miniature 146298

Auteur Rachel CORENBLIT Editions Actes Sud Junior Collection D'une seule voix
Date de parution 2015 / 65 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

 

4ème de couverture :

      "La fille met des gants. Elle applique la feuille, appuie dessus avec le plat de sa main et la retire lentement. Je regarde. Mon avant-bras. C'est là. Le motif apparaît. Les chiffres. La succession froide que je connais par coeur. Ce que ce tatouage va révéler a toujours existé.
146298. Une suite de chiffres tatoués sur le bras de sa grand-mère. Elle les a vus toute sa vie sans leur donner plus de sens. Puis un jour, elle comprend. Les vies de la jeune fille et de la vieille femme se croisent alors, s'entremêlent pour se mettre au diapason."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

Cette chronique va être courte, à l'image de ce petit roman à lire d'une traite. La douloureuse succession de chiffres gravée dans la peau de la grand-mère est une porte ouverte à son histoire de jeune fille qui a vécu pendant la Seconde Guerre mondiale. Sa petite fille, quant à elle, veut comprendre l'incompréhensible.

"Mamie, comment on peut suivre sans résister, sans se révolter? Comment on peut courber la tête et accepter? Comment tu as pu marcher, sans te retourner, sans chercher ton père, c'est pas possible, c'est pas humain, c'est pas imaginable. - C'est pas imaginable, elle me répond. N'essaie pas d'imaginer". p. 43 

Cette lecture à la fois percutante et poignante nous plonge avec réalisme dans un passé perceptible. De pages en pages, le lecteur a l'impression d'y être et cela rend d'une certaine manière 146298 éprouvant à lire. La relation grand-mère/petite fille est touchante ; nous rencontrons ces deux personnages à un croisement important de leur vie, lorsqu'Elisa s'approprie l'histoire que sa grand-mère laisse petit à petit s'évaporer de sa mémoire.

A lire effectivement d'un souffle, comme l'indique la collection D'une seule voix que je vais suivre de près.

146298
146298 sur la Fnac.com

© Eloo 02/2017