IMG_2722

 

Auteur : Tatiana de ROSNAY
Editions : Héloïse d'Ormesson
Date de publication : 2007
356 p.

Le Saviez-vous? Interview de Tatiana de Rosnay, à propos du roman et de son adaptation cinématographique :

 

4ème de couverture :

      "Paris 2002. Julia Jarmond, journaliste américaine, est chargée de couvrir la commémoration du Vél d'Hiv. Découvrant avec horreur le calvaire de ces familles juives qui furent déportées à Auschwitz, elle s'attache en particulier au destin de Sarah et mène l'enquête jusqu'au bout, au péril de ce qu'elle a de plus cher.

Paris 16 juillet 1942. A l'aube la police française fait irruption dans un appartement du Marais. Paniqué, le petit Michel se cache dans un placard. Pour le protéger, sa grande soeur l'enferme et emporte la clef, en lui promettant de revenir. Mais elle fait partie des quatre mille enfants raflés ce jour-là."

 

Pourquoi Nina m'a choisi cette lecture :

Nina elle s'appelait sarah

 Le Blog de Nina

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ [Coup de Coeur!]

Tout d'abord, je tiens à remercier Nina d'avoir sorti ce roman de ma PAL. Il participe au devoir de mémoire, et je pense que nous devrions tous le lire. Car il s'agit bien plus que d'une fiction, ce roman nous rappelle les horreurs de la guerre, le rôle que l'administration française a parfois joué et les innombrables vies gâchées.

Le roman de Tatiana de Rosnay est fort en émotions car le personnage de Sarah représente en quelques sortes tous les enfants raflés du 16 juillet 1942, qui ont été entassés dans le Vélodrome d'Hiver avant d'être envoyés dans les camps où ils ont rapidement été séparés de leurs parents. Des enfants qui pour la plupart n'avaient qu'une vague idée de ce qu'était la guerre, qui ne comprenaient pas pourquoi ils devaient porter une étoile jaune, pourquoi ils n'avaient plus le droit de jouer dans les parcs avec les autres enfants, pourquoi leur père allait se cacher chaque soir laissant leur mère se coucher seule la peur au ventre...

Le personnage de Julia Jarmond est très attachant : il est vital pour elle de connaître le destin de Sarah, tout comme il devient une nécéssité pour nous lecteur de la suivre dans sa quête. On espère si fort que tout va bien se passer pour Sarah, même si on sait au fond qu'on ne changera pas l'Histoire...

Je vous invite à aller lire mon avis sur le recueil de lettres retrouvées Je vous écris du Vél d'Hiv présenté par Karen Taieb et préfacé par Tatiana de Rosnay. Et de vous plonger sans plus attendre dans le roman Elle s'appelait Sarah.

© Eloo 04/2014