17 septembre 2012

La Baronne meurt à cinq heures de Frédéric Lenormand

la-baronne-meurt-a-cinq-heures

La Baronne meurt à cinq heures de Frédéric Lenormand ♠
"Voltaire mène l'enquête"
Editions JC Lattès. 2011. 331 p.

 

4ème de couverture :

      "Qui a osé assassiner la baronne chez qui Voltaire coulait des jours heureux? En ce froid février 1733, c'est la rue qui attend notre philosophe (ou pire, la Bastille!). Il lui faut donc retrouver le criminel sans délai avant que celui-ci ne s'en prenne à d'autres honnêtes gens - à lui-même, par exemple. Heureusement, avec l'aide providentielle d'Emilie du Châtelet, Voltaire ne manque pas de ressources. Brillante femme de sciences, enceinte jusqu'au cou, celle-ci va l'accompagner dans son enquête où les subtilités féminines triompheront bien souvent de la philosophie. Ensemble, ils devront affronter de redoutables héritières en jupons, des abbés benêts et des flûtistes sanguinaires, décrypter des codes mystérieux, et surtout échapper à un lieutenant général de police prêt à embastiller Voltaire au moindre faux pas..."

 

Mon Avis : ♥ ♥ ♥

Mon avis ira droit au but - inutile d'ajouter des fioritures et autres ronds de jambes, je laisse ça à Voltaire! -, l'essentiel étant que j'ai passé un agréable moment de lecture avec ce roman.

Le point fort de La Baronne meurt à cinq heures est le mélange réussi des genres : l'intrigue policière et l'humour de l'auteur font bon ménage, et le fait que l'auteur choisisse un contexte historique particulier rend le tout encore plus sympathique.
La résolution du meurtre est à l'image du roman tout entier : décalé. Même si l'auteur semble bien s'éclater, il n'empêche pas que son intrigue est rondement bien mené. Encore un policier comme je les aime : rien de trop glauque ou effrayant, mais une énigme passionnante à résoudre. J'ai eu des soupçons, mais je me suis surtout fait balader. C'est donc réussi! 

En plus d'utiliser en fond une période historique précise, Frédéric Lenormand met en scène des personnages ayant réellement existé (Voltaire, la Baronne de Fontaine-Martel, la Marquise du Châtelet, etc.). Je ne sais pas dans quelle mesure les informations historiques qu'il nous donne sont véridiques ; mais je crois que dans le doute il ne faut pas trop s'y fier : de toute évidence le but premier de l'auteur est de nous divertir, pas de nous informer. Il a choisit un contexte historique qu'il connaît et des personnages qui ont existé pour bâtir son intrigue qui est à mon sens complètement fictive.

Je vous conseille ce roman si vous appréciez les polars-historiques-humouristiques-sans prises de tête!

© Eloo 09/2012

Posté par Eloo aime lire à 10:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


07 septembre 2012

[Opération] "Les Matchs de la Rentrée Littéraire!" (2)

Rentrée-Littérraire-V2-logo

Participer aux Matchs de la rentrée littéraire 2011 m'avait tellement plu, que je réitère l'expérience avec plaisir!
Comme l'année dernière, Priceminister a sélectionné 12 romans et propose aux blogueurs d'en reçevoir un en échange d'une chronique!

La liste :

  • Parfums de Philippe CLAUDEL
  • Pour seul cortège de Laurent GAUDE
  • Barbe Bleue d'Amélie NOTHOMB
  • Oh... de Philippe DIJAN
  • Une Place à prendre de J.K. ROWLING
  • Home de Toni MORRISON
  • Les Affreux de Chloé SCHMITT
  • L'Amour sans le faire de Serge JONCOUR
  • Je vais passer pour un vieux con de Philippe DELERM
  • Gains de Richard POWERS
  • Un Week-end en famille de François MARCHAND
  • Tigre tigre! de Margaux FRAGASO

 

Bien sûr, Une Place à prendre de J.K. ROWLING me fait de l'oeil mais il sera sans aucun doute sur-demandé! Le dernier roman de Philippe DELERM, Je vais passer pour un vieux con, a un titre pour le moins intriguant, et la couverture d'Un week-end en famille de François MARCHAND donne vraiment envie... Mais je crois que mon coeur va pencher pour L'Amour sans le faire de Serge JONCOUR! Et pour vous, ça sera quoi?

Si vous souhaitez participer, c'est par ici que ça se passe : PRICEMINISTER
        

 

© Eloo 09/2012

P.S. : Vous avez vu le nombre de Philippe?!
P.P.S : Tout va bien, Amélie est au rdv comme chaque annéééée ^^

Posté par Eloo aime lire à 15:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

05 septembre 2012

"Little Free Library" ou micro-bibliothèque

Depuis 2009, le réseau "Little Free Library" permet aux habitants d'un même quartier de se rencontrer et d'échanger des livres. Le succès est au rendez-vous aux Etats-Unis, son lieu de naissance, mais aussi au-delà.

 

20120718customer
source photo


Qui est donc à l'origine du projet?

Todd Bol, originaire du Wisconsin aux Etats-Unis, décide à l'automne 2009 de fabriquer une école miniature en bois qu'il installe devant sa maison à Hudson... et qu'il rempli de livres! A travers ce projet, il souhaitait rendre hommage à sa maman qui fut de son vivant une enseignante passionnée de littérature.
Grâce au bouche à oreille, la micro-bibliothèque attire très vite du monde. Amis et voisins viennent régulièrement choisir et déposer des livres - même quand il pleut!- et prennent plaisir à discuter quelques instants, à faire connaissance ou encore à complimenter Mr. Bol pour son ingénieuse idée.

Au vu de son grand succès local, Todd Bol décide alors de confier à un certain Rick Brooks, expert en sensibilisation et information des communautés, le soin de faire connaître son projet.

 

De l'école miniature au mouvement "Little Free Library"

Avec l'aide de Rick Brooks, Todd Bol lance donc son mouvement "Little Free Library" à travers les Etat-Unis. Du Wisconsin, l'idée se répand en Californie puis petit à petit à travers tout le continent.
Aujourd'hui, on peut trouver des micro-bibliothèques dans une dizaine de pays, dont le Canada, le Ghana, et l'Allemagne (principalement à Berlin). Il semblerait que le mouvement soit arrivé jusqu'en France mais il ne s'agirait que de prémices.
Selon Todd Bol, il existerait à l'heure actuelle environ 3000 micro-bibliothèques.

"Little Free Library" étant aujourd'hui un mouvement officiel (=association à but non lucratif), il est possible de s'y affilier. En échange de 25$, on obtient un panneau et un code de suivi.
Sur le site internet officiel se trouve une carte où toutes les micro-bibliothèques "adhérentes" à l'association sont recensées. A noter qu'il n'est pas obligatoire de faire parti de cette association pour créer sa propre micro-bibliothèque.

9684048
source photo 

 

Pourquoi ça marche?

Selon Dana Cuff, professeure à l'Université de Californie à L.A., les micro-bibliothèques permettent un contact humain dans une société où l'on communique principalement par écrans interposés (sms, facebook & twitter, etc.). Mine de rien, les gens aiment partager leurs lectures, les échanger et en discuter.
C'est également une façon de rencontrer des gens que l'on cotoîe tous les jours - les voisins par exemple - mais avec qui on n'a jamais pris le temps de faire connaissance. Les micro-bibliothèques? L'escuse idéale pour se retrouver au même endroit avec un sujet de conversation tout cuit : les livres qu'on apporte ou que l'on va emprunter. De quoi créer des affinités...

 

Et si moi aussi je veux une micro-bibliothèque chez moi?

Vous connaissez le Bookcrossing? Le principe est un peu le même (on a envie de faire un cadeau sans prétention à autrui, sans rien attendre en retour). On se fabrique une petite maison miniature (maison d'oiseaux, boîte aux lettres, lanterne, ou tout autre produit récupéré/fabriqué artisanalement), on y ajoute quelques livres et on n'oublie surtout pas la petite pancarte du type "Prenez un livre ou laissez-en un, ou les deux".
Les avantages? Pas d'inscription et pas de frais de retard!
lien utile : Givebox France

little-free-library
source photo

 

Que sont devenus Todd Bol et Rick Brooks?

Vous êtes tenté par l'expérience mais vous êtes un âne en bricolage? Pas de problème, Todd et Rick sont là pour vous aider! Ils vous proposent des modèles en bois recyclé pour un prix variant entre 200 & 800€ (frais de port non compris évidemment!) environ. Ils ont également en stock des kits de construction et des petites maisons à peindre soi-même.

giveboxvoir-428x570
source photo


Sources : Courrier international - ENSSIB

© Eloo 09/2012

Posté par Eloo aime lire à 20:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

01 septembre 2012

Métamorphose en bord de ciel de Mathias MALZIEU

métamoprhose en bord de ciel

Métamorphose en bord de ciel de Mathias MALZIEU ♠
Editions Flammarion. 2011. 157 p.

 

4ème de couverture :

      "Tom Cloudman est sans conteste le plus mauvais cascadeur du monde. Ses performances de voltige involontairement comiques le propulsent au sommet de la gloire. Jusqu’à ce qu’un médecin qui le soigne pour une énième fracture décèle chez lui une maladie incurable. Commence alors pour Tom un long séjour hospitalier pour tenter de venir à bout de ce qu’il appelle « la Betterave ». Lors d’une de ses déambulations nocturnes dans les couloirs de l’hôpital, cet homme qui a toujours rêvé de voler rencontre une étrange créature, mi-femme mi-oiseau, qui lui propose le pacte suivant : « Je peux vous transformer en oiseau, ce qui vous sauverait, mais cela ne sera pas sans conséquences. Pour déclencher votre métamorphose vous devrez faire l’amour avec moi. De cette union naîtra peut-être un enfant. Un risque à accepter. » Dans la tradition de ces contes pour grands enfants, Mathias Malzieu nous raconte l’histoire merveilleuse d’un homme qui veut tuer la mort et tutoyer les cieux. Ce faisant il nous livre une réflexion rare sur le pouvoir de la vie, et de l’amour."

 

Mon Avis : ♥    / spoils \

Mathias Malzieu est une personne aux multiples facettes : chanteur, musicien, écrivain ; on peut dire qu'il a l'écriture dans la peau... et un univers bien à lui. Sa plume est belle, elle nous invite à une valse poétique, parfois hésitante et d'autres fois plus trash. Métamorphose en bord de ciel est truffé de figures de styles, ce qui nous incite à deviner entre les lignes une deuxième interprétation possible de l'histoire, moins littérale.

Dans son roman, Mathias Malzieu a créé un univers suréaliste dans le monde bien réel d'aujourd'hui. Comme une porte qui s'ouvre sur un "après" inconnu, dès que l'on monte sur le toit de l'hôpital, toutes nos certitudes "s'envolent" et tout est à réapprendre. Certains voient en Mathias Malzieu une sorte d'héritier de Lewis Caroll,  oui sauf qu'Alice est dans un rêve, pas sous morphine... Tandis que je n'ai aucun problème à imaginer une jeune fille en pleine discussion avec un lapin blanc portant une montre à gousset, la volière sur le toit de l'hôpital n'arrive pas à me convaincre. Et c'est un problème...

La porte qui s'ouvre vers ce nouvel univers s'ouvre aussi sur tous les possibles. Peut-être que rien n'est réel finalement, peut-être que tout n'est qu'imagination dans la tête de Tom à cause du surplus de morphine ou de la sournoiserie de la betterave... En tous les cas, je n'ai eu cette réflexion qu'après coup ; et malheureusement pendant ma lecture, j'ai eu la nette impression de passer complètement à côté de l'histoire...

Une belle déception. De la poésie et une jolie plume, mais un contenu qui ne m'a pas transporté. Je suis restée en retrait et je n'ai pas réussi à m'envoler aux côtés de Tom 'Hématome'. Je ne donne qu'un à ce roman, non pas parce qu'il n'est pas de qualité, mais parce qu'il n'était pas fait pour moi.

 

© Eloo 09/2012

Posté par Eloo aime lire à 10:57 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

23 août 2012

La Mystérieuse affaire de Styles d'Agatha CHRISTIE

agatha christie

La Mystérieuse affaire de Styles d'Agatha CHRISTIE
Editions Feryane (gros caractères). 2004. 354 p.
Première édition : 1920 

 

4ème de couverture :

      "Une nuit de juillet, dans la demeure de Styles, Emily Inglethorp meurt brutalement. Empoisonnement à la strychnine, conclura l'autopsie...
Qui donc a voulu la mort de la riche Emily? Son jeune mari, dont tous se méfient? Les fils de son premier époux, par crainte de voir l'héritage leur échapper? Ou un autre proche de cette femme dynamique et très entourée? Comment l'assassin a-t-il pu faire absorber le poison à la victime, en pleine nuit, alors qu'elle était enfermée dans sa chambre?
Ne négligeant aucun indice, l'inspecteur Hercule Poirot, en résidence dans la région, mène l'enquête de main de maître. Pour notre plus grand plaisir, sous la plume talentueuse d'Agatha Christie."

 

Mon Avis : [Classique]

Voici donc ma première rencontre avec la grande dame du polar Agatha Christie. Pour que cela se fasse dans les meilleures conditions possibles, j'ai choisi de lire son premier roman, qui est également la mise en scène de la première enquête d'Hercule Poirot.

La complexité de l'intrigue parfaitement maîtrisée par Dame Agatha m'a époustouflé. L'auteur nous balade complètement, nous donnant par-ci par-là des indices qui peuvent à la fois nous aider et nous induire en erreur. J'ai aimé être perdue jusqu'à la découverte du coupable et l'explication qui s'en suit.

Moi qui ne suis pas une grande adepte du genre policier, je crois que j'ai trouvé ce qui me convient. Ici, pas d'assassin complètement malade, pas de meurtres où les descriptions nous arrachent presque un haut-le-coeur,... et surtout même pas peur! Tout l'intérêt réside dans la recherche du coupable grâce aux indices qu'il a pu laisser lui échapper. Dans La Mystérieuse affaire de Styles, pas de meurtres en série glauques & flippants donc, juste une mémé un peu trop riche qui se fait assassiner par une des nombreuses personnes qui vit avec elle. Mais qui? J'aurais juste un petit bémol à noter à ce sujet (parce que j'aime râler, disons-le clairement)  : j'ai trouvé que les personnages n'étaient pas très suspicieux ni très inquiets alors qu'ils savent bien que le coupable se trouve sous le même toit qu'eux (moi je ne dormirais plus la nuit quoi!). Même si visiblement, le coupable n'avait qu'une seule cible...

Une très belle découverte et même un coup de ; j'ai adoré entrer dans l'univers d'Agatha Christie et j'ai hâte de lire la suite des aventures d'Hercule Poirot! (la psycho-rigide-hyper-maniaque que je suis veut continuer dans l'ordre, avec la deuxième enquête de Poirot nommé Le Crime du golf. Oui, un point c'est tout - mais il faut juste que je me la procure^^)

 

© Eloo 08/2012

Posté par Eloo aime lire à 10:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 août 2012

Le Blog fête ses 2 ans!

Blog'Day

 

C'est l'occasion pour moi de faire un petit bilan, mais aussi de vous remercier!

   Lorsque mon Blog a soufflé sa première bougie, je ne connaissais pas encore l'étendue de la blogosphère. Je ne "visitais" que 2 blogs, les carnets de Radicale et chez Clarabel, ceux-là même qui m'avaient donné envie de me lancer dans l'aventure. La révolution s'est faite lorsque j'ai créé la page Facebook du Blog ; je me suis alors rendue compte du nombre incalculable de blogs qui existait (c'est même plus une famille, c'est une tribu!). Ouch, même pas possible de tous les visiter... Du coup, comme tout le monde, j'ai eus des petites préférences, et je vais donc brièvement vous présenter 3 blogs pour qui mon coeur balance : Le Libr'air pour son design et la plume concise de sa blogueuse, Bazar de la Littérature pour sa douceur, sa poésie et la gentillesse de sa blogueuse & Les histoires de Margaud pour l'humour et la plume acérée de sa blogueuse! Merci à elles!

   A l'heure où je publie ce billet, Eloobooks, c'est 10817 visiteurs (et une moyenne d'environ 20 visiteurs/jour), plus de 16000 pages visitées et plus de 500 commentaires en 2 ans! Comparativement à la première année, tout a quasiment triplé! Merci, merci, merci! Je tiens plus particulièrement à remercier Sybille du blog Sunset-Avenue pour ses visites régulières et ses commentaires : c'est toujours un plaisir de te lire! Depuis plus récemment, Noémie du blog Les lectures de Bibliophile, Blivresque du blog Boulevard-Livresque & Acr0 du blog Livrement laissent aussi des traces à chacun de leur passage, merci à vous! Et bien sûr, merci aux visiteurs de l'ombre, qui viennent régulièrement et suivent fidèlement les actualités du Blog chaque semaine, MERCI!

   Je tiens également à remercier la plateforme Canalblog et toute son équipe qui regorgent d'idées et proposent régulièrement de nouvelles innovations au service de nos blogs.

   Eloobooks, ce n'est pas seulement un Blog et une page Facebook, c'est aussi des comptes Livraddict Twitter, et plus récement une page Pinterest (pas en lien avec le blog et les livres, mais plutôt une de mes nouvelles lubies - moi une Geek? Euh non, non!)

 

   A présent et pour finir, revenons au concours que j'ai organisé à cette occasion! Les résultats sont tombés et je suis ravies de pouvoir vous annoncer les noms des 2 gagnants :

DIGLEE LOT           CONSTANTINE LOT

Toutes mes félicitations à WonderlandOfBook & bejiines! :D

 

Merci encore et à bientôt... en lecture! © Eloo 08/2012

Posté par Eloo aime lire à 14:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

14 août 2012

La Forteresse des lapins de Linda ZUCKERMAN

forteressedeslapins (1)

♠ La Forteresse des lapins de Linda ZUCKERMAN
Editions Seuil. 2011. 346 p.

 

4ème de couverture :      / spoils \

Qui est ta vraie famille ?
Le frère qui te ment ou l'adversaire qui se bat à tes côtés ?
Suite à un hiver particulièrement rigoureux, la société des renards est ravagée par la famine. Des lapins malveillants en profitent pour faire fortune en enlevant leurs congénères pour les revendre en pâtés... Deux frères ennemis, Quentin le lapin et Harry le renard, vont s'entraider pour mettre fin à cet odieux trafic.
Une fable animalière forte et originale qui dénonce le goût du profit à tout prix.
De l'aventure, une conspiration, du mystère, de l'amitié, du courage et de l'honneur.

 

Mon Avis : ♥ ♥ ♥

Je n'avais pas entendu parler de ce roman avant de le trouver à la médiathèque, et pourtant avec son titre accrocheur, il était clairement fait pour moi. Hé oui, la 'lapinou addictque je suis ne pouvait  pas passer à côté!

Et figurez-vous que ce roman en a dans le bide. Premièrement, je trouve qu'il faut être culotté pour écrire une fable contemporaine car je pense que le public est relativement difficile à trouver. Il fallait oser et le pari est réussi. Deuxièmement, comme La Fontaine et d'autres avant elle, Linda Zuckerman ne se contente pas de mettre en scène des animaux tous mignons, elle profite de son histoire pour condamner fermement les sociétés où l'argent est au-dessus de tout et où les politiciens véreux font ce qu'ils veulent avec les moyens les plus douteux.

Vous l'aurez compris, on ne fait pas que dans la légèreté avec ce roman riche en actions qui encourage le dépassement de soi, le courage et le combat pour ses idées. L'éditeur a publié La Forteresse des lapins à destination d'un public jeunesse, et je pense qu'il est important de signaler que ce livre possède des passages parfois difficiles, qui peuvent faire peur ou rendre triste. Il conviendra aussi tout à fait à un lectorat adultes de par ses messages qui donnent à réflexion.

Dans l'ensemble, on peut dire que c'est bien écrit : ça défile et c'est agréable. 

Un roman qui mérite qu'on y prête attention.

 

Malgré tout cet enthousiasme, je vais quand même pousser un mini coup de gueule : le résumé en quatrième de couverture est une catastrophe! Il ne laisse aucun suspense car il dévoile la première moitié du livre. Pendant que les protagonistes essaient de comprendre les évènements bizarres qui ont lieu, le lecteur possède déjà l'explication via le résumé... Arg', c'est vraiment dommage...

 

© Eloo 08/2012

Posté par Eloo aime lire à 19:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

09 août 2012

Les Dix enfants que madame Ming n'a jamais eus d'Eric-Emmanuel SCHMITT

les-dix-enfants-que-madame-ming-n-a-jamais-eus-cover

♠ Les Dix enfants que madame Ming n'a jamais eus d'Eric-Emmanuel SCHMITT
Editions Albin Michel. 2012. 114 p.

 

4ème de couverture :

      "Madame Ming aime parler de ses dix enfants vivant dans divers lieux de l’immense Chine. Fabule-t-elle, au pays de l’enfant unique ? A-t-elle contourné la loi ? Aurait-elle sombré dans une folie douce ? Et si cette progéniture n’était pas imaginaire ? L’incroyable secret de Madame Ming rejoint celui de la Chine d’hier et d’aujourd’hui, éclairé par la sagesse immémoriale de Confucius."


Mon Avis : ♥ ♥

Eric-Emmanuel Schmitt n'y va décidément pas par quatre chemins : ce roman, comme ses prédécesseurs, est court et concis. Malgré tout, on y trouve son compte et retrouve la plume de l'auteur avec plaisir. Ce livre avec un titre à rallonge est le dernier né du cycle de l'invisible, dont est également issu Oscar et la dame rose que j'avais déjà lu (les titres sont indépendants les uns des autres).

L'interêt de ce roman sont les anecdotes que Madame Ming raconte sur chacun de ses enfants (j'ai trouvé l'histoire du narrateur très secondaire, et pas forcément indispensable). Elles sont si extraordinaires qu'on doute de leur véracité, mais on se laisse malgré tout gentiment dupé à cause de la sincérité troublante de Madame Ming chaque fois qu'elle commence un nouveau récit. J'ai également aimé découvrir Confucius : personnage historique, il a profondément marqué la civilisation chinoise et est considéré comme le premier "éducateur" chinois. Sachez néanmoins que si vous espériez découvrir la Chine (ses moeurs, ses paysages, etc.) à travers ce roman, il vaut mieux passer votre chemin...

Dans ce conte philosophique, Eric-Emmanuel Schmitt nous offre un peu de sa sagesse, comme toujours.
Ce roman ne sort pas du lot, mais il est agréable à lire.

 

 

confucius_54

"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie."
Confucius (551av. J.C. - 479 av. J.C.)

 

 

© Eloo 08/2012

Posté par Eloo aime lire à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 août 2012

.

marilyn-lit_galleryphoto_paysage_std

01/06/1926 - 05/08/1962

Posté par Eloo aime lire à 10:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 août 2012

END : Elisabeth (t.1) de Barbara CANEPA & Anna MERLI

end elisabeth

♠ END : Elisabeth (t.1) de Barbara CANEPA (scénario, dessin) & Anna MERLI (dessin)
Editions Soleil - Coll. Métamorphose. 2012. 50 p.

 

4ème de couverture :

      "Imaginez...
Si le monde autour de vous jamais ne se mouvait.
Si le murmure du vent et le chuchotement de la pluie se répétaient inexorablement dans leur devenir monotone…
Si le silence, souverain régnait jusqu'à ce que l'invisible ne soit vôtre…
Tel est mon univers.
Un monde où la berceuse du temps a cessé d'entonner sa complainte.
Un monde anémié, privé de toute couleur, où les esprits et les âmes perdues trouvent enfin la paix...
... Dans leurs mausolées solennels et sans âge...

J'ai 13 ans. Elisabeth est mon nom.
Mes cheveux sont blancs comme la vie.
Si le cœur vous en dit, vous pourrez me rencontrer.
Mais pour cela, il vous faudra mourir."

 

Mon Avis : ♥ ♥ ♥

S'il faut un coupable, je le dénoncerai sans état d'âme : Benjamin Lacombe. Il ne tarit pas d'éloge sur Elisabeth, donc lorsque j'ai vu cette BD, bien rangée dans un rayon (bien en vue) de la librairie, j'ai... craqué! Et bien m'en a prit, les deux auteurs nous en mettent plein les mirettes!

La couverture nous annonce d'office les magnifiques illustrations à suivre. Elle nous invite dans un doux cauchemar, où l'on se sent bien au point de ne plus vouloir se réveiller. Les couleurs sombres sont à l'honneur ; sans pour autant éclipser les quelques couleurs vives qui, du coup, nous éclaboussent la vue en surgissant, aussi éphémères qu'insaisissables.

L'intrigue a vraiment été réfléchie et fouillée, donc j'attend avec impatience de voir comment Barbara Canepa va s'en sortir pour la suite car la barre a été placée très haute! J'ai trouvé que le thème de la mort est abordée d'une façon nouvelle, et la représentation de l'espoir secret de l'homme qu'il puisse y avoir une seconde vie dans l'au-delà (ou entre Terre et Ciel) m'a plu. En fait, on ne sait pas vraiment où se trouve Elisabeth et tout ce mystère entourant sa déchéance et sa famille creuse l'appétit. Où nous emmène les auteurs, que veulent-elles nous dire?

Un début prometteur. Une folle envie de lire la suite. Et une hypothèse : END pour Elisabeth - Nora - Dorothéa? J'espère le savoir bien assez vite...

 

© Eloo 08/2012

Posté par Eloo aime lire à 14:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :