harry 1

Harry Potter à l'école des sorciers de J.K. ROWLING

Edition Gallimard Jeunesse - Coll. Folio Junior

2000

304 p.

 

4ème de couverture :

      "Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l’attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls : Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ?"

/!\ Relecture /!\

Mon avis : etoile_jaune

Avec cette chronique, je suis en plein cœur de l’actualité ! Avez-vous déjà vu Harry Potter et les Reliques de la mort –Part.2 ? Je ne me suis pas encore enfermée dans une salle de cinéma obscure avec un grand pot de pop corn,  mais ça ne devrait pas tarder… Que j’ai hâte ! Le combat ultime, ça ne peut être que grandiose… Je vous en toucherai sûrement un mot dans ma catégorie « Et côté Cinéma ? » mais pour l’instant, revenons à nos moutons !

Comme je l’ai indiqué plus haut, il s’agit d’une relecture. Mais je dois avouer que je ne suis pas une fan de la première heure et que j’ai mis mon petit temps avant de me lancer dans cette aventure. Quand J.K. Rowling a commencé à raconter les histoires de son petit sorcier,  le succès a été immédiat… et j’ai trouvé ça louche.  J’étais alors dans ma phase "je ne lis pas comme tout le monde, les succès commerciaux non merci", et j’ai résisté. En toute honnêteté, je pense qu’il n’a pas émoustillé ma curiosité à prime abord, sinon j’aurais craqué. J’étais indifférente à tout ce ramdam jusqu’à un certain Noël où j’ai trouvé sous mon sapin Harry Potter et la Coupe de Feu (quand je vous dis que je suis une retardataire, ce n’est pas pour rien hein !).  Mon petit cœur a boudé de ce cadeau non choisi, presque empoisonné, mais celui-ci a eu raison de moi car je ne peux laisser un livre de côté bien longtemps sans y jeter un oeil. Malheureusement, j’ai pas tout compris. Vous allez me dire « normal, c’est le tome 4 !». Surtout qu’il commence bizarrement, vous vous rappelez la maison Jedusor, le serpent, tout ça, tout ça… Alors mon p’tit papa (ce héros), qui a bien vu que je ramais, m’a offert le coffret des trois premiers tomes en poche. Et voilà comment a commencé une belle histoire d’amouuur !

 Je dis toujours que c’est Harry Potter qui m’a donné le goût de lire, qui est ma Bible. Bien sûr, je lisais déjà beaucoup avant, mais je crois que cette saga marque mon entrée dans la littérature. Elle m’a donné envie de lire des livres plus longs, plus complexes, parfois même des classiques.

 J’ai commencé à lire le premier tome environ en l’an 2000, j’avais donc 11 ans. Par conséquent, j’ai grandi avec les personnages, je me suis totalement identifié à eux. Je me suis imaginée bosser sur un devoir de métamorphose avec Hermione, découvrir les créatures magiques avec Hagrid, me lier d’amitié avec Luna, protéger Neville que je sentais si fragile et tomber amoureuse de Fred.

Le dernier tome est sorti il y a un moment maintenant, mais je n’avais pas l’impression que l’aventure était finie car il restait les films. Aujourd’hui, c’est une page qui se tourne. Et qui me permet de redécouvrir entièrement la série. D’habitude, je rechigne à relire des romans : il y a encore tellement de livres à dévorer ! Mais là, j’avais vraiment trop envie de relire ces sept tomes qui ont marqué ma vie. (Aah cette fichue pression médiatique !) J’ai donc recommencé dans les règles, avec le premier tome, Harry Potter à l’école des sorciers (il faut que je vous en touche un mot quand même, c’est pour ça que vous êtes là !). Ca m’a fait bizarre de suivre pas à pas des enfants de onze ans, ils m’ont paru si jeunes (contrairement à moi, ils n’ont pas vieilli depuis la dernière fois où je les ai lu^^) ! Le talent de J.K. Rowling réside là : elle a su s’adapter à leur âge. Contrairement à beaucoup de livres, nous ne sommes pas face à des enfants surdoués qui possèdent déjà une réflexion d’adultes. Ils sont crédibles. Ils sont vrais. Ils sont attachants.

Harry Potter, c’est d’la bombe !

Je vais me dépêcher de lire le tome 2, Harry Potter et la Chambre des Secrets. Vite, vite, vite!