là où tombent les anges

 

Auteur : Charlotte BOUSQUET
Editions : Gulf Stream
Date de parution : 2015
395 p.

 

→ Ce livre m'a très gentiment été offert par la maison d'édition Gulf Stream, sur les recommandations de ma copine Gaëlle (que vous pouvez retrouver en vidéo ici : Lanylabooks)

 

4ème de couverture :

      "Solange, dix-sept ans, court les bals parisiens en compagnie de Clémence et Lili. Naïve, la tête pleine de rêves, elle se laisse séduire par Robert Maximilien et accepte de l'épouser. Mais son prince est un tyran jaloux, qui ne la sort que pour l'exhiber lors de dîners mondains. Coincée entre Robert et Emma, sa vieille tante aigrie, Solange étouffe à petit feu. Quand la Première guerre mondiale éclate, Robert est envoyé au front. C'est l'occasion pour Solange de s'affranchir de la domination de son mari et de commencer enfin à vivre, dans une ville où les femmes s'organisent peu à peu sans les hommes... Amitié. Loyauté. Liberté. Le destin de trois femmes de la fin de la belle époque au début des années folles."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

Je suis très heureuse d'avoir eu l'opportunité de lire ce roman. Au début, j'ai été un peu déroutée par sa construction si originale ; c'est marrant parce qu'en y repensant j'ai l'impression que ce livre et moi nous sommes apprivoisés au fur et à mesure que j'avançais dans ma lecture. Et finalement, je sors conquise de cette histoire. Je vous conseille Là où tombent les anges à 1000%.

Charlotte Bousquet nous propose un texte où s'alternent narration, lettres échangées, extraits de presse, journal intime écrit par Solange... Il faut bien avouer que l'on peut facilement s'y perdre, d'autant plus que l'histoire n'est pas strictement linéaire. Il fallait néanmoins oser et c'est au lecteur de s'accrocher car ce roman en vaut vraiment la peine.

Là où tombent les anges ne paye pas de mine à prime à bord mais ce roman est un véritable trésor d'informations diverses et variées. On aborde l'histoire de la Première guerre mondiale d'un point de vue assez inattendu en littérature qui est celui des femmes pendant cette sombre période historique. En vrac : la peur et l'attente de nouvelles de leurs proches au front mais aussi les salaires de misères pour des heures d'épuisement dans les usines où il y a souvent de malheureux accidents, le système D avec l'augmentation des prix, les orphelins, les mutilés et les morts, la désinformation de la presse, l'émancipation progressif de la femme que l'on tente de tuer dans l'oeuf par des arrestations... Dans ce roman on parle aussi de sujets toujours d'actualité tels que la maltraitance, l'homosexualité, la maladie, la dépendance des personnes âgées, la musique et les voyages. J'en oublie sans doute.

Comme vous pouvez le constater, l'auteur aborde une infinité de sujets avec une justesse et une rigueur historique qu'il faut saluer. Charlotte Bousquet a dû énormément se documenter et c'est presque dommage de ne pas trouver une bibliographie à la fin du livre. J'ai notamment beaucoup apprécié les coupures de presse de début de chapitres qui sont véridiques puisqu'elles datent d'époque.

Les personnages, pour la grande majorité des femmes évidemment, sont très différents les uns des autres et chacun a son propre combat à mener. Mon côté fleur bleue a eu une préférence pour l'histoire de Clémence mais j'ai également été très touchée par Henriette et par la vieille pianiste.

Il n'y a pas eu de suspense dans cette chronique puisque je vous l'ai dit dès les premières lignes : lisez ce roman, il fait parti de ceux qui font du bien à l'humanité, pour se rappeler et ne jamais oublier. La guerre existe toujours et tout au long de ma lecture j'ai eu une pensée émue pour tout ceux qui en souffrent aujourd'hui.

© Eloo 11/2015