20 janvier 2015

Sacrées sorcières

sacrées sorcières

 

Auteur : Roald DAHL
Editions : Gallimard
Collection : Folio
Date de parution : 2007
(première édition : 1984)

 

Challenge Pioche ton addiction! #3 Passons à nouveau du temps ensemble! (une relecture)

4ème de couverture :

      "Ce livre n'est pas un conte de fées, mais une histoire de vraies sorcières. Vous n'y verrez ni stupides chapeaux noirs, ni manche à balai. La vérité est bien plus épouvantable. Les vraies sorcières sont habillées de façon ordinaire, vivent dans des maisons ordinaires et ressemblent à n'importe qui. Si on ajoute qu'une sorcière passe son temps à dresser les plans les plus démoniaques pour attirer les enfants dans ses filets, il y a de quoi se méfier!"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

C'est avec bonheur que je me suis replongée dans cette histoire que j'avais découverte il y a très longtemps, lorsque j'avais une dizaine d'années. J'en avais gardé un très bon souvenir et je crois que j'ai pris autant de plaisir que la première fois où je l'ai lu. Roald Dahl possède une plume pleine de malice et une imagination débordante qui fait rêver.

C'est le début du roman que je préfère, lorsque notre héros s'installe chez sa grand-mère et qu'elle lui explique qui sont les vraies sorcières, ces femmes ordinaires en apparence mais qui possèdent des particularités physiques tout à fait horribles. Les sorcières se sont données pour mission de faire disparaître les enfants car elles les détestent et trouvent qu'ils sentent mauvais! Il faut bien avouer que l'idée est juste géniale, non? On frisonne mais surtout on rit jusqu'à la dernière ligne de ce roman.

Sacrées sorcières est à mettre entre toutes les mains, c'est un livre qui se lit et se savoure à tout âge!

roman à partir de 8/9 ans.

mon avis en vidéo

© Eloo 01/2015

Posté par Eloo aime lire à 16:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


02 septembre 2014

Cycle Drenaï (t.2) : Le Roi sur le seuil

couv12524643

 

Auteur : David GEMMELL
Editions : Bragelonne
Date de parution : 2001
370 p.

 

→ C'est ma binôme Nina de la chaîne Youtube Le Libr'Air qui a sorti ce roman de ma PAL!

 

4ème de couverture :

"Les temps ont changé...
Un siècle s'est écoulé depuis l'incroyable résistance au sein de la forteresse de Dros Delnoch. Et Druss, le valeureux héros de cette aventure, est resté une Légende. Mais aujourd'hui, le tyrannique empereur Ceska a pris le contrôle du territoire des Drenaïs. Dans sa quête insatiable de pouvoir, il a trahi ses plus fidèles soldats, le corps d'armée du Dragon. Il leur a tendu un piège et a lancé contre eux des créatures monstrueuses, mi-hommes, mi-bêtes, à la force de destruction prodigieuse: les Unis.
Le massacre fut terrible et Tenaka Khan est le seul survivant. Il n'est pas près d'oublier la traitrise de son maitre. Dans ses veines coule le sang d'ancêtres mythiques : Regnak, le dernier Compte de Bronze, et Ulric, prince des Nadirs, deux ennemis ancestraux. Avec un tel héritage, la glace et le feu fusionnent pour forger un chef à la volonté trempée dans l'acier.Dans l'étroit regard violet du Khan brillent les flammes de la haine. Sa mâchoire et ses poings sont serrés.Et aujourd'hui, son cœur crie vengeance!"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

Après m'être plongé avec délice dans Légende, j'ai décidé de poursuivre ma découverte du cycle Drenaï et de la plume de David Gemmell avec ce second titre. Même s'il n'égale pas tout à fait son prédécesseur, Le Roi sur le seuil est un roman de fantasy très bien ficelé que j'ai vraiment beaucoup aimé.

Les personnages sont toujours aussi charismatiques, les guerriers ont de l'allure, ce sont des hommes d'honneur et les femmes ont du plomb dans leur tête. David Gemmell ne perd pas le rythme et les évènements s'enchaînent à une vitesse surprenante. On ne s'ennuie pas et tout se tient. J'ai d'ailleurs préféré la fin de cette histoire à celle de Légende car elle est plus complexe et plus travaillée (dans Légende le dénouement est un peu facile et donc moins impressionnant).

Dans ce roman-ci, la thématique de la peur de l'étranger est très présente. D'ailleurs, David Gemmell aurait créé le personnage de Païen (un homme à la peau noire voyagant sur un territoire habité par des hommes à la peau blanche) suite à un propos raciste tenu par un lecteur de Légende.

David Gemmell est un des maîtres incontestables de héroïc fantasy, il nous entraine dans son univers et on ne voudrait plus jamais en sortir. J'ai hâte de poursuivre l'aventure Drenaï avec Waylander!

© Eloo 09/2014

Posté par Eloo aime lire à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 juin 2014

Les Quatre

LesQuatre

 

Auteur : Agatha CHRISTIE
Editions : Le Livre de Poche
Date de publication : 2008
(première édition : 1927)
187 p.

 

Le Saviez-vous? A l'origine, il s'agissait de 12 nouvelles publiées dans le magazine The Sketch. Le fil conducteur était la lutte d'Hercule Poirot contre les quatre grands ; chaque nouvelle possédait une intrigue propre et leur point commun résidait dans la progression des connaissances d'Hercule Poirot pour cette organisation criminelle. En 1926, Agatha Christie se trouve dans une situation financière compliquée ; elle remet alors en forme les 12 nouvelles avec l'aide de son beau-frère Campbell Christie afin d'en faire un roman. Source

 

4ème de couverture :

      "Hercule Poirot semble enfin avoir trouvé des adversaires à sa mesure : un quatuor criminel, dont le but n'est rien moins que de s'assurer la domination du monde. Rude bataille en perspective!"

 

Mon Avis : ♥♥♥

Je ne pouvais pas participer au challenge Week-end à 1000 sans lire un roman d'Agatha Christie. J'ai choisi de sortir de ma PAL une enquête peu connue d'Hercule Poirot, Les Quatre, mais dont l'historique de la création est inhabituelle (voir Le Saviez-vous plus haut).

L'intérêt de ce roman par rapport au reste de la production d'Agatha Christie (en ce qui concerne les enquêtes du détective Poirot) est que l'auteur lui donne une dimension internationale. Hercule Poirot et le Capitaine Hastings nous font voyager en Angleterre, en France, en Belgique et en Italie. De plus, les Quatre Grands forment une organisation criminelle à l'echelle mondiale (avec pour membres un anglais, une française, un américain et un chinois). Le second point fort de ce roman réside dans le fait que Hercule Poirot doit faire face non pas à un mais plusieurs adversaires. Agatha Christie ne reste décidément jamais dans sa zone de confort et essaye toujours d'innover, de proposer quelque chose de jamais vu par rapport aux romans qu'elle a écrit plus tôt.

J'ai passé un bon moment avec ce roman, il déborde d'actions et de petites cellules grises. Ça a été un bonheur de retrouver le capitaine Hastings qui m'avait manqué dans Le Meurtre de Roger Ackroyd ; sa bonne humeur, sa naïveté et son enthousiasme sont toujours les bienvenues. Si vous aimez le roman policier classique, vous prendrez plaisir à vous plonger dans la lecture de Les Quatre. Si vous n'êtes pas un habitué du genre et que vous souhaitez découvrir la plume d'Agatha Christie, je ne vous conseille pas de commencer par celui-là. Il ne sort pas du lot et d'autres romans de cet auteur seront plus adaptés.

© Eloo 06/2014

Posté par Eloo aime lire à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 mai 2014

Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban

couverture_pa
Auteur : J.K. ROWLING
Editions : Gallimard (deluxe)
Date de publication : 2009
(Première édition : 1999)
431 p.

product_9782070619191_244x0

Synopsis :

      "Sirius Black, le dangereux criminel, qui s'est échappé de la forteresse d'Azkaban, recherche Harry Potter. C'est donc sous bonne garde que l'apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d'une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes... Mais Harry est-il vraiment à l'abri du danger qui le menace ? Le troisième tome des aventures de Harry Potter vous emportera dans un tourbillon de surprises et d'émotions. Frissons et humour garantis !"

 

Pourquoi Nina m'a choisi cette lecture :

nina hp3

 Le Blog de Nina

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ [Coup de Coeur!]

Je suis effectivement retournée en enfance pendant ma lecture, merci Nina! Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban a longtemps été mon "Harry Potter" préféré ; à présent, je crois que je les aime tous. Cette saga a marqué ma jeunesse et peut-être même ma vie. Je ne dirais pas que c'est en lisant les aventures du petit sorcier que j'ai trouvé ma vocation (je suis agent de bibliothèque), mais il est clair que cette série a grandement contribué à tout l'amour que je porte aux livres.

Même si ce roman est destiné à la jeunesse, J.K. Rowling propose une intrigue relativement complexe. Elle parsème toute son histoire de petits détails et autres indices, histoire de faire cogiter un peu son lectorat, et tout s'imbrique à la fin comme par enchantement. Sa plume est belle, l'auteur choisi de jolis mots tout en proposant une prose très accessible, même pour un jeune lecteur. C'est un régal!

Ce qui me plait particulièrement dans ce tome-ci est la grande place donnée aux animaux. C'est génial de découvrir leur ascendant fantastique et d'apprendre aux côtés du professeur de soins aux créatures magiques, Hagrid (qui n'a jamais rêvé d'aller étudier à Poudlard?). J'ai toujours un petit faible pour la chouette Hedwige mais il faut bien avouer que le comportement des hippogriffes, dont Buck, est tout simplement fascinant.

J'ai pleinement conscience de la chance que j'ai eu d'avoir pu grandir en même temps que Harry Potter et ses amis ; je souhaite à toutes les générations de pouvoir vivre ça avec une série littéraire.
J'ai hâte de continuer sur ma lancée et de relire le quatrième tome, Harry Potter et la Coupe de Feu.

© Eloo 05/2014

Posté par Eloo aime lire à 18:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

15 avril 2014

L'Appel du coucou

appel du coucou

 

Auteur : Robert GALBRAITH (J.K. Rowling)
Editions : Grasset
Date de publication : 2013
571 p.

 

4ème de couverture :

      "Une nuit d'hiver, dans un quartier chic de Londres, le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée. Suicide. Affaire classée. Jusqu'au jour où l'avocat John Briscow, frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike.

Strike est au bout du rouleau : ex-lieutenant dans l'armée, il a perdu une jambe en Afghanistan, sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée un naufrage. Aidé par une jeune recrue intérimaire virtuose de l'Internet, Strike est chargé d'enquêter sur la mort de Lula.

De boîtes de nuit branchées en hôtels pour rock-stars assaillies par les paparazzi, en passant par un centre de désintoxication et l'hôtel particulier où se meurt la mère adoptive de Lula, Strike va passer de l'autre côté du miroir glamour de la mode, dont les reflets chatoyants dissimulent un gouffre de secrets, de trahisons, de manoeuvres inspirées par la vengeance."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

L'Appel du Coucou est vraiment une très bonne surprise. Je m'attendais évidemment à un texte bien ficelé et de qualité - n'oublions pas que l'auteur est J.K. Rowling, mais j'avoue que j'ai apprécié ce roman policier au-delà de mes espérances.

Pour ceux qui, comme moi, n'aiment pas spécialement avoir peur en lisant un roman et évitent autant que possible les descriptions 'gores', ce polar est fait pour vous! J.K. Rowling écrit un peu de la même manière qu'Agatha Christie, pour mon plus grand plaisir. Tout le roman réside sur l'hypothèse que Lula Landry ne s'est pas suicidée comme le conclut la police, mais qu'elle a été poussée dans le vide. Nous suivons l'enquête menée par le détective Strike, ses rencontres avec les nombreux proches de la victime, ses déductions jusqu'à la résolution finale. J'ai essayé d'être très attentive aux détails, mais je n'ai pas réussi à résoudre l'énigme avant Cormoran Strike, ce qui est un bon point pour le roman. La conclusion de l'enquête tient la route et je l'ai trouvé crédible.

Le personnage de Cormoran Strike m'a beaucoup plu, son passif aussi bien professionnel que personnel le rend complexe donc intéressant. Sa relation avec sa secrétaire intérimaire semble avoir pour but d'ajouter un peu de piment mais j'ai trouvé le personnage de Robin assez fade, c'est mon seul regret.

La plume de J.K. Rowling est merveilleuse, il n'y a rien a en dire de plus. Si Une Place à prendre n'a pas su totalement me convaincre, c'est le cas pour L'Appel du Coucou. J'ai donc vraiment hâte de me plonger dans la prochaine enquête du détective Strike ; en espérant que la couverture du prochain tome soit aussi jolie que celle-ci...

© Eloo 04/2014

Posté par Eloo aime lire à 18:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


18 mars 2014

Cycle Drenaï (t.1) : Légende

legende

 

Auteur : David GEMMELL
Editions : Bragelonne
Date de parution : 2000
(Première édition : 1984)
355 p.

 

Le Saviez-vous? Légende a remporté le Prix Tour Eiffel en 2002.
Ce roman est un incontournable dans son genre (Fantasy ; sous-genre : Héroic Fantasy).

 

4ème de couverture :

"Druss est une légende.
Ses exploits sont connus de tous. Surnommé le Capitaine à la Hache lors de ses plus grandes batailles, il aurait pu devenir riche en tant que mercenaire... Au contraire, fuyant la célébrité, il a choisi de vivre retiré loin des hommes, perché au sommet d'une montagne glacée. Il a remisé son arme, vivant reclus, se contentant de la compagnie de quelques léopards des neiges. Il attend patiemment son ennemie de toujours : la Mort.

Dros Delnoch est une forteresse imprenable.
Passage indispensable à la frontière de deux mondes, c'est l'ultime limite qu'une armée doit impérativement franchir si elle veut envahir l'Empire drenaï. Protégée par six remparts, elle est la place forte mythique. C'est aussi le dernier foyer d'une résistance désespérée, car tous sont déjà tombés devant l'envahisseur nadir. Il lui faudrait un atout déterminant, un chef charismatique : Druss, le vieux guerrier."

 

Pourquoi Nina m'a choisi cette lecture :

nina legende2

Le Blog de Nina

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ [Coup de Coeur!]

Depuis le temps que le Chéri me conseille de lire ce roman... Ca y est, c'est fait! Légende est un de ses romans préférés, David Gemmell un de ses auteurs chouchous, et je le comprends : c'est juste une tuerie! Me plonger dans cet univers m'a d'ailleurs rappelé combien j'aime la Fantasy : je me rends compte à quel point ça m'avait manqué de ne pas en avoir lu depuis un moment. C'est important pour moi de lire tous les genres littéraires, de découvrir sans cesse de nouveaux auteurs, mais malgré tout il faut bien le dire, la Fantasy reste définitivement mon genre littéraire 'doudou', je ne suis pour ainsi dire jamais déçue!

David Gemmell a une plume adapté au genre qu'il affectionne : les phrases sont simples et directes, elles nous invitent à rejoindre les héros dans la bataille. Nous ne rencontrons rien de trop gore, ni de trop vulgaire, ce qui n'empêche pas pour autant l'auteur de confronter son lectorat à des scènes très visuels et pas toujours 'faciles'.

David Gemmell utilise quelques figures féminines pour donner un côté douceur à son roman ; elles permettent également d'introduire une pincée de romance. Si ces jeunes femmes restent finalement assez en retrait, leur présence permet néanmoins de rendre Légende accessible à tous les publics, de toucher un lectorat à la fois d'hommes et de femmes.

David Gemmell suit les codes traditionnels de la fantasy et nous offre l'incontournable rebondissement de dernière minute. Ce roman se lit à bout de souffle : il s'y passe toujours quelque chose. Bref, un classique de l'héroïc fantasy à mettre entre toutes les mains : évasion et émotions fortes garanties!

Croyez-moi, Légende est terriblement addictif, il est très difficile de le lâcher avant d'avoir tourner la dernière page...

(Je me dis que ce serait chouette que cette histoire soit adaptée au cinéma, ça pourrait donner un très bon blockbuster, qu'en pensez-vous?)

© Eloo 03/2014

Posté par Eloo aime lire à 18:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

25 février 2014

1984

1984

 

Auteur : George ORWELL
Editions : Gallimard
Collection : Folio
Date de parution : 2012
(Première édition : 1949)
407 p.

 

Le Saviez-vous? 1984 est considéré comme une référence de la dystopie et de la science-fiction en général. En 2005, il fait parti de la liste du magazine Times des 100 meilleurs romans et nouvelles dans la langue anglaise, de 1923 à nos jours. Source

 

→ Roman reçu dans le cadre du swap "So British", merci à Méli du blog Bazar de la Littérature.

 

4ème de couverture :

"De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d'en face. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance. Seule comptait la Police de la Pensée."

 

Pourquoi Nina m'a choisi cette lecture :

1984 nina2

 Le Blog de Nina

 

Mon Avis : ♥♥♥

La première remarque qui me vient à l'esprit en refermant 1984 est : "comment vais-je parler de ce livre?". Difficile pour moi de dire que c'est un coup de coeur même si j'ai pleinement conscience d'avoir un chef d'oeuvre entre les mains. Durant toute la lecture du roman, on se sent oppréssé, angoissé, observé même tant on y croit ; et dès le départ on a le présentiment que cela ne peut que finir mal. Qu'il n'y aura pas de message d'espoir au bout...

C'est effrayant de se dire que le monde dans lequel vit le personnage principal, Winston, pourrait tout à fait exister puisque George Orwell s'est inspiré de régimes totalitaires authentiques, tels que le stalinisme et le nazisme, pour construire son roman. On peut dire que cet auteur est un génie et que son roman est un avertissement, ni plus ni moins.

"Big Brother is watching you."

Ce roman peut marquer chaque lecteur d'une manière différente. Certains s'arrêteront sur les descriptions de cette société de la surveillance, d'autres sur le tableau des réductions des libertés, ou d'autres encore sur les manifestations obligatoires de haine, etc. Je crois que personnellement, c'est l'appauvrissement de la langue qui m'a le plus bousculé. Dans la logique des choses, une langue vivante évolue et s'enrichit au fil du temps. Ici, le principe est de supprimer le plus de mots possibles de l'ancienne langue, jugés inutiles, pour en créer une nouvelle appelée le novlangue. Le langage est alors réduit à une fonction strictement informative et permet au Parti de contrôler la pensée. Il me semble que si j'avais vécu dans cette société et que j'avais possédé le cran nécéssaire, j'aurais écrit tous les mots supprimés dans un journal pour qu'on n'oublie pas leur beauté...

Je ne vais surprendre personne avec cette conclusion : même si ce roman est difficile (on ressort de cette lecture aussi brisé que peut l'être Winston), il faut le lire.

"La guerre, c'est la paix.
La liberté, c'est l'esclavage.
L'ignorance, c'est la force."

© Eloo 02/2014

Posté par Eloo aime lire à 20:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 février 2014

Le Meurtre de Roger Ackroyd

Le_meurtre_de_Roger_Ackroyd

 

Auteur : Agatha CHRISTIE
Editions : Le Livre de Poche
Date de parution : 2009
(Première édition : 1926)
221 p.

 

Le Saviez-vous? Le Meurtre de Roger Ackroyd est le premier vrai succès littéraire d'Agatha Christie. Pour sa première parution, son éditeur Sir Godrey Collins l'a vendu à près de 5000 exemplaires. Ce roman fut par ailleurs très critiqué par les pairs d'Agatha Christie qui estimaient que sa narration particulière portait atteinte aux principes codifiés du roman policier de l'époque.
Source : Agatha Christie : la romance du crime de François Rivière.

 

4ème de couverture :

      "Un soir, dans sa propriété de Fernly Park, l'industriel Roger Ackroyd se confie à son ami le Dr. Sheppard. La veuve qu'il envisageait d'épouser s'est suicidée pour échapper à un chantage. Dans une ultime lettre, elle lui révèle le nom de celui qui détient un terrible secret : un an plu tôt, elle a assassiné son mari."

 

Pourquoi Nina m'a choisi cette lecture :

ackroyd nina

Le Blog de Nina

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ [Coup de Coeur!]

Agatha Christie nous offre une nouvelle fois un roman policier unique en son genre. Celui-ci sort clairement des sentiers battus, et c'est un bonheur de constater que cet auteur arrive toujours à se renouveler, et à proposer quelque chose de différent par rapport à ses précédants polars. Bon avouons-le tout de go, Le Meurtre de Roger Ackroyd se situe vraiment au-dessus du lot, notamment grâce à son originalité narrative, et c'est d'ailleurs ce roman qui a permis à la grande Dame de se faire connaître à un large public. 

C'est aussi le premier roman policier d'Agatha Christie où j'arrive à deviner le coupable pendant ma lecture. J'étais en train de dévorer les cinquante dernières pages quand une intuition m'est venue. J'aurais été bien incapable d'argumenter quoi que ce soit, tant je ne me basais sur rien et tant cela me semblait invraisemblable... Jusqu'à ce que ce cher Hercule Poirot nous explique tout en fin de roman, comme il a toujours coutume de le faire.

J'ai trouvé le petit détective belge moins agaçant cette fois-ci : son côté 'sûr de lui' a été moins mis en avant, mais certaines choses expliquent cela! Hé oui, c'est un roman à lire jusqu'au bout, sans tricher bien entendu, car il se révèle plein de surprises!
Pour les besoins de son enquête, Agatha Christie a été obligée de se passer du capitaine Arthur Hastings, le vieil ami de Hercule Poirot. J'espère néanmoins rencontrer à nouveau ce personnage dans un prochain roman car il est très attachant et il m'a manqué durant ma lecture.

© Eloo 02/2014

Posté par Eloo aime lire à 20:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 juillet 2013

Madame Pamplemousse et le café à remonter le temps de Rupert KINGFISHER

mme pamplemousse2

Madame Pamplemousse et le café à remonter le temps (t.2) de Rupert KINGFISHER
Editions Albin Michel Jeunesse - Coll. Witty 2012. 122 p.
(illustrations de Sue Hellard)

Voir la chronique du tome 1

banniere

4ème de couverture :

      "Il existe à Paris un café aux stores rayés de vert et d’or. Sur le bar trône un percolateur argenté. Lorsqu'on y introduit des ingrédients spéciaux et parfumés, il en sort un petit café noir qui transporte celui qui le boit dans l'espace et le temps. Et si Madeleine, madame Pamplemousse et Camembert ont recours à cette invention géniale, ce n'est pas pour faire un paisible voyage dans le temps, mais pour aller chercher dans le passé de quoi sauver le monde de la mélancolie..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

Madame Pamplemousse est de retour... pour nous jouer un nouveau tour! Accompagnée de son chat Camembert et de la jeune Madeleine, voilà qu'elle voyage dans le temps grâce à un café un peu spécial! Mais ce n'est point du tourisme, non non, elle a une mission... et croyez-moi, pas des moindres!

Si vous avez aimez le premier tome de cette saga gourmande, vous serez ravie de retrouver tous ses personnages pour une nouvelle aventure! Rupert Kingfisher utilise les mêmes ingrédients :  une jolie histoire pleine de rebondissements, des personnages attachants, du suspense...

Pour moi, cette série est une jolie surprise et je lirai avec plaisir le troisième tome! Je la conseille à toutes les petites filles de 8 à 10 ans.

banniere

 

-> En bref :
#oui : une petite sucrerie qui se dévore, une couverture magnifique
#non : /

 © Eloo 07/2013

Posté par Eloo aime lire à 13:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

27 avril 2013

Les Enquêtes d'Hercule Poirot d'Agatha CHRISTIE

LesEnquetesDHerculePoirot

Les Enquêtes d'Hercule Poirot d'Agatha CHRISTIE
Editions Le Livre de Poche. 2009. 221 p.
Première édition : 1924

Le Saviez-vous? Les Enquêtes d'Hercule Poirot est un recueil de nouvelles adapté partiellement du recueil britannique Poirot Investigates (1924).  Ces enquêtes étaient une commande du magazine The Sketch qui souhaitait qu'Agatha Christie redonne vie à son personnage Hercule Poirot, apparu dans son premier roman La Mystérieuse affaire de Styles. Source & Source.

banniere

4ème de couverture :

      "Disparition de bijoux, suicide suspect, espion retors, meurtre crapuleux, escroquerie de haut vol ou sombre affaire d'héritage : rien de résiste à l'illustre Hercule Poirot..."

 

Mon Avis : [Classique]

Comme vous le savez très certainement, je suis une grande admiratrice de Dame Agatha. Si bien que c'est toujours un plaisir pour moi de me plonger dans une de ses enquêtes.

Ici, nous avons affaire à un recueil de nouvelles où les enquêtes proposées sont à tout à fait originales et différentes les unes des autres. Hercule Poirot, le détective belge, doit résoudre des meurtres - son passe-temps favori, mais il doit également régler des affaires de vols, de disparitions inquiétantes, de héritages compromis, etc.
La nouvelle qui m'a particulièrement plu est "L'Affaire du testament disparu" : l'intrigue est inhabituelle et le mot de la fin cocasse!

Malgré tout, je dois avouer que j'ai une nette préférence pour le format roman. L'inconvénient de la nouvelle est qu'elle oblige Agatha Christie à aller très vite pour boucler son affaire. Dès les premières lignes, l'auteur met la situation en place puis quelques pages plus loin Hercule Poirot nous livre déjà les résultats de son enquête. Le lecteur n'a donc pas le temps de trouver lui-même le fin mot de l'histoire ("essayer" serait le terme plus exact^^). Quel dommage alors qu'Agatha Christie manie si bien l'art du suspense!
D'autre part, et je crois qu'il faut le souligner, le format nouvelle accentue le côté "imbu de lui-même" de Hercule Poirot et met encore plus en avant la naïveté du capitaine Hastings. Cela peut devenir malheureusement lassant à la longue...

banniere

-> En bref :
#oui :  c'est du Agatha Christie, que dire de plus?
#non : préférence pour le format roman
(ici la résolution des enquêtes est trop rapide & les personnages paraissent trop caricaturés)

© Eloo 04/2013

Posté par Eloo aime lire à 12:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,