couv7671450

 

Outlander : Le Talisman (t.2) / Diana GABALDON
Editions J'ai Lu. 2014 (réédition). 952 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

 

4ème de couverture :

      "1968. A la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Ecosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d'extraordinaires aventures...
Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du siècle des Lumières. Leur but? Empêcher Charles-Edouard Stuart d'accéder au trône, un évènement qui marquerait le début d'une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépends qu'on ne peut modifier le cours de l'histoire impunément..."

 

Mon Avis : ♥♥♥ Une bonne lecture mais...

Si le premier tome de la saga Outlander, Le Chardon et le tartan, m'avait beaucoup plu en dépit de ses longueurs, le deuxième tome intitulé Le Talisman a été une petite catastrophe. Le moins que l'on puisse dire est que j'ai essuyé une sacrée déception, mêlée à une bonne dose de frustration.

Dans cette suite, nous suivons Claire et Jamie jusqu’à Paris puis de retour en Ecosse. Ils se sont lancés eux-mêmes dans une mission où ils semblent ne brasser que du vent mais surtout où le lecteur sait d’avance que l’issue sera inéluctable. En effet, le roman débute dans le présent avant de replonger dans le passé. Si à prime à bord, cela peut titiller la curiosité et donné envie de savoir comment tous les évènements se sont déroulés en amont, l’histoire devient vite lassante puisque nous savons comment elle se termine… ou presque. Ou presque, car malgré tout Diana Gabaldon arrive à renverser la vapeur - enfin!, à environ 150 pages de la fin. On est alors happée dans l’histoire qui gagne en rythme et débouche (évidemment) sur un cliffhanger final.

Du coup, je n'arrive pas à décider si j'ai apprécié ou non ce roman. Pour être tout à fait honnête avec vous, je me suis ennuyée une bonne partie de l'histoire, et je me suis demandée à plusieurs reprises s'il ne valait pas mieux que j'abandonne carrément ma lecture. J'ai finalement persévéré en me disant que j'allais certainement m'en tenir là et ne pas lire les tomes suivants. Et puis, ...les dernières pages m'ont fait douter : malgrés mes déboires, j'ai vraiment envie de connaître la suite des aventures de Claire et Jamie.

On dirait que l'auteur a décidé qu'Outlander serait l'oeuvre de sa vie et qu'ainsi donc elle a voulu savourer chaque évènement, chaque page, chaque mot, de son histoire. J'admets que Diana Gabaldon possède une jolie plume de conteuse mais je crois qu'elle aurait tout de même pu éclaircir son histoire et aller davantage à l'essentiel! Mais non, elle prend son temps et son lectorat n'a pas d'autre choix que de s'adapter à son rythme si contemplatif. Avec difficulté dans mon cas...

A l'heure où je vous écris ces mots, je ne sais pas encore ce qui est le mieux pour moi : que je lise tout de même le troisième tome, quitte à prendre le risque d'une autre déconfiture, ou que je regarde plutôt la série TV! Suite au prochain épisode ;)

  

 

© Eloo 11/2017