Et-puis-Paulette-de-B-CONSTANTINE

♠ Et puis, Paulette... de Barbara CONSTANTINE

Edition Calmann-Lévy. 2012. 312 p.

 

4ème de couverture :

      "Ferdinand vit seul dans sa grande ferme vide. Et ça ne le rend pas franchement joyeux. Un jour, après un violent orage, il passe chez sa voisine avec ses petits-fils et découvre que son toit est sur le point de s’effondrer. À l’évidence, elle n’a nulle part où aller. Très naturellement, les Lulus (6 et 8 ans) lui suggèrent de l’inviter à la ferme. L’idée le fait sourire. Mais ce n’est pas si simple, certaines choses se font, d’autres pas… 
Après une longue nuit de réflexion, il finit tout de même par aller la chercher. 
De fil en aiguille, la ferme va se remplir, s’agiter, recommencer à fonctionner. Un ami d’enfance devenu veuf, deux très vieilles dames affolées, des étudiants un peu paumés, un amour naissant, des animaux. Et puis, Paulette…"

Mon Avis : ♥ ♥ ♥

Il n'y a bien que les hommes seuls qui connaissent le prix de la solitude. C'est à partir de cette constatation que reposent les fondations du roman de Barbara Constantine, Et puis, Paulette... Un homme seul décide d'héberger une femme dans le besoin, puis un homme veuf depuis peu, puis deux autres vieilles femmes... Et puis ça continue comme ça et on se dit que le défilé ne va jamais s'arrêter! Mais qu'importe, la maison est grande et le bruit c'est la vie!

Le moins que l'on puisse dire est que ce roman possède un trop-plein d'optimisme! Autant de solidarité, c'est plutôt rare d'en voir et d'en vivre dans la réalité. Et puis, Paulette... est plein de bons sentiments, mais c'est surtout un roman qui nous ramène aux justes valeurs. Il nous rappelle notamment que même si la vie n'est pas toujours belle, il est toujours possible de s'en sortir quand on s'y met à plusieurs...

Et parce que nous vivons dans une société vieillissante, ce livre est également un souffle de fraicheur qui nous chuchote au creux de l'oreille que les personnes âgées, ok elles sont pas toujours faciles, mais elles ne doivent pas non plus être considérés comme un "poids morts" par les moins vieux... A mon sens, c'est une bien jolie philosophie!

L'écriture de Barbara Constantine est spontanée et tout à fait adéquate à ce type d'histoires qu'elle veut nous raconter... J'aime beaucoup!
Je ne peux que conseiller cette lecture à chacune & chacun!

 

© Eloo 07/2012