CVT_Zombie-ball_3303

 

Auteur : Paolo BACIGALUPI
Editions : Au Diable Vauvert
Date de parution : 2013
312 p.

 

4ème de couverture :

      "Comment stopper une invasion de zombies avec des battes de baseball?
Rabi, Miguel et Joe jouent près de l'abattoir de la ville. Il s'en dégage une terrible puanteur. Les adolescents mènent l'enquête et découvrent que l'alimentation toxique des vaches les transforme en zombies! Les fast-foods de la région regorgent de burgers contaminés..."
Une apocalypse pleine d'humour pour apprendre à manger bio et à dégommer du zombie!"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

Je ne sais pas vous, mais je trouve ce résumé très prometteur. Moi qui ne suis absolument pas attirée par les histoires de zombies, j'ai même décidé de faire une exception.

Cela dit, je trouve que la quatrième de couverture induit un peu en erreur : certes des vaches-zombies appellent forcément à des scènes cocasses voire absurdes, mais de là à dire que ce roman est plein d'humour... A mon sens une formulation de ce type aurait été plus appropriée : un roman à l'allure déjantée qui se révèle très engagé (ça sonne bien, non?!). Car oui, nous avons là entre les mains un roman très intelligent.

Si on lit entre les lignes, on se rend vite compte que l'auteur utilise son histoire pour dénoncer l'élevage intensif. La description du lieu de vie des vaches fait serrer les dents, sans parler de leur nourriture composée ici de déchets et de médicaments. Mais d'autres sujets tiennent à coeur à Paolo Bacigalupi : l'immigration et les sans-papiers, le racisme, la corruption, l'argent plus fort que tout,... entre autres.

Ce roman est classé est en science-fiction mais, si on occulte la présence des zombies, on pourrait transposer cette histoire à notre société actuelle et c'est à mon sens le plus effrayant. L'auteur semble vraiment vouloir nous mettre en garde, et personnellement je suis assez d'accord avec son raisonnement.

Finalement, les zombies sont une thématique assez secondaire du roman donc si c'est ce que vous aimez en littérature, passez votre chemin. Paolo Bacigalupi s'en sert avant tout d'excuse pour écrire une histoire qui fait réfléchir sur notre façon de vivre aujourd'hui. Par contre rassurez-vous, nous n'évitons pas les descriptions dégeu' d'attaques de zombies, pour mon plus grand déplaisir.

La chute de Zombie ball est au top, et j'ai adoré le dénouement. Je vous conseille ce roman qui ne paie pas de mine mais qui en vaut vraiment la peine.

Zombie ball sur la Fnac.com

© Eloo 02/2016