24 mai 2017

Harry Potter et la Coupe de feu (t.4)

 

IMG_0023 

Auteur J.K. ROWLING Editions Gallimard Date de parution 2009 (réédition de luxe) / 731 p.

→ Il s'agit d'une relecture.

 

4ème de couverture :

      "Harry Potter a quatorze ans et entre en quatrième année au collège de Poudlard. Une grande nouvelle attend Harry, Ron et Hermione à leur arrivée : la tenue d'un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit... Trop vite. Il va se trouver plongé au cœur des événements les plus dramatiques qu'il ait jamais eu à affronter. Dans ce quatrième tome bouleversant, drôle, fascinant, qui révèle la richesse des enjeux en cours, Harry Potter doit faire face et relever d'immenses défis."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ Lecture coup de coeur!

Harry-Potter-et-la-coupe-de-feu

Je continue doucement mais sûrement ma relecture de la série Harry Potter, saga chouchou, saga doudou, qui a marqué un tournant dans ma vie de lectrice. J'étais déjà une grande dévoreuse de livres avant, mais je restais dans ma zone de confort avec des lectures très jeunesse. Après Harry Potter, je n'avais plus peur des gros pavés, et j'étais prête à lire des romans plus matures. J'ai grandi avec nos trois héros, je suis devenue une adolescente à leur côté.

Aujourd'hui, je suis largement une adulte et, pleine de nostalgie, je prends un plaisir infini à me replonger dans cette aventure magique. Harry Potter et la Coupe de feu est un tome transitoire : il annonce les temps plus sombres à venir ainsi que le retour de Lord Voldemort. La scène dans le cimetière m'a fait froid dans le dos, je la redoutais tant, même si je savais évidemment comment le tout allait se conclure. Je crois que je relis à chaque fois les Harry Potter comme si c'était la première fois.

Il n'y a rien que je préfère davantage que de redécouvrir les nombreux petits détails que j'avais oubliés et qui font la beauté de cette saga. Je vous propose de me rejoindre sur ma chaîne Booktube où j'ai publié une vidéo dédiée à ma lecture de ce tome-ci : "🎥 VLOG | Retour + Lecture en direct"

Je souhaite juste ajouter ici une petite précision que j'ai omise dans ma vidéo : j'ai adoré "la chasse à la sorcière" menée par Hermione pour découvrir le secret de Rita Skeeter. J'admire sa ténacité et son intelligence, elle est incroyable.

 

product_9782070624553_244x0
Harry Potter et la Coupe de feu sur la Fnac.com

 © Eloo 05/2017

Posté par Eloo aime lire à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


10 mai 2017

Miss Peregrine et les enfants particuliers : Hollow city (t.2)

 

miniature hollow city

Auteur Ransom RIGGS Editions Bayard Date de parution 2014 / 509 p.

→ J'ai sorti ce roman de ma PAL.

 

4ème de couverture :

      "Un deuxième tome merveilleux et étrange, tout aussi passionnant."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

J'aurais pu vous retranscrire le résumé se trouvant à l'intérieur du livre mais j'ai préféré m'en tenir à la quatrième de couverture, aussi succincte est-elle, afin d'éviter de vous dévoiler la fin du premier tome. Il n'est jamais facile de donner son avis concernant une suite, car on a vite fait d'en dire trop. Je vais donc essayer d'aller à l'essentiel.

Lors de ma chronique concernant le premier tome, Miss Peregrine et les enfants particuliers, je déplorais le choix de l'auteur de situer son intrigue pendant la Seconde Guerre mondiale mais d'en effleurer seulement le sujet. Dans ce second tome, cela prend désormais tout son sens. Les pratiques des Estres sont comparables à de multiples façons aux agissements des nazis et le parallèle est très intéressant à faire. De plus, nous nous retrouvons cette fois-ci en plein coeur du blitz londonien, ce qui a un impact direct sur les évènements de l'histoire.

Holow city est avant tout le récit d'un long voyage, celui des enfants particuliers qui sont à la recherche d'une personne qui pourra - ils croisent forts les doigts, les aider. Ils ne savent pas exactement où se trouve cette personne, c'est pourquoi leur trajet n'est pas une ligne droite mais un parcours sinueux semé d'embûches. Il faudra tout leur courage et une ténacité sans faille pour atteindre enfin leur but. Personnellement, j'ai trouvé ce voyage interminable sur la fin, c'est pourquoi ce roman n'est pas un coup de coeur.

Ceci étant dit, le rebondissement final m'a pris au dépourvu et promet encore beaucoup de difficultés à venir pour nos personnages principaux. Arrivont-ils à assurer leur survie? Rendez-vous dans le troisième et dernier tome pour le découvrir!

 

hollow city
Hollow city sur la Fnac.com

© Eloo 05/2017

Posté par Eloo aime lire à 08:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

16 mars 2017

Les Loups chantants

 

miniature loups chantants

Auteur Aurélie WELLENSTEIN Editions Scrineo Date de parution 2016 / 264 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

 

4ème de couverture :

      "Frappée par une maladie rare, la peau de Kira se couvre de glace. Dans quelques jours, la jeune fille sera devenue une statue, prisonnière de son propre corps. Pour la sauver, son frère, Yuri, s'élance avec son attelage de chiens de traîneau à travers les mille kilomètres de steppes glacées qui les séparent de l'hôpital. Mais aussitôt partis, une meute de loups aux pouvoirs étranges les prend en chasse. Les prédateurs s'infiltrent dans l'esprit du jeune homme, et la louve de tête lui souffle alors un terrible secret : elle est Asya, son amour perdu. Celle qu'il croyait morte depuis si longtemps. Rêve, folie, piège mortel ou réalité? Tout en se battant pour sauver sa soeur, Yuri va devoir affronter les fantômes de son passé."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une bonne lecture mais...

Aurélie Wellenstein nous propose ici un roman très onirique où les rêves et les cauchemars se confondent avec la réalité. Accompagné d'Anastasia, Yuri, le personnage principal, traverse des steppes glacées et sans fin pour rejoindre la capitale dans l'espoir de sauver sa soeur Kira d'un mal inconnu. Les croyances ancestrales et la science moderne entrent alors en opposition. Kira est-elle maudite ou simplement malade?

En suivant le parcours initiatique de Yuri, nous abordons entre autres le thème du deuil à surmonter. En effet, ce dernier a perdu sa fiancée, Asya, partie rejoindre les loups chantants. Mais en est-on vraiment sûr? En tous les cas, la meute sera du voyage et traquera sans relâche les trois jeunes gens.

L'auteur a su créé un univers à la fois poétique et fantastique, mais dans lequel j'ai eu le sentiment de me perdre quelques fois. Où est la réalité? Où est le rêve? L'ambiguité demeure jusqu'à la fin...

En ce qui concerne les points positifs, j'ai beaucoup aimé la relation homme-animal décrite dans ce roman, et notamment celle traduite par les liens très forts que partage Yuri avec ses chiens de traineau. J'ai également apprécié sa relation avec Anastasia, une jeune femme de caractère qui a les pieds bien ancrés dans la réalité. Sa présence est indispensable auprès de Yuri afin de maintenir son équilibre. Enfin, je félicite l'auteur pour ses descriptions plus vraies que nature, j'ai vraiment eu l'impression de trembler de froid au côté de ses trois personnages.

Passons à présent aux points négatifs qui ont malheureusement jeté une ombre sur ma lecture. Le voyage occupe une place centrale dans ce roman, il est sans fin pour les personnages... Et il l'a été pour moi aussi. Je me suis un peu ennuyée et j'ai été soulagée d'arriver au bout de la quête. Celle-ci n'a, par ailleurs, pas été à la hauteur de mes attentes et j'ai été un peu déçue lors des rebondissements finaux. Le personnage de Yuri, dans ses doutes et ses questionnements, dans son sens du sacrifice et son attirance viscérale pour la mort, m'a agacé plus d'une fois. J'ai toutefois été contente de le découvrir grandi à la fin.

En définitive, mon avis est en demi-teinte car j'ai l'impression d'être parfois passée à côté de cette histoire, de ne pas avoir su lire entre lignes. Comme si l'auteur avait voulu transmettre un message à travers son roman et que je ne l'ai malheureusement pas compris.

 

loups-chantants_une-1
Les Loups chantants sur la Fnac.com

© Eloo 03/2017

Posté par Eloo aime lire à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 février 2017

Lady Helen : Le Club des mauvais jours (t.1)

 

miniature lady helen

Auteur Alison GOODMAN Editions Gallimard Jeunesse Date de parution 2016 / 567 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

 

4ème de couverture :

      "Londres. Avril 1812... Lady Helen Wrexhall s'apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l'espoir de faire un beau mariage. Mais une bonne de la maison disparaît, des meurtres sanglants sont commis et Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jours, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltré toutes les couches de la société. Lady Helen est dotée d'étranges pouvoirs, mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d'insouciance pour basculer dans un monde terrifiant?"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une bonne lecture mais...

Ce livre me faisait envie depuis sa sortie (non mais regardez-moi cette couverture!) et je suis ravie d'avoir pu l'emprunter à la médiathèque. L'association des belles robes de bal et des traces de sang cachés sous les tapis promettent souvent de belles intrigues. Et ici, le fantastique entre également en jeu puisque les méchants sont de viles créatures surnaturelles communément appelées les Abuseurs ; démons qui passent par ailleurs totalement inaperçu pour un oeil non averti. Ce n'est toutefois pas le cas de notre héroïne Lady Helen qui développe progressivement d'étranges pouvoirs. Le moins que l'on puisse dire est que le speech de départ est très prometteur!

Alison Goodman, de sa jolie plume, nous ouvre les portes d'un univers sombre et inconnu dans le monde bien réel du début du 19e siècle anglais. Nous découvrons en même temps que l'héroïne l'existence des Abuseurs et du Club des mauvais jours, le tout mêlé à des notions de pouvoirs, de généalogie et même d'alchimie. J'ai beaucoup aimé ce que l'auteur a mis en place dès le début de son histoire mais j'ai regretté qu'elle en reste au stade de l'esquisse tout au long de son roman. Beaucoup de pistes sont lancées mais aucune n'est véritablement développée, ce qui rend ce premier tome très introductif. Trop au vu du nombre de pages : je déplore beaucoup de longueurs et de "passages à vide". Je conçois que lady Helen ne peut pas maîtriser ses nouveaux pouvoirs en un jour et qu'elle doit faire face à des choix douloureux qui demandent du temps et de la réflexion, mais pour moi le rythme de l'histoire en a inévitablement pâti. 

Je m'attendais à ce que ma lecture de Lady Helen, le Club des mauvais jours soit plus addictive que cela et c'est pourquoi ce roman n'obtient donc pas tous les suffrages de ma part. Néanmoins, l'originalité de l'intrigue et la fin me donnent envie de lire la suite. J'espère que le second tome apportera plus d'actions et de réponses, qu'il lèvera davantage le voile sur le fonctionnement et la finalité du fameux Club des mauvais jours.

 

Le-club-des-mauvais-jours
Le Club des mauvais jours sur la Fnac.com

© Eloo 02/2017

Posté par Eloo aime lire à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 décembre 2016

Un Chant de Noël / Le Drôle de Noël de Scrooge

 

miniature chant de noel

 Auteur Charles DICKENS Editions Le Livre de Poche Date de parution 2009 (1ère édition : 1857) / 156 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.
J'ai lu ce roman dans le cadre du Challenge Cold Winter 2016.

 

4ème de couverture :

      "Le soir de Noël, un vieil homme égoïste et solitaire choisit de passer la soirée seul. Mais les esprits de Noël en ont décidé autrement. L'entraînant tour à tour dans son passé, son présent et son futur, les trois spectres lui montrent ce que sera son avenir s'il persiste à ignorer que le bonheur existe, même dans le quotidien le plus ordinaire."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

Afin d'entrer dans la période des fêtes de la meilleure façon qui soit, j'ai décidé de lire deux livres en rapport avec Noël. Le premier, comme vous pouvez le voir, est le célèbre conte de Charles Dickens, Un Chant de Noël, que je vous présente ici dans une édition avec le titre du film (je n'ai pas encore vu cette adaptation, me la conseillez-vous?).

Ce livre classique de la littérature anglaise a été publié pour la première fois en 1843, sa première traduction française date quant à elle de 1857. Depuis quelques années, les traditions de Noël prennent de l'ampleur en Angleterre sous l'influence du Prince Albert - époux de la Reine Victoria, qui est originaire d'Allemagne. La fête de Noël inspire Charles Dickens, elle apparaît donc régulièrement dans son oeuvre. 

Un Chant de Noël se présente comme un roman d'apprentissage inversé, puisque l'implacable retour dans le passé de Scrooge lui permet de se remettre en question et de changer le cap de sa vie future. Charles Dickens nous propose un personnage très caricatural : Scrooge est grognon, solitaire, avare et égoïste. Cela permet à l'auteur de pouvoir ensuite mieux mettre en lumière les changements opérés dans son comportement. A contrario, tous les autres personnages sont très sympathiques afin d'accentuer le fait que le seul ennemi de Scrooge est lui-même. Charles Dickens profite de son histoire pour aborder d'autres sujets qui lui tiennent à coeur, le dénuement, la maladie ou encore la pauvreté (cette dernière a beaucoup marqué son enfance).

Ce conte peut être lu dès l'âge de 10 ans. Il possède, certes, un côté un peu vieillot mais il propose une jolie morale de fin qui nous rappelle l'essentiel (le bonheur que l'on trouve dans les choses les plus simples, la famille, la solidarité, etc.), notamment grâce à l'esprit de Noël qui apporte beaucoup au récit. J'ai passé un très agréable moment avec cette lecture.

 

drôle de noël de scrooge
Un Chant de Noël sur la Fnac.com

 © Eloo 12/2016

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,


14 décembre 2016

Amulettes

 

miniature amulettes1

 Auteur Véronique AJARRAG Editions du Chat Noir Collection Griffe Sombre
Date de parution 2013 / 362 p.

→ J'ai sorti ce roman de ma PAL.

 

4ème de couverture :

      "Lorsque le docteur Ian, psychiatre, reçoit pour la première fois sa mystérieuse patiente Agrippine et qu’il cède à sa requête de ne se consacrer qu’à son cas personnel pendant toute une semaine, il est loin d'imaginer qu'il ne sera pas simplement le témoin du récit fantastique de la jeune femme mais également l'un de ses principaux acteurs. Car, tel qu’elle le déclare, Agrippine est l'objet de réincarnations successives qui remontent jusqu’à la Mésopotamie ancienne, où son bien-aimé et elle, citoyens du royaume d’Uruk, furent condamnés pour l’éternité. Devant les arguments et la précision de son histoire, le docteur commence peu à peu à douter et ses certitudes vacillent.
Et si depuis l’antiquité, tous les amants maudits n'avaient été qu'un seul et même couple?"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une bonne lecture mais...

Amulettes fait parti de ma PAL depuis plusieurs années déjà ; il a patiemment attendu que ce soit le bon moment pour moi de le lire. Je l'avais acheté suite à l'avis très positif que Maureen avait écrit sur son blog Bazar de la littérature à son sujet. Personnellement j'ai apprécié ce roman, sans pour autant égaler son enthousiasme. 

J'ai trouvé que les premières pages démarraient maladroitement, ce qui a eu pour conséquence une petite difficulté à me situer dans l'histoire au début. J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux, mais je dois dire que la familiarité du Docteur Ian à l'égard d'Agrippine m'a un peu gêné lorqu'ils se rencontrent pour la première fois : il ne m'a pas semblé très professionnel. De manière plus générale, j'ai eu le sentiment durant ma lecture que tout n'était pas toujours très crédible. Certains passages m'ont paru confus ou parfois trop rapides.

Cela étant dit, Véronique Ajarrag nous propose une belle histoire d'amour hors du temps. Cet auteur possède une plume agréable à lire et a su me plonger tout de suite dans l'ambiance des contes des mille et une nuits. Par ailleurs, son roman très bien documenté permet une immersion totale dans cet univers aux saveurs orientales. Je déplore toutefois une fin un peu trop facile à mon goût, alors qu'il a fallu plusieurs siècles à nos protagonistes pour trouver une issue libératrice à leur malédiction.

En bref, j'ai eu entre les mains une lecture sympathique et une intrigue qui tient la route, mais un roman qui ne restera pas gravé dans ma mémoire.

 

amulettes
Amulettes sur la Fnac.com

© Eloo 12/2016

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 décembre 2016

Hugo de la nuit

 

miniature hugo de la nuit

Auteur Bertrand SANTINI Editions Grasset Jeunesse Date de parution 2016 / 213 p.

→ Je remercie Bertrand Santini et les éditions Grasset Jeunesse pour l'envoi de ce service presse.

 

4ème de couverture :

      "Une nuit d'été. Un enfant. Des fantômes. Un Secret. Après Le Yark et Jonas, le requin mécanique, Bertrand Santini signe un surprenant conte fantastique, drôle, inquiétant et magique."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

Allons du plus futile au plus utile... Qui ne craquerait pas pour cette si jolie couverture? A la fois mystérieuse et envoûtante, elle me fait penser à un coucher de soleil, ce moment où la nuit vient à la rencontre du jour qui se meurt. Du coup, j'ai trouvé que ce roman était une lecture on ne peut plus appropriée pour conclure la fin du mois de novembre, lorsque la nuit raccourcit chaque jour davantage. Ou, dit autrement, cela me semblait être une lecture automnale parfaite juste avant les grands froids. Bref, je m'égare. Revenons à l'essentiel.

A mon sens, Hugo de la nuit relève plus du conte philosophique que du roman. On y parle de l'importance de la vie, du non-sens de la mort, du passage vers l'au-delà, mais également des rêves et des cauchemars qui peuplent notre sommeil. Ces sujets sérieux sont traités avec justesse mais aussi avec une certaine légereté. L'auteur a de l'humour à revendre, de la poésie au bout de la plume et il nous propose une fin en apothéose et en cacophonie, avec des créatures (fantômes, zombies) parfois complètement barrées.

Ce roman me semble sans âge. Les personnages et les thématiques sont abordables dès l'âge de 10 ans, mais le vocabulaire, parfois cru, me parait plus approprié pour un public adolescent. Pas si simple donc de le conseiller. En tous les cas, l'adulte que je suis a pris beaucoup de plaisir à se plonger dans cette histoire, somme toute assez courte. Hugo de la nuit est une très belle suprise.

  

9782246860259-001-X
Hugo de la nuit sur la Fnac.com

© Eloo 12/2016

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 novembre 2016

Miss Peregrine et les enfants particuliers (t.1)

 

miniature miss peregrine

Auteur Ransom RIGGS Editions Bayard Date de parution 2011 / 443 p.

→ J'ai sorti ce roman de ma PAL.

 

4ème de couverture :

      "Une histoire merveilleusement étrange, émouvante et palpitante. Un roman fantastique qui fait réfléchir sur le nazisme, la persécution des juifs, l'enfermement et l'immortalité".

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Lecture coup de coeur!

Ce roman est dans ma PAL depuis plusieurs années je pense, et si j'avais tout de suite craqué pour ce bel objet-livre, il est ensuite resté coincé au fond d'une étagère. Après coup, il ne m'attirait plus, allez savoir pourquoi. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, ce n'est pas la sortie de son adaptation cinématographique qui m'a décidé à le lire, je dois même avouer que je n'ai pas trouvé la bande-annonce très inspirante. J'ai finalement accordé toute mon attention à ce roman fantastique fin octobre car j'avais envie d'une lecture qui s'inscrive dans l'ambiance d'Halloween, tout simplement.

A l'heure où je vous écris ces quelques lignes, je me demande toujours pourquoi je n'ai pas lu Miss Peregrine et les enfants particuliers plus tôt car j'ai adoré la sombre atmosphère dans laquelle nous plonge ce roman. Malgré son inquiétante couverture, il ne fait pas peur ; en réalité, il possède ce petit truc en plus qui nous embarque immédiatement aux côtés de tous ces personnages atypiques.

Pour rebondir sur le résumé, j'ai trouvé que le contexte de Seconde Guerre mondiale était tout juste effleuré (peut-être prendra t-il plus de place dans les tomes suivants, à moins que certains éléments m'aient échappé pendant la lecture). Par contre, les thématiques de l'enfermement et de l'immortalité sont bien présentes et traitées avec justesse. Je me suis sentie très en phase avec les réflexions de Jacob, le personnage principal. Ses appréhensions, ses doutes, ses hésitations sont devenus miens tout au long de ma lecture.

L'association du texte et des photos rend ce roman unique en son genre, et l'un est indissociable des autres. L'auteur, Ransom Riggs, possède une jolie plume qui sublime son incroyable imagination. J'ai hâte de lire la suite, et je ne pense pas attendre Halloween prochain!

 

miss-peregrine-et-les-enfants-particuliers-edition-affiche-film-bayard-jeunesse-e1474464261760
Miss Peregrine et les enfants particuliers sur la Fnac.com

© Eloo 11/2016

Posté par Eloo aime lire à 16:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

04 septembre 2015

Les Outrepasseurs (t.1) : Les Héritiers

outrepasseurs

 

Auteur : Cindy VAN WILDER
Editions : Gulf Stream
Date de parution : 2014
350 p.

 

Ma vidéo où l'on peut voir l'auteur Cindy Van Wilder dédicacer mon livre!
→ Ce livre a été lu dans le cadre d'une lecture commune avec Elise, Les Lectures d'Elise.

 

4ème de couverture :

"-Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.
- Nous ?
- Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux.

Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis des siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…"

 

Mon Avis : ♥♥♥

Cette trilogie fantastique, c'est tout une histoire,... attendez que je vous explique. C'est d'abord le conseil lecture de ma copine Gaëlle (alias Lanylabooks), qui m'a donné très envie de découvrir l'univers des Outrepasseurs. C'est ensuite un coup de coeur total de ma part pour les belles couvertures qui rendent ma bibliothèque si jolie, je suis faible... et oui je l'assume. C'est aussi une belle rencontre avec l'auteur, Cindy Van Wilder, pendant le festival les Imaginales. C'est enfin une lecture commune avec l'adorable Elise que vous pouvez retrouver sur sa chaîne Booktube Les Lectures d'Elise.

Mais tout ça ne vous dit pas si j'ai aimé ce premier tome. La majorité du récit étant un retour dans le passé, j'ai eu davantage l'impression de lire un conte qu'un roman, et ce n'était pas pour me déplaire. J'ai beaucoup aimé me plonger aux origines pour comprendre l'histoire de cette communauté nommée les Outrepasseurs. Qui sont-ils? D'où viennent-ils? Pourquoi ont-ils fondé cette société? Et surtout que combattent-ils? J'ai trouvé cette remontée dans le temps très agréable à lire, à tel point que j'étais parfois un peu frustrée de revenir au présent

Le présent est caractérisé par le jeune Peter qui découvre que sa famille et lui sont étroitement liés aux Outrepasseurs. Peter fait parti de la nouvelle génération, celle qui un jour peut-être mettra fin à un combat ancestral entre les deux entités : les Outrepasseurs et les Fés. J'ai bien l'impression que le jeune garçon aura à jouer un rôle crucial dans les deux tomes suivants ; en attendant il fait ici figure de second rôle. Du coup, comme si l'auteur avait peur qu'on oublie Peter, elle nous ramène parfois à lui pendant quelques pages. Mais j'ai trouvé que cela cassait le rythme de ma lecture ; je crois que j'aurais préféré un retour en arrière qui dure tout le roman, quitte à rencontrer Peter pour la première fois dans le deuxième tome. Mais c'est bien le seul élément que j'ai à déplorer.

L'histoire est bien écrite, très travaillée et Cindy Van Wilder nous en donne juste ce qu'il faut pour qu'on ait envie de lire la suite. 
Une fois n'est pas coutume, j'ai envie de citer le commentaire que Myriam a posté sur la fiche Livraddict de ce roman, sous le pseudonyme de missmymoo, et qui je trouve reflète parfaitement l'ambiance : 

"Une grande aventure qui nous propulse du cadre d'une mystérieuse société secrète des temps modernes, aux origines historiques et fantastiques de ce groupe de métamorphes, sur lesquels s'est abattue la malédiction des fés, dans une France médiévale où les guerres de religion faisaient rage. Une belle découverte, une plume fluide et entraînante, un récit très bien documenté : vivement la suite !"

Oui, vivement la suite!

© Eloo 09/2015

Posté par Eloo aime lire à 20:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

27 mai 2014

Les Dames à la licorne

IMG_2748

 

Auteurs : René BARJAVEL & Olenka de VEER
Editions : Pocket
Date de parution : 1976
(première édition : 1974)
412 p.

 

→ Roman reçu dans le cadre d'un concours, merci à Méli du blog Bazar de la Littérature.

 

4ème de couverture :

      "Une terre de légendes : l'Irlande. Un descendant de roi, chef rebelle en fuite : Hugh O'Farran. Une jeune sauvageonne au prénom étrange : Griselda... Griselda qui rêve, en cette fin du XIXe siècle, d'un destin extraordinaire loin de cette île de Saint-Albans où elle vit avec ses quatre soeurs et ses parents... Voici les personnages principaux d'un magnifique roman d'amour inspiré d'une histoire vraie. Une histoire qui pourrait commencer par 'Il était une fois cinq filles dans une prison d'eau...' tant elle a la beauté et le mystère d'un conte..."

 

Pourquoi Nina m'a choisi cette lecture :

nina dames a la licorne3

Le Blog de Nina

Mon Avis : ♥♥♥♥

Nina n'a pas tout à fait tort, lorsqu'on plonge dans Les Dames à la licorne, on entre dans un monde mystique, proche des contes & légendes, et cela peut effectivement faire penser aux légendes arthuriennes. Mais la comparaison s'arrête là.

Dans ce roman, nous sommes plongés en plein coeur de l'Irlande. Les auteurs nous font découvrir des paysages qui rivalisent de beauté : c'est un appel au voyage et ça fait tout simplement rêver. Je n'ai jamais été particulièrement attirée par l'Irlande, mais à la fin de ma lecture, je serais bien allée y faire un tour!

Souvent présenté comme une romance, notamment sur Livraddict, Les Dames à la licorne est à mon sens bien plus que ça. Il s'agit de l'histoire d'une famille anglaise vivant sur une petite île irlandaise entourée de mystères, nommée Saint-Albans. Nous évoluons au côté des cinq filles de Sir John Greene ; celles-ci cherchent un sens à leur vie et sont en quête du bonheur. Si l'accent est mis sur le personnage de Griselda - le résumé ne parle d'ailleurs que d'elle, cela ne m'a pas empêché de m'attacher à chacune des soeurs. Elles sont toutes très intéressantes, leur questionnement et leur parcours sont différents et nous montrent que finalement il y a mille et une manière de s'épanouir dans la vie... Ce sont des jeunes femmes qui, malgré l'époque dans laquelle elles vivent (fin du XIXe siècle), décident de prendre leur destin en main. 

J'en reviens à l'Irlande : ce roman est, mine de rien, une source d'informations fiable et précise d'un point de vue historique. A la fin du XIXe siècle, il ne fait pas toujours bon vivre dans ce pays déchiré où la domination anglaise écrase les irlandais. Les Dames à la licorne se passe pendant une période houleuse où les mouvements d'indépendance accruent. De plus, entre 1846 et 1848 une terrible famine sévit, laissant la population plus démunie que jamais et obligeant certains natifs irlandais à quitter leur pays pour les Etats-Unis... Tout ces évènements sont parfaitement bien décrits dans le roman et s'accordent avec le côté "inspiré d'une histoire vraie" revendiqué par les auteurs (les personnages du roman sont des ancêtres bien réels d'Olenka de Veer).

Je remercie Méli de m'avoir fait découvrir ce roman, je n'en attendais rien de particulier et ce fut une très belle surprise!

© Eloo 05/2014

Posté par Eloo aime lire à 20:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,