09 novembre 2013

Le Disparu de la route des vins de Pierre KRETZ

rencontre_kretz

Le Disparu de la route des vins de Pierre KRETZ
Éditions Le Verger - Coll. Les enquêtes rhénanes. 2013. 187 p.

banniere 

4ème de couverture :

      "Comme tous les soirs, Oscar Klunck, riche viticulteur de Rebendorf, part faire le tour des remparts du village. Mais cette fois, sa chienne rentre seule... Le dossier est confié à Ronald Fuchs, juge d'instruction au tribunal de Colmar, qui se serait bien passé de cette affaire délicate et médiatisée. Qui, à Rebendorf ou ailleurs, a pu enlever celui qu'on surnomme le roi du Riesling? Sa jeune épouse? Un de ses collaborateurs? Un jaloux? Un déséquilibré? Pierre Kretz campe ici une savoureuse galerie de personnages. Il croque avec finesse les petits et grands travers des tribunaux, les délices de la campagne alsacienne, son amour pour le dialecte, et l'omniprésence du passé douloureux de cette région."

 

Mon Avis : ♥♥♥

J'ai la chance de pouvoir organiser des rencontres-dédicaces grâce à mon métier de bibliothécaire et la dernière en date a mis à l'honneur Pierre Kretz et son nouveau roman : Le Disparu de la route des vins. Il s'agit d'un roman policier régional, c'est à dire un roman qui met en valeur une région de France, ici ma région chérie l'Alsace.

A prime abord, ce n'est pas vraiment un genre qui m'attire, mais je dois dire que j'ai été agréablement surprise. Cette lecture m'a permis de découvrir certains lieux alsaciens que je ne connaissais pas et pourtant qui ne se trouvent qu'à quelques kilomètres de chez moi. D'autres lieux m'ont été plus familiers et c'est finalement assez rigolo de pouvoir visualiser les scènes et de se dire "j'étais déjà là-bas". Cela donne une dimension encore plus réelle au roman et à son action. L'auteur Pierre Kretz nous apprend également quelques mots en alsacien, ainsi que des notions de droits & d'oenologie. On sort grandi de cette lecture car on y a appris plein de choses ; heureusement, le côté ludique est toujours très présent, il s'agit bien d'un roman et non d'un cours de fac, rassurez-vous! D'ailleurs, il me faut souligner l'humour débordant de l'auteur

Le roman est bien écrit, et finalement le seul bémol que l'on peut lui trouver est sa fin un peu rapide. Il s'agit d'un roman policier d'environ 180 pages, donc le dénouement arrive assez vite. Pierre Kretz n'en est pas à son premier roman mais Le Disparu de la route des vins est son premier polar. Il se qualifie lui-même comme quelqu'un qui ne lit que très peu ce genre littéraire, ce qui lui permet d'éviter certains clichés, néanmoins on remarque assez vite qu'il s'agit d'un premier essai. Pour moi il est quand même réussi, et je ne doute pas que les prochains seront encore meilleurs...

© Eloo 11/2013

Posté par Eloo aime lire à 12:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,