IMG_2748

 

Auteurs : René BARJAVEL & Olenka de VEER
Editions : Pocket
Date de parution : 1976
(première édition : 1974)
412 p.

 

→ Roman reçu dans le cadre d'un concours, merci à Méli du blog Bazar de la Littérature.

 

4ème de couverture :

      "Une terre de légendes : l'Irlande. Un descendant de roi, chef rebelle en fuite : Hugh O'Farran. Une jeune sauvageonne au prénom étrange : Griselda... Griselda qui rêve, en cette fin du XIXe siècle, d'un destin extraordinaire loin de cette île de Saint-Albans où elle vit avec ses quatre soeurs et ses parents... Voici les personnages principaux d'un magnifique roman d'amour inspiré d'une histoire vraie. Une histoire qui pourrait commencer par 'Il était une fois cinq filles dans une prison d'eau...' tant elle a la beauté et le mystère d'un conte..."

 

Pourquoi Nina m'a choisi cette lecture :

nina dames a la licorne3

Le Blog de Nina

Mon Avis : ♥♥♥♥

Nina n'a pas tout à fait tort, lorsqu'on plonge dans Les Dames à la licorne, on entre dans un monde mystique, proche des contes & légendes, et cela peut effectivement faire penser aux légendes arthuriennes. Mais la comparaison s'arrête là.

Dans ce roman, nous sommes plongés en plein coeur de l'Irlande. Les auteurs nous font découvrir des paysages qui rivalisent de beauté : c'est un appel au voyage et ça fait tout simplement rêver. Je n'ai jamais été particulièrement attirée par l'Irlande, mais à la fin de ma lecture, je serais bien allée y faire un tour!

Souvent présenté comme une romance, notamment sur Livraddict, Les Dames à la licorne est à mon sens bien plus que ça. Il s'agit de l'histoire d'une famille anglaise vivant sur une petite île irlandaise entourée de mystères, nommée Saint-Albans. Nous évoluons au côté des cinq filles de Sir John Greene ; celles-ci cherchent un sens à leur vie et sont en quête du bonheur. Si l'accent est mis sur le personnage de Griselda - le résumé ne parle d'ailleurs que d'elle, cela ne m'a pas empêché de m'attacher à chacune des soeurs. Elles sont toutes très intéressantes, leur questionnement et leur parcours sont différents et nous montrent que finalement il y a mille et une manière de s'épanouir dans la vie... Ce sont des jeunes femmes qui, malgré l'époque dans laquelle elles vivent (fin du XIXe siècle), décident de prendre leur destin en main. 

J'en reviens à l'Irlande : ce roman est, mine de rien, une source d'informations fiable et précise d'un point de vue historique. A la fin du XIXe siècle, il ne fait pas toujours bon vivre dans ce pays déchiré où la domination anglaise écrase les irlandais. Les Dames à la licorne se passe pendant une période houleuse où les mouvements d'indépendance accruent. De plus, entre 1846 et 1848 une terrible famine sévit, laissant la population plus démunie que jamais et obligeant certains natifs irlandais à quitter leur pays pour les Etats-Unis... Tout ces évènements sont parfaitement bien décrits dans le roman et s'accordent avec le côté "inspiré d'une histoire vraie" revendiqué par les auteurs (les personnages du roman sont des ancêtres bien réels d'Olenka de Veer).

Je remercie Méli de m'avoir fait découvrir ce roman, je n'en attendais rien de particulier et ce fut une très belle surprise!

© Eloo 05/2014