Le mois d'avril a été parsemé de très jolies lectures. Je ne leur rends malheureusement pas justice ci-dessous, car faute de temps, je vous ai écrit des avis très succincts. Je vous invite donc vraiment à aller regarder ma vidéo qui se trouve en bas de cet article : j'y ai beaucoup plus développé mon ressenti.

 

J'ai lu... Le Liseur du 6h27.

IMG_2674

Quel plaisir cela m'a procuré de lire ce roman! L'auteur se sert d'une machine qui détruit les livres pour clamer tout l'amour qu'il leur porte... Il fallait y penser! Les personnages principaux sont terriblement attachants, et même si la bêtise humaine est parfois mise en avant, c'est une histoire extrêmement bienveillante que nous avons entre les mains. Je suis persuadée que Le Liseur du 6h27 plaira à tous les amoureux des livres.

Le Liseur du 6h27 / Jean-Paul Didierlaurent. Editions Au Diable Vauvert. 2014. 217 p.

 

J'ai lu... Chaussette.

IMG_2682

J'ai lu cette bande-dessinée sur un coup de tête et d'une traite. C'est une jolie histoire qui met en avant l'intergénération et qui est racontée avec beaucoup de douceur (aussi bien dans les textes que dans les images). Le plus? Le petit corgi, mon chien préféré... Je conseille cette lecture aux petits et aux grands.

Chaussette / Loïc Clément & Anne Montel. Editions Delcourt. 2017. 31 p.

 

J'ai lu... Comme par magie.

IMG_2700

J'ai la nette impression que c'est ce livre qui est venu à moi et non l'inverse ; il porte donc bien son nom. Comme par magie s'apparente à un livre de développement personnel, mais à mon avis il est bien plus que ça. Il parle de la Créativité et de l'Inspiration. Et il a été un véritable moteur pour moi, car je sais désormais que je suis la bonne voie dans mon processus d'écriture.

Comme par magie / Elizabeth Gilbert. Editions Calmann-Lévy. 2015. 313 p.

  

J'ai lu... La Petite boulangerie du bout du monde.

IMG_2708

Ce roman est une petite douceur qui fait du bien au moral. J'ai parfois trouvé l'écriture un peu maladroite et certaines péripéties sont quelques fois grotesques, mais tout est vite oublié grâce à l'histoire contée qui est si touchante. Big up à Neil évidemment, quel champion!

Lorsque j'ai commencé ma lecture, j'ignorais qu'il existait une suite. Ma curiosité me poussera peut-être à la découvrir, mais sachez toutefois que ce roman offre une vraie fin et se suffit donc à lui-même.

La Petite boulangerie du bout du monde / Jenny Colgan. Editions Pocket. 2015. 495 p.

 

☆ Le récap' en vidéo ☆

© Eloo 05/2018