26 février 2017

Outlander : Le Chardon et le tartan (t.1)

  

miniature outlander

Auteur Diana GABALDON Editions J'ai lu Date de parution 2014 (réédition) / 859 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

 

4ème de couverture :

      "1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s'efforce d'oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d'une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d'en découvrir la raison : en s'approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d'un champ de bataille. Le menhir l'a menée tout droit en l'an de grâce 1743, au coeur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura t-elle revenir à son existence d'autrefois?"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

Le ras-de-marée 'Outlander' n'aura échappé à personne. Grâce à la série télévisée, les romans de Diana Gabaldon sont désormais connus d'un très large public - rappelons que le premier tome a été publié pour la première fois en 1991. Je n'avais pas prémédité de commencer la lecture de cette saga, et c'est sur un coup de tête que j'ai emprunté ce livre à la médiathèque.

Il est difficile d'emprisonner Le Chardon et le tartan dans un genre. On aurait tendance à penser qu'il s'agit d'un roman fantastique lorsqu'on lit les premières pages, mais l'évènement surnaturel qui déclenche toute l'intrigue est finalement bien le seul. Ensuite, on peut supposer qu'il s'agit d'un roman historique, plongés que nous sommes au beau milieu des Highlands de l'année 1743. Mais l'auteur, bien que très respectueuse des faits passés, nous détrompe très vite : le but de son livre n'est pas de nous faire un cours sur les querelles entre les clans écossais et l'envahisseur anglais. Finalement, je retiens personnellement l'idée d'un roman d'aventure où la romance tient une place centrale.

J'ai beaucoup aimé suivre les péripéties qui entraînent Claire et Jamie sur les routes écossaises. Je ne parle toutefois pas de coup de coeur car je déplore des longueurs au milieu du roman, qui ont affaiblit mon rythme de lecture sur un bon nombre de pages. Diana Gabaldon nous raconte notamment le passé de Jamie sous forme de nombreuses anecdotes. Si celles-ci nous permettent de le connaître mieux, je ne les ai pas trouvées toutes utiles et elles m'ont semblé alourdir le roman.

L'auteur m'a également donné l'impression qu'elle perdait parfois le fil conducteur de son histoire. Quel est son objectif? Quels buts animent ses personnages? Durant une grande partie du roman, ils subissent plus les évènements qu'autre chose. Pour finir, j'ai été gênée par ce qui me semblait être des répétitions - bon sang, les deux personnages principaux passent leur temps à se faire capturer ou à fuir.

Petite parenthèse. J'ai noté un passage qui m'a particulièrement choqué. Jamie va avoir un comportement très déplacé envers Claire, et bien qu'il faille remettre le tout dans son contexte historique (18e siècle), je n'ai pas compris qu'une femme moderne (20e siècle) ait pu pardonner ce geste aussi facilement.

Malgré ces critiques qui peuvent paraître dures j'en conviens, sachez que je me suis laissée bercer par cette histoire que j'ai trouvé bien écrite. La romance est émouvante et évite les clichés. J'ai envie de retrouver Claire et Jamie dans le second tome au plus vite car ils sont terriblement attachants.

 

couv54752923
Le Chardon et le tartan sur la Fnac.com

© Eloo 02/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


01 février 2017

Flocons d'amour

 

miniature flocons d'amour

Auteurs John GREEN Maureen JOHNSON Lauren MYRACLE
Editions Hachette Date de parution 2010 / 345 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.
J'ai lu ce roman dans le cadre du Challenge Cold Winter 2016.

 

4ème de couverture :

     "24 décembre. Nuit des miracles? ou des catastrophes? Une terrible tempête, un train bloqué dans la neige. Gracetown : tous les voyageurs descendent! Gracetown... Bourgade perdue au milieu de nulle part, qui vous ferait presque regretter le traditionnel et soporifique repas de Noël. Pourtant, Jeb, Jubilé et les autres vont partager le réveillon le plus insolite de leur vie. Dans un café bondé de pom-pom girls ou au détour d'une route enneigée, les rencontres inattendues se multiplient. Les couples se font, se défont et se refondent. Louvoyant entre les flocons, les flèches de Cupidon qui pleuvent sur la ville ne laisseront personne de glace!"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une lecture qui ne m'a pas fait vibrer...

Pour terminer et valider mon challenge Cold Winter, j'ai lu ce recueil composé de trois nouvelles écrites par trois auteurs différents. Je dois dire que je ressors avec un avis très mitigée de cette lecture.

J'ai trouvé les deux premières nouvelles caricaturales au possible. Dans la première, nommée Le Jubilé express et signée Maureen Johnson, l'héroïne découvre avec stupéfaction que les trains ne fonctionnent plus à la vapeur et traverse une autoroute à pied ; dans la seconde, Un Miracle de Noël à pompons, un groupe d'amis a la bonne idée de sortir en voiture à minuit alors qu'il y a 30 cm de neige sur la route pour rejoindre une équipe de pompoms girls... A mon sens, John Green a déjà été bien plus inspiré (Nos Etoiles contraires). Si le but était avant tout de nous faire rire, je n'ai clairement pas été bon public. J'ai vraiment eu l'impression que ces deux textes étaient bâclés et que leurs auteurs avait oublié en cours de route qu'un lectorat d'ados est en droit d'attendre un texte de qualité au même titre qu'un autre.

La troisième et dernière nouvelle, Le Saint Patron des cochons écrite par Lauren Myracle, a relevé un peu le niveau. J'ai pris plaisir à la lire car je l'ai trouvée plus crédible et surtout plus profonde. J'ai apprécié que l'ensemble du recueil se passe au même endroit et au même moment. Les personnages se croisent d'une nouvelle à une autre et c'est le point fort de Flocons d'amour. Les trois auteurs ont tissé un fil conducteur qui permet le dénouement de chaque nouvelle. Les personnages sont tour à tour principaux ou secondaires et chacune de leur action a un impact, décisif ou minime, selon l'histoire proposée.

Flocons d'amour n'est pas un livre que j'ai envie de conseiller. A mon sens, il existe bien assez de romans d'amour à destination des ados sur le marché pour passer à côté de celui-ci sans regret

 

flocons d'amour
Flocons d'amour sur la Fnac.com

© Eloo 02/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 janvier 2017

Six of Crows (t.1)

  

miniature six of crows2

Auteur Leigh BARDUGO Editions Milan Date de parution 2016 / 564 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

 

4ème de couverture :

     "Kaz Brekker, dit "Dirtyhands", est le chef des "Six of Crows", une équipe de malfrats aux talents exceptionnels : Inej, espionne défiant les lois de la gravité ; Matthias, soldat assoiffé de vengeance ; Nina, Grisha aux puissants pouvoirs magiques ; Wylan, fugueur des beaux quartiers, expert en démolition, et enfin Jesper, tireur d'élite accro au jeu. Ensemble, ils peuvent sauver leur monde de la destruction... s'ils ne s'entretuent pas avant!"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Lecture coup de coeur!

Premier coup de coeur de l'année pour un roman que j'ai choisi totalement au hasard - merci à la couverture qui m'a tapé dans l'oeil. J'étais d'ailleurs persuadée avant de commencer ma lecture d'avoir entre les mains un roman fantastique, alors que non non, il s'agit bien de fantasy. L'auteur, Leigh Bardugo, nous propose un univers très fouillé, qui sort des sentiers battus et qui défie les codes traditionnels du genre. C'est novateur et cela m'a fait l'effet d'une grande bouffée d'air frais.

 

six-of-crows1Source

 

L'histoire tient en haleine de bout en bout, avec ses nombreux rebondissements et ses revirements de situation de dernière minute. Mais ce sont les personnages qui, selon moi, font véritablement la force de ce premier tome. Car ce n'est pas tant la finalité de leur mission qui m'a le plus captivée mais bien leur parcours personnel, leurs secrets et leur quête vers ce qu'il me semble être un apaisement, enfin. Vous l'aurez compris, sous leur airs impitoyables, nous avons affaire à de gros durs qui cachent de profondes fêlures. Ils leur arrivent de faire des choses horribles sans grands états d'âmes certes, mais on se surprend à tout leur pardonner. D'ailleurs, sont-ils vraiment des méchants? Ils doivent survivre quel qu'en soit le prix, point barre. Tous les six sont uniques en leur genre, atypiques et terriblement attachants.

Leigh Bardugo possède une plume incisive et pleine d'humour qui apporte énormément à cet univers somme toute relativement sombre. J'ai tellement hâte de lire la suite ; sortie prévue pour le mois de mai 2017 chuchote-on, patience, patience...

 

Six of crows - Tome 1
Six of Crows sur la Fnac.com

© Eloo 01/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

11 janvier 2017

L'Amour comme par enchantement

 

miniature l'amour comme par enchantement

Auteur Nora ROBERTS Editions Harlequin Date de parution 2016 (réédition) / 266 p.

→ J'ai sorti ce roman de ma PAL.
J'ai lu ce roman dans le cadre du Challenge Cold Winter 2016.

 

4ème de couverture :

     "En pleine tempête de neige dans les Rocheuses, Gabriel Bradley porte secours à un véhicule accidenté et découvre avec stupéfaction que la conductrice est une jeune femme belle à couper le souffle et... enceinte de plusieurs mois. Homme solitaire et secret, Gabriel accepte pourtant d'héberger l'inconnue dans le chalet où il s'est isolé pour peindre.
Bientôt, la jeune Laura sort de son silence. Mannequin célèbre, elle a interrompu sa carrière pour épouser un riche héritier de la côte Est. Mais, alors qu'elle venait d'apprendre qu'elle était enceinte, son mari s'est tué avec sa maîtresse dans un accident de voiture.
Emu par le récit de Laura, troublé par sa beauté, Gabriel est partagé entre le désir de la garder près de lui pour la protéger et l'envie de la voir partir au plus vite pour retrouver sa chère liberté. Mais Laura, désemparée, semble s'en remettre complètement à lui..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une bonne lecture mais...

Ceci est une romance et j'ai pris plaisir à la lire. Je répète : ceci est une romance et j'ai pris plaisir à la lire. Incroyable mais vrai! Merci Nora Roberts de m'avoir prouvé que c'était possible et que j'ai eu raison de persévérer. 

Les romans d'amour et moi, ça fait... au moins mille! Ils m'ennuient et je les trouve trop souvent sans saveur. J'adore regarder des comédies romantiques, mais en livres et en mots, ça ne passe pas, ou très rarement. Toutefois, je retente parfois l'expérience et la fin d'année 2016 me semblait propice pour une lecture sans prise de tête. C'était également l'occasion d'avancer dans mon Challenge Cold Winter, et surtout de découvrir enfin la plume de Nora Roberts, une des reines du genre.

Je suis la première surprise à avoir accroché autant. J'ai trouvé la plume de l'auteur souple et agréable, l'histoire douce et entraînante. Nora Roberts évite les gros clichés et nous propose une romance qui m'a semblé crédible. Laura, le personnage principal, est enceinte (comme moi), et je pense que j'aurais réagi de la même manière qu'elle tout au long du roman et des difficultés rencontrées. Elle est bien plus forte qu'elle ne le croit, et ça m'a plu. Quant à Gabriel, il est attachant et il possède un petit côté mystérieux, mais sans en faire trop.

Le dénouement est un peu facile, la fin très prévisible. C'est une lecture réconfortante, sans être un chef d'oeuvre. "Vite lu, vite oublié" comme on dit, c'est mon seul regret. 

 

113368444
L'Amour comme par enchantement sur la Fnac.com

 © Eloo 01/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 novembre 2016

Miss Peregrine et les enfants particuliers (t.1)

 

miniature miss peregrine

Auteur Ransom RIGGS Editions Bayard Date de parution 2011 / 443 p.

→ J'ai sorti ce roman de ma PAL.

 

4ème de couverture :

      "Une histoire merveilleusement étrange, émouvante et palpitante. Un roman fantastique qui fait réfléchir sur le nazisme, la persécution des juifs, l'enfermement et l'immortalité".

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Lecture coup de coeur!

Ce roman est dans ma PAL depuis plusieurs années je pense, et si j'avais tout de suite craqué pour ce bel objet-livre, il est ensuite resté coincé au fond d'une étagère. Après coup, il ne m'attirait plus, allez savoir pourquoi. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, ce n'est pas la sortie de son adaptation cinématographique qui m'a décidé à le lire, je dois même avouer que je n'ai pas trouvé la bande-annonce très inspirante. J'ai finalement accordé toute mon attention à ce roman fantastique fin octobre car j'avais envie d'une lecture qui s'inscrive dans l'ambiance d'Halloween, tout simplement.

A l'heure où je vous écris ces quelques lignes, je me demande toujours pourquoi je n'ai pas lu Miss Peregrine et les enfants particuliers plus tôt car j'ai adoré la sombre atmosphère dans laquelle nous plonge ce roman. Malgré son inquiétante couverture, il ne fait pas peur ; en réalité, il possède ce petit truc en plus qui nous embarque immédiatement aux côtés de tous ces personnages atypiques.

Pour rebondir sur le résumé, j'ai trouvé que le contexte de Seconde Guerre mondiale était tout juste effleuré (peut-être prendra t-il plus de place dans les tomes suivants, à moins que certains éléments m'aient échappé pendant la lecture). Par contre, les thématiques de l'enfermement et de l'immortalité sont bien présentes et traitées avec justesse. Je me suis sentie très en phase avec les réflexions de Jacob, le personnage principal. Ses appréhensions, ses doutes, ses hésitations sont devenus miens tout au long de ma lecture.

L'association du texte et des photos rend ce roman unique en son genre, et l'un est indissociable des autres. L'auteur, Ransom Riggs, possède une jolie plume qui sublime son incroyable imagination. J'ai hâte de lire la suite, et je ne pense pas attendre Halloween prochain!

 

miss-peregrine-et-les-enfants-particuliers-edition-affiche-film-bayard-jeunesse-e1474464261760
Miss Peregrine et les enfants particuliers sur la Fnac.com

© Eloo 11/2016

Posté par Eloo aime lire à 16:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


06 novembre 2016

La Dernière réunion des filles de la station-service

 

réunion blog

Auteur Fannie FLAGG Editions Cherche-midi Date de parution 2015 / 461 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

 

4ème de couverture :

      "Point Clear, Alabama. Après avoir marié la dernière de ses filles, Sookie Poole aspire à un repos bien mérité. Elle aimerait se consacrer enfin à elle, à son couple, faire avec Earle, son mari, les voyages dont elle rêve. Mais elle doit encore compter avec sa mère, l'incroyable Lenore Simmons Krackenberry qui, à 88 ans, épuise les infirmières à domicile les unes après les autres. Si certains de ses coups d'éclat récents peuvent laisser penser qu'elle souffre de démence sénile, le diagnostic n'est pas aisé à établir car, toute sa vie, son comportement a été des plus excentriques.
Le jour où un mystérieux interlocuteur révèle à Sookie un secret de famille parfaitement inattendu, son existence vole en éclats, à commencer par ses rapports avec sa mère. Afin de comprendre qui elle est vraiment, Sookie va alors se mettre sur la piste d'une femme exceptionnelle, Fritzi, qui, en 1940, tenait avec ses trois soeurs une station-service dans le Wisconsin. Le destin incroyable de Fritzi donnera-t-il à Sookie une nouvelle inspiration pour sa propre vie ?"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Lecture coup de coeur!

J'ai le sentiment d'avoir souvent vu passer ce roman sur la toile - par exemple, Fiona du blog myprettybooks en a parlé avec amour ; mais je ne m'y étais pas vraiment arrêtée. Je ne comprends toujours pas pourquoi il n'a pas attiré mon attention au départ car il aborde un secret de famille et se place dans un contexte de Seconde guerre mondiale... Bref, tout ce que j'aime!

Evidemment, ça peut être à double tranchant puisque j'en attendais beaucoup une fois que je l'avais entre les mains. Mais je n'ai pas été déçue, bien au contraire ce fut une lecture formidable, un vrai coup de coeur! Fannie Flagg nous emporte dans son univers haut en couleur, où les femmes sont fortes malgré les difficultés rencontrées. J'ai adoré Sookie et ses petites excentricités qui font tellement de bien. Sans oublier les soeurs de la station-service qui ont su, chacune d'elles, se donner les moyens de réaliser leurs rêves. Et surtout, de toujours faire ce qui leur semblait juste.

Je ne qualifierai pas ce livre de roman historique mais je dois toutefois noter que j'ai appris énormément au sujet des WASP (Women Airforce Service Pilots) dont j'ignorais totalement l'existence, alors même qu'elles ont pleinement participé à l'effort de guerre. Pour moi, ce sont des héroïnes et je ne les oublierai pas. Elles ont, d'une certaine manière, contribué à l'émancipation féminine... Et nous savons malheureusement qu'il en a fallu du temps.

La Dernière réunion des filles de la station-service est un roman inspirant, rempli d'humour et de belles émotions. J'espère revivre tout ça très vite avec un autre roman de cet auteur. Pourquoi pas avec Beignets de tomates vertes qui a rejoint d'office ma Wish-List!

 

9782749141848WEB
La Dernière réunion des filles de la station-service sur la Fnac.com

© Eloo 11/2016

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

06 février 2016

Zombie ball

CVT_Zombie-ball_3303

 

Auteur : Paolo BACIGALUPI
Editions : Au Diable Vauvert
Date de parution : 2013
312 p.

 

4ème de couverture :

      "Comment stopper une invasion de zombies avec des battes de baseball?
Rabi, Miguel et Joe jouent près de l'abattoir de la ville. Il s'en dégage une terrible puanteur. Les adolescents mènent l'enquête et découvrent que l'alimentation toxique des vaches les transforme en zombies! Les fast-foods de la région regorgent de burgers contaminés..."
Une apocalypse pleine d'humour pour apprendre à manger bio et à dégommer du zombie!"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

Je ne sais pas vous, mais je trouve ce résumé très prometteur. Moi qui ne suis absolument pas attirée par les histoires de zombies, j'ai même décidé de faire une exception.

Cela dit, je trouve que la quatrième de couverture induit un peu en erreur : certes des vaches-zombies appellent forcément à des scènes cocasses voire absurdes, mais de là à dire que ce roman est plein d'humour... A mon sens une formulation de ce type aurait été plus appropriée : un roman à l'allure déjantée qui se révèle très engagé (ça sonne bien, non?!). Car oui, nous avons là entre les mains un roman très intelligent.

Si on lit entre les lignes, on se rend vite compte que l'auteur utilise son histoire pour dénoncer l'élevage intensif. La description du lieu de vie des vaches fait serrer les dents, sans parler de leur nourriture composée ici de déchets et de médicaments. Mais d'autres sujets tiennent à coeur à Paolo Bacigalupi : l'immigration et les sans-papiers, le racisme, la corruption, l'argent plus fort que tout,... entre autres.

Ce roman est classé est en science-fiction mais, si on occulte la présence des zombies, on pourrait transposer cette histoire à notre société actuelle et c'est à mon sens le plus effrayant. L'auteur semble vraiment vouloir nous mettre en garde, et personnellement je suis assez d'accord avec son raisonnement.

Finalement, les zombies sont une thématique assez secondaire du roman donc si c'est ce que vous aimez en littérature, passez votre chemin. Paolo Bacigalupi s'en sert avant tout d'excuse pour écrire une histoire qui fait réfléchir sur notre façon de vivre aujourd'hui. Par contre rassurez-vous, nous n'évitons pas les descriptions dégeu' d'attaques de zombies, pour mon plus grand déplaisir.

La chute de Zombie ball est au top, et j'ai adoré le dénouement. Je vous conseille ce roman qui ne paie pas de mine mais qui en vaut vraiment la peine.

Zombie ball sur la Fnac.com

© Eloo 02/2016

Posté par Eloo aime lire à 12:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

26 octobre 2015

Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers

aristote-et-dante-decc81couvrent-les-secrets-de-lunivers

 

Auteur : Benjamin ALIRE SAENZ
Editions : Pocket Jeunesse
Date de parution : 2015
359 p.

 

4ème de couverture :

      "Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais... C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers."

Mon Avis : ♥♥♥

J'ai lu l'histoire d'Aristote et de Dante cet été pendant mes vacances en août, donc ça date un peu. Depuis je n'avais toujours pas écrit mon avis, car je n'y arrivais pas, tout simplement. Ce n'est pas plus facile aujourd'hui, mais je m'y mets sinon je ne le ferais jamais.
Lorsque je vous ai parlé de ce livre en vidéo
, mon ressenti était un peu flou et je vous invitais à venir voir mon article de blog, plus complet sans aucun doute. Sauf que... je ne sais toujours pas mettre de mots sur ce roman.

Ne vous méprenez pas, j'ai beaucoup aimé Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers. Il m'a juste manqué le "je ne sais pas trop quoi" qui aurait pu en faire un coup de coeur. Finalement, je crois que le vrai problème, c'est que quoique j'écrive au sujet de cette histoire, j'ai l'impression que je suis sur le point de spoiler. Le résumé ne nous dit rien et moi je n'ai pas envie de vous dévoiler des éléments du livre alors qu'il faudrait vous laisser la surprise.

Donc pour faire court, c'est l'histoire de deux jeunes adolescents d'origine mexicaine qui ne savent pas qui ils sont. Benjamin Alire Saenz nous propose un roman initiatique sur la recherche de soi, sur les sentiments éprouvés et sur le fait de grandir et de devenir un adulte avec les choix et les responsabilités que cela comporte. Je pense vraiment que ce roman peut aider les jeunes gens et je ne cesse de le conseiller. De plus, la plume de l'auteur est à la fois percutante et très poétique, elle nous invite au voyage. Et c'est ce que j'ai préféré il me semble.

Je m'excuse pour cet avis brouillon qui malgré tous ces mots ne dit pas grand chose. Que cela ne vous empêche pas de lire ce livre qui en vaut vraiment la peine.

© Eloo 10/2015

Posté par Eloo aime lire à 13:56 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

01 octobre 2015

La Sélection (t.4) : L'Héritière

Lhéritière

 

Auteur : Kiera CASS
Editions : Robert Laffont
Collection : R
Date de parution : 2015
413 p.

 

4ème de couverture :

      "Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.
A dix-huit ans, la princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversé par l'arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du coeur et la raison d'Etat, la princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Illeá..."

 

Mon Avis : ♥♥♥

Cela n'arrive pas très souvent sur ce blog mais aujourd'hui je vais vous relater une mésaventure livresque. Je me dois d'être honnête et de vous dire que j'appréhendais beaucoup cette lecture. Je ne comprenais pas bien pourquoi l'auteur Kiera Cass avait écrit un quatrième tome à une série qui ne devait être au départ qu'une trilogie.

Revenons un peu en arrière... Les trois premiers tomes de La Sélection m'avait beaucoup plu. Je trouvais que cette histoire avait pas mal de défauts et je reprochais à l'auteur une plume quelconque, mais je m'étais laissée embarquer malgré tout. J'avais pris cette dystopie pour ce qu'elle était vraiment, à savoir une romance, et je pardonnais le peu d'exploitation que l'auteur faisait des rénégats et de leur rebellion. J'étais très attachée aux personnages, au caractère bien trempé d'America et à la douceur de Maxon, aux facéties des femmes de chambre et à la fidélité de Marlee. La Sélection était pour moi une lecture détente comme on en a besoin de temps en temps. C'est dit.

On peut dire que les trois premiers tomes forment un premier cycle, et que le quatrième tome marque le début d'un second. Avec l'Héritière, nous repartons pour une nouvelle Sélection qui m'est apparue comme une pâle copie de la première, en vraiment moins bien. L'auteur semble s'être débattue pour créer un maximum de différences mais celles-ci tombent un peu à plat.

Cette fois-ci, la Sélection est menée par une jeune femme, Eadlyn, la fille d'America et de Maxon. Le moins que l'on puisse dire est que nous avons affaire à l'une des pires anti-héroïnes qu'il m'ait été donné de rencontrer. L'auteur a voulu la rendre détestable et elle a réussi au delà de toute espérance : il est impossible de s'attacher à ce personnage si méprisant et imbu de lui-même. En bref, Eadlyn m'a beaucoup irrité.

Pour remplacer la rebellion des rénégats de la première trilogie, nous avons droit à un soulèvement du peuple suite à l'abollition des castes. J'ai trouvé cette raison pour justifier le lancement de la nouvelle Sélection totalement absurde et le peu de développement de ce pan de l'histoire est de plus en plus décevant. Il y a également un manque flagrant de crédibilité au niveau des évènements, qui se succèdent rapidement et qui m'ont rendu totalement indifférente.

Mais finalement ce qui m'a le plus chagriné, c'est l'évolution de certains personnages qui les rend méconnaissables. America a un caractère très effacé qui ne lui ressemble absolument pas, la malicieuse May passe désormais pour une croqueuse d'hommes et Marlee s'est transformée en mère poule étouffante. Bof.

Vous l'aurez compris, je ne vous conseille absolument pas de tenter l'expérience "La Sélection 2.0". Personnellement, je regrette de ne pas m'être contentée de la trilogie initiale afin de rester sur une note positive.

© Eloo 10/2015

Posté par Eloo aime lire à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 mai 2015

Les Apparences

couv75497486

 

Auteur : Gillian FLYNN
Editions : Sonatine
Date de parution : 2012
573 p.

 

4ème de couverture :

      "Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari, Nick, forment en apparence un couple modèle. Victimes de la crise financière, ils ont quitté Manhattan, leur vie aisée, leur travail dans la presse, pour s'installer dans la petite ville du Missouri où Nick a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, celui-ci découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres brisés aux murs et aucune trace de sa femme. L'enquête qui s'ensuit prend vite une orientation inattendue : aux yeux de la police, chaque petit secret entre époux et autres trahisons sans importance de la vie conjugale prennent une importance inimaginable et Nick devient bientôt un suspect idéal. Alors qu'il essaie désespérement de son côté de retrouver sa femme, celui-ci découvre qu'elle aussi lui dissimulait beaucoup de choses, certaines sans gravité, d'autres bien plus inquiétantes. Il serait criminel d'en dévoiler davantage tant l'intrigue recèle de surprises et de retournements."

 

Mon Avis : ♥♥♥

Je suis sortie de ma zone de confort en lisant un thriller. Je n'aime pas avoir peur, et heureusement ce n'est pas ce sentiment qui m'a poursuivi pendant ma lecture. Je me suis plutôt sentie très mal à l'aise face à l'atmosphère très malsaine de ce roman.

Je dois faire attention de ne pas vous dévoiler trop de l'intrigue car on se fait balader de rebondissements en retournements de situation. On commence la première partie avec l'alternance de deux types de chapitres : la narration de Nick à partir du jour où sa femme a disparu, et le journal intime qu'Amy écrivait avant sa disparition. On se rend compte dès le départ que la description que chaque personnage fait de son couple est complètement différente et on ne sait jamais qui croire. Amy et Nick ont chacun une part d'ombre et des petits secrets bien enfouis qui menacent d'éclater au grand jour. L'enquête piétine, les certitudes ne sont que façades, Nick est le coupable tout désigné... Mais est-ce si simple? Une chose est sûre, on nous ment.

J'ai beaucoup apprécié ce roman bien ficelé où l'auteur ne laisse rien au hasard. Gillian Flynn distille la relation d'Amy et Nick avec doigté et la conclusion finale est implacable. Ce n'est pas le genre de roman que je voudrais lire trop souvent car lorsqu'on referme ce livre, on a tout de même un goût amer dans la bouche. Mais pour les fans de thriller, je suis sûre que Les Apparences comblera toutes vos attentes.

© Eloo 05/2015

Posté par Eloo aime lire à 20:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,