24 mai 2012

Zombillénium : Ressources humaines (t.2)

zombillenium,-tome-2---ressources-humaines-203034-250-400

Zombillénium : Ressources humaines (t.2) / Arthur de PINS

Edition Dupuis. 2011. Non paginé.

 

 

4ème de couverture :

      "Ici, on embauche... pour l'éternité."

 

Mon Avis : ♥ ♥ 

Je me suis lancée avec beaucoup d'enthousiasme dans la lecture de ce tome 2 car j'avais adoré son prédécesseur. Et je dois dire que dès les premières pages, j'ai eu une surprise de taille! Pour rappel, Gretchen le tome 1, se terminait en laissant beaucoup de "portes ouvertes". Je pensais donc tout naturellement que Ressources humaines qui lui fait suite reprendrait l'histoire à partir de là où l'on s'était arrêté. Or, il n'en est rien. Ce second tome peut quasiment se lire de façon indépendante car Arthur de Pins nous offre une toute nouvelle intrigue. Le cadre reste le même, nous sommes toujours dans le parc d'attractions Zombillénium, mais nous rencontrons de nouveaux personnages tandis que ceux que nous connaissions déjà sont souvent relégués au second plan. Petite deception pour moi mais qui n'a pas duré longtemps car je suis toujours autant éblouie par le dessin d'Arthur de Pins : cet auteur-illustrateur arrive à m'emmener ailleurs, c'est incroyable. J'ajouterais que dans cet opus, il y a peut-être un peu moins d'humour, mais ce manque a été compensé par la bonne idée de l'auteur de nous laisser en bonus un journal qui relate les évènements obscures qui ont lieu près du parc, à Douchy-les-Mines.

Personnellement (mais je me trompe peut-être), je vois ce tome 2 comme une parenthèse, une façon pour Arthur de Pins de nous faire découvrir le fonctionnement du parc, ses employés et ses visiteurs... En somme, il nous fait languir! J'attends donc avec impatience le tome 3, j'espère que celui-ci rebondira sur l'intrigue mis en place dans le premier tome. En tout cas, je sens que de Pins à encore beaucoup à nous raconter sur le parc d'attractions Zombillénium... Dommage qu'il faille attendre jusqu'en juin 2013! (merci Acro pou l'info!)

 

© Eloo 05/2012 

 

Posté par Eloo aime lire à 20:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


03 avril 2012

Zombillénium : Gretchen (t.1) d'Arthur de PINS

zombillénium

Zombillénium : Gretchen (t.1) d'Arthur de PINS

Editions Dupuis. 2010. Non paginé.

 

4ème de couverture :

      "Ici, on embauche... pour l'éternité."

 Mon Avis : etoile_jaune

Pas facile d'écrire cette chronique avec ma peur panique de trop vous en dévoiler. Car une chose est sûre, le premier tome de la série Zombillénium doit rester une jolie surprise pour celui qui décide de se plonger dans ses pages. La 4ème de couverture ne  nous dit pas grand chose, elle nous invite à tenter le coup sans poser de question ; tout comme le regard remplit de secrets que Gretchen nous lance en première de couverture. 

Si j'ai choisi cette BD, c'est pour Arthur de Pins. Je le connaissais pour ses illustrations très... explicites? de la collection "Osez..." chez La Musardine, et j'avais hâte de le retrouver dans un tout autre genre! Alala, chers Books'Addicts, non seulement il sait dessiner, mais en plus il sais écrire... Et il nous envoie du lourd!

Le graphisme est toujours aussi esthétique. C'est DU Arthur de Pins et je suis absolument conquise! Quant à l'histoire, c'est complètement loufoque. On pourrait croire que l'auteur veut nous faire peur, mais son objectif est bel et bien de nous faire rire!

J'ai hâte de me plonger dans le deuxième tome, où l'intrigue sera à priori plus soutenue... Ici, la mise en place du contexte prend sa part belle, mais cela n'empêche pas Arthur de Pins de nous en mettre plein la vue quand on s'y attend le moins...

 

© Eloo 04/2012 

 

Posté par Eloo aime lire à 20:23 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

05 septembre 2011

Harry Potter et la chambre des secrets de J.K. ROWLING

67107372

Harry Potter et la Chambre des secrets (t.2) de J.K. Rowling

Edition Gallimard Junior - Coll. Folio Junior. 2001. 360 p.

 

4ème de couverture :

      "Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potion magique, les matches de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ? Un livre magique pour sorciers confirmés."

A lire : ma chronique du tome 1 Harry Potter à l'école des sorciers.

 

/!\ Relecture /!\

Mon avis : etoile_jaune

J'ai replongé avec plaisir dans ce tome 2 de la saga Harry Potter, histoire de raviver un peu mes souvenirs. Et je dois avouer qu'ils étaient plutôt flous! Je ne sais plus vraiment pourquoi il était écrit dans un coin de ma tête que Harry Potter et la Chambre des secrets était le livre que j'avais le moins aimé de la série. Ce fut sans doute mon ressenti après avoir lu les 7 tomes pour la première fois, mais je ne suis plus du tout dans le même état d'esprit aujourd'hui. J'ai passé un très bon moment de lecture et je crois même que j'ai préféré son dénouement à celui de Harry Potter à l'école des sorciers.

J'ai trouvé très fort que J.K. Rowling se soit basé d'animaux fantastiques déjà existants pour construire son histoire, tel le basilic par exemple. Il fait parti des vieilles légendes et pratiquement tout le monde avait oublié de quoi il s'agissait. Certains croient peut-être même qu'elle l'a inventé. Elle a rajouté son ingrédient c'est sûr, mais quand même, chapeau à sa grande connaissance! Cela doit être le fruit de longues recherches...

Si je me rappelais l'histoire dans ces grandes lignes, j'ai redécouvert beaucoup de détails. Par exemple, je ne me rappelais plus que Ginny avait écrit une lettre d'amour à Harry, ni que Hermione était folle de Gilderoy Lockhart. Et justement en parlant de lui, sans surprise, il m'a fait mourir de rire!

A bientôt pour la chronique de Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban qui viendra bien assez vite!

Posté par Eloo aime lire à 11:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

16 juillet 2011

Harry Potter à l'école des sorciers / J.K. ROWLING

harry 1

Harry Potter à l'école des sorciers de J.K. ROWLING

Edition Gallimard Jeunesse - Coll. Folio Junior

2000

304 p.

 

4ème de couverture :

      "Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l’attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ?"

/!\ Relecture /!\

Mon avis : etoile_jaune

Avec cette chronique, je suis en plein cœur de l’actualité ! Avez-vous déjà vu Harry Potter et les Reliques de la mort –Part.2 ? Je ne me suis pas encore enfermée dans une salle de cinéma obscure avec un grand pot de pop corn,  mais ça ne devrait pas tarder… Que j’ai hâte ! Le combat ultime, ça ne peut être que grandiose… Je vous en toucherai sûrement un mot dans ma catégorie « Et côté Cinéma ? » mais pour l’instant, revenons à nos moutons !

Comme je l’ai indiqué plus haut, il s’agit d’une relecture. Mais je dois avouer que je ne suis pas une fan de la première heure et que j’ai mis mon petit temps avant de me lancer dans cette aventure. Quand J.K. Rowling a commencé à raconter les histoires de son petit sorcier,  le succès a été immédiat… et j’ai trouvé ça louche.  J’étais alors dans ma phase "je ne lis pas comme tout le monde, les succès commerciaux non merci", et j’ai résisté. En toute honnêteté, je pense qu’il n’a pas émoustillé ma curiosité à prime abord, sinon j’aurais craqué. J’étais indifférente à tout ce ramdam jusqu’à un certain Noël où j’ai trouvé sous mon sapin Harry Potter et la Coupe de Feu (quand je vous dis que je suis une retardataire, ce n’est pas pour rien hein !).  Mon petit cœur a boudé de ce cadeau non choisi, presque empoisonné, mais celui-ci a eu raison de moi car je ne peux laisser un livre de côté bien longtemps sans y jeter un oeil. Malheureusement, j’ai pas tout compris. Vous allez me dire « normal, c’est le tome 4 !». Surtout qu’il commence bizarrement, vous vous rappelez la maison Jedusor, le serpent, tout ça, tout ça… Alors mon p’tit papa (ce héros), qui a bien vu que je ramais, m’a offert le coffret des trois premiers tomes en poche. Et voilà comment a commencé une belle histoire d’amouuur !

 Je dis toujours que c’est Harry Potter qui m’a donné le goût de lire, qui est ma Bible. Bien sûr, je lisais déjà beaucoup avant, mais je crois que cette saga marque mon entrée dans la littérature. Elle m’a donné envie de lire des livres plus longs, plus complexes, parfois même des classiques.

 J’ai commencé à lire le premier tome environ en l’an 2000, j’avais donc 11 ans. Par conséquent, j’ai grandi avec les personnages, je me suis totalement identifié à eux. Je me suis imaginée bosser sur un devoir de métamorphose avec Hermione, découvrir les créatures magiques avec Hagrid, me lier d’amitié avec Luna, protéger Neville que je sentais si fragile et tomber amoureuse de Fred.

Le dernier tome est sorti il y a un moment maintenant, mais je n’avais pas l’impression que l’aventure était finie car il restait les films. Aujourd’hui, c’est une page qui se tourne. Et qui me permet de redécouvrir entièrement la série. D’habitude, je rechigne à relire des romans : il y a encore tellement de livres à dévorer ! Mais là, j’avais vraiment trop envie de relire ces sept tomes qui ont marqué ma vie. (Aah cette fichue pression médiatique !) J’ai donc recommencé dans les règles, avec le premier tome, Harry Potter à l’école des sorciers (il faut que je vous en touche un mot quand même, c’est pour ça que vous êtes là !). Ca m’a fait bizarre de suivre pas à pas des enfants de onze ans, ils m’ont paru si jeunes (contrairement à moi, ils n’ont pas vieilli depuis la dernière fois où je les ai lu^^) ! Le talent de J.K. Rowling réside là : elle a su s’adapter à leur âge. Contrairement à beaucoup de livres, nous ne sommes pas face à des enfants surdoués qui possèdent déjà une réflexion d’adultes. Ils sont crédibles. Ils sont vrais. Ils sont attachants.

Harry Potter, c’est d’la bombe !

Je vais me dépêcher de lire le tome 2, Harry Potter et la Chambre des Secrets. Vite, vite, vite!

Posté par Eloo aime lire à 13:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

16 mai 2011

Skeleton Creek : Psychose (t.1) de Patrick CARMAN

40_skeleton_creek

 Skeleton Creek : Psychose (t.1) de Patrick CARMAN

Edition Bayard Jeunesse

2011

187 p.

"Ecrire ou mourir" p. 9

4ème de couverture :

      "Il se passe des choses étranges à Skeleton Creek. Des choses terrifiantes. Avec Sarah, ma meilleure amie, j'ai tenté de percer un sinistre secret. J'ai failli en mourir. A présent, je suis coincé chez moi, une jambe dans le plâtre. Je ne peux plus faire confiance à personne. C'est à peine si j'ose croire à ce que j'ai vu et entendu. Depuis que nos parents nous ont interdit de communiquer, Sarah et moi, je suis désespérément seul. Je m'efforce de mettre cette effrayante histoire par écrit pendant que Sarah, armée de sa caméra, poursuit notre enquête. A chacune de ses découvertes, elle m'envoie un mot de passe qui me permet de visionner la vidéo en cachette. Ainsi, ensemble, nous continuons à traquer le mystère, prêts à tout pour exhumer la vérité. Mais, nous le savons, rien n'est plus dangereux que de vouloir déterrer les fantômes du passé. Surtout dans une ville comme SKELETON CREEK.

Lisez mon journal. Regardez les vidéos. Menez l'enquête."

 

Mon avis :

Voici un auteur qui n'hésite pas à surfer sur la vague des nouvelles technologies! Il fallait trouver l'idée et oser. Patrick Carman nous offre un roman novateur, qui allie deux supports pour le prix d'un : le papier et le virtuel. Curieuse, j'ai plutôt adhéré.

Donc pour résumé, notre narrateur Ryan, après une excursion à haut risque qui s'est terminé par un plongeon et une jambe cassée, se retrouve alité chez lui. Tandis qu'il continue à mener l'enquête avec les moyens du bord et surtout de proximité (questionnements des gens autour de lui, internet), Sarah est sur le terrain avec sa caméra. Lorsqu'elle découvre des indices ou des éléments étranges, elle filme puis fait profiter Ryan de ses vidéos. Pour pouvoir les visionner, Ryan doit se connecter au site de Sarah et entrer le code qu'elle lui a donné... Et nous on fait pareil!

http://www.sarahfincher.fr

Une question d'ordre pratique m'a traversé l'esprit : si on souhaite relire ce roman dans quelques années, le site de Sarah sera t-il toujours accessible sur la toile (car sans les vidéos de Sarah, le roman perd tout son intérêt) ? Je l'espère en tout cas, car l'idée est excellente. Même si, c'est le petit bémol, on ne peut pas lire ce roman partout puisqu'il faut avoir un ordinateur connecté à internet sous la main.

J'avais peur que les vidéos coupe mon élan de lecture mais ça n'a été heureusement pas le cas. Les vidéos sont-elles plus importantes que le roman lui-même? En tout cas, elles dévoilent une grande partie de l'intrigue et terminent l'histoire. Mais texte et vidéos sont indissociables car complémentaires.

J'ai trouvé les vidéos bien faites. C'est lugubre, glauque et angoissant, on s'effraie, le pari de l'auteur est réussit. Par contre, l'actrice de Sarah était-elle vraiment obligée d'adopter ce ton mélodramatique, ces mimiques bizarres avec ses yeux et ces respirations éléphantesques?

Pour finir, j'ai aimé les allusions et les clins d'oeil à des grands auteurs du frisson tels Edgar Allan Poe.

J'ai également apprécié que ce soit Sarah l'aventurière sans peur et Ryan le cérébral plus à l'aise sur le papier. Et oui, les filles peuvent aussi être à l'aise dans le feu de l'action!

 

Quelques citations :

"Quand je regarde en arrière, je vois des signes annonciateurs de danger. Quand Sarah regarde en arrière, elle voit des raisons de partir à l'aventure. Elle me manque. Je lui en veux. J'ai peur pour elle. J'ai peur d'elle. Pas beaucoup. Un peu tout de même." p. 18

"L'imprudence n'est certes pas une vertu. Mais, pour un jeune de mon âge, elle est inévitable. D'ailleurs, il n'y a pas plus ennuyeux que les gens trop prudents." p. 95

"Quelquefois, je me représente Sarah comme une allumette enflammée et, moi, je suis le bâton de dynamite. Quoi que nous fassions ensemble, ça se termine toujours par une explosion. Non, l'image n'est pas exacte. Disons que Sarah et moi sommes deux pôles opposés qui s'entraînent l'un l'autre vers le même dangereux centre. pourquoi ne sommes-nous jamais attirés par des projets raisonnables? Élever une vache pour la foire agricole, par exemple? pourquoi toujours ce goût du danger? [...] Parce qu'une vache est un animal ennuyeux et qu'en élever une est une activité ennuyeuse. Le danger est plus excitant." p. 154

Posté par Eloo aime lire à 12:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,