06 mai 2014

Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban

couverture_pa
Auteur : J.K. ROWLING
Editions : Gallimard (deluxe)
Date de publication : 2009
(Première édition : 1999)
431 p.

product_9782070619191_244x0

Synopsis :

      "Sirius Black, le dangereux criminel, qui s'est échappé de la forteresse d'Azkaban, recherche Harry Potter. C'est donc sous bonne garde que l'apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d'une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes... Mais Harry est-il vraiment à l'abri du danger qui le menace ? Le troisième tome des aventures de Harry Potter vous emportera dans un tourbillon de surprises et d'émotions. Frissons et humour garantis !"

 

Pourquoi Nina m'a choisi cette lecture :

nina hp3

 Le Blog de Nina

 

Mon Avis : ♥♥♥♥ [Coup de Coeur!]

Je suis effectivement retournée en enfance pendant ma lecture, merci Nina! Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban a longtemps été mon "Harry Potter" préféré ; à présent, je crois que je les aime tous. Cette saga a marqué ma jeunesse et peut-être même ma vie. Je ne dirais pas que c'est en lisant les aventures du petit sorcier que j'ai trouvé ma vocation (je suis agent de bibliothèque), mais il est clair que cette série a grandement contribué à tout l'amour que je porte aux livres.

Même si ce roman est destiné à la jeunesse, J.K. Rowling propose une intrigue relativement complexe. Elle parsème toute son histoire de petits détails et autres indices, histoire de faire cogiter un peu son lectorat, et tout s'imbrique à la fin comme par enchantement. Sa plume est belle, l'auteur choisi de jolis mots tout en proposant une prose très accessible, même pour un jeune lecteur. C'est un régal!

Ce qui me plait particulièrement dans ce tome-ci est la grande place donnée aux animaux. C'est génial de découvrir leur ascendant fantastique et d'apprendre aux côtés du professeur de soins aux créatures magiques, Hagrid (qui n'a jamais rêvé d'aller étudier à Poudlard?). J'ai toujours un petit faible pour la chouette Hedwige mais il faut bien avouer que le comportement des hippogriffes, dont Buck, est tout simplement fascinant.

J'ai pleinement conscience de la chance que j'ai eu d'avoir pu grandir en même temps que Harry Potter et ses amis ; je souhaite à toutes les générations de pouvoir vivre ça avec une série littéraire.
J'ai hâte de continuer sur ma lancée et de relire le quatrième tome, Harry Potter et la Coupe de Feu.

© Eloo 05/2014

Posté par Eloo aime lire à 18:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


27 juillet 2013

Madame Pamplemousse et le café à remonter le temps de Rupert KINGFISHER

mme pamplemousse2

Madame Pamplemousse et le café à remonter le temps (t.2) de Rupert KINGFISHER
Editions Albin Michel Jeunesse - Coll. Witty 2012. 122 p.
(illustrations de Sue Hellard)

Voir la chronique du tome 1

banniere

4ème de couverture :

      "Il existe à Paris un café aux stores rayés de vert et d’or. Sur le bar trône un percolateur argenté. Lorsqu'on y introduit des ingrédients spéciaux et parfumés, il en sort un petit café noir qui transporte celui qui le boit dans l'espace et le temps. Et si Madeleine, madame Pamplemousse et Camembert ont recours à cette invention géniale, ce n'est pas pour faire un paisible voyage dans le temps, mais pour aller chercher dans le passé de quoi sauver le monde de la mélancolie..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

Madame Pamplemousse est de retour... pour nous jouer un nouveau tour! Accompagnée de son chat Camembert et de la jeune Madeleine, voilà qu'elle voyage dans le temps grâce à un café un peu spécial! Mais ce n'est point du tourisme, non non, elle a une mission... et croyez-moi, pas des moindres!

Si vous avez aimez le premier tome de cette saga gourmande, vous serez ravie de retrouver tous ses personnages pour une nouvelle aventure! Rupert Kingfisher utilise les mêmes ingrédients :  une jolie histoire pleine de rebondissements, des personnages attachants, du suspense...

Pour moi, cette série est une jolie surprise et je lirai avec plaisir le troisième tome! Je la conseille à toutes les petites filles de 8 à 10 ans.

banniere

 

-> En bref :
#oui : une petite sucrerie qui se dévore, une couverture magnifique
#non : /

 © Eloo 07/2013

Posté par Eloo aime lire à 13:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

25 mai 2013

La Petite marchande de rêves de Maxence FERMINE

La_petite_marchande_de_reves_hd

La Petite marchande de rêves de Maxence FERMINE
Editions Michel Lafon. 2012. 171 p.

Le Saviez-vous? Les illustrations disséminées dans ce livre ont été réalisées dans le cadre d'un concours organisé par les éditions Michel Lafon.  Une belle initiative et du plaisir pour les yeux des lecteurs!

banniere

 

4ème de couverture : Attention SPOILS \

      "Le jour de ses onze ans, Malo tombe dans la Seine. Aspiré dans un toboggan, quand il ouvre les yeux, il découvre un monde en noir et blanc, éclairé par une lune de diamants. Il vient de pénétrer au Royaume des Ombres, un lieu magique où les habitants sont aussi étranges que fascinants: Arthur, l’arbre qui ne cesse d’éternuer; Mercator, le chat si bavard vieux de deux cent treize ans; Lili, la petite marchande de rêves au regard d’or qui capture les songes… Sans compter les spectres inquiétants et un dangereux alchimiste qui lui jette un terrible sort.
Pour briser le maléfice, Malo a un énorme défi à relever.
Et une nuit…"

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

Le roman La Petite marchande de rêves ressemble à une petite histoire que l'on vous susurrerait à l'oreille avant que vous ne vous endormissiez...

J'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à découvrir ce livre. La couverture, sublime, nous invite à entrer dans ce conte poétique et merveilleux à souhait. Maxence Fermine a l'art de manier les mots pour les rendre encore plus beaux : quel phrasé, j'ai été absolument conquise! Peut-être que certains mots sont relativement difficiles à comprendre pour des enfants de 8 ans (mais heureusement l'ami dico est toujours là au cas où!), mais dans l'ensemble si l'auteur ne verse pas dans la facilité, ça reste tout à fait abordable pour cette tranche d'âge-là!

La Petite marchande de rêves a tous les ingrédients d'un bon roman jeunesse : une belle histoire, de l'aventure, du mystère et de la peur, une kyrielle de personnages hauts en couleurs, un brin de fantastique... et du rêve, beaucoup de rêves! (Mais attention aux cauchemars!)

A noter une anecdote assez sympathique : c'est le rêve d'une des filles de l'auteur qui est à l'origine de ce roman. Elle l'a raconté à son papa et ce fut pour lui une belle source d'inspiration.

Finalement mon seul grand bémol est pour la quatrième de couverture : elle raconte quasiment la moitié du livre, et ça, ça ne va pas du tout! Du coup, l'histoire perd quelque peu de sa magie et de son charme ; l'effet de surprise s'étiole... Vraiment, s'il n'y avait qu'un seul conseil que je pourrais vous donner : ne lisez-pas le résumé, il ne peut que déservir votre lecture!

banniere

-> En bref :
#oui : une belle histoire écrite avec poésie et délicatesse, qui plaira aux petits (à partir de 8/9 ans) et aux grands!
#non : la quatrième de couverture qui dévoile la moitié de l'histoire!!!

© Eloo 05/2013

Posté par Eloo aime lire à 19:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mai 2013

La Bibliothécaire de GUDULE

livres-la-bibliothecaire-

La Bibliothécaire de GUDULE
Edition Le Livre de poche jeunesse - Coll. Fantastique. 2001. 186 p.
Première édition : 1995

Le Saviez-vous? Gudule est un auteur aux multiples facettes : elle écrit pour les enfants comme pour les adultes, touche  à tous les styles/tous les genres. A travers ses romans, elle a abordé des thèmes comme l'enfance maltraitée, la séropositivité, le racisme, les SDF, etc.

banniere

 

4ème de couverture :

      "Pourquoi la vieille dame qui habite en face de chez Guillaume écrit-elle très tard la nuit? Quelle est cette jeune fille qui ne sort de chez elle qu'à la nuit tombée? Pour résoudre ces mystères, Guillaume se lance dans un fantastique voyage au pays des livres et de l'écriture..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

Avant toute chose, je souhaiterai souligner le fait que La Bibliothécaire est un roman de qualité. A mon sens il est important de le lire une fois dans sa vie car il peut être justement considéré comme une référence dans la littérature jeunesse.
Malgré tout,j'avoue ne pas m'être sentie "en phase" avec l'auteur pendant ma lecture et je vous explique de ce pas pourquoi.

Tout d'abord - et c'est un ressenti tout à fait personnel -, je n'ai pas du tout accroché à la plume de l'auteur. Celle-ci possède un style bien à elle, je dirais même un style reconnaissable, ce qui pour le coup est positif, mais qui malheureusement ne me touche pas.
Ensuite, je me suis rendue compte dès les premières pages que j'avais un livre "très scolaire" entre les mains. Gudule nous raconte une histoire certes, mais on s'apperçoit très vite que celle-ci va lui permettre de passer des messages à ses lecteurs du type : "les livres, c'est bien" & "écrire avec des fautes d'orthographes, c'est mal". J'avoue me sentir un peu vieille pour que l'on me rappelle ces principes-là...

Mais je crois en définitive que ce qui m'a le plus gêné est l'exploitation d'oeuvres déjà existantes. La démarche de l'auteur à travers ce roman est la suivante : faire découvrir aux enfants certains classiques de la littérature jeunesse. En soi, je trouve ça très bien. C'est la méthode pour y parvenir qui ne me convient pas. Guillaume, le personnage principal, entre dans les livres et interragit dans leurs histoires.
Exemple : il va rencontrer Alice (Alice au Pays des Merveilles de L. Carroll) et discuter avec elle. Nan mais allo?
L'auteur se réapproprie des oeuvres qui ne lui appartiennent pas, nous livre sa propre interprétation, permet à ses personnages d'y faire une apparition : pour moi c'est dénaturer l'oeuvre originale ni plus ni moins! On peut me traiter de psycho-rigide mais... On ne touche pas aux classiques!!

Je me sens mieux, je vous ai tout dit.
Je pense qu'il est important de lire ce roman tant que l'on a le bon âge! Je conseille donc cette histoire à tous les 
enfants de 9-12 ans qui je pense seront bien plus réceptifs que moi.
C'est finalement pour eux que l'histoire a été écrite et c'est l'essentiel à retenir!

Lecture idéale en primaire dans le cadre de l'école. Lisez-le tant qu'il est encore temps!

banniere

 

-> En bref :
#oui : bon roman pour les 9-12 ans!
#non : pas un roman pour la vieille que je suis!

 

© Eloo 05/2013

Posté par Eloo aime lire à 17:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

18 avril 2013

Madame Pamplemousse et ses fabuleux délices de Rupert KINGFISHER

mme pamplemousse1

Madame Pamplemousse et ses fabuleux délices de Rupert KINGFISHER
Editions Albin Michel Jeunesse - Coll. Witty 2012. 125 p.
(illustrations de Sue Hellard)

Le Saviez-vous? Rupert Kingfisher a commencé à écrire lorsqu'il était enfant,
illustrant ses histoires de dessins au feutre...
Source : jaquette du livre.

banniere

4ème de couverture :

     "Comme chaque été, Madeleine est forcée de travailler dans l'immonde restaurant, Le Cochon hurleur, de son détestable oncle, monsieur Lard. Mais un jour elle découvre par hasard l'épicerie la plus mystérieuse de Paris. La boutique est tenue par madame Pamplemousse, et cette dame prépare les plus étranges, les plus délectables, les plus exceptionnels, les plus époustouflants délices au monde..."

 

Mon Avis : ♥♥♥♥

Fiez-vous à la couverture de ce livre car elle en dit long sur son contenu : l'histoire que vous tenez entre vos mains est gourmande, tantôt sucrée et tantôt salée!

Madame Pamplemousse et ses fabuleux délices est le premier tome du série qui s'annonce prometteuse (= 3 tomes parus).
Ce roman est facile à lire : son texte agrémenté d'illustrations en noir & blanc est écrit avec un vocabulaire simple, la mise en page est aérée, et les chapitres sont courts. En somme, nous avons là un petit livre idéal pour les jeunes lectrices (oui, ce roman plaira davantage aux filles!) qui lisent toute seule depuis peu.

Comme dans la plupart des romans jeunesse, nous savons très vite à qui nous avons affaire tant les personnages possèdent chacun un caractère bien défini... à l'exception de Madame Pamplemousse qui est plutôt mystérieuse! Bravo à l'auteur qui arrive à attiser notre curiosité : mais qui est vraiment cette dame? Pouvons-nous lui faire confiance? Et quel est ce chat bizarre qui l'accompagne?

Original, tendre et drôle, ce roman tend légèrement vers le fantastique au fil des pages.
Bref vous l'aurez compris, c'est un roman pour les petites gourmandes qui ont entre 8 et 10 ans (et aussi pour les grandes gourmandes comme moi) !

banniere

-> En bref :
#oui : petite gourmandise qui met l'eau à la bouche!
#non : /

© Eloo 04/2013 

Posté par Eloo aime lire à 19:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


06 octobre 2012

L'Etrange vie de Nobody Owens de Neil GAIMAN

gaiman_nobody

L'Etrange vie de Nobody Owens de Neil GAIMAN
Editions France Loisirs. 2010. 310 p.

 

4ème de couverture :

      "Nobody Owens est un petit garçon parfaitement normal. Ou plutôt, il serait parfaitement normal s'il n'avait pas grandi dans un cimetière, élevé par un couple de fantômes, protégé par Silas, un être étrange ni vivant ni mort, et ami intime d'une sorcière brûlée vive autrefois. Mais quelqu'un va attirer Nobody au-delà de l'enceinte protectrice du cimetière : le meurtrier qui cherche à l'éliminer depuis qu'il est bébé. Si tu savais, Nobody, comme le monde des vivants est dangereux..."

 

Mon Avis : ♥ ♥ ♥

Ce roman est un ovni de la littérature jeunesse. Incomparable, il propose quelque chose de nouveau et c'est très agréable. J'aime ces livres-là qui sont à contre-courant des publications habituelles ; et ils sont trop rares malheureusement.

Au début du roman, l'auteur semble aller dans tous les sens : chaque chapitre aborde une nouvelle aventure de Nobody dans le cimetière ou au-delà. Mais à la fin, toutes les pièces du puzzle s'emboîtent et l'auteur retombe majestueusement sur ses pieds, signe d'un roman d'une grande qualité.

Monsieur Neil Gaiman possède une belle écriture, envoûtante, qui colle parfaitement à l'univers qu'il a créé. Ses personnages sont tous touchants ; et, grâce à la manière dont l'auteur les met en scène, j'ai adoré détester les affreux méchants.
Les illustrations de Dave McKean qui accompagnent le roman ajoutent indéniablement un plus : le style particulier du crayonné renforce l'atmosphère sombre et mystérieuse de l'histoire.

Un mot sur la fin qui m'a rendue à la fois triste et heureuse : elle est parfaite pour conclure le passage de l'enfance à l'âge adulte de Nobody. Nous n'avons pas réponse à tout mais c'est ce qui fait son charme au roman (il garde une part de mystère jusqu'à la dernière ligne).
Si je puis m'adresser directement à notre héros : "Bon vent Bod... et vis!"

letrange-vie-nobody-owens-neil-gaiman-L-5

 

Ce roman a été lu dans le cadre d'une Lecture Commune Livraddict et grâce à l'initiative de Bouchon des bois. Je m'excuse encore auprès d'elle et des autres participants pour mon retard du à mon déménagement (publication de la chronique initialement prévue pour le 30 septembre).
Voici les liens vers les avis des autres participants de la LC : TousleslivresExtraVaganceJoepommgloubikVashta NeradaBouchon des boisKincaid40 Katalyn.

 

© Eloo 10/2012

Posté par Eloo aime lire à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 août 2012

La Forteresse des lapins de Linda ZUCKERMAN

forteressedeslapins (1)

♠ La Forteresse des lapins de Linda ZUCKERMAN
Editions Seuil. 2011. 346 p.

 

4ème de couverture :      / spoils \

Qui est ta vraie famille ?
Le frère qui te ment ou l'adversaire qui se bat à tes côtés ?
Suite à un hiver particulièrement rigoureux, la société des renards est ravagée par la famine. Des lapins malveillants en profitent pour faire fortune en enlevant leurs congénères pour les revendre en pâtés... Deux frères ennemis, Quentin le lapin et Harry le renard, vont s'entraider pour mettre fin à cet odieux trafic.
Une fable animalière forte et originale qui dénonce le goût du profit à tout prix.
De l'aventure, une conspiration, du mystère, de l'amitié, du courage et de l'honneur.

 

Mon Avis : ♥ ♥ ♥

Je n'avais pas entendu parler de ce roman avant de le trouver à la médiathèque, et pourtant avec son titre accrocheur, il était clairement fait pour moi. Hé oui, la 'lapinou addictque je suis ne pouvait  pas passer à côté!

Et figurez-vous que ce roman en a dans le bide. Premièrement, je trouve qu'il faut être culotté pour écrire une fable contemporaine car je pense que le public est relativement difficile à trouver. Il fallait oser et le pari est réussi. Deuxièmement, comme La Fontaine et d'autres avant elle, Linda Zuckerman ne se contente pas de mettre en scène des animaux tous mignons, elle profite de son histoire pour condamner fermement les sociétés où l'argent est au-dessus de tout et où les politiciens véreux font ce qu'ils veulent avec les moyens les plus douteux.

Vous l'aurez compris, on ne fait pas que dans la légèreté avec ce roman riche en actions qui encourage le dépassement de soi, le courage et le combat pour ses idées. L'éditeur a publié La Forteresse des lapins à destination d'un public jeunesse, et je pense qu'il est important de signaler que ce livre possède des passages parfois difficiles, qui peuvent faire peur ou rendre triste. Il conviendra aussi tout à fait à un lectorat adultes de par ses messages qui donnent à réflexion.

Dans l'ensemble, on peut dire que c'est bien écrit : ça défile et c'est agréable. 

Un roman qui mérite qu'on y prête attention.

 

Malgré tout cet enthousiasme, je vais quand même pousser un mini coup de gueule : le résumé en quatrième de couverture est une catastrophe! Il ne laisse aucun suspense car il dévoile la première moitié du livre. Pendant que les protagonistes essaient de comprendre les évènements bizarres qui ont lieu, le lecteur possède déjà l'explication via le résumé... Arg', c'est vraiment dommage...

 

© Eloo 08/2012

Posté par Eloo aime lire à 19:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

09 mars 2012

Odette ou les tribulations d'une pigeonne de Lili PISSENLIT

odette

Odette ou les tribulations d'une pigeonne de Lili Pissenlit

Illustré par Marie Olé. Editions MicMac - Coll. Poche. 2011. 142 p.


4ème de couverture :

      "Je me présente : Big Foot, seulement depuis 3 jours, parce que jusque-là je m'appelais Odette! Je dois à Clara d'avoir été rebaptisée car elle m'a sauvé la vie en début de semaine. Je pourrais vous faire croire que j'étais poursuivie par des méchants, ou que j'essayais d'échapper à un animal féroce, mais non. J'avais juste oublié ma maladresse légendaire. Mais là n'est pas le plus grand drame de ma vie. Après m'avoir soigné la patte avec amour, Clara s'est persuadée de me promouvoir, moi, pigeon voyageur! C'est qu'elle a de la suite dans les idées. Franchement, c'est pas mon truc... en plus je n'ai absolument pas le sens de l'orientation..."

 

Mon Avis : etoile_jaune

‎"[...] sans compter ces humains qui nous considèrent comme des nuisibles... pour quelques malheureuses fientes lâchées ici et là, mais pour qui se prennent-ils? Ah! La jalousie, c'est ce qui les anime. Ils voudraient pouvoir en faire autant : voler et faire leurs commodités en même temps. Quand on n'est même pas fichu de marcher en mâchant du chewing-gum, on revoit ses prétentions à la baisse! Et je leur dirais ce proverbe, tout droit sorti du bec d'une alouette en pleine migration : "La plume au c... ne fait pas la crotte qui vole!" [...]" p.  10.

Odette, c'est ainsi que se nomme cette jolie pigeonne en couverture (J'adore les illu's, standing ovation pour Marie Olé!). A cause d'une désastreuse maladresse qui a bien failli lui coûter la vie, elle rencontre Clara, sa sauveuse. Celle-ci la rebaptise illico Big Foot et la prend pour un pigeon homosexuel! La fierté féminine d'Odette en prend un coût, mais la petite lui a sauvé la vie alors elle compose. Et quand celle-ci décide de faire d'elle un pigeon voyageur... Ben elle fait avec aussi. 'Faut bien, sans Clara elle ne serait plus là!

Lorsqu'Odette prend son envol, le précieux message accroché au bout d'une patte, elle ne se doute pas encore que ce voyage sera le premier d'une petite série. Et encore moins qu'elle va faire la connaissance d'un sacré personnage! Mamie Pomme est une vieille personne aux airs allumés : lors de leur première rencontre, elle porte une culotte sur la tête et la prend pour une brebis, rien que ça!

Odette ou les tribulations d'une pigeonne de Lili Pissentlit est un roman jeunesse vraiment très drôle... Mais pas que. Il traite d'une très belle façon l'éloignement d'une petite fille et de sa grand-mère qui ont tant vécu et partagé ensemble. C'est aussi l'histoire de parents qui ne savent pas comment expliquer à leur enfant que sa mamie adorée est atteinte de la maladie Alzheimer et qu'un jour cette dernière ne la reconnaîtra malheureusement plus... J'ai été touché en plein coeur. Et même si Odette est là pour nous divertir, j'en ai eu les larmes aux yeux en lisant les dernières pages. Peut-être parce que cette mamie ressemble beaucoup à la mienne?

Ce roman réussit le tour de force d'aborder un sujet difficile avec humour... On rit, on pleure. Merci Lili Pissenlit!


© Eloo 03/2012

Posté par Eloo aime lire à 19:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

28 février 2012

Une Robe couleur du temps de Bianca TURETSKY

 9782012023628FS

Une Robe couleur du temps de Bianca TURETSKY

Edition Hachette Jeunesse - Coll. Planète filles. 2011. 275 p.

4ème de couverture :

      "Louise, 12 ans, n'a qu'un mot à la bouche : la mode, la mode, la mode ! Alors, quand elle reçoit l'invitation des mystérieuses Glenda et Marla à une « Vente Vintage pour les Fashionistas Voyageuses », elle se voit déjà dénicher la robe de ses rêves. Elle sera la plus belle pour aller danser au bal du collège ! Au magasin, Louise a un véritable coup de foudre vestimentaire. Mais à peine a-t-elle enfilé la robe qu'elle perd connaissance. À son réveil, elle se retrouve dans la peau de Miss Baxter, actrice prodige de 17 ans, près d'un siècle dans le passé, en pleine croisière... Cette aventure magique va-t-elle virer au naufrage ?"

Mon Avis :

/!\ Attention Spoils! /!\

Je dois avouer que ce roman me laisse songeuse. D'un côté, je suis un peu déçue. Je trouve que l'histoire reste trop en surface, ce qui rend le tout un peu superficiel et surtout trop simple. L'héroïne, comme nous l'indique la 4ème de couverture, adore les vêtements vintages et, en enfilant une jolie robe rose, s'évanouie avant de se retrouver sur un bateau, un siècle plus tôt. La jeune fille s'habitue très vite à sa nouvelle condition jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'elle est à bord du célèbre Titanic. Et là c'est le drame! Vite, il faut qu'elle sauve sa peau avant l'inévitable naufrage... Dis comme ça, ça n'a pas l'air de casser trois pattes à un canard et je le confirme : je me suis vite lassée. D'un autre côté, je me suis dis que l'héroïne n'a que 12 ans, que le public visé est les 8-12 ans et que j'en attendais peut-être trop. Mais est-ce une raison suffisante pour que l'auteur néglige l'intrigue et les petits détails ? Je ne crois pas. On devrait toujours être au petit soin avec ses lecteurs et leur donner le meilleur, quel que soit la tranche d'âge touché. Louise a 12 ans, soit, mais est-ce une raison pour la rendre si nunuche ? Elle ne semble pas s'inquiéter outre mesure de se trouver sur un bateau un siècle plus tôt, dans la peau d'une et sans explication censée. Elle apprend tout à fait par hasard qu'elle se trouve sur le Titanic et tente alors de convaincre le commandant Smith de changer de cap d'une façon qui s'avère rapidement desespérée voire même ridicule...

Et cela m'amène au second point. A prime abord, utiliser le célèbre paquebot le Titanic comme lieu central de l'histoire semble être une bonne idée. C'est d'ailleurs un des éléments qui m'ont poussé à lire ce livre. Mais on se rend très vite compte que cela peut aussi s'avérer être un handicap. En effet, le Titanic, ayant vraiment existé et faisant parti intégrante de l'Histoire, ne pouvait décemment pas éviter l'iceberg dans cette histoire-là. Du coup, ça limite beaucoup l'auteur qui doit faire avec cette contrainte. Et ça tue complètement le suspense... D'ailleurs, il n'y a que l'héroïne qui n'y comprend pas grand chose ; pour ma part, je n'ai eu aucun mal à deviner ce qui allait se passer dans les pages succédant ma lecture...

A noter les croquis illustrant les vêtements décrits dans l'histoire. J'ai trouvé l'idée intéressante puisque la mode est un art très visuel. J'ai également aimé que le texte soit parfois interrompu par des citations de grandes dames de la mode.

En conclusion, Une Robe couleur du temps est une petite déception. Je pense que si l'auteur était allée au bout des choses, ça aurait été une lecture bien plus sympathique.

 

© Eloo 02/2012

Posté par Eloo aime lire à 20:11 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

09 novembre 2011

La Mémoire kidnappée de Thierry ROBBERECHT

la mémoire kidnappée

La Mémoire kidnappée de Thierry ROBBERECHT

Edition Syros - Coll. Souris noire. 2011 (nouvelle ed.). 152 p.

 

4ème de couverture : 

      "Walter se réveille dans la pénombre d'une chambre d'hôpital. Il a perdu la mémoire. A son chevet, une femme belle et élégante dont le visage ne lui évoque rien : sa mère. Trois autres personnes se relaient auprès de lui : son père, un homme grand, maigre et triste, le docteur Dalas et une infirmière antipathique, très préoccupée que Walter avale bien ses cinq pilules quotidiennes. Au bout de quelques jours, le jeune homme est autorisé à sortir. Il suit alors ses parents dans l'immense demeure familiale : ne doit-on pas toujours faire confiance à son papa et à sa maman?"

 

Mon avis : ♥ ♥ ♥

Il est plutôt rare que je me lance dans la lecture d'un roman jeunesse, et c'est une erreur car on y trouve de très bonnes choses, tout comme en romans ados ou adultes. Quand La Mémoire kidnappée est passé entre mes mains, j'ai eu instantanément envie de découvrir ce qu'il recelait. Avec ses 152 pages, ce roman a été lu en une petite heure, et il a été une très bonne surprise.

L'histoire est vraiment bien ficelée et elle tient la route jusqu'à la dernière page. L'auteur,Thierry Robberecht, maitrise avec perfection l'art du suspense. Nous vivons avec Walter sa quête d'identité et de vérité : pourquoi sa mémoire ne lui revient pas? Pourquoi ses parents n'ont pas l'air si aimants que ça? Et pourquoi tiennent-il tous à ce qu'il avale leurs précieuses pilules vertes ? L'auteur a réussi le tour de force de nous faire ressentir et partager les émotions de ce garçon qui en a oublié jusqu'à son prénom : l'incompréhension, la peur, et l'envie de s'en sortir coûte que coûte, quitte à ne plus faire confiance à ses propres parents...

Une histoire haletante à mettre dans toutes les petites (et grandes) mains. Idéal pour les 8-12 ans qui ont envie de se faire un peu peur!

 

© Eloo 11/2011

Posté par Eloo aime lire à 21:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :