nothomb

 

Auteur : Amélie NOTHOMB
Editions : Le Livre de Poche
Date de publication : 2008
(première édition : 2006)
91 p.

 

Le Saviez-vous? Journal d'Hirondelle a fait parti de la première sélection pour le prix Goncourt 2006. Source

 

4ème de couverture :

      "C'est une histoire d'amour dont les épisodes ont été mélangés par un fou."

A. N.

 

Mon Avis : ♥♥♥

C'est de notoriété public qu'il n'y a pas de juste milieu avec Amélie Nothomb, on aime ou on n'aime pas. Je peux vous dire que j'ai adoré Mercure, je peux vous dire que j'ai détesté Antéchrista. Mais là, je ne sais pas quoi vous dire.

Journal d'Hirondelle se lit d'une traite, j'ai d'ailleurs l'impression qu'il est encore plus court que les précédents romans d'Amélie Nothomb que j'ai lu, si cela est possible. Cette auteur a la prétention d'offrir à son lectorat un nouveau roman à chaque rentrée littéraire, mais lorsque je vois leur taille, j'ai toujours la désagréable impression qu'elle ne s'est pas foulée. Bref, passons.

Amélie Nothomb écrit vraiment très bien. Elle utilise parfois des mots désuets et/ou pointus, et si cela peut être un bémol pour certains, c'est une qualité pour moi qui prend bizarrement plaisir à chercher leur définition dans le dictionnaire. Même les quelques expressions latines disséminées dans ses textes ne me rebutent pas, au contraire. Du coup, je peux lire du Amélie Nothomb des heures durant. Non, pour le Journal d'Hirondelle, le problème est tout autre.

J'arrête le suspense : je n'ai pas compris où Amélie Nothomb a voulu en venir avec ce roman. Et c'est un sacré problème. Je suis certaine qu'elle a voulu dire quelque chose avec ce fameux Journal d'Hirondelle - sinon ce serait trop simple, et surtout cette histoire aurait encore moins de sens à mes yeux, mais je ne l'ai pas perçu. Il s'agit d'un parcours de vie, d'accord, atypique soit. Mais encore? J'ai vraiment l'impression d'avoir loupé ma lecture car je n'ai pas réussi à entrevoir le but de l'auteur lorsqu'elle a écrit ce livre.

Ce roman sera donc une petite déception, 'petite' car je me suis tout de même régalée avec le langage qu'Amélie Nothomb a employé dans son roman, et parce que très franchement, avec un livre de si petite taille, on ne peut pas vraiment dire que j'ai perdu mon temps!

© Eloo 05/2014