27 novembre 2017

Phobos : Il est trop tard pour regretter (t.1)

 

phobos,-tome-1---les--phemeres-640387-264-432

Phobos : Il est trop tard pour regretter (t.1) / Victor DIXEN
Editions Robert Laffont. Collection R. 2015. 432 p.

→ J'ai emprunté ce roman à ma soeur.

 

4ème de couverture :

"Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L'éternité pour s'aimer.

Il veulent marquer l'Histoire avec un grand H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Elle veut trouver l'amour avec un grand A.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour...

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

C'est un évènement très spécial qui m'a conduit à découvrir cette histoire. Non pas que je n'avais pas envie de lire Phobos avant. Mais ce premier tome a eu un tel succès dès sa sortie que je m'étais dit qu'il n'avait pas besoin de moi pour faire sa promotion et que j'avais bien le temps de le lire plus tard. Cela me fait sourire aujourd'hui alors que je participe au lancement de la sortie du quatrième tome, Phobos : Il est trop tôt pour respirer (voir la vidéo ci-dessous).

Evidemment j'ai lu ce roman avec un regard particulier. Il fallait absolument que je m'imprègne de l'atmosphère, de l'ambiance, de l'état d'esprit des personnages - et plus spécifiquement de celui de Kelly. Malgré tout, je vous donne aujourd'hui mon avis le plus objectif possible, comme toujours. Je trouve que Phobos est une très bonne dystopie pour adolescents, qui entraîne de nombreuses pistes de réflexion sur notre monde actuel (et futur?).

Dès les premières lignes, Victor Dixen met son lecteur au parfum et lui dévoile tous les tenants et aboutissants du système. Bref, on a là un point de vue omniscient que j'ai trouvé très intéressant. Nous suivons alors plusieurs groupes de personnages, chacun détenant une partie seulement des informations. J'ai particulièrement aimé suivre le parcours d'Andrew Fisher et de Harmony McBee, deux personnages secondaires qui, je l'espère, se dévoileront davantage au fil de l'histoire.

Phobos est un roman équilibré et rythmé, dont les pages se tournent très vite. Finalement mon seul bémol est à l'attention de certains prétendants un peu trop fleurs bleues à mon goût, et qui pensent que tomber amoureux en quelques minutes est complètement normal. C'est pourquoi j'ai d'ailleurs particulièrement apprécié la psychologie et le caractère de Léonor, le personnage principal. Son côté "machine à certitudes" - pour paraphraser l'auteur, l'a rend authentique.

J'ai vraiment hâte de connaître la suite de l'aventure, c'est pourquoi j'ai enchaîné directement avec la lecture du deuxième tome, Phobos : Il est trop tard pour oublier ; vous aurez donc de ses nouvelles très vite!

 

© Eloo 11/2017

Posté par Eloo aime lire à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


12 novembre 2017

Outlander : Le Talisman (t.2)

 

couv7671450

 

Outlander : Le Talisman (t.2) / Diana GABALDON
Editions J'ai Lu. 2014 (réédition). 952 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

 

4ème de couverture :

      "1968. A la mort de son mari, Claire Beauchamp emmène sa fille en Ecosse, sur les lieux mêmes où, vingt ans plus tôt, elle a vécu d'extraordinaires aventures...
Des aventures qui, dans ce second tome, vont conduire Claire et Jamie dans le Paris du siècle des Lumières. Leur but? Empêcher Charles-Edouard Stuart d'accéder au trône, un évènement qui marquerait le début d'une répression sanglante dans les Highlands. Mais dans leur course effrénée, le couple découvrira à ses dépends qu'on ne peut modifier le cours de l'histoire impunément..."

 

Mon Avis : ♥♥♥ Une bonne lecture mais...

Si le premier tome de la saga Outlander, Le Chardon et le tartan, m'avait beaucoup plu en dépit de ses longueurs, le deuxième tome intitulé Le Talisman a été une petite catastrophe. Le moins que l'on puisse dire est que j'ai essuyé une sacrée déception, mêlée à une bonne dose de frustration.

Dans cette suite, nous suivons Claire et Jamie jusqu’à Paris puis de retour en Ecosse. Ils se sont lancés eux-mêmes dans une mission où ils semblent ne brasser que du vent mais surtout où le lecteur sait d’avance que l’issue sera inéluctable. En effet, le roman débute dans le présent avant de replonger dans le passé. Si à prime à bord, cela peut titiller la curiosité et donné envie de savoir comment tous les évènements se sont déroulés en amont, l’histoire devient vite lassante puisque nous savons comment elle se termine… ou presque. Ou presque, car malgré tout Diana Gabaldon arrive à renverser la vapeur - enfin!, à environ 150 pages de la fin. On est alors happée dans l’histoire qui gagne en rythme et débouche (évidemment) sur un cliffhanger final.

Du coup, je n'arrive pas à décider si j'ai apprécié ou non ce roman. Pour être tout à fait honnête avec vous, je me suis ennuyée une bonne partie de l'histoire, et je me suis demandée à plusieurs reprises s'il ne valait pas mieux que j'abandonne carrément ma lecture. J'ai finalement persévéré en me disant que j'allais certainement m'en tenir là et ne pas lire les tomes suivants. Et puis, ...les dernières pages m'ont fait douter : malgrés mes déboires, j'ai vraiment envie de connaître la suite des aventures de Claire et Jamie.

On dirait que l'auteur a décidé qu'Outlander serait l'oeuvre de sa vie et qu'ainsi donc elle a voulu savourer chaque évènement, chaque page, chaque mot, de son histoire. J'admets que Diana Gabaldon possède une jolie plume de conteuse mais je crois qu'elle aurait tout de même pu éclaircir son histoire et aller davantage à l'essentiel! Mais non, elle prend son temps et son lectorat n'a pas d'autre choix que de s'adapter à son rythme si contemplatif. Avec difficulté dans mon cas...

A l'heure où je vous écris ces mots, je ne sais pas encore ce qui est le mieux pour moi : que je lise tout de même le troisième tome, quitte à prendre le risque d'une autre déconfiture, ou que je regarde plutôt la série TV! Suite au prochain épisode ;)

  

 

© Eloo 11/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 juin 2017

Une lettre de vous

 

IMG_0027

Auteur Jessica BROCKMOLE Editions Presses de la Cité Date de parution 2014 / 283 p.

→ Ce livre m'a gentiment été offert par une amie. J'ai sorti ce roman de ma PAL.

 

4ème de couverture :

      "Unis par leur amour des mots. Séparés par un océan. Dévastés par la guerre.
Mars 1912. La jeune et obscure poétesse Elspeth Dunn ne connaît d'autre horizon que celui de l'île de Skye, au large de l'Ecosse. Aussi est-elle étonnée et ravie quand, pour la toute première fois, elle reçoit une lettre d'un admirateur, un étudiant américain du nom de David Graham. Tous deux entament alors une correspondance. Très vite, cet échange épistolaire donne naissance à une amitié profonde qui a tout d'un amour inavoué. Mais lorsque la Première Guerre mondiale éclate et que David se porte volontaire comme ambulancier, Elspeth ne peut que l'attendre en espérant qu'il survivra.
Juillet 1940. A la suite d'un bombardement à Edimbourg, Margaret découvre dans la maison familiale du courrier adressé à une certaine Sue. Le lendemain, sa mère a disparu et le seul indice qui lui reste est une lettre d'amour. En partant à sa recherche, Margaret va lever le voile sur les mystères qui entourent sa famille..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

C'est plus fort que moi, j'ai toujours peur de ne pas être convaincue par un roman fortement teinté de romance. Il faut dire que cela arrive souvent. Mais pas cette fois-ci. J'ai vibré aux côtés d'Elspeth et David, et je remercie l'auteur pour ce doux moment de lecture.

Ce roman épistolaire se situe sur deux périodes : pendant la Première Guerre mondiale d'une part, et en 1940 d'autre part. Il s'agit de contextes historiques qui me plaisent beaucoup, ce qui me connaissent le savent bien. Je trouve qu'on y apprend toujours quelque chose et Une lettre de vous ne fait pas exception car j'y ai découvert l'existence de l'American Field Service Association (association qui existe encore aujourd'hui et qui s'est étendue dans le monde, dont la France, avec de nouvelles missions).

Néanmoins, ce roman est avant tout et surtout une ode à l'amour. L'amour des jolis mots, l'amour des siens, l'amour avec un grand A... Le tout mis en scène dans des lettres très émouvantes écrites par une auteur à la plume sensible. Jessica Brockmole n'invente rien de nouveau, mais qu'est-ce que son histoire fait du bien. Je la conseille à tous ceux qui sont à la recherche d'une petite parenthèse hors du temps, d'un moment "cocoon" rien qu'à eux et/ou d'un happy end qui réchauffe le coeur.

 

9782258104082
Une lettre de vous sur la Fnac.com

 © Eloo 06/2017

Posté par Eloo aime lire à 08:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 février 2017

Outlander : Le Chardon et le tartan (t.1)

  

miniature outlander

Auteur Diana GABALDON Editions J'ai lu Date de parution 2014 (réédition) / 859 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.

 

4ème de couverture :

      "1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s'efforce d'oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d'une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d'en découvrir la raison : en s'approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d'un champ de bataille. Le menhir l'a menée tout droit en l'an de grâce 1743, au coeur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura t-elle revenir à son existence d'autrefois?"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une très bonne lecture!

Le ras-de-marée 'Outlander' n'aura échappé à personne. Grâce à la série télévisée, les romans de Diana Gabaldon sont désormais connus d'un très large public - rappelons que le premier tome a été publié pour la première fois en 1991. Je n'avais pas prémédité de commencer la lecture de cette saga, et c'est sur un coup de tête que j'ai emprunté ce livre à la médiathèque.

Il est difficile d'emprisonner Le Chardon et le tartan dans un genre. On aurait tendance à penser qu'il s'agit d'un roman fantastique lorsqu'on lit les premières pages, mais l'évènement surnaturel qui déclenche toute l'intrigue est finalement bien le seul. Ensuite, on peut supposer qu'il s'agit d'un roman historique, plongés que nous sommes au beau milieu des Highlands de l'année 1743. Mais l'auteur, bien que très respectueuse des faits passés, nous détrompe très vite : le but de son livre n'est pas de nous faire un cours sur les querelles entre les clans écossais et l'envahisseur anglais. Finalement, je retiens personnellement l'idée d'un roman d'aventure où la romance tient une place centrale.

J'ai beaucoup aimé suivre les péripéties qui entraînent Claire et Jamie sur les routes écossaises. Je ne parle toutefois pas de coup de coeur car je déplore des longueurs au milieu du roman, qui ont affaiblit mon rythme de lecture sur un bon nombre de pages. Diana Gabaldon nous raconte notamment le passé de Jamie sous forme de nombreuses anecdotes. Si celles-ci nous permettent de le connaître mieux, je ne les ai pas trouvées toutes utiles et elles m'ont semblé alourdir le roman.

L'auteur m'a également donné l'impression qu'elle perdait parfois le fil conducteur de son histoire. Quel est son objectif? Quels buts animent ses personnages? Durant une grande partie du roman, ils subissent plus les évènements qu'autre chose. Pour finir, j'ai été gênée par ce qui me semblait être des répétitions - bon sang, les deux personnages principaux passent leur temps à se faire capturer ou à fuir.

Petite parenthèse. J'ai noté un passage qui m'a particulièrement choqué. Jamie va avoir un comportement très déplacé envers Claire, et bien qu'il faille remettre le tout dans son contexte historique (18e siècle), je n'ai pas compris qu'une femme moderne (20e siècle) ait pu pardonner ce geste aussi facilement.

Malgré ces critiques qui peuvent paraître dures j'en conviens, sachez que je me suis laissée bercer par cette histoire que j'ai trouvé bien écrite. La romance est émouvante et évite les clichés. J'ai envie de retrouver Claire et Jamie dans le second tome au plus vite car ils sont terriblement attachants.

 

couv54752923
Le Chardon et le tartan sur la Fnac.com

© Eloo 02/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 février 2017

Flocons d'amour

 

miniature flocons d'amour

Auteurs John GREEN Maureen JOHNSON Lauren MYRACLE
Editions Hachette Date de parution 2010 / 345 p.

→ J'ai emprunté ce roman à la médiathèque.
J'ai lu ce roman dans le cadre du Challenge Cold Winter 2016.

 

4ème de couverture :

     "24 décembre. Nuit des miracles? ou des catastrophes? Une terrible tempête, un train bloqué dans la neige. Gracetown : tous les voyageurs descendent! Gracetown... Bourgade perdue au milieu de nulle part, qui vous ferait presque regretter le traditionnel et soporifique repas de Noël. Pourtant, Jeb, Jubilé et les autres vont partager le réveillon le plus insolite de leur vie. Dans un café bondé de pom-pom girls ou au détour d'une route enneigée, les rencontres inattendues se multiplient. Les couples se font, se défont et se refondent. Louvoyant entre les flocons, les flèches de Cupidon qui pleuvent sur la ville ne laisseront personne de glace!"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une lecture qui ne m'a pas fait vibrer...

Pour terminer et valider mon challenge Cold Winter, j'ai lu ce recueil composé de trois nouvelles écrites par trois auteurs différents. Je dois dire que je ressors avec un avis très mitigée de cette lecture.

J'ai trouvé les deux premières nouvelles caricaturales au possible. Dans la première, nommée Le Jubilé express et signée Maureen Johnson, l'héroïne découvre avec stupéfaction que les trains ne fonctionnent plus à la vapeur et traverse une autoroute à pied ; dans la seconde, Un Miracle de Noël à pompons, un groupe d'amis a la bonne idée de sortir en voiture à minuit alors qu'il y a 30 cm de neige sur la route pour rejoindre une équipe de pompoms girls... A mon sens, John Green a déjà été bien plus inspiré (Nos Etoiles contraires). Si le but était avant tout de nous faire rire, je n'ai clairement pas été bon public. J'ai vraiment eu l'impression que ces deux textes étaient bâclés et que leurs auteurs avait oublié en cours de route qu'un lectorat d'ados est en droit d'attendre un texte de qualité au même titre qu'un autre.

La troisième et dernière nouvelle, Le Saint Patron des cochons écrite par Lauren Myracle, a relevé un peu le niveau. J'ai pris plaisir à la lire car je l'ai trouvée plus crédible et surtout plus profonde. J'ai apprécié que l'ensemble du recueil se passe au même endroit et au même moment. Les personnages se croisent d'une nouvelle à une autre et c'est le point fort de Flocons d'amour. Les trois auteurs ont tissé un fil conducteur qui permet le dénouement de chaque nouvelle. Les personnages sont tour à tour principaux ou secondaires et chacune de leur action a un impact, décisif ou minime, selon l'histoire proposée.

Flocons d'amour n'est pas un livre que j'ai envie de conseiller. A mon sens, il existe bien assez de romans d'amour à destination des ados sur le marché pour passer à côté de celui-ci sans regret

 

flocons d'amour
Flocons d'amour sur la Fnac.com

© Eloo 02/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 janvier 2017

L'Amour comme par enchantement

 

miniature l'amour comme par enchantement

Auteur Nora ROBERTS Editions Harlequin Date de parution 2016 (réédition) / 266 p.

→ J'ai sorti ce roman de ma PAL.
J'ai lu ce roman dans le cadre du Challenge Cold Winter 2016.

 

4ème de couverture :

     "En pleine tempête de neige dans les Rocheuses, Gabriel Bradley porte secours à un véhicule accidenté et découvre avec stupéfaction que la conductrice est une jeune femme belle à couper le souffle et... enceinte de plusieurs mois. Homme solitaire et secret, Gabriel accepte pourtant d'héberger l'inconnue dans le chalet où il s'est isolé pour peindre.
Bientôt, la jeune Laura sort de son silence. Mannequin célèbre, elle a interrompu sa carrière pour épouser un riche héritier de la côte Est. Mais, alors qu'elle venait d'apprendre qu'elle était enceinte, son mari s'est tué avec sa maîtresse dans un accident de voiture.
Emu par le récit de Laura, troublé par sa beauté, Gabriel est partagé entre le désir de la garder près de lui pour la protéger et l'envie de la voir partir au plus vite pour retrouver sa chère liberté. Mais Laura, désemparée, semble s'en remettre complètement à lui..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une bonne lecture mais...

Ceci est une romance et j'ai pris plaisir à la lire. Je répète : ceci est une romance et j'ai pris plaisir à la lire. Incroyable mais vrai! Merci Nora Roberts de m'avoir prouvé que c'était possible et que j'ai eu raison de persévérer. 

Les romans d'amour et moi, ça fait... au moins mille! Ils m'ennuient et je les trouve trop souvent sans saveur. J'adore regarder des comédies romantiques, mais en livres et en mots, ça ne passe pas, ou très rarement. Toutefois, je retente parfois l'expérience et la fin d'année 2016 me semblait propice pour une lecture sans prise de tête. C'était également l'occasion d'avancer dans mon Challenge Cold Winter, et surtout de découvrir enfin la plume de Nora Roberts, une des reines du genre.

Je suis la première surprise à avoir accroché autant. J'ai trouvé la plume de l'auteur souple et agréable, l'histoire douce et entraînante. Nora Roberts évite les gros clichés et nous propose une romance qui m'a semblé crédible. Laura, le personnage principal, est enceinte (comme moi), et je pense que j'aurais réagi de la même manière qu'elle tout au long du roman et des difficultés rencontrées. Elle est bien plus forte qu'elle ne le croit, et ça m'a plu. Quant à Gabriel, il est attachant et il possède un petit côté mystérieux, mais sans en faire trop.

Le dénouement est un peu facile, la fin très prévisible. C'est une lecture réconfortante, sans être un chef d'oeuvre. "Vite lu, vite oublié" comme on dit, c'est mon seul regret. 

 

113368444
L'Amour comme par enchantement sur la Fnac.com

 © Eloo 01/2017

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 décembre 2016

Amulettes

 

miniature amulettes1

 Auteur Véronique AJARRAG Editions du Chat Noir Collection Griffe Sombre
Date de parution 2013 / 362 p.

→ J'ai sorti ce roman de ma PAL.

 

4ème de couverture :

      "Lorsque le docteur Ian, psychiatre, reçoit pour la première fois sa mystérieuse patiente Agrippine et qu’il cède à sa requête de ne se consacrer qu’à son cas personnel pendant toute une semaine, il est loin d'imaginer qu'il ne sera pas simplement le témoin du récit fantastique de la jeune femme mais également l'un de ses principaux acteurs. Car, tel qu’elle le déclare, Agrippine est l'objet de réincarnations successives qui remontent jusqu’à la Mésopotamie ancienne, où son bien-aimé et elle, citoyens du royaume d’Uruk, furent condamnés pour l’éternité. Devant les arguments et la précision de son histoire, le docteur commence peu à peu à douter et ses certitudes vacillent.
Et si depuis l’antiquité, tous les amants maudits n'avaient été qu'un seul et même couple?"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une bonne lecture mais...

Amulettes fait parti de ma PAL depuis plusieurs années déjà ; il a patiemment attendu que ce soit le bon moment pour moi de le lire. Je l'avais acheté suite à l'avis très positif que Maureen avait écrit sur son blog Bazar de la littérature à son sujet. Personnellement j'ai apprécié ce roman, sans pour autant égaler son enthousiasme. 

J'ai trouvé que les premières pages démarraient maladroitement, ce qui a eu pour conséquence une petite difficulté à me situer dans l'histoire au début. J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux, mais je dois dire que la familiarité du Docteur Ian à l'égard d'Agrippine m'a un peu gêné lorqu'ils se rencontrent pour la première fois : il ne m'a pas semblé très professionnel. De manière plus générale, j'ai eu le sentiment durant ma lecture que tout n'était pas toujours très crédible. Certains passages m'ont paru confus ou parfois trop rapides.

Cela étant dit, Véronique Ajarrag nous propose une belle histoire d'amour hors du temps. Cet auteur possède une plume agréable à lire et a su me plonger tout de suite dans l'ambiance des contes des mille et une nuits. Par ailleurs, son roman très bien documenté permet une immersion totale dans cet univers aux saveurs orientales. Je déplore toutefois une fin un peu trop facile à mon goût, alors qu'il a fallu plusieurs siècles à nos protagonistes pour trouver une issue libératrice à leur malédiction.

En bref, j'ai eu entre les mains une lecture sympathique et une intrigue qui tient la route, mais un roman qui ne restera pas gravé dans ma mémoire.

 

amulettes
Amulettes sur la Fnac.com

© Eloo 12/2016

Posté par Eloo aime lire à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 octobre 2016

Aliénor : Le Règne des Lions (t.1)

 

Capture

Auteur Mireille CALMEL Editions Pocket Date de parution 2013 / 444 p.

→ J'ai sorti ce roman de ma PAL.
Mon avis sur le premier cycle, Le Lit d'Aliénor (intégrale).

 

4ème de couverture :

      "1154. Aliénor fait son entrée à la cour d'Henri Plantagenêt, son nouvel époux. Le pays entier tombe aussitôt sous le charme de cette reine à la grâce envoûtante. Très vite, guidée par son sens aiguisé de la politique, l'impétueuse Aliénor prend les rênes du royaume. Cependant, certains sont prêts à tout pour rompre cette alliance. Loanna de Grimwald, conseillère de l'ombre, descendante de la lignée des grandes prêtresses d'Avalon, doit absolument les en empêcher... Dix ans après nous avoir conquis dans Le Lit d'Aliénor, la duchesse d'Aquitaine revient, toujours aussi ensorcelante."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥♥ Une bonne lecture mais...

Je me suis enfin plongée dans la suite des aventures de la grande Aliénor d'Acquitaine. Celle-ci est désormais au bras d'Henri Plantagenêt, son second époux. De reine de France, elle devient reine d'Angleterre ; destin unique d'une femme fière et forte. A ses côtés se tient toujours, tel un roc, Loanna de Grimwald, descendante de Merlin. Pour la première fois, cette dernière est secondée par sa propre fille Eloïn, qui semble avoir développé de grands pouvoirs.

Je dois avouer que mon avis est en demi-teinte. Je prends toujours énormément de plaisir à lire cette saga, si joliment écrite par Mireille Calmel, mais il faut bien avouer que historiquement parlant, il ne se passe pas grand chose. Du coup dans ce tome-ci, on s'intéresse davantage à l'histoire de Loanna de Grimwald, purement fictive. Le mot qui me vient spontanément à l'esprit : agréable. Mais j'ai quand même eu le sentiment tout au long de ma lecture qu'on n'avancait pas des masses. L'auteur en profite pour mettre l'accent sur les amours de ses personnages féminins principaux, et elle le fait très bien, mais j'ai fini par trouver ça lassant.

Passé la magie de la découverte avec Le Lit d'Aliénor, où j'ai pris plaisir à tourner les pages malgré une certaine lenteur, là j'ai eu plus de mal. Et j'ai ramé un peu. Néanmoins, je lirai la suite, L'Alliance brisée, car les personnages sont très attachants et que je n'ai pas envie de les quitter.

 

couv7337711
Le Règne des Lions sur la Fnac.com

© Eloo 10/2016

Posté par Eloo aime lire à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 octobre 2015

La Sélection (t.4) : L'Héritière

Lhéritière

 

Auteur : Kiera CASS
Editions : Robert Laffont
Collection : R
Date de parution : 2015
413 p.

 

4ème de couverture :

      "Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.
A dix-huit ans, la princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversé par l'arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du coeur et la raison d'Etat, la princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Illeá..."

 

Mon Avis : ♥♥♥

Cela n'arrive pas très souvent sur ce blog mais aujourd'hui je vais vous relater une mésaventure livresque. Je me dois d'être honnête et de vous dire que j'appréhendais beaucoup cette lecture. Je ne comprenais pas bien pourquoi l'auteur Kiera Cass avait écrit un quatrième tome à une série qui ne devait être au départ qu'une trilogie.

Revenons un peu en arrière... Les trois premiers tomes de La Sélection m'avait beaucoup plu. Je trouvais que cette histoire avait pas mal de défauts et je reprochais à l'auteur une plume quelconque, mais je m'étais laissée embarquer malgré tout. J'avais pris cette dystopie pour ce qu'elle était vraiment, à savoir une romance, et je pardonnais le peu d'exploitation que l'auteur faisait des rénégats et de leur rebellion. J'étais très attachée aux personnages, au caractère bien trempé d'America et à la douceur de Maxon, aux facéties des femmes de chambre et à la fidélité de Marlee. La Sélection était pour moi une lecture détente comme on en a besoin de temps en temps. C'est dit.

On peut dire que les trois premiers tomes forment un premier cycle, et que le quatrième tome marque le début d'un second. Avec l'Héritière, nous repartons pour une nouvelle Sélection qui m'est apparue comme une pâle copie de la première, en vraiment moins bien. L'auteur semble s'être débattue pour créer un maximum de différences mais celles-ci tombent un peu à plat.

Cette fois-ci, la Sélection est menée par une jeune femme, Eadlyn, la fille d'America et de Maxon. Le moins que l'on puisse dire est que nous avons affaire à l'une des pires anti-héroïnes qu'il m'ait été donné de rencontrer. L'auteur a voulu la rendre détestable et elle a réussi au delà de toute espérance : il est impossible de s'attacher à ce personnage si méprisant et imbu de lui-même. En bref, Eadlyn m'a beaucoup irrité.

Pour remplacer la rebellion des rénégats de la première trilogie, nous avons droit à un soulèvement du peuple suite à l'abollition des castes. J'ai trouvé cette raison pour justifier le lancement de la nouvelle Sélection totalement absurde et le peu de développement de ce pan de l'histoire est de plus en plus décevant. Il y a également un manque flagrant de crédibilité au niveau des évènements, qui se succèdent rapidement et qui m'ont rendu totalement indifférente.

Mais finalement ce qui m'a le plus chagriné, c'est l'évolution de certains personnages qui les rend méconnaissables. America a un caractère très effacé qui ne lui ressemble absolument pas, la malicieuse May passe désormais pour une croqueuse d'hommes et Marlee s'est transformée en mère poule étouffante. Bof.

Vous l'aurez compris, je ne vous conseille absolument pas de tenter l'expérience "La Sélection 2.0". Personnellement, je regrette de ne pas m'être contentée de la trilogie initiale afin de rester sur une note positive.

© Eloo 10/2015

Posté par Eloo aime lire à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mars 2015

Le Lit d'Aliénor

couvalienor

 

L'intégrale
Auteur : Mireille CALMEL
Editions : Pocket
Date de parution : 2013
(première édition : 2002)
738 p.

 

4ème de couverture :

      "A 12 ans à peine, l'avenir d'Aliénor est tracé. Elle doit épouser le jeune Henri, prétendant légitime au trône vacant d'Angleterre. Mais Louis VI, soutenu par l'ordre des Templiers chrétiens, réussit à rompre cette alliance en mariant Aliénor avec son propre fils, Louis VII, le 25 juillet 1137. Aliénor doit alors regagner la cour à Paris. Elle est accompagnée d'une jeune suivante, Loanna de Grimwald, qui va devenir sa confidente, son amie, son ombre. Car ce que la jeune duchesse ignore c'est que Loanna descend d'une lignée de druides, engendrée par Merlin l'enchanteur et Viviane, gardienne des secrets druidiques. De mère en fille, ces femmes veillent sur la destinée de l'Angleterre..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

Ce livre est un gros pavé! Si bien que je l'ai lu en deux fois : la première partie en décembre, la seconde en mars ; il est enfin terminé et je peux désormais vous en parler. Ne croyez pas qu'il ne m'ait pas plu hein, c'est juste qu'il est vraiment très gros et que ça m'a rassuré de faire une pause au milieu... Mais en vrai, j'ai adoré ce roman.

Pour tout vous dire, je suis la première surprise d'avoir aimé autant. Ce roman pèse plus de 700 pages et il n'y a de loin pas de l'action à chaque coin de ligne. Le rythme est assez lent et le thème principal est avant tout les histoires de coeur d'Aliénor et de sa suivante Loanna. Vous savez sans doute que la romance me fait souvent partir en courant. Et pourtant là, j'étais bien agrippée à mon livre du début à la fin, avec une préférence pour la seconde partie lorsque nous partons en croisade.

Finalement, le seul élément qui m'a dérangé est la frontière très mince entre la réalité historique et la fiction ; j'ai souvent eu dû mal à la reconnaître. Tout au long de ma lecture, je n'ai pas pu m'empêcher de me demander si tel ou tel évènement avait vraiment eu lieu ou si tel ou tel personnage avait réellement existé. Bref, j'ai passé beaucoup de temps sur Wikipédia.

Les personnages sont très attachants car Mireille Calmel a su nous transmettre leurs émotions à la perfection. Les descriptions de certaines scènes d'amour sont décrites au détail près, ce qui peut surprendre un peu au départ (surtout que nous avons affaire à des relations hétérosexuelles et à des relations homosexuelles), mais pour ma part je m'y suis habituée très vite. Et je peux même dire que j'ai apprécié de lire ces scènes-là car l'auteur a l'art et la manière de les raconter.

J'ai d'ors et déjà commandé la suite de cette histoire, à savoir Le Règne des lions et L'Alliance brisée, car j'ai hâte de retrouver Aliénor et Loanna.

mon avis en vidéo

© Eloo 03/2015

Posté par Eloo aime lire à 16:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,