ce qui nous lie2

 

Auteur : Samatha BAILLY
Editions : Milady
Collection : Grande romance
Date de parution : 2013
281 p.

 

→ C'est ma binôme Nina de la chaîne Youtube Le Libr'Air qui a sorti ce roman de ma PAL!

 

4ème de couverture :

"Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler... et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie «normale», celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.
Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de cœurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens."

 

Mon Avis : ♥♥♥

      Lorsque j'ai trouvé le livre de Samantha Bailly d'occasion, je me suis dit que c'était le moment de donner une nouvelle chance à la romance, ce genre avec lequel je ne suis pas souvent en bon terme. Il me semblait avoir lu des avis très élogieux, mais après coup en allant consulter sa fiche sur Livraddict, je me suis rendue compte que Ce qui nous lie ne comptabilise qu'une moyenne de 14.6/20 (pour 179 votants), ce qui n'est pas extraordinaire. Finalement, pas mal de lecteurs sont sortis assez mitigés de cette lecture, et je fais parti de cette catégorie.

J'ai mis énormément de temps à entrer dans ce roman et je ne me suis pas attachée au personnage principal... Allons droit au but : l'histoire d'Alice m'a laissé de marbre. Très rapidement, je me suis aperçue que son don me rendait complètement indifférente : ça ne m'intéressait pas de savoir quels étaient son origine et ses raisons. Je n'étais pas non plus enthousiaste à l'idée de suivre la progression de la relation d'Alice avec son chef Raphaël. Le seul personnage qui m'a vraiment plu est Sébastien, mais il reste très secondaire.

Je n'ai pas vraiment compris quel était l'intérêt des retours en arrière et des bonds dans le futur. Si cela devait être un exercice intéressant pour l'auteur, ça casse surtout le rythme pour le lecteur et ça n'apporte finalement pas grand chose.

Je n'ai pas non plus trouvé la plume de Samantha Bailly transcendante. Elle est assez inégale car nous pouvons croiser au détour du roman aussi bien de belles tournures de phrases que quelques maladresses.

Vous l'aurez compris, ce roman a été une déception pour moi et ne restera pas graver dans les annales. Il faut toutefois noter que Samantha Bailly est très jeune et qu'elle écrit déjà beaucoup, dans plusieurs genres. Je ne baisse pas les bras et espère me réconcilier avec cet auteur en lisant Oraisons (genre : Fantasy) si l'occasion se présente.

© Eloo 10/2014