9782226238405-j

L'Armoire des robes oubliées de Riikka PULKKINEN
Editions Albin Michel. 2012. 397 p.

Le Saviez-vous? L'Armoire des robes oubliées a été sélectionné pour le Finlandia Prize.

banniere

Synopsis :

      "Alors que sa grand-mère Elsa se meurt d'un cancer foudroyant et que tous ses proches se rassemblent pour adoucir ses derniers jours, Anna découvre que, derrière le mariage apparemment heureux de ses grands-parents, se cache un drame qui a marqué à jamais tous les membres de sa famille.  Une vieille robe trouvée par hasard, et dont elle apprend qu'elle aurait appartenu à une certaine Eeva, va réveiller le passé. Cette Eeva, dont on ne lui a jamais parlé, aurait été, dans les années 60, la nourrice de sa mère..." Source

 


 Pourquoi Nina m'a choisi cette lecture :

logo_Libr

"Si j'ai choisi ce livre, c'est d'abord parce qu'il est dans ma Wishlist et donc la curiosité est l'un de mes vilains défauts ! Ensuite, parce qu'il me fait penser à un autre roman que j'avais beaucoup apprécié : Le goût des pépins de pomme de K. Hagena. J'aime les histoires de famille au féminin, leur poésie, leur délicatesse. Et j'espère que c'est ce qu'Eloo y retrouvera."

                                      Le Blog de Nina


banniere

Mon Avis : ♥♥♥♥

Depuis sa sortie, j'ai envie de me plonger dans ce roman car son tout m'intriguait : la couverture, le titre, le résumé.
L'auteur nous conte une belle histoire, une histoire de femmes, mais où les hommes ne sont pas en reste. Il y a la grand-mère Elsa, la mère Eléonnora et la fille Anna. Il y a aussi Martti, respectivement le mari, le père et le grand-père de ces dames. Il y a enfin Eeva, l'étrangère si familière. Et puis il y a de beaux dégâts... Parce que les aléas de la vie malheureusement on ne les commande pas.
De l'histoire je n'en dirai rien de plus car le synopsis ci-dessus en raconte juste ce qu'il faut.

La plume de l'auteur est si poétique que cela semble irréelle ; je me suis accrochée à chaque mot comme si ma vie en dépendait. J'ai lu ce roman à bout de souffle, j'avais besoin d'en connaître la fin. Je crois que finalement il m'a juste manqué un zeste de piquant pour que cette lecture soit parfaite.

Ce roman aurait même pu être un coup de coeur pour moi si l'un de ses thèmes principaux (que je ne vous dévoilerai pas pour ne pas gâcher votre lecture) n'entrait pas en contradiction avec mes valeurs personnelles. Néanmoins, je sais reconnaître un roman de qualité quand il me passe entre les mains.  J'ai été traversée par tout un tas de sentiments et d'émotions pendant ma lecture, fait plutôt rare pour être noté. Cela faisait un moment qu'un livre ne m'avait pas autant secoué...

Je ne peux que vous conseiller ce roman qui met en avant, autres autres, la filiation par le sang et plus encore la filiation par le coeur.
C'est beau, c'est vrai, alors forcément parfois ça fait un peu mal... La vie en somme.

© Eloo 11/2013