Big Easy

 

Auteur : Ruta SEPETYS
Editions : Gallimard
Collection : Scripto
Date de parution : 2013
446 p.

 

4ème de couverture :

      "Années 50 à la Nouvelle-Orléans. Josie Moraine, dix-sept ans, n'a pas tiré le gros lot. Fille d'une prostituée qui n'a rien d'une mère attentionnée, elle grandit dans une maison close du Quartier français, celui de la mafia, des affaires louches et des gens sans avenir. Pourtant, Josie a un rêve : quitter cette villle, surnommée The Big Easy et pourtant si peu easy, pour entrer à Smith, prestigieuse université du Massachusetts. Impliquée dans une histoire de meurtre, dépouillée par sa mère et endettée, tout pousse la jeune fille à suivre, elle aussi, la voie de l'argent facile. Mais Jo vaut beaucoup mieux que cela... et ceux qui l'aiment le savent bien."

 

Pourquoi Nina m'a choisi cette lecture :

nin big easy2

Le Blog de Nina

 

Mon Avis : ♥♥♥

Je trépignais d'impatience à l'idée de pouvoir lire le nouveau roman de Ruta Sepetys. Peu d'auteurs ont réussi à me toucher autant qu'elle avec son premier roman Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre, et j'espérais vivement retrouver toute ces émotions avec Big easy.

Dès les premières pages, nous sommes plongés dans l'ambiance typique des années 50' à la Nouvelle-Orléans, une ville avec un taux de criminalité élevé, mais où la vie culturelle est riche et vibrante (en savoir plus). Ruta Sepetys nous abonde de références, autant littéraires que musicales, et j'ai apprécié en apprendre davantage sur de grandes figures telles que Truman Capote, Charlie Parker ou encore Mae West, pour ne citer qu'eux. La plume de Ruta Sepetys est toujours aussi agréable à lire, les mots employés sont choisis avec soin.

L'histoire est bien ficelée, néanmoins je l'ai trouvée un peu trop "gentille" à mon goût, au vu des thèmes abordés. On parle quand même de la prostitution, de la mafia et de règlements de compte réguliers dans un quartier où il ne fait pas toujours bon de vivre. Matez tout ce potentiel pour secouer le lecteur! Malheureusement, Ruta Sepetys reste en surface et donne l'impression de ne pas vouloir prendre beaucoup de risques...  Je m'attendais par ailleurs à être davantage submergée par les émotions mais je suis finalement restée assez en retrait de cette histoire, même si la personnalité de l'héroîne m'a plu.

Dans Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre, Ruta Sepetys n'a pas pris de pincette et nous a donné la vérité crue. Même si les thèmes abordés sont diamétralement différents, Big easy aurait lui aussi dû me prendre aux tripes. C'est dommage car Ruta Sepetys semble pourtant maîtriser son sujet, un sujet prometteur.

J'ai passé un bon moment de lecture, je n'ai finalement presque rien à reprocher à ce roman mis à part que je m'attendais à ce qu'il me secoue davantage. C'est toute de même une grosse épine qui gâche un peu mon avis global. Je sais ce dont Ruta Sepetys est capable - elle l'a déjà prouvé, et je l'attends au tournant pour son prochain roman!

© Eloo 04/2014