12 novembre 2017

Outlander : Le Talisman (t.2)

 

couv7671450

 

Outlander : Le Talisman (t.2) / Diana GABALDON
Editions J'ai Lu. 2014 (réédition). 952 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

 

4ème de couverture :

      "1968. A la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Ecosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d'extraordinaires aventures...
Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du siècle des Lumières. Leur but? Empêcher Charles-Edouard Stuart d'accéder au trône, un évènement qui marquerait le début d'une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépends qu'on ne peut modifier le cours de l'histoire impunément..."

 

Mon Avis : ♥♥♥ Une bonne lecture mais...

Si le premier tome de la saga Outlander, Le Chardon et le tartan, m'avait beaucoup plu en dépit de ses longueurs, le deuxième tome intitulé Le Talisman a été une petite catastrophe. Le moins que l'on puisse dire est que j'ai essuyé une sacrée déception, mêlée à une bonne dose de frustration.

Dans cette suite, nous suivons Claire et Jamie jusqu’à Paris puis de retour en Ecosse. Ils se sont lancés eux-mêmes dans une mission où ils semblent ne brasser que du vent mais surtout où le lecteur sait d’avance que l’issue sera inéluctable. En effet, le roman débute dans le présent avant de replonger dans le passé. Si à prime à bord, cela peut titiller la curiosité et donné envie de savoir comment tous les évènements se sont déroulés en amont, l’histoire devient vite lassante puisque nous savons comment elle se termine… ou presque. Ou presque, car malgré tout Diana Gabaldon arrive à renverser la vapeur - enfin!, à environ 150 pages de la fin. On est alors happée dans l’histoire qui gagne en rythme et débouche (évidemment) sur un cliffhanger final.

Du coup, je n'arrive pas à décider si j'ai apprécié ou non ce roman. Pour être tout à fait honnête avec vous, je me suis ennuyée une bonne partie de l'histoire, et je me suis demandée à plusieurs reprises s'il ne valait pas mieux que j'abandonne carrément ma lecture. J'ai finalement persévéré en me disant que j'allais certainement m'en tenir là et ne pas lire les tomes suivants. Et puis, ...les dernières pages m'ont fait douter : malgrés mes déboires, j'ai vraiment envie de connaître la suite des aventures de Claire et Jamie.

On dirait que l'auteur a décidé qu'Outlander serait l'oeuvre de sa vie et qu'ainsi donc elle a voulu savourer chaque évènement, chaque page, chaque mot, de son histoire. J'admets que Diana Gabaldon possède une jolie plume de conteuse mais je crois qu'elle aurait tout de même pu éclaircir son histoire et aller davantage à l'essentiel! Mais non, elle prend son temps et son lectorat n'a pas d'autre choix que de s'adapter à son rythme si contemplatif. Avec difficulté dans mon cas...

A l'heure où je vous écris ces mots, je ne sais pas encore ce qui est le mieux pour moi : que je lise tout de même le troisième tome, quitte à prendre le risque d'une autre déconfiture, ou que je regarde plutôt la série TV! Suite au prochain épisode ;)

  

 

© Eloo 11/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


28 juin 2017

Drame en trois actes

 

miniature Drame en trois actes

Auteur Agatha CHRISTIE Editions Le Livre de Poche Date de parution 2009 (1ère édition : 1935) / 218 p.

→ J'ai sorti ce roman de ma PAL.

 

4ème de couverture :

     "Il ne fait pas bon être invité aux dîners de Sir Charles ces derniers temps. A quelques jours d'intervalle, un pasteur, puis un psychiatre en repartent les pieds devant. Le mobile insolite de ce double crime? Il faudrait avoir été invité à dîner pour le découvrir. Et quand cet invité s'appelle Hercule Poirot..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Lecture coup de coeur!

Agatha Christie a écrit Drame en trois actes après Le Crime de l'Orient Express. L'Histoire n'en retiendra qu'un, pourtant ils ont tous les deux été des coups de coeur pour moi. J'ai passé un excellent moment de lecture avec Drame en trois actes ; j'ai essayé de démêler toutes les ficelles en vain et j'ai été bluffée à la fin.

Ce roman se présente comme une pièce de théâtre. Il se découpe en trois actes, et chacun des personnages principaux a son rôle à jouer. Hercule Poirot m'a surprise car il reste dans l'ombre une bonne partie de l'histoire, laissant ainsi la possibilité à Sir Charles Cartwright et Mr Satterthwaite de jouer les détectives amateurs. Évidemment, lorsque le rideau tombe, c'est le petit belge qui mettra en lumière toute l'affaire.

Et quel dénouement! Je tire mon chapeau à celui qui devinera le mobile de chacun des deux meutres, et du premier en particulier. Il faut un certain culot mais rien n'arrête Agatha Christie.

Je vous conseille vivement cette lecture, et si toutefois vous n'êtes pas encore complètement convaincus, je vous laisse avec ma vidéo.

 

 
© Eloo 06/2017

Posté par Eloo aime lire à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 juin 2017

Une lettre de vous

 

IMG_0027

Auteur Jessica BROCKMOLE Editions Presses de la Cité Date de parution 2014 / 283 p.

→ Ce livre m'a gentiment été offert par une amie. J'ai sorti ce roman de ma PAL.

 

4ème de couverture :

      "Unis par leur amour des mots. Séparés par un océan. Dévastés par la guerre.
Mars 1912. La jeune et obscure poétesse Elspeth Dunn ne connaît d'autre horizon que celui de l'île de Skye, au large de l'Ecosse. Aussi est-elle étonnée et ravie quand, pour la toute première fois, elle reçoit une lettre d'un admirateur, un étudiant américain du nom de David Graham. Tous deux entament alors une correspondance. Très vite, cet échange épistolaire donne naissance à une amitié profonde qui a tout d'un amour inavoué. Mais lorsque la Première Guerre mondiale éclate et que David se porte volontaire comme ambulancier, Elspeth ne peut que l'attendre en espérant qu'il survivra.
Juillet 1940. A la suite d'un bombardement à Edimbourg, Margaret découvre dans la maison familiale du courrier adressé à une certaine Sue. Le lendemain, sa mère a disparu et le seul indice qui lui reste est une lettre d'amour. En partant à sa recherche, Margaret va lever le voile sur les mystères qui entourent sa famille..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

C'est plus fort que moi, j'ai toujours peur de ne pas être convaincue par un roman fortement teinté de romance. Il faut dire que cela arrive souvent. Mais pas cette fois-ci. J'ai vibré aux côtés d'Elspeth et David, et je remercie l'auteur pour ce doux moment de lecture.

Ce roman épistolaire se situe sur deux périodes : pendant la Première Guerre mondiale d'une part, et en 1940 d'autre part. Il s'agit de contextes historiques qui me plaisent beaucoup, ce qui me connaissent le savent bien. Je trouve qu'on y apprend toujours quelque chose et Une lettre de vous ne fait pas exception car j'y ai découvert l'existence de l'American Field Service Association (association qui existe encore aujourd'hui et qui s'est étendue dans le monde, dont la France, avec de nouvelles missions).

Néanmoins, ce roman est avant tout et surtout une ode à l'amour. L'amour des jolis mots, l'amour des siens, l'amour avec un grand A... Le tout mis en scène dans des lettres très émouvantes écrites par une auteur à la plume sensible. Jessica Brockmole n'invente rien de nouveau, mais qu'est-ce que son histoire fait du bien. Je la conseille à tous ceux qui sont à la recherche d'une petite parenthèse hors du temps, d'un moment "cocoon" rien qu'à eux et/ou d'un happy end qui réchauffe le coeur.

 

9782258104082
Une lettre de vous sur la Fnac.com

 © Eloo 06/2017

Posté par Eloo aime lire à 08:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 avril 2017

Waylander (cycle Drenaï)

 

miniature waylander

Auteur David GEMMELL Editions Bragelonne Date de parution 2006 (réédition) / 343 p.

→ J'ai "piqué" ce livre dans la bibliothèque de mon amoureux.

 

4ème de couverture :

      "Le roi de Drenaï a été assassiné. Une armée d'envahisseurs déferle sur le pays, avec pour mot d'ordre de tuer hommes, femmes et enfants. Aussitôt, des poches de résistance apparaissent un peu partout. Karnak et Egel, les derniers chefs de guerre drenaïs, tentent d'organiser la défense. Sans moyens ni réelle armée, ils regardent impuissants les troupes ennemies gagner du terrain jour après jour. Mais tout espoir n'est pas perdu. Il repose sur les épaules de celui que la nation surnomme Waylander. Seul, il va s'aventurer en territoire nadir pour retrouver la célèbre Armure de Bronze, symbole de liberté. Mais peut-on faire confiance à ce Waylander? Après tout, c'est lui qui a assassiné le roi..."

 

Mon Avis : ♥♥♥ Une bonne lecture mais...

J'avais déjà lu Légende ainsi que Le Roi sur le seuil du même auteur et j'avais envie de poursuivre ma découverte du cycle de Drenaï avec un troisième roman. Waylander est antérieur aux deux titres cités précédemment et les premières pages nous plongent directement dans une guerre perdue d'avance... Comme souvent avec David Gemmell.

C'est ce que j'ai principalement à reprocher à cet auteur. Ce dernier suit scrupuleusement les codes classiques de la fantasy (il est certes un des pionniers du genre) et il n'innove que peu, son schéma restant sensiblement le même pour chacun de ses romans. Je pense que le lecteur peut vite se lasser et ne plus être surpris s'il les lit tous d'une traite.

Je trouve également que les personnages sont assez stéréotypés. Les hommes ont, par exemple, très souvent un comportement sexiste à l'égard des femmes. Sauf exceptions, ils semblent brutes, voire carrément primitifs. Les femmes quant à elles ne sont pas très présentes et rares sont celles qui possèdent un caractère indépendant et fort. A contrario, le sens de l'honneur est une notion très importante, ce qui peut d'ailleurs paraître un peu contradictoire à prime abord, au vu de certains comportements déviants.

La relation entre le guerrier Waylander et le prêtre Dardalion est ce que j'ai préféré pendant ma lecture. La façon dont ils s'influencent l'un l'autre est très intéressante. Rien n'est tout noir ou tout blanc, et David Gemmell semble en faire le leitmotiv de son histoire. L'auteur arrive à nous faire apprécier un assassin, à avoir de la compassion pour lui. Waylander est un anti-héros qui rappelle que la lumière transperce même les zones les plus sombres.

Dans ce roman, nous découvrons également comment "les Trente" ont vu le jour et nous sommes happés dans une quête et une guerre pleines de rebondissements. Bon point, le rythme est très soutenu et les pages se tournent vite.

L'histoire n'est pas finie, et nous pouvons retrouver l'assassin dans deux autres tomes, un rendez-vous que je ne manquerai pas... après avoir laissé passer quelques temps pour être certaine d'y revenir avec plaisir.

 

livres-waylander-525-1
Waylander sur la Fnac.com

 © Eloo 04/2017

Posté par Eloo aime lire à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 février 2017

Outlander : Le Chardon et le tartan (t.1)

  

miniature outlander

Auteur Diana GABALDON Editions J'ai lu Date de parution 2014 (réédition) / 859 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

 

4ème de couverture :

      "1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s'efforce d'oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d'une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d'en découvrir la raison : en s'approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d'un champ de bataille. Le menhir l'a menée tout droit en l'an de grâce 1743, au coeur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura t-elle revenir à son existence d'autrefois?"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

Le ras-de-marée 'Outlander' n'aura échappé à personne. Grâce à la série télévisée, les romans de Diana Gabaldon sont désormais connus d'un très large public - rappelons que le premier tome a été publié pour la première fois en 1991. Je n'avais pas prémédité de commencer la lecture de cette saga, et c'est sur un coup de tête que j'ai emprunté ce livre à la médiathèque.

Il est difficile d'emprisonner Le Chardon et le tartan dans un genre. On aurait tendance à penser qu'il s'agit d'un roman fantastique lorsqu'on lit les premières pages, mais l'évènement surnaturel qui déclenche toute l'intrigue est finalement bien le seul. Ensuite, on peut supposer qu'il s'agit d'un roman historique, plongés que nous sommes au beau milieu des Highlands de l'année 1743. Mais l'auteur, bien que très respectueuse des faits passés, nous détrompe très vite : le but de son livre n'est pas de nous faire un cours sur les querelles entre les clans écossais et l'envahisseur anglais. Finalement, je retiens personnellement l'idée d'un roman d'aventure où la romance tient une place centrale.

J'ai beaucoup aimé suivre les péripéties qui entraînent Claire et Jamie sur les routes écossaises. Je ne parle toutefois pas de coup de coeur car je déplore des longueurs au milieu du roman, qui ont affaiblit mon rythme de lecture sur un bon nombre de pages. Diana Gabaldon nous raconte notamment le passé de Jamie sous forme de nombreuses anecdotes. Si celles-ci nous permettent de le connaître mieux, je ne les ai pas trouvées toutes utiles et elles m'ont semblé alourdir le roman.

L'auteur m'a également donné l'impression qu'elle perdait parfois le fil conducteur de son histoire. Quel est son objectif? Quels buts animent ses personnages? Durant une grande partie du roman, ils subissent plus les évènements qu'autre chose. Pour finir, j'ai été gênée par ce qui me semblait être des répétitions - bon sang, les deux personnages principaux passent leur temps à se faire capturer ou à fuir.

Petite parenthèse. J'ai noté un passage qui m'a particulièrement choqué. Jamie va avoir un comportement très déplacé envers Claire, et bien qu'il faille remettre le tout dans son contexte historique (18e siècle), je n'ai pas compris qu'une femme moderne (20e siècle) ait pu pardonner ce geste aussi facilement.

Malgré ces critiques qui peuvent paraître dures j'en conviens, sachez que je me suis laissée bercer par cette histoire que j'ai trouvé bien écrite. La romance est émouvante et évite les clichés. J'ai envie de retrouver Claire et Jamie dans le second tome au plus vite car ils sont terriblement attachants.

 

couv54752923
Le Chardon et le tartan sur la Fnac.com

© Eloo 02/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


05 février 2017

Le Crime de l'Orient-Express

 

miniature le crime de l'orient express

 Auteur Agatha CHRISTIE Editions Le Livre de Poche Date de parution 2009 (1ère édition : 1934) / 217 p.

→ J'ai sorti ce roman de ma PAL.

 

4ème de couverture :

     "Par le plus grand des hasards, Hercule Poirot se trouve dans la voiture de l'Orient-Express - ce train de luxe qui traverse l'Europe - où un crime féroce a été commis. Une des plus difficiles et des plus délicates enquêtes commence pour le fameux détective belge. Autour de ce cadavre, trop de suspects, trop d'alibis."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Lecture coup de coeur!

Je continue doucement mais sûrement ma découverte des enquêtes du détective Hercule Poirot (par ordre chronologique s'il vous plait!) et l'occasion m'a enfin été donnée de lire ce monument de la collection : le très célèbre Crime de l'Orient-Express. Agatha Christie s'est inspirée de deux faits divers pour écrire son enquête, à savoir le Simplon-Orient-Express bloqué par une tempête de neige (1929) et l'affaire du bébé Lindbergh (1932).

Plan-de-la-voiture-de-l-orient-express-3

Le Crime de l'Orient-Express est un des plus grands succès de l'oeuvre de la reine du polar, autant dire que j'avais hâte de constater par moi-même ce qu'il avait dans le ventre. J'avais aussi une petite appréhension, celle de ne pas l'apprécier à sa juste valeur car j'en attendais forcément beaucoup. 

Tout le récit est raconté à la troisième personne car le capitaine Hastings n'est pas de la partie cette fois-ci. Il m'a évidemment manqué, mais heureusement Monsieur Bouc le directeur de ligne ainsi que le docteur Constantine sont là pour prendre le relai. Ce duo d'enquêteurs amateurs accompagnent Hercule Poirot dans sa lourde tâche pour démasquer le coupable.

L'auteur nous propose un huis-clos haletant où tous les personnages paraissent à la fois suspects et innocents. La narration est très dynamique, notamment grâce à la durée de l'enquête qui semble s'écouler sur un laps de temps très court. On a également l'impression de lire un rapport de police lorsque Hercule Poirot décide de récapituler les faits pour y voir plus clair et j'ai vraiment apprécié ce procédé.

J'ai finalement deviné où l'auteur voulait nous emmener, sans pour autant pouvoir en détailler le chemin. Je n'ai pas été déçue car je trouve que la résolution de l'énigme, et donc finalement le point de départ de toute l'histoire, est un trait de génie. Je suis bluffée par les petites cellules grises d'Agatha Christie qui lui permettent de créer de tels stratagèmes. Cette lecture a été un vrai régal!

 

le crime de l'orient expres
Le Crime de l'Orient-Express sur la Fnac.com 

© Eloo 02/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 janvier 2017

L'Oiseau des neiges

 

miniature l'oiseau des neiges

Auteur Tracy REES Editions Presses de la Cité Date de parution 2016 / 493 p.

→ J'ai sorti ce roman de ma PAL.
J'ai lu ce roman dans le cadre du Challenge Cold Winter 2016.

 

4ème de couverture :

       "Un enfant abandonné. Quatre lettres pour la vérité. Janvier 1831. Abandonnée, à même la neige, Amy n'a que quelques jours lorsqu'elle est trouvée par Aurelia Vennaway, huit ans, l'unique héritière d'une famille aristocratique. Malgré l'hostilité de ses parents, elle réussit à faire recueillir l'enfant, qui grandira à Hatville Court parmi les domestiques. La jeune et sémillante Aurelia est sa seule amie. Aussi, quand cette dernière lui apprend qu'elle va mourir, Amy est dévastée. Aurelia, cependant, lui a laissé un dernier cadeau : une série de lettres à retrouver aux quatre coins de l'Angleterre, telle une chasse au trésor, et qui l'aideront à lever le voile sur sa propre histoire mais aussi sur celle, inattendue, d'Aurelia. Amy parviendra-t-elle à résoudre l'énigme?"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une lecture qui ne m'a pas fait vibrer...

Flâner au détour des rayons d'une librairie. Prendre un roman au hasard et lire son résumé. Le trouver prometteur. Admirer sa jolie couverture. Repartir avec. Très souvent cela s'accompagne d'une belle surprise, d'un bon moment de lecture. Heureusement! Mais je crains que cette fois, je n'ai pas eu "de nez".

Le résumé m'a induit en erreur ; je pensais que nous allions découvrir au fil des pages les origines d'Amy, le bébé abandonné dans la neige, alors qu'en réalité, l'intrigue se focalise sur les derniers mois de vie d'Aurelia. Je ne dis pas que cela rendait le tout sans intérêt, mais ce n'est pas ce que j'attendais, ni ce que j'espérais. Je déplore beaucoup de longueurs qui m'ont ennuyé, et j'ai été déçue que le secret autour de l'abandon d'Amy soit révélé en quelques lignes à la fin du roman.

La plume de Tracy Rees ne m'a pas emballé car je l'ai trouvée sans personnalité. Pour être honnête, j'avais hâte de finir L'Oiseau des neiges et, évidemment, il m'a paru interminable. Pour conclure, je souhaite souligner que l'histoire en elle-même n'est pas mauvaise, mais qu'elle n'était simplement pas faite pour moi. Je m'attendais à quelque chose de plus fouillé et du coup c'est une petite déception.

 

CVT_Loiseau-des-neiges_3425
L'Oiseau des neiges sur la Fnac.com

© Eloo 01/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

11 janvier 2017

L'Amour comme par enchantement

 

miniature l'amour comme par enchantement

Auteur Nora ROBERTS Editions Harlequin Date de parution 2016 (réédition) / 266 p.

→ J'ai sorti ce roman de ma PAL.
J'ai lu ce roman dans le cadre du Challenge Cold Winter 2016.

 

4ème de couverture :

     "En pleine tempête de neige dans les Rocheuses, Gabriel Bradley porte secours à un véhicule accidenté et découvre avec stupéfaction que la conductrice est une jeune femme belle à couper le souffle et... enceinte de plusieurs mois. Homme solitaire et secret, Gabriel accepte pourtant d'héberger l'inconnue dans le chalet où il s'est isolé pour peindre.
Bientôt, la jeune Laura sort de son silence. Mannequin célèbre, elle a interrompu sa carrière pour épouser un riche héritier de la côte Est. Mais, alors qu'elle venait d'apprendre qu'elle était enceinte, son mari s'est tué avec sa maîtresse dans un accident de voiture.
Emu par le récit de Laura, troublé par sa beauté, Gabriel est partagé entre le désir de la garder près de lui pour la protéger et l'envie de la voir partir au plus vite pour retrouver sa chère liberté. Mais Laura, désemparée, semble s'en remettre complètement à lui..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une bonne lecture mais...

Ceci est une romance et j'ai pris plaisir à la lire. Je répète : ceci est une romance et j'ai pris plaisir à la lire. Incroyable mais vrai! Merci Nora Roberts de m'avoir prouvé que c'était possible et que j'ai eu raison de persévérer. 

Les romans d'amour et moi, ça fait... au moins mille! Ils m'ennuient et je les trouve trop souvent sans saveur. J'adore regarder des comédies romantiques, mais en livres et en mots, ça ne passe pas, ou très rarement. Toutefois, je retente parfois l'expérience et la fin d'année 2016 me semblait propice pour une lecture sans prise de tête. C'était également l'occasion d'avancer dans mon Challenge Cold Winter, et surtout de découvrir enfin la plume de Nora Roberts, une des reines du genre.

Je suis la première surprise à avoir accroché autant. J'ai trouvé la plume de l'auteur souple et agréable, l'histoire douce et entraînante. Nora Roberts évite les gros clichés et nous propose une romance qui m'a semblé crédible. Laura, le personnage principal, est enceinte (comme moi), et je pense que j'aurais réagi de la même manière qu'elle tout au long du roman et des difficultés rencontrées. Elle est bien plus forte qu'elle ne le croit, et ça m'a plu. Quant à Gabriel, il est attachant et il possède un petit côté mystérieux, mais sans en faire trop.

Le dénouement est un peu facile, la fin très prévisible. C'est une lecture réconfortante, sans être un chef d'oeuvre. "Vite lu, vite oublié" comme on dit, c'est mon seul regret. 

 

113368444
L'Amour comme par enchantement sur la Fnac.com

 © Eloo 01/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 décembre 2016

Amulettes

 

miniature amulettes1

 Auteur Véronique AJARRAG Editions du Chat Noir Collection Griffe Sombre
Date de parution 2013 / 362 p.

→ J'ai sorti ce roman de ma PAL.

 

4ème de couverture :

      "Lorsque le docteur Ian, psychiatre, reçoit pour la première fois sa mystérieuse patiente Agrippine et qu’il cède à sa requête de ne se consacrer qu’à son cas personnel pendant toute une semaine, il est loin d'imaginer qu'il ne sera pas simplement le témoin du récit fantastique de la jeune femme mais également l'un de ses principaux acteurs. Car, tel qu’elle le déclare, Agrippine est l'objet de réincarnations successives qui remontent jusqu’à la Mésopotamie ancienne, où son bien-aimé et elle, citoyens du royaume d’Uruk, furent condamnés pour l’éternité. Devant les arguments et la précision de son histoire, le docteur commence peu à peu à douter et ses certitudes vacillent.
Et si depuis l’antiquité, tous les amants maudits n'avaient été qu'un seul et même couple?"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une bonne lecture mais...

Amulettes fait parti de ma PAL depuis plusieurs années déjà ; il a patiemment attendu que ce soit le bon moment pour moi de le lire. Je l'avais acheté suite à l'avis très positif que Maureen avait écrit sur son blog Bazar de la littérature à son sujet. Personnellement j'ai apprécié ce roman, sans pour autant égaler son enthousiasme. 

J'ai trouvé que les premières pages démarraient maladroitement, ce qui a eu pour conséquence une petite difficulté à me situer dans l'histoire au début. J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux, mais je dois dire que la familiarité du Docteur Ian à l'égard d'Agrippine m'a un peu gêné lorqu'ils se rencontrent pour la première fois : il ne m'a pas semblé très professionnel. De manière plus générale, j'ai eu le sentiment durant ma lecture que tout n'était pas toujours très crédible. Certains passages m'ont paru confus ou parfois trop rapides.

Cela étant dit, Véronique Ajarrag nous propose une belle histoire d'amour hors du temps. Cet auteur possède une plume agréable à lire et a su me plonger tout de suite dans l'ambiance des contes des mille et une nuits. Par ailleurs, son roman très bien documenté permet une immersion totale dans cet univers aux saveurs orientales. Je déplore toutefois une fin un peu trop facile à mon goût, alors qu'il a fallu plusieurs siècles à nos protagonistes pour trouver une issue libératrice à leur malédiction.

En bref, j'ai eu entre les mains une lecture sympathique et une intrigue qui tient la route, mais un roman qui ne restera pas gravé dans ma mémoire.

 

amulettes
Amulettes sur la Fnac.com

© Eloo 12/2016

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 novembre 2016

Les Heures lointaines

 

miniature heures lointaines 1

Auteur Kate MORTON Editions Presses de la Cité Date de parution 2011 / 633 p.

→ J'ai sorti ce roman de ma PAL.

 

4ème de couverture :

      "Tout commence par une lettre égarée pendant près d'un demi-siècle et qui ne parviendra que bien des années plus tard à sa destinataire...
Lorsqu'elle reçoit un courrier en provenance du Kent qui aurait dû lui arriver cinquante ans auparavant, Meredith Burchill révèle à sa fille Edie un épisode de sa vie qu'elle avait gardé secret jusqu'alors. En septembre 1939, comme beaucoup d'autres enfants, Meredith avait été évacuée de Londres et mise à l'abri à la campagne. Recueillie par des aristocrates du Kent dans le château de Milderhurst, elle était devenue l'amie de l'excentrique et talentueuse Juniper, la cadette de la famille. 
Pourquoi Meredith a-t-elle dissimulé son passé à sa propre fille? Et pourquoi n'est-elle pas restée en contact avec Juniper, devenue folle après avoir été abandonnée par son fiancé? Afin de reconstituer le puzzle de son histoire familiale, Edie se rend au château de Milderhurst dont les vieilles pierres cachent plus d'un secret."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

Remontons quelques années en arrière... En 2013, je me plongeais dans la lecture du roman La Scène des souvenirs et ce fut une révélation, un méga coup de coeur. Au point que je n'osais pas lire d'autres livres du même auteur ensuite, de peur qu'ils ne soient pas à la hauteur de mes attentes. Je me suis finalement lancée ce mois-ci dans Les Heures Lointaines et ouf, je n'ai pas été déçue.

Ce roman m'a permis de passer un doux moment de lecture et de retrouver toutes les sensations propres à celles que j'avais connues lorsque j'ai découvert la plume de Kate Morton pour la première fois. J'ai d'ailleurs frôlé le coup de coeur - et là est la nuance, je vous explique tout de suite pourquoi. Kate Morton prend son temps pour dénouer son intrigue, on sent qu'elle n'est pas pressée et qu'elle savoure chaque mot de son histoire. Si j'ai apprécié cette lenteur au début, j'ai eu ensuite envie que cela s'accélère un peu, en vain. Il faut être complètement honnête, Les Heures lointaines comporte de nombreuses longueurs, dues notamment à des descriptions interminables qui ne servent que peu (ou pas) l'histoire en elle-même. Je pense que ce gros pavé aurait clairement pu être raccourci sans que cela nuise aux révélations finales.

Ceci étant dit, je ne peux qu'être admirative par la construction du roman, par les secrets de famille emmêlés puis démêlés par l'auteur et par la tournure que prennent les évènements à la fin. Kate Morton a si bien réussi à brouiller les pistes que je n'avais absolument pas cerné la psychologie de certains personnages. Je peux donc dire que j'ai été surprise lorsque j'ai tourné les dernières pages. Et tout se tient, que demander de plus?

Je ne pense pas qu'il soit judicieux de lire tous les romans de Kate Morton d'une traite car cette dernière use souvent des mêmes thématiques, comme par exemple la guerre et la folie. Mais de temps en temps, croyez-moi c'est savoureux! Je ne m'arrêterai donc pas en si bon chemin et je lirai d'autres titres de cet auteur.

 

les heures lointaines
Les Heures lointaines sur la Fnac.com

© Eloo 11/2016 

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :