24 mai 2017

Harry Potter et la Coupe de feu (t.4)

 

IMG_0023 

Auteur J.K. ROWLING Editions Gallimard Date de parution 2009 (réédition de luxe) / 731 p.

→ Il s'agit d'une relecture.

 

4ème de couverture :

      "Harry Potter a quatorze ans et entre en quatrième année au collège de Poudlard. Une grande nouvelle attend Harry, Ron et Hermione à leur arrivée : la tenue d'un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit... Trop vite. Il va se trouver plongé au cœur des événements les plus dramatiques qu'il ait jamais eu à affronter. Dans ce quatrième tome bouleversant, drôle, fascinant, qui révèle la richesse des enjeux en cours, Harry Potter doit faire face et relever d'immenses défis."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ Lecture coup de coeur!

Harry-Potter-et-la-coupe-de-feu

Je continue doucement mais sûrement ma relecture de la série Harry Potter, saga chouchou, saga doudou, qui a marqué un tournant dans ma vie de lectrice. J'étais déjà une grande dévoreuse de livres avant, mais je restais dans ma zone de confort avec des lectures très jeunesse. Après Harry Potter, je n'avais plus peur des gros pavés, et j'étais prête à lire des romans plus matures. J'ai grandi avec nos trois héros, je suis devenue une adolescente à leur côté.

Aujourd'hui, je suis largement une adulte et, pleine de nostalgie, je prends un plaisir infini à me replonger dans cette aventure magique. Harry Potter et la Coupe de feu est un tome transitoire : il annonce les temps plus sombres à venir ainsi que le retour de Lord Voldemort. La scène dans le cimetière m'a fait froid dans le dos, je la redoutais tant, même si je savais évidemment comment le tout allait se conclure. Je crois que je relis à chaque fois les Harry Potter comme si c'était la première fois.

Il n'y a rien que je préfère davantage que de redécouvrir les nombreux petits détails que j'avais oubliés et qui font la beauté de cette saga. Je vous propose de me rejoindre sur ma chaîne Booktube où j'ai publié une vidéo dédiée à ma lecture de ce tome-ci : "🎥 VLOG | Retour + Lecture en direct"

Je souhaite juste ajouter ici une petite précision que j'ai omise dans ma vidéo : j'ai adoré "la chasse à la sorcière" menée par Hermione pour découvrir le secret de Rita Skeeter. J'admire sa ténacité et son intelligence, elle est incroyable.

 

product_9782070624553_244x0
Harry Potter et la Coupe de feu sur la Fnac.com

 © Eloo 05/2017

Posté par Eloo aime lire à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


22 mai 2017

Que du bonheur! (ou presque...) : mon quotidien de maman débutante!

 

miniature que du bonheur

Auteur Céline CHARLÈS Editions Bamboo Date de parution 2017 / 145 p.

→ Ce livre m'a gentiment été offert par une amie. J'ai sorti cette BD de ma PAL.
→ Retrouvez Céline Charlès sur son blog : kopines.com

 

4ème de couverture :

      "Avoir un enfant, quelle aventure! Lumineux, tendre et drôle, Que du bonheur! (ou presque...) explore avec une bonne humeur communicative les joies, les angoisses et les surprises de la maternité. Parent ou non, homme ou femme, chacun s'y retrouve, d'autant que les clichés tenaces se font atomiser! En se moquant d'elle-même, Céline Charlès parcourt toutes les étapes du fabuleux "road trip" qui consiste à avoir un enfant. Un album qui fait du bien comme un massage aux pierres chaudes un matin d'hiver!"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

Suite à la naissance de mon fils, une amie m'a offert cette BD : idéale lorsqu'on n'a pas énormément de temps pour lire et qu'on a envie de se remémorer des souvenirs avec humour et tendresse.

Evidemment, ce livre est avant tout dédié aux parents et aux futurs parents. L'auteur, Céline Charlès, nous raconte tout, du début de sa grossesse jusqu'à ses premiers pas de jeune maman. L'émotion ressentie dans l'attente des fameux deux traits qui confirment le début de l'aventure, les petits désagréments de la grossesse, les joies de l'accouchement, le bonheur indescriptible quand on rencontre pour la première fois son enfant... Tout y passe!

Ce livre désacralise le rôle du parent, il rappelle que personne ne l'endosse parfaitement mais que chacun fait de son mieux. En bref, le discours est drôle, déculpabilisant et fait beaucoup de bien.

Le Must? J'ai lu cette BD avec mon bébé endormi dans mes bras. 

 

que du bonheur ou presque
Que du bonheur! (ou presque...) sur la Fnac.com

© Eloo 05/2017

Posté par Eloo aime lire à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2017

Mes Lectures | Mai 2017 (Récap' en vidéo)

 

 

Jusqu'à ce jour, je n'avais pas eu le temps de vous tourner une vidéo sur mes dernières lectures. C'est enfin chose faite et vous me pardonnerez, j'espère, sa durée. Je vous présente cinq livres qui m'ont inspiré de nombreux commentaires : oui j'avais beaucoup à dire à leur sujet, même si je n'ai pas eu de coup de coeur à tous les coups!

Comme toujours, je vous propose un peu de tout : un roman fantastique et un roman de fantasy, une biographie, un peu d'historique et pas mal de romance (mélangez le tout et ça vous donne cette vidéo!).

 

✮ Les livres cités dans cette vidéo :

couv54752923   loups-chantants_une-1   sissi

livres-waylander-525-1   hollow city

© Eloo 05/2017

Posté par Eloo aime lire à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 mai 2017

Miss Peregrine et les enfants particuliers : Hollow city (t.2)

 

miniature hollow city

Auteur Ransom RIGGS Editions Bayard Date de parution 2014 / 509 p.

→ J'ai sorti ce roman de ma PAL.

 

4ème de couverture :

      "Un deuxième tome merveilleux et étrange, tout aussi passionnant."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

J'aurais pu vous retranscrire le résumé se trouvant à l'intérieur du livre mais j'ai préféré m'en tenir à la quatrième de couverture, aussi succincte est-elle, afin d'éviter de vous dévoiler la fin du premier tome. Il n'est jamais facile de donner son avis concernant une suite, car on a vite fait d'en dire trop. Je vais donc essayer d'aller à l'essentiel.

Lors de ma chronique concernant le premier tome, Miss Peregrine et les enfants particuliers, je déplorais le choix de l'auteur de situer son intrigue pendant la Seconde Guerre mondiale mais d'en effleurer seulement le sujet. Dans ce second tome, cela prend désormais tout son sens. Les pratiques des Estres sont comparables à de multiples façons aux agissements des nazis et le parallèle est très intéressant à faire. De plus, nous nous retrouvons cette fois-ci en plein coeur du blitz londonien, ce qui a un impact direct sur les évènements de l'histoire.

Holow city est avant tout le récit d'un long voyage, celui des enfants particuliers qui sont à la recherche d'une personne qui pourra - ils croisent forts les doigts, les aider. Ils ne savent pas exactement où se trouve cette personne, c'est pourquoi leur trajet n'est pas une ligne droite mais un parcours sinueux semé d'embûches. Il faudra tout leur courage et une ténacité sans faille pour atteindre enfin leur but. Personnellement, j'ai trouvé ce voyage interminable sur la fin, c'est pourquoi ce roman n'est pas un coup de coeur.

Ceci étant dit, le rebondissement final m'a pris au dépourvu et promet encore beaucoup de difficultés à venir pour nos personnages principaux. Arrivont-ils à assurer leur survie? Rendez-vous dans le troisième et dernier tome pour le découvrir!

 

hollow city
Hollow city sur la Fnac.com

© Eloo 05/2017

Posté par Eloo aime lire à 08:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

03 mai 2017

VLOG | Retour + Lecture en direct

 

 

Cette vidéo marque mon retour en douceur sur Booktube, et je suis joie! Il y a quelques semaines, je vous avais demandé sur Twitter de me choisir ma nouvelle lecture et vous avez très nombreux à voter en faveur de Harry Potter et la Coupe de feu. Prise d'une inspiration spontanée, j'ai décidé de vous filmer ma réaction tout au long de ma lecture et d'en profiter du même coup pour vous donner des nouvelles.

Je vous souhaite un bon visionnage!

 

product_9782070624553_244x0
Harry Potter et la Coupe de feu sur la Fnac.com

 © Eloo 05/2017

Posté par Eloo aime lire à 12:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


11 avril 2017

Waylander (cycle Drenaï)

 

miniature waylander

Auteur David GEMMELL Editions Bragelonne Date de parution 2006 (réédition) / 343 p.

→ J'ai "piqué" ce livre dans la bibliothèque de mon amoureux.

 

4ème de couverture :

      "Le roi de Drenaï a été assassiné. Une armée d'envahisseurs déferle sur le pays, avec pour mot d'ordre de tuer hommes, femmes et enfants. Aussitôt, des poches de résistance apparaissent un peu partout. Karnak et Egel, les derniers chefs de guerre drenaïs, tentent d'organiser la défense. Sans moyens ni réelle armée, ils regardent impuissants les troupes ennemies gagner du terrain jour après jour. Mais tout espoir n'est pas perdu. Il repose sur les épaules de celui que la nation surnomme Waylander. Seul, il va s'aventurer en territoire nadir pour retrouver la célèbre Armure de Bronze, symbole de liberté. Mais peut-on faire confiance à ce Waylander? Après tout, c'est lui qui a assassiné le roi..."

 

Mon Avis : ♥♥♥ Une bonne lecture mais...

J'avais déjà lu Légende ainsi que Le Roi sur le seuil du même auteur et j'avais envie de poursuivre ma découverte du cycle de Drenaï avec un troisième roman. Waylander est antérieur aux deux titres cités précédemment et les premières pages nous plongent directement dans une guerre perdue d'avance... Comme souvent avec David Gemmell.

C'est ce que j'ai principalement à reprocher à cet auteur. Ce dernier suit scrupuleusement les codes classiques de la fantasy (il est certes un des pionniers du genre) et il n'innove que peu, son schéma restant sensiblement le même pour chacun de ses romans. Je pense que le lecteur peut vite se lasser et ne plus être surpris s'il les lit tous d'une traite.

Je trouve également que les personnages sont assez stéréotypés. Les hommes ont, par exemple, très souvent un comportement sexiste à l'égard des femmes. Sauf exceptions, ils semblent brutes, voire carrément primitifs. Les femmes quant à elles ne sont pas très présentes et rares sont celles qui possèdent un caractère indépendant et fort. A contrario, le sens de l'honneur est une notion très importante, ce qui peut d'ailleurs paraître un peu contradictoire à prime abord, au vu de certains comportements déviants.

La relation entre le guerrier Waylander et le prêtre Dardalion est ce que j'ai préféré pendant ma lecture. La façon dont ils s'influencent l'un l'autre est très intéressante. Rien n'est tout noir ou tout blanc, et David Gemmell semble en faire le leitmotiv de son histoire. L'auteur arrive à nous faire apprécier un assassin, à avoir de la compassion pour lui. Waylander est un anti-héros qui rappelle que la lumière transperce même les zones les plus sombres.

Dans ce roman, nous découvrons également comment "les Trente" ont vu le jour et nous sommes happés dans une quête et une guerre pleines de rebondissements. Bon point, le rythme est très soutenu et les pages se tournent vite.

L'histoire n'est pas finie, et nous pouvons retrouver l'assassin dans deux autres tomes, un rendez-vous que je ne manquerai pas... après avoir laissé passer quelques temps pour être certaine d'y revenir avec plaisir.

 

livres-waylander-525-1
Waylander sur la Fnac.com

 © Eloo 04/2017

Posté par Eloo aime lire à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 mars 2017

Sissi, impératrice d'Autriche

 

miniature sissi

 Auteur Jean DES CARS Editions Perrin Collection Tempus Date de parution 2005 (réédition) / 434 p.

→ Je remercie ma collègue Martine qui m'a gentiment prêté ce livre.

 

4ème de couverture :

      "En 1898, Sissi était assassinée à Genève par un anarchiste italien. Depuis, l'impératrice d'Autriche et reine de Hongrie est devenue un mythe. Souveraine à la beauté légendaire, fantasque et solitaire, elle a inspiré peintres, poètes, psychanalystes, cinéastes. Voici la Sissi historique, cette princesse bavaroise qui, en 1854, épouse l'empereur François-Joseph. A Vienne, on la critique ; à Budapest, sous le prénom d'Erszébet, on la vénère, car elle défend le nationalisme magyar contre l'emprise autrichienne. Voyageuse acharnée, Sissi se réfugie aux frontières du non-conformisme, plus lucide que bien des diplomates sur les déchirements balkaniques. Pendant cinq ans, l'enquête de Jean des Cars l'a conduit dans l'ancien empire des Habsbourg à la rencontre des descendants de Sissi, et à la recherche des archives et de souvenirs inédits."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

Cette lecture fut tout à fait imprévue. Il m'arrive parfois de parler robes longues & châteaux avec une de mes collègues de travail. Celle-ci est en effet passionnée par l'histoire des princesses d'antan et elle en connaît un sacré rayon. Au détour d'une conversation, elle m'a proposé de me prêter la biographie de Sissi et bien m'en a pris d'accepter car j'ai adoré cette lecture.

"Je t'aime d'un amour si grand qu'il est indescriptible."
Lettre de l'Empereur François-Joseph adressée à Sissi.

Elisabeth, impératrice d'Autriche et reine de Hongrie, était une femme fantasque aux idées bien arrêtées et parfois, il faut bien le dire aussi, saugrenues. Elle m'a semblé marcher sur un fil tout au long de sa vie : elle ne pouvait s'empêcher d'être obsédée par son poids au point de s'en rendre malade, elle était souvent submergée par la mélancolie et la folie était à la fois sa douce amie et son pire ennemi (de nombreuses personnes de son entourage ont dû être internés, Sissi elle-même se maintenait dans un équilibre fragile - il faut toutefois noter que sa vie a été ponctuée de quelques drames).

"Quand on a le monde entier contre soi et aucun ami, il y a peu d'espoir de réussite mais il faut se défendre aussi longtemps que l'on peut, faire son devoir jusqu'à la fin et, enfin, périr avec honneur."
Lettre de l'Empereur Francois-Joseph adressée à sa mère. 

Personnellement, je préfère retenir de Sissi qu'il s'agissait d'une femme amoureuse, voyageuse et un brin rebelle qui aspirait à une vie plus libre, loin du protocole et de l'étiquette qui s'imposaient sans cesse à elle. A la lecture de cette biographie, on constate aisément qu'Elisabeth aurait été bien plus heureuse si elle n'avait pas été impératrice et si elle avait pu rester vivre dans sa Bavière natale. Côtoyer les foules lui faisait peur et rien ne l'apaisait davantage que la forêt, la nature et les animaux.

"On est tenté d'accuser un être de manquer à ses devoirs dès qu'il s'écarte des voies connues. Vouloir penser et agir indifféremment du troupeau, c'est s'exposer à sa vindicte. Je l'ai toujours dit : la mode est faite pour les femmes sans goût, l'étiquette pour les gens dépourvus d'éducation, l'église pour ceux qui n'ont pas de religion, la routine pour les êtres qui manquent d'imagination et d'élan."
Propos de Carmen Sylva, reine de Roumanie.

Ce que j'ai finalement le plus apprécié dans cette biographie sont les reproductions ponctuelles de poèmes écrits par Sissi ainsi que de nombreuses lettres échangées par les membres de la famille impériale. J'ai trouvé ce livre très inspirant à bien des égards, et c'est pourquoi j'ai eu envie de vous partager trois extraits dans cette chronique. 

N.B. : Romy Schneider est parfaite dans le rôle de Sissi à l'écran. Néanmoins, la vie de l'impératrice dans les films est très édulcorée et ne représente pas la réalité.

 

sissi
Sissi, impératrice d'Autriche sur la Fnac.com

 © Eloo 03/2017

Posté par Eloo aime lire à 16:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

16 mars 2017

Les Loups chantants

 

miniature loups chantants

Auteur Aurélie WELLENSTEIN Editions Scrineo Date de parution 2016 / 264 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

 

4ème de couverture :

      "Frappée par une maladie rare, la peau de Kira se couvre de glace. Dans quelques jours, la jeune fille sera devenue une statue, prisonnière de son propre corps. Pour la sauver, son frère, Yuri, s'élance avec son attelage de chiens de traîneau à travers les mille kilomètres de steppes glacées qui les séparent de l'hôpital. Mais aussitôt partis, une meute de loups aux pouvoirs étranges les prend en chasse. Les prédateurs s'infiltrent dans l'esprit du jeune homme, et la louve de tête lui souffle alors un terrible secret : elle est Asya, son amour perdu. Celle qu'il croyait morte depuis si longtemps. Rêve, folie, piège mortel ou réalité? Tout en se battant pour sauver sa soeur, Yuri va devoir affronter les fantômes de son passé."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une bonne lecture mais...

Aurélie Wellenstein nous propose ici un roman très onirique où les rêves et les cauchemars se confondent avec la réalité. Accompagné d'Anastasia, Yuri, le personnage principal, traverse des steppes glacées et sans fin pour rejoindre la capitale dans l'espoir de sauver sa soeur Kira d'un mal inconnu. Les croyances ancestrales et la science moderne entrent alors en opposition. Kira est-elle maudite ou simplement malade?

En suivant le parcours initiatique de Yuri, nous abordons entre autres le thème du deuil à surmonter. En effet, ce dernier a perdu sa fiancée, Asya, partie rejoindre les loups chantants. Mais en est-on vraiment sûr? En tous les cas, la meute sera du voyage et traquera sans relâche les trois jeunes gens.

L'auteur a su créé un univers à la fois poétique et fantastique, mais dans lequel j'ai eu le sentiment de me perdre quelques fois. Où est la réalité? Où est le rêve? L'ambiguité demeure jusqu'à la fin...

En ce qui concerne les points positifs, j'ai beaucoup aimé la relation homme-animal décrite dans ce roman, et notamment celle traduite par les liens très forts que partage Yuri avec ses chiens de traineau. J'ai également apprécié sa relation avec Anastasia, une jeune femme de caractère qui a les pieds bien ancrés dans la réalité. Sa présence est indispensable auprès de Yuri afin de maintenir son équilibre. Enfin, je félicite l'auteur pour ses descriptions plus vraies que nature, j'ai vraiment eu l'impression de trembler de froid au côté de ses trois personnages.

Passons à présent aux points négatifs qui ont malheureusement jeté une ombre sur ma lecture. Le voyage occupe une place centrale dans ce roman, il est sans fin pour les personnages... Et il l'a été pour moi aussi. Je me suis un peu ennuyée et j'ai été soulagée d'arriver au bout de la quête. Celle-ci n'a, par ailleurs, pas été à la hauteur de mes attentes et j'ai été un peu déçue lors des rebondissements finaux. Le personnage de Yuri, dans ses doutes et ses questionnements, dans son sens du sacrifice et son attirance viscérale pour la mort, m'a agacé plus d'une fois. J'ai toutefois été contente de le découvrir grandi à la fin.

En définitive, mon avis est en demi-teinte car j'ai l'impression d'être parfois passée à côté de cette histoire, de ne pas avoir su lire entre lignes. Comme si l'auteur avait voulu transmettre un message à travers son roman et que je ne l'ai malheureusement pas compris.

 

loups-chantants_une-1
Les Loups chantants sur la Fnac.com

© Eloo 03/2017

Posté par Eloo aime lire à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 février 2017

Outlander : Le Chardon et le tartan (t.1)

  

miniature outlander

Auteur Diana GABALDON Editions J'ai lu Date de parution 2014 (réédition) / 859 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

 

4ème de couverture :

      "1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s'efforce d'oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d'une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d'en découvrir la raison : en s'approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d'un champ de bataille. Le menhir l'a menée tout droit en l'an de grâce 1743, au coeur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura t-elle revenir à son existence d'autrefois?"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

Le ras-de-marée 'Outlander' n'aura échappé à personne. Grâce à la série télévisée, les romans de Diana Gabaldon sont désormais connus d'un très large public - rappelons que le premier tome a été publié pour la première fois en 1991. Je n'avais pas prémédité de commencer la lecture de cette saga, et c'est sur un coup de tête que j'ai emprunté ce livre à la médiathèque.

Il est difficile d'emprisonner Le Chardon et le tartan dans un genre. On aurait tendance à penser qu'il s'agit d'un roman fantastique lorsqu'on lit les premières pages, mais l'évènement surnaturel qui déclenche toute l'intrigue est finalement bien le seul. Ensuite, on peut supposer qu'il s'agit d'un roman historique, plongés que nous sommes au beau milieu des Highlands de l'année 1743. Mais l'auteur, bien que très respectueuse des faits passés, nous détrompe très vite : le but de son livre n'est pas de nous faire un cours sur les querelles entre les clans écossais et l'envahisseur anglais. Finalement, je retiens personnellement l'idée d'un roman d'aventure où la romance tient une place centrale.

J'ai beaucoup aimé suivre les péripéties qui entraînent Claire et Jamie sur les routes écossaises. Je ne parle toutefois pas de coup de coeur car je déplore des longueurs au milieu du roman, qui ont affaiblit mon rythme de lecture sur un bon nombre de pages. Diana Gabaldon nous raconte notamment le passé de Jamie sous forme de nombreuses anecdotes. Si celles-ci nous permettent de le connaître mieux, je ne les ai pas trouvées toutes utiles et elles m'ont semblé alourdir le roman.

L'auteur m'a également donné l'impression qu'elle perdait parfois le fil conducteur de son histoire. Quel est son objectif? Quels buts animent ses personnages? Durant une grande partie du roman, ils subissent plus les évènements qu'autre chose. Pour finir, j'ai été gênée par ce qui me semblait être des répétitions - bon sang, les deux personnages principaux passent leur temps à se faire capturer ou à fuir.

Petite parenthèse. J'ai noté un passage qui m'a particulièrement choqué. Jamie va avoir un comportement très déplacé envers Claire, et bien qu'il faille remettre le tout dans son contexte historique (18e siècle), je n'ai pas compris qu'une femme moderne (20e siècle) ait pu pardonner ce geste aussi facilement.

Malgré ces critiques qui peuvent paraître dures j'en conviens, sachez que je me suis laissée bercer par cette histoire que j'ai trouvé bien écrite. La romance est émouvante et évite les clichés. J'ai envie de retrouver Claire et Jamie dans le second tome au plus vite car ils sont terriblement attachants.

 

couv54752923
Le Chardon et le tartan sur la Fnac.com

© Eloo 02/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 février 2017

Mes Lectures | Février 2017 (Récap' en vidéo)

 

 

Je vous présente mes 6 dernières lectures en vidéo : je crois que cela fait longtemps que je n'avais pas lu autant en si peu de temps... Merci le congé maternité! J'en profite pour vous dire qu'il n'y aura plus de vidéo pendant un petit moment je pense. J'arrive vers la fin de ma grossesse et Bébé peut désormais pointer le bout de son nez quand ça lui chante! Et une fois qu'il sera là, je me doute bien que tourner une vidéo (qui demande mine de rien de l'organisation, du temps et du travail) ne sera pas ma priorité. Néanmoins, je vais essayer de continuer d'alimenter le blog de nouvelles chroniques du mieux que je peux, cela me semble plus faisable. En espérant que j'arrive à avancer dans mes lectures... Bref, vous l'aurez compris, c'est un peu l'inconnu! En tous les cas, n'hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux, en particulier Instagram & Twitter, où je donne toujours des nouvelles 

 

✮ Les livres cités dans cette vidéo :

004396823   CVT_Loiseau-des-neiges_3425   flocons d'amour

le crime de l'orient expres   Le-club-des-mauvais-jours   146298

© Eloo 02/2017

Posté par Eloo aime lire à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :