13 janvier 2016

Le Pays du nuage blanc (t.1)

pay du nuage blanc

 

Auteur : Sarah LARK
Editions : L'Archipel
Date de parution : 2013
642 p.

 

→ C'est Marine Tartinneauxpommes qui m'a donné envie de lire ce roman.

 

4ème de couverture :

      «Église anglicane de Christchurch (Nouvelle-Zélande) recherche jeunes femmes honorables pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse bénéficiant tous d'une réputation irréprochable.»

Londres, 1852. Hélène, préceptrice, décide de répondre à cette annonce et de tenter l'aventure. Sur le bateau qui la mène au Pays du nuage blanc, elle fait la connaissance de Gwyneira, une aristocrate désargentée promise à l'héritier d'un magnat de la laine. Ni l'une ni l'autre ne connaissent leur futur époux.
Une nouvelle vie - pleine d'imprévus - commence pour les deux jeunes femmes, qu'une amitié indéfectible lie désormais..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Lecture coup de coeur!

Sarah Lark nous invite au voyage avec son roman dont le point de départ est Londres → destination la Nouvelle-Zélande. Nous traversons la planète sur un bateau en compagnie de Hélène et de Gwyneira, les deux héroïnes, et nous partons à la découverte du "pays du  long nuage blanc" (Aotearoa, nom donné par les Maoris à la Nouvelle-Zélande).

J'ai été complètement fascinée par ce pays aux paysages merveilleux, où les anglais colons "cohabitent" avec les maoris autochtones, et où tous les rêves sont possibles. Parmi les colonisateurs de l'île, certains sont devenus de grands éleveurs de moutons, d'autres espèrent trouver fortune grâce à la ruée vers l'or. Et au milieu de tout ça, nous avons Hélène et Gwyneira qui tentent de s'adapter à leur nouvelle vie depuis qu'elles ont quitté leur Angleterre natale. 

Le Pays du nuage blanc est une fresque historique incroyable où nous suivons deux familles génération après génération. Conflits, complots, rivalités, secrets... La vie n'est pas de tout repos dans ce petit coin de paradis. L'ambiance de ce roman est tout de même reposante, même si entrecoupée de quelques rebondissements. J'ai été happée dans l'histoire car j'ai énormément aimé suivre le développement des villes de ce nouveau pays, où tout est à découvrir et à conquérir pour les européens.

Les deux héroïnes sont très attachantes, tout comme certains personnages secondaires et je pense notamment aux serviteurs maoris. Nous les voyons grandir, mûrirent puis vieillir. Ce sont ensuite les enfants qui prennent la place aux parents. J'ai hâte de connaître la suite de l'histoire avec le tome 2, Le Chant des esprits

Le Pays du nuage blanc sur Fnac.com

© Eloo 01/2016

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


17 novembre 2015

L'Île des oubliés

lile des oubliés

 

Auteur : Victoria HISLOP
Raconté par Pulchérie GADMER
Editions : Audiolib
Date de parution : 2013
14h35 (431 p.)

 

4ème de couverture :

      "Une jeune anglaise, Alexis, ignore tout de l'histoire de sa famille maternelle, tant sa mère, Sophia, fait peser sur le passé une chape de plomb qui empoisonne leurs relations. Pour dénouer ce noeud obscur, Alexis décide de se rendre dans le village natal de Sophia, en Crête. Et découvre que juste en face se trouve Spinalonga, l'île où l'on déportait les lépreux. Quand elle apprend que son arrière grand-mère y serait morte, elle décide d'élucider tous ces mystères. Pourquoi Sophia a-t-elle si violemment rompu avec son passé? Quelles épreuves ont vécu ses aïeules? Une quête d'identité qui révèlera l'histoire de trois générations de femmes héroïques, dont le destin fut lié à l'île des oubliés..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

Ce livre audio m'a très gentiment été offert par la maison d'édition Audiolib afin que je puisse tester ce support de lecture. Ce fut une expérience réussie, et je vous invite à aller voir mon article dédié à ce sujet (j'espère vous convaincre de tester si ce n'est pas déjà fait). Évidemment, je ne peux pas nier que L'Île des oubliés a largement contribué au fait que j'ai apprécié cette façon de lire autrement, car j'ai tout simplement adoré cette histoire.

L'Île des oubliés est très bien écrit et, dans le cas présent, merveilleusement bien conté. Nous nous plongeons dans l'histoire d'une famille et suivons le destin entremêlé de plusieurs générations de femmes. De nombreux secrets bien enfouis vont refaire surface lorsqu'Alexis décide de se rendre dans le village d'enfance de sa maman, en Crête. Nous découvrons alors l'existence d'une léproserie située sur une île non loin de là, Spinalonga.

Je suis peut-être un peu naïve mais j'ignorais que cela ait pu exister. C'est assez horrible d'imaginer toutes ces personnes séparées de leurs familles et mises au ban de la société. Le seul avantage de cette "mise en quarantaine" était que les malades pouvaient vivre relativement normalement et en paix sur leur île.  Les habitants de Spinalonga ont créé tant bien que mal une nouvelle société, avec un fonctionnement et une organisation qui leur étaient propres. En cela, ce roman a été instructif et passionnant.

Ce roman couvre par ailleurs une grande période historique, qui comprend entre autres la Seconde Guerre mondiale. Bizarrement, ce n'est pas la partie de l'histoire que j'ai préférée car le rythme ralenti alors. L'île de Spinalonga est très largement épargnée par la guerre, mais les recherches pour trouver un remède contre la lèpre sont évidemment stoppées et nous ressentons de la compassion pour tous ces malades plein d'espoir à l'idée qu'un jour ils puissent enfin quitter Spinalonga guéris et en vie.

Vous comprenez donc que c'est le sujet de la lèpre qui a le plus retenu mon attention dans ce roman, mais sachez toutefois que l'histoire est bien plus complexe que cela. Si vous appréciez la thématique des secrets de famille, vous passerez un bon moment avec L'Île des oubliés.

© Eloo 11/2015

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 juillet 2015

La Maison du péril

maison péril

 

Auteur : Agatha CHRISTIE
Éditions : Le Livre de Poche
Date de parution : 2009
(première édition : 1932)
222 p.

 

4ème de couverture :

      "Un tableau qui se décroche à la tête d'un lit, un rocher qui dévale une falaise et s'écrase sur le sentier, les freins d'une voiture qui lâchent, une balle perdue.. Qui en veut à la vie de Miss Buckkley? Hercule Poirot n'aura de cesse de démasquer le coupable."

 

Mon Avis : ♥♥♥

Cela fait maintenant plusieurs semaines que je suis arrivée à la dernière page de ce roman et je ne l'ai toujours pas chroniqué : force est de constater que je ne suis pas bien inspirée. J'ai passé un agréable moment de lecture en la compagnie du détective Hercule Poirot mais...

J'ai toutefois trouvé que La Maison du péril était un peu longuet et pas aussi prenant que d'autres titres d'Agatha Christie que je lui ai préférés. Dans ce tome-ci, Hercule Poirot piétine un peu, reprend son enquête plusieurs fois avant de trouver la bonne voie. C'est un régal que de voir la confiance de ce petit bonhomme si sûr de lui ébranlée. Malgré tout, le lecteur est un peu perdu et voit l'histoire tirée en longueur sans qu'il y est de véritables rebondissements ou retournements de situation.

Finalement, lorsqu'on arrive à la résolution de l'énigme tant attendue, on se rend compte qu'Agatha Christie maitrisait son récit du début à la fin. C'est d'ailleurs par sa fin que ce roman se démarque des autres enquêtes d'Hercule Poirot. Mais on s'est un peu essouflé en cours de chemin et c'est ce qui est dommage...

Je vous conseille plutôt de lire La Mystérieuse affaire de Styles, Le Meurtre de Roger Ackroyd ou encore Le Train bleu, trois enquêtes d'Hercule Poirot que j'ai trouvées bien plus percutantes.

© Eloo 07/2015

Posté par Eloo aime lire à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2015

Juste avant le bonheur

Juste-avant-le-bonheur

 

Auteur : Agnès LEDIG
Editions : Albin Michel
Date de parution : 2013
342 p.

 

→ Ce livre a été lu dans le cadre d'une lecture commune avec ma binôme NinaMilk & Muffins.

 

4ème de couverture :

      "Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fée. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui tendre la main. Ému par leur situation, un homme généreux les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. La chance serait-elle enfin en train de tourner pour Julie?"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ [Coup de Coeur!]

J'avais envie de découvrir la plume d'Agnès Ledig depuis bien longtemps car elle est une auteur alsacienne. Grâce à ma binôme Nina et à notre lecture commune, c'est enfin chose faite avec son second roman, Juste avant le bonheur. On m'avait promis de la tendresse et de l'émotion, et j'ai été comblée.

Ce roman se découpe en deux parties bien distinctes. La première m'a beaucoup plu car elle est très positive et motivante, elle nous rappelle de ne jamais baisser les bras car on finit toujours par remonter la pente. Ce début d'histoire m'a beaucoup fait penser à ce que peuvent également nous proposer Barbara Constantine et Anna Gavalda dans leurs propres romans. J'ai également apprécié la situation géograhique du roman, de l'Alsace (chez moi) à la Bretagne (chez ma meilleure amie), car j'ai reconnu de nombreux lieux où j'ai déjà posé le pied.

La seconde partie a été plus difficile à lire car le revirement de situation m'a ému aux larmes. Le titre Juste avant le bonheur prend alors tout son sens. Je ne peux évidemment pas m'étaler sur le sujet car je vous en dévoilerais trop, mais sachez que l'auteur ne nous a pas épargné et que, si la première partie nous donne le sourire, la seconde nous fait jurer entre les dents "putain de vie!". Mais c'est la vie, la vraie, et qu'est-ce qu'on peut y faire... A part avancer, toujours. Le message est très beau - et si personnel car je sais que l'auteur Agnès Ledig a mis vraiment beaucoup de son propre vécu dans cette histoire. Du coup, il faut l'avouer, ça rend un peu triste aussi.

Je vous conseille vraiment ce roman qui nous offre une belle leçon de vie.

compte instagram : eloobooks                                                                                                                                                 © Eloo 06/2015

photo 1 (1)

photo 2 (1)

Posté par Eloo aime lire à 16:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

27 mai 2015

Les Apparences

couv75497486

 

Auteur : Gillian FLYNN
Editions : Sonatine
Date de parution : 2012
573 p.

 

4ème de couverture :

      "Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari, Nick, forment en apparence un couple modèle. Victimes de la crise financière, ils ont quitté Manhattan, leur vie aisée, leur travail dans la presse, pour s'installer dans la petite ville du Missouri où Nick a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, celui-ci découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres brisés aux murs et aucune trace de sa femme. L'enquête qui s'ensuit prend vite une orientation inattendue : aux yeux de la police, chaque petit secret entre époux et autres trahisons sans importance de la vie conjugale prennent une importance inimaginable et Nick devient bientôt un suspect idéal. Alors qu'il essaie désespérement de son côté de retrouver sa femme, celui-ci découvre qu'elle aussi lui dissimulait beaucoup de choses, certaines sans gravité, d'autres bien plus inquiétantes. Il serait criminel d'en dévoiler davantage tant l'intrigue recèle de surprises et de retournements."

 

Mon Avis : ♥♥♥

Je suis sortie de ma zone de confort en lisant un thriller. Je n'aime pas avoir peur, et heureusement ce n'est pas ce sentiment qui m'a poursuivi pendant ma lecture. Je me suis plutôt sentie très mal à l'aise face à l'atmosphère très malsaine de ce roman.

Je dois faire attention de ne pas vous dévoiler trop de l'intrigue car on se fait balader de rebondissements en retournements de situation. On commence la première partie avec l'alternance de deux types de chapitres : la narration de Nick à partir du jour où sa femme a disparu, et le journal intime qu'Amy écrivait avant sa disparition. On se rend compte dès le départ que la description que chaque personnage fait de son couple est complètement différente et on ne sait jamais qui croire. Amy et Nick ont chacun une part d'ombre et des petits secrets bien enfouis qui menacent d'éclater au grand jour. L'enquête piétine, les certitudes ne sont que façades, Nick est le coupable tout désigné... Mais est-ce si simple? Une chose est sûre, on nous ment.

J'ai beaucoup apprécié ce roman bien ficelé où l'auteur ne laisse rien au hasard. Gillian Flynn distille la relation d'Amy et Nick avec doigté et la conclusion finale est implacable. Ce n'est pas le genre de roman que je voudrais lire trop souvent car lorsqu'on referme ce livre, on a tout de même un goût amer dans la bouche. Mais pour les fans de thriller, je suis sûre que Les Apparences comblera toutes vos attentes.

© Eloo 05/2015

Posté par Eloo aime lire à 20:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,


28 avril 2015

Loin de vous ce printemps

loin de vous ce printemps

 

Auteur : Mary WESTMACOTT (Agatha Christie)
Editions : Le Livre de Poche
Date de parution : 2007
(première édition : 1944)
251 p.

 

→ Ce livre m'a gentiment été envoyé par ma binôme Nina, Milk & Muffins.

 

4ème de couverture :

      "Joan Scudamore, l'héroïne de ce récit, est une femme parfaite et consciente de l'être. Jusqu'au jour où, désoeuvrée, obligée d'attendre en plein désert le train qui la ramènera dans son douillet petit nid anglais, elle commence à évoquer son mari, ses trois enfants... Détective lancée sur la piste de sa propre vie passée, elle rassemble, petit à petit, toutes les pièces du puzzle : une parole, un geste de l'un de ses proches, et un portrait se dessine, inattendu, horrible - le sien..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

Je suis très heureuse que Nina m'ait donné l'opportunité de découvrir une nouvelle facette d'Agatha Christie avec ce roman qu'elle a écrit sous un pseudonyme. En se "cachant" derrière Mary Westmacott, Agatha Christie nous livre quelques textes plus personnels. Loin de vous ce printemps a été écrit d'une traite pendant trois jours et trois nuits, dans une sorte de transe parait-il.

Dans ce roman, je retrouve avec délice la plume si reconnaissable, ainsi que le petit côté impertinent d'Agatha Christie. Elle a mis du coeur à l'ouvrage et beaucoup de sa personne dans Loin de vous ce printemps, qui, même s'il a été écrit en 3 jours, est très travaillé. Malgré tout, je n'ai pas été totalement emballée par cette histoire.

Comme l'indique le résumé, un portrait se dessine, inattendu, horrible - le sien... : je n'ai tout simplement pas pu m'identifier à cette femme égoïste qui n'a jamais su se remettre en question tout au long de sa vie, et qui a fait souffrir les siens parce qu'elle a toujours fait passer ses intérêts avant les leurs. Que ce soit un comportement conscient ou inconscient de sa part, le résultat est le même, Joan Scudamore est détestable au possible.

J'ai tout d'abord été ravie qu'elle se retrouve bloquée dans un désert pendant plusieurs jours - bien fait pour elle!, surtout parce que je me suis dit qu'elle allait peut-être finir par tirer certaines conclusions, apprendre de ses erreurs, avancer. Puis l'ambiance est devenue oppressante. Joan Scudamore est coincée dans l'immensité du désert, mais c'est comme si elle était enfermée entre quatre murs. Vous l'aurez compris, ce roman est huit-clos insoutenable qui vous fait manquer d'air.

Quelque soit le but qu'Agatha Christie s'est fixée avec ce roman, je pense qu'il est atteint car elle réussit à nous montrer les pires côtés d'un être humain à qui on ne veut absolument pas ressembler. La lecture n'a pas toujours été plaisante parce que j'ai parfois été un peu écoeurée ; je ne peux pas vraiment dire que je vous conseille ce roman.

© Eloo 04/2015

Posté par Eloo aime lire à 16:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

17 mars 2015

Le Lit d'Aliénor

couvalienor

 

L'intégrale
Auteur : Mireille CALMEL
Editions : Pocket
Date de parution : 2013
(première édition : 2002)
738 p.

 

4ème de couverture :

      "A 12 ans à peine, l'avenir d'Aliénor est tracé. Elle doit épouser le jeune Henri, prétendant légitime au trône vacant d'Angleterre. Mais Louis VI, soutenu par l'ordre des Templiers chrétiens, réussit à rompre cette alliance en mariant Aliénor avec son propre fils, Louis VII, le 25 juillet 1137. Aliénor doit alors regagner la cour à Paris. Elle est accompagnée d'une jeune suivante, Loanna de Grimwald, qui va devenir sa confidente, son amie, son ombre. Car ce que la jeune duchesse ignore c'est que Loanna descend d'une lignée de druides, engendrée par Merlin l'enchanteur et Viviane, gardienne des secrets druidiques. De mère en fille, ces femmes veillent sur la destinée de l'Angleterre..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

Ce livre est un gros pavé! Si bien que je l'ai lu en deux fois : la première partie en décembre, la seconde en mars ; il est enfin terminé et je peux désormais vous en parler. Ne croyez pas qu'il ne m'ait pas plu hein, c'est juste qu'il est vraiment très gros et que ça m'a rassuré de faire une pause au milieu... Mais en vrai, j'ai adoré ce roman.

Pour tout vous dire, je suis la première surprise d'avoir aimé autant. Ce roman pèse plus de 700 pages et il n'y a de loin pas de l'action à chaque coin de ligne. Le rythme est assez lent et le thème principal est avant tout les histoires de coeur d'Aliénor et de sa suivante Loanna. Vous savez sans doute que la romance me fait souvent partir en courant. Et pourtant là, j'étais bien agrippée à mon livre du début à la fin, avec une préférence pour la seconde partie lorsque nous partons en croisade.

Finalement, le seul élément qui m'a dérangé est la frontière très mince entre la réalité historique et la fiction ; j'ai souvent eu dû mal à la reconnaître. Tout au long de ma lecture, je n'ai pas pu m'empêcher de me demander si tel ou tel évènement avait vraiment eu lieu ou si tel ou tel personnage avait réellement existé. Bref, j'ai passé beaucoup de temps sur Wikipédia.

Les personnages sont très attachants car Mireille Calmel a su nous transmettre leurs émotions à la perfection. Les descriptions de certaines scènes d'amour sont décrites au détail près, ce qui peut surprendre un peu au départ (surtout que nous avons affaire à des relations hétérosexuelles et à des relations homosexuelles), mais pour ma part je m'y suis habituée très vite. Et je peux même dire que j'ai apprécié de lire ces scènes-là car l'auteur a l'art et la manière de les raconter.

J'ai d'ors et déjà commandé la suite de cette histoire, à savoir Le Règne des lions et L'Alliance brisée, car j'ai hâte de retrouver Aliénor et Loanna.

mon avis en vidéo

© Eloo 03/2015

Posté par Eloo aime lire à 16:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 février 2015

Le Train bleu

9782253022565

 

Auteur : Agatha CHRISTIE
Editions : Le Livre de Poche
Date de parution : 2009
(première édition : 1928)
220 p.

 

4ème de couverture :

      "Dans ce train de luxe en partance pour la Côte d'Azur, à bord duquel se trouvent quelques privilégiés qui fuient les brumes de l'Angleterre, la fille d'un richissime homme d'affaires américain est assassinée. Une enquête particulièrement difficile pour Hercule Poirot..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ [Coup de Coeur!]

Voici donc mon premier coup de coeur de l'année 2015... Et cela ne pouvait pas mieux tomber puisqu'il s'agit d'un roman écrit par une de mes auteurs préférées, la grande Dame du polar Agatha Christie.

Le Train bleu n'est de loin pas un des titres les plus réputés de l'auteur ; d'ailleurs je peux même dire qu'avant de m'intéresser aux romans mettant en scène le détective Hercule Poirot, je n'en avais jamais entendu parler. Et pourtant, je l'ai trouvé tout bonnement génial.

Comme à chaque fois, Agatha Christie nous écrit un roman qui ne ressemble à nul autre de sa foisonnante production. Celui-ci se démarque par le fait que nous suivons pendant plus d'une soixantaine de pages tous les personnages qui seront impliqués de près ou de loin au meurtre qui va fatalement suivre. Cela nous permet donc d'emmagasiner un certain nombre d'indices avant que le très célèbre détective Hercule Poirot n'entre en scène et nous fasse sa démonstration.

L'auteur nous propose une enquête très poussée, avec de nombreux personnages que l'on soupçonne à tour de rôle. Je vous conseille vraiment ce roman, une petite pépite qui mériterait davantage d'être connu du grand public, au même titre que d'autres romans plus célèbres d'Agatha Christie.

mon avis en vidéo

© Eloo 02/2015

Posté par Eloo aime lire à 16:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 janvier 2015

Le Ver à soie

2702901-ver-soie-galbraith-jpg_2343186

 

Auteur : Robert GALBRAITH (J.K. Rowling)
Editions : Grasset
Date de parution : 2014
569 p.

 

→ Mon avis sur le précédent roman : L'Appel du coucou.

 

4ème de couverture : /!\ spoiler! /!\

      "Un écrivain a disparu... Le célèbre Owen Quine venait de mettre le point final à son dernier manuscrit - un roman à clé sulfureux dont Cormoran Strike, chargé de l'enquête, pressent qu'il a de quoi inquiéter bon nombre de personnalités en vue. Qui donc aurait intérêt à ce que Quine soit réduit au silence? Les suspects ne manquent pas.
Lorsqu'il retrouve le cadavre de l'auteur, assassiné selon un rituel particulièrement atroce, Strike comprend qu'il a affaire au meurtrier le plus impitoyable qu'il lui ait été donné de traquer..."

 

Mon Avis : ♥♥♥

Je concluais mon avis concernant L'Appel du coucou, la première enquête du détective Cormoran Strike, en notant que j'espérais que la couverture du tome suivant soit tout aussi jolie. C'est bien le cas. Les éditions Grasset ont à chaque fois repris les couvertures VO et c'est un choix très judicieux. Celles-ci possèdent ce qu'il faut de mystérieux, avec toujours une couleur dominante, et donnent envie d'ouvrir le roman pour se plonger à l'intérieur.

Comme je le fais remarquer plus haut avec la mention "spoiler", je déplore que le résumé en dise un peu trop. Il dévoile un élément important de l'histoire qui ne survient qu'aux environs de la page 160. Même si Le Ver à soie est un pavé, je trouve ça un peu dommage. Du coup, l'intrigue ne s'épaissit pour le lecteur que lorsqu'il a dépassé ce passage, puisqu'avant il sait ce qui va inévitablement arriver.

Je trouve que cette enquête est très intéressante mais pas tout à fait aussi addictive que celle du premier tome. Le personnage clé, Owen Quine, est très particulier, extravagant voire détestable, et je me suis assez rapidement dit que quoi qu'il est pu lui arriver, il l'avait bien cherché. On ne ressent pas vraiment de compassion à  son égard. Ses proches sont tout aussi hauts en couleur et cela produit des confrontations assez curieuses entre Cormoran Strike et eux, ainsi que des descriptions de situations plutôt cocasses.

L'auteur n'a rien perdu de son humour dans ce tome et on se régale. On en apprend également davantage sur les caractères et le passé du détective et de son assistante Robin, et c'est agréable de mieux les connaître. Ils sont complexes et bien travaillés.

Personnellement, j'adore le passage où Cormoran Strike se pose dans son appartement pour faire le point sur tous les éléments et les indices de son enquête, et où il cherche la faille. C'est un moment incontournable de l'histoire où le détective remet doucement toutes les pièces du puzzle à leur place et où moi je n'arrive pas à en aligner deux. Vous le savez peut-être maintenant, mais c'est le côté "cérébral" qui m'intéresse le plus dans un polar, et je peux dire qu'avec Robert Galbraith alias J.K. Rowling je suis servie.

Ce qui me plait également c'est lorsque le détective trouve la solution/le coupable mais que l'auteur ne nous le dévoile pas. Le roman change alors de rythme et devient haletant. En tant que lectrice, je tourne les pages de plus en plus vite pour connaître le fin mot de l'histoire - qui m'échappe toujours soit dit en passant!

En conclusion, Le Ver à soie est un bon roman policier, qui malgré son grand nombre de pages, se lit très vite. J'ai préféré L'Appel du coucou car l'intrigue m'a semblé plus évidente mais cela reste un détail. J'espère que J.K. Rowling nous proposera encore d'autres enquêtes du détective Strike, un personnage auquel je m'attache de plus en plus.

mon avis en vidéo

© Eloo 01/2015

Posté par Eloo aime lire à 16:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

17 novembre 2014

Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles

petites

 

Auteurs : Suzanne HAYES & Loretta NYHAN
Editions : Belfond
Date de parution : 2014
396 p.

 

→ Merci à Fiona du blog Pretty Books de m'avoir tenté et à mon Chéri de me l'avoir offert.

 

4ème de couverture :

      "Depuis que son mari a été appelé à rejoindre les forces alliées pour combattre en Europe, Glory Whitehall s’ennuie. Enceinte, seule avec son fils de deux ans dans sa grande demeure du Massachusetts, la pétillante jeune femme cherche une amie à qui parler.
A des centaines de kilomètres de là, en Iowa, Rita Vincenzo s'interroge : comment joindre les deux bouts dans un pays rationné? Comment réconforter la douce Roylene, la fiancée de son fils parti pour le front? Et, surtout, avec qui partager les angoisses et les joies du quotidien? Puis un jour, Rita reçoit une lettre d'une inconnue nommée Glory, comme elle épouse de soldat..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

Je ne pouvais pas passer à côté de ce roman épistolaire se déroulant pendant la Seconde guerre mondiale car il avait tout pour me plaire.
Ma petite phrase d'introduction vous fait peut-être penser à un autre roman également écrit à quatre mains et nommé Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates? Ca m'a fait le même effet que vous, et bien que ces deux romans partagent de nombreux points communs, comme leur grande qualité littéraire, ils sont aussi très différents. Lisez l'un, puis l'autre, vous ne vous ennuyerez pas et apprécierez chacune des deux histoires.

A travers les lettres qu'elles échangent, nous apprenons à connaître Gloria et Rita, deux personnages hauts en couleur et attachants au possible. Elles ont chacune un parcours de vie très différent, mais qui leur permet de s'entraider mutuellement. L'absence des hommes de leur vie partis en Europe pour la guerre est ce qui les lie au départ, mais leur amitié va très vite dépasser tout ça. Je me suis sentie naturellement proche de Gloria car nous avons à peu près le même âge, mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier également Rita ainsi que tous les personnages secondaires (à l'exception de ce casse-pied de Levi).

Le bémol - vous savez ce petit grain de sable qui dérange dans la chaussure et qui empêche ce roman d'être un coup de coeur pour moi, ce sont les histoires de coeur de Gloria. Je ne peux pas vraiment en dire plus de peur de vous spoiler, à part que je n'ai pas toujours adhéré aux choix de Gloria, j'ai trouvé celle-ci parfois très immature et irresponsable (trop fleur bleue?). Heureusement, nous tombons d'accord à la fin de l'histoire.

Passons maintenant à ce que j'ai le plus aimé : l'évocation de la place de la femme à cette époque. En 1914 comme en 1940, les femmes ont dû participer à l'effort de guerre et travailler pour palier à l'absence des hommes. Elles ont alors pris conscience qu'elles étaient tout autant capables qu'eux. En bref, Petites recettes de bonheur... montre parfaitement l'émancipation progressif de la femme et j'ai adoré.

Ce roman est réaliste et très bien écrit ; parce qu'elles s'échangent des recettes de cuisine, des astuces en jardinage et des potins de voisinage, Rita et Gloria nous montrent que la vie doit continuer malgré tout, malgré le malheur, la peur et l'absence.

Je concluerais sur cette anecdote : Si Rita et Gloria s'écrivent des lettres sans s'être jamais vues, sachez que les deux auteurs de ce roman, Suzanne Hayes et Loretta Nyhan, l'on écrit également sans se rencontrer.

© Eloo 11/2014

Posté par Eloo aime lire à 18:13 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,