06 décembre 2017

PAL | Hiver 2018

 

Les premiers jours du mois de décembre marquent le retour du désormais traditionnel Challenge Cold Winter. Je profite donc de cet évènement pour vous présenter les livres que j'ai très envie de lire pendant cet hiver. Je pense qu'il n'est plus vraiment utile de présenter le Challenge Cold Winter ; mais si certains parmi vous ont tout de même besoin de se rafraîchir la mémoire, Margaud propose comme chaque année un joli article explicatif sur son blog.

lapin2
Image issue du bel album Le Lapin de neige (Camille Garoche / Casterman / 2016).

 

 Ma PAL du Challenge Cold Winter :

• La magie de Noël : lire un livre en lien avec cette fête (de près ou de loin).

Lettres du Père Noël de J.R.R. TOLKIEN + Christmas Pudding de Nancy MITFORD + Noël à tous les étages de Marie-Aude MURAIL.

• Flocons magiques : lire un livre du genre fantasy, fantastique...bref magique, mais pas forcément en lien avec Noël ou l'hiver.

Le Souffe de Midas d'Alison GERMAIN.

• Stalactites ensanglantées : lire un polar/thriller qui se passe durant l'hiver, où durant une période froide.

Le Noël d'Hercule Poirot + Christmas Pudding d'Agatha CHRISTIE.

 

Friends_chandler_bing_santa_claus_father_christmas_merry_christmas_ho_ho_ho_love_ya_joy_noel_lmao
Parce que Friends quoi! Parce que Chandler quoi <3

 

 Ma PAL "bonus" de l'hiver :

Un roman de la rentrée littéraire.

Sucre noir de Miguel BONNEFOY.

• Un roman qui me fait envie depuis longtemps.

La Part des flammes de Gäelle NOHANT.

Une suite.

Phobos : Il est trop tard pour renoncer (t.3) de Victor DIXEN.

 

© Eloo 12/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


27 novembre 2017

Phobos : Il est trop tard pour regretter (t.1)

 

phobos,-tome-1---les--phemeres-640387-264-432

Phobos : Il est trop tard pour regretter (t.1) / Victor DIXEN
Editions Robert Laffont. Collection R. 2015. 432 p.

→ J'ai emprunté ce roman à ma soeur.

 

4ème de couverture :

"Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L'éternité pour s'aimer.

Il veulent marquer l'Histoire avec un grand H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Elle veut trouver l'amour avec un grand A.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour...

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

C'est un évènement très spécial qui m'a conduit à découvrir cette histoire. Non pas que je n'avais pas envie de lire Phobos avant. Mais ce premier tome a eu un tel succès dès sa sortie que je m'étais dit qu'il n'avait pas besoin de moi pour faire sa promotion et que j'avais bien le temps de le lire plus tard. Cela me fait sourire aujourd'hui alors que je participe au lancement de la sortie du quatrième tome, Phobos : Il est trop tôt pour respirer (voir la vidéo ci-dessous).

Evidemment j'ai lu ce roman avec un regard particulier. Il fallait absolument que je m'imprègne de l'atmosphère, de l'ambiance, de l'état d'esprit des personnages - et plus spécifiquement de celui de Kelly. Malgré tout, je vous donne aujourd'hui mon avis le plus objectif possible, comme toujours. Je trouve que Phobos est une très bonne dystopie pour adolescents, qui entraîne de nombreuses pistes de réflexion sur notre monde actuel (et futur?).

Dès les premières lignes, Victor Dixen met son lecteur au parfum et lui dévoile tous les tenants et aboutissants du système. Bref, on a là un point de vue omniscient que j'ai trouvé très intéressant. Nous suivons alors plusieurs groupes de personnages, chacun détenant une partie seulement des informations. J'ai particulièrement aimé suivre le parcours d'Andrew Fisher et de Harmony McBee, deux personnages secondaires qui, je l'espère, se dévoileront davantage au fil de l'histoire.

Phobos est un roman équilibré et rythmé, dont les pages se tournent très vite. Finalement mon seul bémol est à l'attention de certains prétendants un peu trop fleurs bleues à mon goût, et qui pensent que tomber amoureux en quelques minutes est complètement normal. C'est pourquoi j'ai d'ailleurs particulièrement apprécié la psychologie et le caractère de Léonor, le personnage principal. Son côté "machine à certitudes" - pour paraphraser l'auteur, l'a rend authentique.

J'ai vraiment hâte de connaître la suite de l'aventure, c'est pourquoi j'ai enchaîné directement avec la lecture du deuxième tome, Phobos : Il est trop tard pour oublier ; vous aurez donc de ses nouvelles très vite!

 

© Eloo 11/2017

Posté par Eloo aime lire à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 novembre 2017

Outlander : Le Talisman (t.2)

 

couv7671450

 

Outlander : Le Talisman (t.2) / Diana GABALDON
Editions J'ai Lu. 2014 (réédition). 952 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

 

4ème de couverture :

      "1968. A la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Ecosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d'extraordinaires aventures...
Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du siècle des Lumières. Leur but? Empêcher Charles-Edouard Stuart d'accéder au trône, un évènement qui marquerait le début d'une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépends qu'on ne peut modifier le cours de l'histoire impunément..."

 

Mon Avis : ♥♥♥ Une bonne lecture mais...

Si le premier tome de la saga Outlander, Le Chardon et le tartan, m'avait beaucoup plu en dépit de ses longueurs, le deuxième tome intitulé Le Talisman a été une petite catastrophe. Le moins que l'on puisse dire est que j'ai essuyé une sacrée déception, mêlée à une bonne dose de frustration.

Dans cette suite, nous suivons Claire et Jamie jusqu’à Paris puis de retour en Ecosse. Ils se sont lancés eux-mêmes dans une mission où ils semblent ne brasser que du vent mais surtout où le lecteur sait d’avance que l’issue sera inéluctable. En effet, le roman débute dans le présent avant de replonger dans le passé. Si à prime à bord, cela peut titiller la curiosité et donné envie de savoir comment tous les évènements se sont déroulés en amont, l’histoire devient vite lassante puisque nous savons comment elle se termine… ou presque. Ou presque, car malgré tout Diana Gabaldon arrive à renverser la vapeur - enfin!, à environ 150 pages de la fin. On est alors happée dans l’histoire qui gagne en rythme et débouche (évidemment) sur un cliffhanger final.

Du coup, je n'arrive pas à décider si j'ai apprécié ou non ce roman. Pour être tout à fait honnête avec vous, je me suis ennuyée une bonne partie de l'histoire, et je me suis demandée à plusieurs reprises s'il ne valait pas mieux que j'abandonne carrément ma lecture. J'ai finalement persévéré en me disant que j'allais certainement m'en tenir là et ne pas lire les tomes suivants. Et puis, ...les dernières pages m'ont fait douter : malgrés mes déboires, j'ai vraiment envie de connaître la suite des aventures de Claire et Jamie.

On dirait que l'auteur a décidé qu'Outlander serait l'oeuvre de sa vie et qu'ainsi donc elle a voulu savourer chaque évènement, chaque page, chaque mot, de son histoire. J'admets que Diana Gabaldon possède une jolie plume de conteuse mais je crois qu'elle aurait tout de même pu éclaircir son histoire et aller davantage à l'essentiel! Mais non, elle prend son temps et son lectorat n'a pas d'autre choix que de s'adapter à son rythme si contemplatif. Avec difficulté dans mon cas...

A l'heure où je vous écris ces mots, je ne sais pas encore ce qui est le mieux pour moi : que je lise tout de même le troisième tome, quitte à prendre le risque d'une autre déconfiture, ou que je regarde plutôt la série TV! Suite au prochain épisode ;)

  

 

© Eloo 11/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 octobre 2017

Mes Lectures | Septembre 2017 (récap' en vidéo)

 

 

Vous avez actuellement une tasse de thé bien fumante entre vos mains? Et des petits gâteaux posés pas trop loin sur le bureau? Parfait, vous êtes prêts à regarder ma trèèès longue vidéo! Mea culpa, j'avais trop de livres à vous présenter et trop de choses à vous dire... Et puisqu'une image peut parfois valoir mille mots, je vous laisse sans plus attendre avec le bilan de mes dernières lectures.

© Eloo 10/2017

Posté par Eloo aime lire à 11:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

26 septembre 2017

PAL | Automne 2017

 

 

Après quelques semaines d'absence, je me décide enfin à vous retrouver en vidéo. L'automne étant ma saison préférée, je ne pouvais tout simplement pas passer à côté de l'occasion de discuter avec vous de mes envies de lecture du moment.

Histoire de faire d'une pierre deux coups, j'en profite pour associer ma Pal de l'Automne 2017 au Pumpkin Autumn Challenge organisé par Le Terrier de Guimause. Je participe à deux menus et je vous présente donc aujourd'hui quatre romans ; ce qui me laisse la liberté d'ajouter d'autres titres au fur et à mesure et au gré de mes envies.

 

l'automne frissonant 

71xzL6fXw8L     lady-helen,-tome-2---le-pacte-des-mauvais-jours-958097-264-432

 

l'automne douceur de vivre

La-bibliotheque-des-ames     couv7671450

© Eloo 09/2017

Posté par Eloo aime lire à 14:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


Les Petites reines

 

Couv_Les-petites-reines

 

Suite à ma récente déconvenue (voir mon avis sur Tant que nous sommes vivants), je n'arrivais pas à fixer mon esprit sur une nouvelle lecture. J'avais besoin d'une histoire entrainante et sans prise de tête ; et le roman Les Petites reines est finalement tombé à pic! 

 

Les Petites reines / Clémentine BEAUVAIS.
Editions Sarbacane. 2015. 270 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

 

4ème de couverture :

      "On les a élues «Boudins de l'année» sur Facebook. Mais Mireille Laplanche et ses «boudinettes», Hakima et Astrid, n'ont pas l'intention de se lamenter sur leur sort! Elles ont des mollets, des vélos, et elles comptent bien rallier Bourg-en-Bresse à Paris... Pour s'incruster à l'Elysée ! Place aux Petites Reines!!!"

 

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

Les petites reines est une histoire complètement loufoque, portée par quatre personnages principaux terriblement attachants. Clémentine Beauvais nous fait voyager à travers la France avec son style unique et, malgré des thèmes abordés pas toujours faciles - le harcèlement scolaire et le racisme entre autres, elle nous fait beaucoup rire.

Au début de ma lecture, j'ai buté sur certaines scènes qui m'ont paru peu réalistes (notion importante à mes yeux lorsque je lis un roman contemporain). Mais une fois que j'en avais fait l'abstraction, j'ai dévoré cette histoire d'une traite. La relation entre Mireille et Malo a notamment fait écho en moi, et j'ai été bluffée par la façon dont Mireille a su dépasser les moqueries pour ensuite créer quelque chose de bien plus fort. 

Certains sont nostalgiques de leur adolescence, mais nombreux sont ceux qui l'ont vécue douloureusement. En ce qui me concerne, pour rien au monde je ne revivrai cette période de ma vie. Mais j'aurais aimé que ce roman existe déjà. Car le message qu'il délivre est porteur de tolérance et d'espoir. "Tu vois, la roue tourne toujours, alors à l'image des boudinettes, ne te laisse pas faire et haut les coeurs!" 

Vous l'aurez compris, je vous présente ici un roman à destination des ados que je conseille plutôt deux fois qu'une!

© Eloo 09/2017

Posté par Eloo aime lire à 13:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

12 août 2017

Tant que nous sommes vivants

 

tant que nous sommes vivants

Anne-Laure Bondoux est une auteur de livres jeunesse réputée. Son roman Le Temps des miracles me tentait particulièrement mais c'est finalement avec Tant que nous sommes vivants que j'ai découvert sa plume.

 

Tant que nous sommes vivants / Anne-Laure BONDOUX. Editions Gallimard. 2014. 297 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

 

4ème de couverture :

"Bo et Hama travaillent dans la même usine. Elle est ouvrière de jour, lui, forgeron la nuit. Dès le premier regard, ils tombent follement amoureux. Un matin, une catastrophe survient et ils doivent fuire la ville dévastée. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers des territoires inconnus... Mais quand l'ombre a pris la place de la lumière, l'amour suffit-il à nous garder vivants?"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une lecture qui ne m'a pas fait vibrer...

J'ai commencé ma lecture confiante, persuadée que ce livre serait un petit bijou plein de surprises et d'émotions. J'allais l'adorer, oui c'était certain. Et finalement... cela s'est révélé bien plus compliqué que prévu, et le mot le plus adéquat pour définir mon ressenti à la fin : "laborieux".

Honnêtement, j'ai hésité plusieurs fois à abandonner carrément ma lecture. Mais ceux qui me connaissent bien le savent : je finis toujours par persévérer, sait-on jamais si la lecture deviendrait intéressante à retardement. En fait, cela n'arrive quasiment jamais ; lorsqu'une lecture démarre mal, on est souvent mal barré... Mais on ne sait jamais. L'exception n'aura pas lieu ici non plus. Entre cette histoire et moi, ça a fini aussi mal que ça a commencé.

J'ai trouvé que ce roman communiquait trop d'émotions négatives. La vie de nos personnages principaux n'est que peu de temps baignée de lumière, et pour un peu j'ai failli faire une mini déprime en arrivant à la dernière page - cela s'est d'ailleurs traduit en petite panne de lecture. J'ai été particulièrement déçue par la seconde partie du roman : la finalité de l'histoire d'amour entre Bo et Hama est si incompréhensible (et carrément frustrante, moi qui espérais le meilleur pour eux)!

Tant que nous sommes vivants est comparable à un conte initiatique, malheureusement j'ai été assez hermétique aux messages qu'il transmettait. En définitive je suis sortie de ma lecture déçue, mais aussi soulagée d'être arrivée au bout et de pouvoir enfin passer à autre chose.

Pour m'aider à ne pas m'avouer vaincue, Margaud Liseuse m'a conseillé de lire La Princetta et le Capitaine du même auteur. C'est donc à tenter...

© Eloo 08/2017 

Posté par Eloo aime lire à 13:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

24 juillet 2017

Les "likes" ne sont pas la vraie vie

  

IMG_4525

 

Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler à coeur ouvert. Cela ne m'arrive jamais, ce sera sûrement un peu brouillon. C'est qu'en ce moment, je suis un peu lasse et que j'ai bien envie de disparaître d'Internet pour un temps. Oui, ça m'arrive quelques fois. Souvent l'été d'ailleurs, je m'en rends compte. L'année dernière, j'avais mis cet état d'esprit sur le compte de mon premier trimestre de grossesse et de ma grosse fatigue qui l'accompagnait. Mais finalement, je crois que c'est rebelote à chaque saison chaude. Je manque d'air.

J'en arrive à un point où je ne supporte plus de lire les tweets malveillants ou de regarder les photos sur Instagram qui reflètent une réalité bien trop parfaite pour être vraie. J'en ai assez de la course aux likes, où les réseaux sociaux sont utilisés non pas pour partager mais bien pour se mettre en valeur en espérant attirer l'attention du plus grand nombre. Je n'ai jamais été une adepte de tout ça, je ne suis pas une compétitrice dans l'âme. Je crois que tous ces chiffres, partout, faussent la donne. Ils nous classent malgré nous et étouffent l'authenticité. Où est passé la simplicité?

Pour ne pas être oublié, il faut être présent, sans cesse et tout le temps. Un tweet, une photo, un commentaire et on recommence. Je trouve ça épuisant. Et si finalement on avait oublié l'essentiel? Passer du temps en famille, marcher quelques pas dans le sable, lire un bon roman (etc.) me semblent bien plus valorisants.

En bref, j'ai grand besoin de me recentrer. De passer moins de temps dans le virtuel pour gagner du temps dans le réel. Pour ressentir le temps qui passe et l'attraper à pleines mains. Être vivante. A travers le regard des gens que j'aime, à travers des gestes qui me font vraiment du bien. Idéalisons un peu : je veux faire bouger le monde, le mien tout au moins.

Je n'abandonne pas mon blog, mon cocon littéraire depuis 2010. Mais je prends un peu de recul. Il se traduira peut-être par un renouveau car je me vois bien venir causer par ici plus souvent. Et déserter le reste. On verra bien. 

[ Photo : Connemara • Irlande / 2016 ]  © Eloo 07/2017

Posté par Eloo aime lire à 10:46 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

12 juillet 2017

5 bonnes raisons de lire la saga Six of Crows (+ concours!)

 

 

Il y a deux jours, je vous parlais de ma lecture du deuxième et dernier tome de Six of Crows, La Cité corrompue. J'aurais pu m'arrêter là mais j'ai tellement aimé l'univers créé par Leigh Bardugo que j'ai eu envie de dédier une vidéo complète à cette saga. J'espère vraiment vous convaincre de la découvrir!

 

📢 CONCOURS!

La maison d'édition Milan se joint à moi pour offrir à l'un d'entre vous le lot suivant : Six of Crows (tome 1) + Six of Crows, la Cité corrompue (tome 2). 
Concours ouvert à la France métropolitaine, à la Suisse et à la Belgique. Participation acceptée jusqu'au dimanche 23 juillet 2017, minuit (une participation par personne).

Les romans mis en jeu sont des livres neufs. Ils vous sont généreusement offerts par la maison d'édition Milan, merci à elle!
Nous ne serons pas tenus pour responsables en cas de perte ou de dégradation du colis par le transporteur.

Bonne chance!

 

Ce concours est clos!

L'heureuse gagnante est Mathilde C.

 © Eloo 07/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

10 juillet 2017

Six of crows : La cité corrompue (t.2)

 

miniature six of crows t2

Auteur Leigh BARDUGO Editions Milan Date de parution 2017 / 661 p.

→ J'ai sorti ce roman de ma PAL.

 

4ème de couverture :

      "Vengeance. Complot. Trahison.
Une mission sépare Kaz et ses complices de la liberté. Une mission pour survivre, devenir riches et obtenir la gloire. Une mission au cours de laquelle tout Ketterdam se dresse contre eux.
Violence. Alliance. Rédemption.
Une partie mortelle. Six destins. Quand les dés sont truqués, ils changent la règle du jeu..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Lecture coup de coeur!

Est-il possible d'avoir quelques pages supplémentaires SVP?
Et dire qu'au départ j'étais bien contente d'avoir entre les mains une duologie! Pour une fois, je lisais une série fantasy qui ne serait pas interminable, qui ne s'essouflerait pas au bout de x tomes. Je lisais enfin une histoire où je n'aurais pas à attendre des années pour connaître la fin. Leigh Bardugo a eu bien raison de s'en tenir là car l'histoire est parfaite ainsi ; mais elle a créé des personnages si attachants qu'il est difficile de leur dire au revoir...
 

20113313

Je vous conseille d'aller jeter un oeil à ma chronique sur le premier tome. Elle résume toujours aussi bien ma pensée à propos de cette saga si chère à mon coeur.  Saga chouchou, saga doudou, et saga désormais incontournable de ma bibliothèque. Un vrai trésor que j'ai envie de partager avec un maximum de lecteurs. Six of Crows vous embarque dans une aventure hors norme aux côtés de personnages complexes aux multiples facettes. Leigh Bardugo propose une expérience de lecture unique : de la poésie, des rebondissements à n'en plus finir et un tourbillon d'émotions. 

"Ma Mère, c'est Ketterdam. Elle m'a enfanté dans le port. Mon père, c'est le profit. Je l'honore tous les jours. Rentrez à la tombée de la nuit ou ne revenez jamais".

 N'hésitez plus, et laissez-vous tenter... La série Six of Crows ne peut pas vous laisser indifférent!

six-of-crows,-tome-2---la-cite-corrompue-912730-264-432

 © Eloo 07/2017

Posté par Eloo aime lire à 11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,