→ La Collection Mini Syros Polar propose aux jeunes lecteurs dès 8 ans une première plongée dans le genre policier. La tension monte, on a un peu peur... mais pas trop! Ce sont des romans vraiment abordables pour les enfants qui veulent commencer à lire tous seuls comme des grands : le langage est accessible, les textes sont écrits gros et les histoires sont assez courtes (= elles n'excèdent pas une trentaine de pages).

Pour consulter la collection dans son intégralité

 

 

Titre : Les Doigts rougesLes_doigts_rouges
Auteur : Marc VILLARD
Editions : Syros
Collection : Mini Syros Polar
Date de parution : 2005
(première édition : 1987)
28 p.

 

Le Saviez-vous? Ce roman a été sélectionné dans la liste du Ministère de l'Education nationale.

 

4ème de couverture :

      "Que feriez-vous si vous soupçonniez votre grand frère chéri d'avoir commis un crime horrible? Ricky est rongé par le doute."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

Un petit roman où la tension du lecteur monte en même que celle du narrateur, Ricky, un jeune garçon de 8 ans qui est en vacances avec son grand frère et sa grande soeur. Il est dur de lâcher Les Doigts rouges avant d'en connaître la chute ; mon seul bémol est la fin que j'ai trouvée un peu brutale. Je pense que ce roman donnera envie aux jeunes lecteurs de découvrir d'autres romans de cette collection...

 

 

Le_chat_de_Tigali

Titre : Le Chat de Tigali
Auteur : Didier DAENINCKX
Editions : Syros
Collection : Mini Syros Polar
Date de parution : 2004
(première édition : 1990)
30 p.

 

4ème de couverture :

      "Vanessa et ses parents, de retour d'Algérie, s'installent dans un petit village du Sud de la France. Un jour, ils reçoivent une lettre anonyme menaçant leur chat Amchiche, qu'ils ont ramené de Kabylie. Pourquoi lui en veut-on?"

 

Mon Avis : ♥♥♥

Le Chat de Tigali est moins facile d'accès que Les Doigts rouges, tant par le thème abordé que par le vocabulaire employé (les plus curieux chercheront certainement la signification de certains mots). Bien plus qu'un polar, ce roman traite principalement du racisme et de la peur de l'étranger, et il transmet un très beau message de tolérance. L'auteur n'épargne pas son lecteur en lui mettant sous les yeux une réalité qui peut parfois se révéler cruelle, mais il lui offre également une belle fin pleine d'optimisme (le bien gagne toujours). Je pense qu'il est important d'accompagner son enfant dans cette lecture qui donne matière à reflexion et qui peut entrainer beaucoup d'interrogations.

© Eloo 07/2014