pay du nuage blanc

 

Auteur : Sarah LARK
Editions : L'Archipel
Date de parution : 2013
642 p.

 

→ C'est Marine Tartinneauxpommes qui m'a donné envie de lire ce roman.

 

4ème de couverture :

      «Église anglicane de Christchurch (Nouvelle-Zélande) recherche jeunes femmes honorables pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse bénéficiant tous d'une réputation irréprochable.»

Londres, 1852. Hélène, préceptrice, décide de répondre à cette annonce et de tenter l'aventure. Sur le bateau qui la mène au Pays du nuage blanc, elle fait la connaissance de Gwyneira, une aristocrate désargentée promise à l'héritier d'un magnat de la laine. Ni l'une ni l'autre ne connaissent leur futur époux.
Une nouvelle vie - pleine d'imprévus - commence pour les deux jeunes femmes, qu'une amitié indéfectible lie désormais..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Lecture coup de coeur!

Sarah Lark nous invite au voyage avec son roman dont le point de départ est Londres → destination la Nouvelle-Zélande. Nous traversons la planète sur un bateau en compagnie de Hélène et de Gwyneira, les deux héroïnes, et nous partons à la découverte du "pays du  long nuage blanc" (Aotearoa, nom donné par les Maoris à la Nouvelle-Zélande).

J'ai été complètement fascinée par ce pays aux paysages merveilleux, où les anglais colons "cohabitent" avec les maoris autochtones, et où tous les rêves sont possibles. Parmi les colonisateurs de l'île, certains sont devenus de grands éleveurs de moutons, d'autres espèrent trouver fortune grâce à la ruée vers l'or. Et au milieu de tout ça, nous avons Hélène et Gwyneira qui tentent de s'adapter à leur nouvelle vie depuis qu'elles ont quitté leur Angleterre natale. 

Le Pays du nuage blanc est une fresque historique incroyable où nous suivons deux familles génération après génération. Conflits, complots, rivalités, secrets... La vie n'est pas de tout repos dans ce petit coin de paradis. L'ambiance de ce roman est tout de même reposante, même si entrecoupée de quelques rebondissements. J'ai été happée dans l'histoire car j'ai énormément aimé suivre le développement des villes de ce nouveau pays, où tout est à découvrir et à conquérir pour les européens.

Les deux héroïnes sont très attachantes, tout comme certains personnages secondaires et je pense notamment aux serviteurs maoris. Nous les voyons grandir, mûrirent puis vieillir. Ce sont ensuite les enfants qui prennent la place aux parents. J'ai hâte de connaître la suite de l'histoire avec le tome 2, Le Chant des esprits

Le Pays du nuage blanc sur Fnac.com

© Eloo 01/2016