucoup je pense. Contrairement à la plupart des écrivains de romans Young Adult, Kiera Cass ne nous propose pas une héroïne nunuche, gauche et indécise ; America est une jeune fille à fort caractère, qui a ses faiblesses certes, mais qui sait aussi les transformer en atouts. Du côté des personnages masculins, nous n'avons guère le temps d'apprendre à connaître réellement Aspen mais nul doute qu'il aura plus d'importance dans le second tome. Quant au prince Maxon, je vous dirai en toute subjectivité que je suis sous le charme!

Par certains aspects, La Sélection m'a fait penser à Hunger Games de Suzanne Collins (= télé réalité, sélection, districts pour l'un & castes pour l'autre, etc.) et à Le Dernier jardin : Fugitive (t.1) de Lauren de Stefano (= homme riche cherchant épouse(s), enfermement chez le dit homme, compétition entre les demoiselles, etc.).  Mais loin d'être qu'un simple mélange des deux, le roman de Kiera Cass sait aussi faire la différence et nous embarque dans un univers propre qu'on ne demande qu'à découvrir davantage!

Merci à la Collection R pour ce petit bijou et vivement le tome 2 - sortie prévue le 18 avril 2013!!!

banniere

-> En bref :
C'est un #oui total!
#non : /

 © Eloo 03/2013

Posté par Eloo aime lire à 18:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 mars 2013

Un Jour de David NICHOLLS

Un-jour-David-Nicholls

Un Jour de David NICHOLLS
Editions 10/18. 2011. 621 p.

Le Saviez-vous? Un Jour a été adapté au cinéma avec Anne Hathaway dans le rôle d'Emma
& Jim Sturgess dans celui de Dex
ter.
la bande-annonce:

banniere

4ème de couverture :

      "15 juillet 1988. Emma et Dexter se rencontrent pour la première fois. Tout les oppose, pourtant ce jour marque le début d'une relation hors du commun. Pendant vingt ans, chaque année, ils vont se croiser, se séparer et s'attendre, dans les remous étourdissants de leur existence. Un conte des temps modernes où la splendeur d'aimer a fait chavirer le monde entier."

 

Mon Avis : ♥♥♥

J'ai profité de la Saint-Valentin pour lire une romance ; ça ne m'arrive pas très souvent car mes attentes sont rarement comblées avec ce type de romans. Et malheureusement, une fois n'est pas coutume, il n'y aura pas eu la petite étincelle entre Emma, Dexter & moi. J'y ai cru pourtant car ça commençait bien : une magnifique couverture et un résumé alléchant qui promettait une histoire sans niaiserie. Et sur ce point, je vous rassure de suite : niaiserie il n'y a point. Ouf!

La plume de l'auteur, David Nicholls, m'a beaucoup plu. Elle invite à la lecture, elle est fine et belle.
D'autre part, j'ai trouvé la construction du roman originale et intéressante. L'auteur nous invite à partager une journée en compagnie d'Emma & de Dexter chaque année, le 15 juillet en l'occurence, et pas davantage. Réside alors pour le lecteur une part d'ombre qu'il doit essayer de deviner grâce aux informations qu'il peut glaner tout au long de chaque chapitre. Je trouve que ça apporte quelque chose de nouveau et qui permet au roman de se différencier des autres.

Malgré tout, je ne me suis pas sentie "en phase" avec l'histoire de Dexter et d'Emma. Ces deux-là donnent l'impression de passer à côté de leur vie en permanence et à mon sens ça équivaut à la gâcher. Tout au long de ma lecture, j'ai pensé qu'il leur manquait clairement la bonne copine qui leur dirait "mais arrêtez vos conneries quoi!".
J'ai également trouvé ces 2 personnages principaux légèrement stéréotypés ; Emma est la petite intello coincée qui n'a pas un rond et Dexter le beau gosse riche et versatile qui ne pense qu'à s'amuser. Ce dernier m'a d'ailleurs clairement agacé pendant tout le roman : imbu de lui-même, Dexter se réfugie dans la boisson à la moindre contrariété - on peut même carrément dire qu'il est alcoolique et, c'est malheureux à dire, cela ne semble pas déranger l'auteur qui se complait à le laisser dans un état second pendant les 3/4 du roman sans se décider à le faire soigner!

Un mot sur la fin qui nous propose le rebondissement tant attendu pendant presque 600 pages : je l'ai trouvé tristement banale. Tout ça pour ça?! J'aime même envie de dire c'est ballot! Cette fin aura au moins eu le mérite d'adoucir mon jugement quant au personnage de Dexter... mais c'est un peu tard!

J'attendais tellement plus de ce roman que forcément, la déception a pointé son nez pendant la lecture des derniers chapitres! David Nicholls avait tous les ingrédients pour nous offrir un grand roman ; malheureusement il en a oublié en route!

Je tiens néanmoins à souligner qu'il y a de grandes chances que les adeptes de romance ne soient pas déçus... Alors tentez le coup!

banniere

-> En bref :
#oui : la plume de l'auteur, la construction du roman
#non : une histoire qui n'a pas su m'émouvoir, des personnages stéréotypés & parfois agaçants

 

challenge cold winter
3/6

 

  © Eloo 03/2013

Posté par Eloo aime lire à 12:45 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,